Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

luc besson

  • Lucy

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Tout ce que notre pote Lucy (Scarlett Johansson) voulait ; c’était rentrer chez elle prendre une douche et se plonger dans les révisions mais Richard (Pilou Asbæk) en a décidé autrement. Elle l’a rencontré il y a une semaine et le connait peu mais il va lui demander un service assez spécial : remettre une mallette à un certain Mr. Jang (Min-sik Choi). Menottée à cette mallette, la jeune femme n’a pas vraiment le choix et va découvrir qu’elle contient une nouvelle drogue très puissante. Le calvaire de Lucy est loin d’être terminée puisqu’elle va servir de mule cependant un accident est vite arrivé et le sachet de drogue s’ouvre dans son estomac. Elle ne sera plus jamais la même.

    01.jpg

    Après avoir côtoyé Michelle Pfeiffer et Robert De Niro dans Malavita, Luc Besson continue de taper dans l’international et s’offre le luxe d’avoir Scarlett Johansson mais aussi Morgan Freeman ou encore Min-sik Choi (Old Boy). S’il peut faire penser à Limitless, le scénario se montre assez accrocheur nous permettant de suivre l’évolution de Lucy, une héroïne qui malheureusement manque de consistance tout comme le reste des personnages. La réalisation est elle aussi assez banale avec notamment au début du film cette comparaison naïve avec un animal tombant dans les griffes du prédateur. Coté action, ce n’est pas plus réjouissant avec seulement une petite course dans les rues parisiennes et un gunfight sans inspirations. Si on utilisait réellement 100% des capacités de notre cerveau, il y a de grandes chances qu’on évite ce film !

     

    Il faut le voir pour : Vous contenter d’exploiter 29.09% de votre cerveau, ce sera déjà pas si mal !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Commissaire Gibert - Taxi 2

    Con Nichon Aaaah !

     

    2167860595.77.jpg

    01.jpgÇa veut dire bonjour en japonais ! Je suis le Commissaire Gibert (Bernard Farcy) et je suis à la tête d’une opération top-secrète, l’opération ninjaaaaa ! Pour tout vous expliquer, le ministre japonais de la défense M. Temu… Take… enfin le niak quoi arrive bientôt à Marseille pour visiter notre base d’entrainement antigangs.

     

    Apparemment, les Yakuzas leur font des misères et ils ont besoin de notre expérience et de notre force de frappe, ça se comprend ! J’avais prévu un parcours en voiture pour leur faire une démonstration de l’efficacité de la Police Française mais on a été pris en embuscade et le niak a été enlevé.

     

    02.jpgPar chance, on est sur une piste et on va pouvoir remettre la main sur les kidnappeurs alors arrêtez donc de me faire perdre mon temps, allez là alerte générale ! Quelqu’un peut me dire où est encore passé ce bon-à-rien d’Emilien (Frédéric Diefenthal) ?

     

     

    En savoir plus sur Taxi 2 ?

     

    En savoir plus sur Taxi ?

    En savoir plus sur Taxi 3 ?

    En savoir plus sur Taxi 4 ?


    En savoir plus sur New York taxi ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Lucy

    Ce sera certainement l'un des films attendus de cet été, d'abord parce que Lucy c'est Scarlett Johansson et aussi que derrière la caméra c'est notre pote Luc Besson. L'histoire suit les malheurs d'une jeune étudiante qui va soudainement se voir doter de dons extraordinaires.

    Date de sortie : 06 Août 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • 3 days to kill

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Non seulement sa dernière mission en Serbie a été un désastre mais en plus de cela, notre pote Ethan Renner (Kevin Costner) vient d’apprendre qu’un cancer va l’achever d’ici 6 mois. Le temps lui manque et celui qui était jusqu’ici un agent hors-pair de la CIA veut remettre un peu d’ordre dans sa vie. C’est ainsi qu’il fait ses valises pour Paris où vivent sa femme Christine (Connie Nielsen) et sa fille Zooey (Hailee Steinfeld) qu’il a bien trop délaissées ces dernières années. On ne s’improvise pas père du jour au lendemain et il y a aussi des rancœurs difficiles à effacer mais Ethan est prêt à faire des efforts. Cependant, il n’avait pas prévu sa rencontre avec Vivi Delay (Amber Heard) qui a besoin de ses talents et lui propose un traitement expérimental pour se soigner.

    01.jpg

    Le retour de Kevin Costner nous rendait déjà assez pessimiste mais à la réalisation on a McG  et un léger espoir persiste alors. Mais lorsqu’au générique apparait le nom de Luc Besson présent comme producteur mais surtout en tant que co-scénariste, un frisson nous parcourt. On ne va pas se mentir, l’histoire de 3 days to kill est à la fois dépassée et parsemée d’idées préconçues. Qu’il s’agisse des personnages ou des situations, on ne frôle même plus le ridicule on tombe à pied joint dedans. Le must étant tout de même cette belle leçon de vélo au Sacré cœur, il y a de quoi pleurer … de rire. Sinon, il parait aussi qu’il y a de l’action mais on se retrouve tellement désespéré par le reste que cela passe inaperçu. Vous avez 1H56 à tuer ? Allez vous promener !

     

    Il faut le voir pour : Demander à votre père de vous apprendre à faire du vélo !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Malavita

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Une nouvelle famille vient de déposer ses valises dans le petit village de Cholong-sur-Avre mais les Blake n’ont pas vraiment choisi leur destination. Depuis qu’ils ont quitté Brooklyn et surtout la Mafia, Maggie & Fred (Michelle Pfeiffer & Robert De Niro) accompagnés de leurs enfants Belle & Warren (Dianna Agron & John D’Leo) cherchent à se faire discret avec l’aide du FBI. Considérés comme des traitres, leurs têtes sont mises à prix et mieux vaut éviter de penser aux conséquences s’ils se faisaient un jour repérer. En attendant, ils vont pouvoir profiter d’une vie normale enfin presque