Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

amber heard

  • The danish girl

    star 02.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    C'est l'amour qui a réuni Gerda & Einar Wegener (Alicia Vikander & Eddie Redmayne) mais ce couple partage aussi une passion commune pour la peinture. Alors que notre pote Einar a construit sa renommée avec ses splendides représentations de paysages, sa femme préfère elle travailler les portraits. Pour la jeune femme, le succès n'est pas encore au rendez-vous car Gerda n'a pas encore trouver sa muse et c'est une certaine Lili qui va lui donner l'inspiration. Ce modèle est présentée à tous comme étant la cousine d'Einar mais derrière ce travestissement se cache en réalité le peintre lui-même. Lilli fait ressortir sa féminité et il se rend compte qu'il s'agit là de va véritable personnalité.

    01.jpg
    Le réalisateur Tom Hooper associé à l'Oscarisé Eddie Redmayne, ce biopic consacré au destin de Lili Elbe partait ainsi sous les meilleurs auspices. Après sa performance remarquée dans Une merveilleuse histoire du temps, l'acteur britannique se montre une fois de plus brillant et nous bluffe avec son physique androgyne. On saluera aussi à ses cotés la belle prestation d'Alicia Vikander formant ainsi un joli duo à l'écran. Le souci c'est que, hormis ces belles performances, l'histoire que dévoile The danish girl agit auprès du spectateur comme une anesthésie. Un film en demi-teinte ; les acteurs sont magnifiques mais se perdent dans une mise en scène sans passion.

     

    Il faut le voir pour : Consulter votre mec / mari avant de choisir votre prochaine nuisette !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Magic Mike XXL

    star 01.5.jpg

    AFF.jpg

    Cela faisait 3 ans que Mike (Channing Tatum) n’avait pas revu ses potes d’enfance Ken, Richie, Tarzan & Tito (Matt Bomer, Joe Manganiello, Kevin Nash & Adam Rodriguez) avec lesquels ils formaient la troupe des Kings of Tampa. Il apprend ainsi que Dallas est parti tenter l’aventure à l’étranger avec son poulain tandis que les gars vont faire leurs adieux en terminant en apothéose à la convention de strip-teaseurs. La nostalgie va alors s’emparer de Mike et c’est aussi l’occasion pour lui d’oublier certains soucis ; il a ainsi décidé de prendre la route avec eux. Un voyage qui promet quelques rebondissements mais aussi et surtout des rencontres intéressantes !

    01.jpg

    Le premier épisode m’avait déjà laissé de glace, cette suite est dans le même registre. Steven Soderbergh délaisse la réalisation au profit de Gregory Jacobs et nous voilà embarqué pour un road-trip entrecoupé de danses lascives à fortes connotations sexuelles. En dehors de ça, l’intérêt s’effeuille rapidement d’autant plus que le show final est assez décevant ; on appréciera toutefois la petite apparition de la toujours très belle Andie McDowell. Il n’en reste pas moins que Channing Tatum est toujours agile de ses pieds et que dans un film de danse plus conventionnel (rappelons qu’il a débuté avec Sexy dance), il ferait des ravages ! Magic Mike XXL risque étonnamment d’attirer beaucoup de femmes tandis que les compagnons devront trouver une bonne raison d'y échapper … ou pas.

     

    Il faut le voir pour : Préparer votre show pour votre prochain passage à la station-service !

     

    En savoir plus sur Magic Mike ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • 3 days to kill

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Non seulement sa dernière mission en Serbie a été un désastre mais en plus de cela, notre pote Ethan Renner (Kevin Costner) vient d’apprendre qu’un cancer va l’achever d’ici 6 mois. Le temps lui manque et celui qui était jusqu’ici un agent hors-pair de la CIA veut remettre un peu d’ordre dans sa vie. C’est ainsi qu’il fait ses valises pour Paris où vivent sa femme Christine (Connie Nielsen) et sa fille Zooey (Hailee Steinfeld) qu’il a bien trop délaissées ces dernières années. On ne s’improvise pas père du jour au lendemain et il y a aussi des rancœurs difficiles à effacer mais Ethan est prêt à faire des efforts. Cependant, il n’avait pas prévu sa rencontre avec Vivi Delay (Amber Heard) qui a besoin de ses talents et lui propose un traitement expérimental pour se soigner.

    01.jpg

    Le retour de Kevin Costner nous rendait déjà assez pessimiste mais à la réalisation on a McG  et un léger espoir persiste alors. Mais lorsqu’au générique apparait le nom de Luc Besson présent comme producteur mais surtout en tant que co-scénariste, un frisson nous parcourt. On ne va pas se mentir, l’histoire de 3 days to kill est à la fois dépassée et parsemée d’idées préconçues. Qu’il s’agisse des personnages ou des situations, on ne frôle même plus le ridicule on tombe à pied joint dedans. Le must étant tout de même cette belle leçon de vélo au Sacré cœur, il y a de quoi pleurer … de rire. Sinon, il parait aussi qu’il y a de l’action mais on se retrouve tellement désespéré par le reste que cela passe inaperçu. Vous avez 1H56 à tuer ? Allez vous promener !

     

    Il faut le voir pour : Demander à votre père de vous apprendre à faire du vélo !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Machete Kills

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Condamné à la pendaison, notre pote Machete (Danny Trejo) s’est vu sauvé grâce au coup de fil du Président des Etats-Unis (Charlie Sheen) himself. On veut en effet lui confier une mission de la plus haute importance : neutraliser l’omnipotent Mendez (Demian Bachir) qui menace de lancer un missile sur Washington. En récompense Machete verra son lourd passé effacé et obtiendra dans le même temps la citoyenneté américaine. Il part à la frontière américaine où l’attend Miss San Antonio (Amber Heard) son contact avec l’aide de laquelle il réussit rapidement à mettre la main sur Mendez mais un autre homme se cache derrière tout ça, un certain Luthor Voz (Mel Gibson).

    01.jpg

    Toujours plus fort et toujours plus délirant, tel pourrait être le credo du héros imaginé par Robert Rodriguez et qui revient dézinguer à tout va. Si le premier épisode était une merveille de kitsch, on ne pourra pas en dire autant de Machete Kills où la sauce ne prend pas et où on a davantage l’impression qu’il fait dans la surenchère sans bornes. Le plaisir de retrouver Danny Trejo est en effet rapidement atténué par des délires qui agacent comme ce personnage du Caméléon incarné notamment par une Lady Gaga amorphe. Pas de fun et donc pas d’enthousiasme pour cet épisode mais on a envie de garder un petit espoir pour le troisième volet qui espérons-le nous fera voir des étoiles !

     

    Il faut le voir pour : Apprendre que Machete ne tweete pas !


    En savoir plus sur Machete ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Machete kills

    C'est le rôle de la vie de Danny Trejo, Machete est de retour et ce n'est pas pour tricoter ! Charlie Sheen est the President of United states et a besoin d'un homme pour faire le ménage avec un seul mot d'ordre : Machete kills !!

     

    Date de sortie : 02 Octobre 2013


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Rhum express

    aff.jpg

    Romancier en quête de succès, notre pote Paul Kemp (Johnny Depp) doit pour le moment se contenter d’une carrière de journaliste. C’est ainsi qu’il atterrit à Porto Rico au sein du quotidien le San Juan Star, un job qui le fera vivre à défaut de lui apporter la gloire. Très vite, il se lie d’amitié avec Sanderson (Aaron Eckhart) même s’il a la désagréable surprise d’apprendre que la belle Chenault (Amber Heard), qu’il avait croisée plus tôt, est sa compagne. Cet homme d’affaires va alors lui proposer de participer à un énorme projet financier ; la construction d’un hôtel au cœur d’une ile paradisiaque.

    01.jpg
    Comme le titre du film semble l’indiquer, je me demande maintenant s’il ne faut pas en effet descendre quelques verres de rhum pour apprécier ce film de Bruce Robinson. Basé sur l’histoire vraie du journaliste Paul Kemp, Rhum express s’intéresse donc à la naissance d’une carrière plutôt atypique en plein cœur de Porto Rico. L’abus d’alcool étant dangereux pour la santé, il semble que ce soit aussi le cas avec ce film réalisé un peu trop expressément avec un Johnny Depp qui devient pour le coup légèrement saoulant. De ce film on se contentera donc des paysages et d’apprécier la belle Amber Heard ce qui est au final plus que léger !

     

    Il faut le voir pour : Attendre un peu avant d’arrêter de boire.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • La famille Jones

    Bonjour cher voisin !

    c.jpg

    a.jpgJe suis Steve Jones (David Duchovny) mais appelez-moi Steve je vous en prie ! Voici ma petite famille, ma merveilleuse épouse Kate (Demi Moore) et mes 2 formidables enfants ; Jen & Mick (Amber Heard & Ben Hollingsworth).

     

    Entre donc je vous offre une bière, je l’ai faite importée vous m’en direz des nouvelles. Asseyez-vous, on va pouvoir tester ma tout nouvelle installation hifi-vidéo ; c’est le must du must en la matière ! Oui j’avoue que j’ai un petit faible pour les belles choses comme vous pouvez le constater mais …

     

    b.jpg

    Gardez ça pour vous car en fait nous ne sommes pas vraiment une famille. On a été engagé dans le seul but de vous donner envie d’acheter toutes ces belles choses. Et sinon, ça vous dirait une partie de golf cette semaine ?

     

     

    En savoir plus sur La famille Jones ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Hell driver

    c.jpg

    Tout le monde le croyait mort et pourtant notre pote John Milton (Nicolas Cage) est bel et bien là en train de dézinguer tous les malheureux qui croiseront son chemin. Sa fille est morte dans d’atroces souffrances après s’être confronté à Jonah King (Billy Burke), gourou d’une secte peu recommandable. D’ailleurs, il a encore frappé en enlevant un bébé après avoir pris soin de se débarrasser des parents. John écume donc les routes pour lui mettre le grappin dessus mais son voyage ne sera pas de tout repos puisqu’il est poursuivi par un homme mystérieux se faisant appeler Le comptable (William Fichtner). Sans compter qu’il voyage avec Piper (Amber Heard), une jeune femme à qui il est venu en aide.

    a.jpg

    Que les amateurs de belles carrosseries (au sens propre comme au sens figuré) se réjouissent ; Hell driver arrive à point nommé pour titiller votre testostérone. Si on ne tient pas compte des belles nanas (Bravo à Amber Heard digne héritière de Megan Fox dans Transformers) et des bagnoles, que reste t-il de ce film, pas grand-chose assurément. Scénario quand même bien obscur et effets spéciaux d’une qualité consternante notamment dans la scène finale sautent à nos yeux mais le spectacle est assuré. A ceux qui n’ont pas besoin de réfléchir et qui apprécient le n’importe quoi, c’est un film fait pour vous !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de conduire comme un taré ou vous allez vous retrouver en enfer !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Tous les garçons aiment Mandy Lane

    aff1.jpg

    Tous les garçons du lycée se damneraient pour sortir avec la belle Mandy Lane (Amber Heard) mais jusqu’à ce jour, on ne l’a jamais vu au bras d’un garçon. Afin de fêter dignement la fin de l’année scolaire, Red (Aaron Himelstein) a convié quelques potes d’enfance dans un ranch appartenant à sa famille. Parmi les invités, il est parvenu à faire venir Mandy et les 3 garçons présents ont bien l’intention de tente leur chance. Sexe et alcool, le séjour part sur de bonnes bases mais lorsque la nuit tombe, survient alors les premiers meurtres perpétrés avec une grande sauvagerie.

    02.jpg

    En parcourant rapidement le scénario, on a vite à l’idée que Tous les garçons aiment Mandy Lane sera identique à tous ces slash-movies qu’on a déjà pu voir par le passé. Ce n’est pas complètement faux si ce n’est qu’ici, l’intrigue est traitée de façon plus formelle. On ne s’égare pas par exemple dans des ficelles faciles comme désigner tour à tour chaque personnage comme le potentiel assassin, la réponse nous est donnée dès le début de l’histoire. Coté réalisation, Jonathan Levine maintient une atmosphère assez lugubre et signe un film réussi mais sans grande originalité qui aurait peut-être mérité une petite sortie en salle quand on le compare à d’autres productions du même genre.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • La famille Jones

    aff.jpg

    Lorsque la famille Jones débarque, tout le voisinage remarque leur présence. Outre leur splendide maison et son intérieur décoré avec soin ; Kate, Steve (Demi Moore, David Duchovny) et leurs 2 enfants ont un train de vie des plus aisés et ils n’hésitent pas à le faire partager avec les autres. Une voiture de sport clinquante, le tout dernier portable signé HTC ou encore une installation hifi-vidéo du tonnerre ; ceci n’est qu’un échantillon du train de vie des Jones. Ce qui est étonnant c’est que personne n’a vraiment l’air de travailler, Kate passe ses journées à prendre soin de son corps tandis que Steve travaille son swing sur les terrains de golf. Tout parait bien trop beau pour être vrai et il y a en effet un secret qui lie les 4 membres de cette famille.

    01.jpg

    La famille Jones part sur une excellente idée, idée qu’il vaut mieux ignorer avant d’entrer en salles sans quoi le film perd de son intérêt. Dommage d’ailleurs que cette vérité nous soit asséné aussi tôt dans l’histoire, on aurait bien apprécié que le secret soit maintenu un peu plus longtemps pour davantage éveillé notre curiosité. Ceci est d’autant plus regrettable qu’à la suite de cette révélation, ça perd beaucoup de saveur ce qui signifie moins de plaisir du coté des spectateurs. Malgré une conclusion trop prévisible, voilà un film bien sympathique qui devrait nous faire un peu plus réfléchir sur nos rapports avec les objets et la richesse de chacun.

     

    Il faut le voir pour : Changer vos toilettes !


    Découvrez le film Dans la peau du héros !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire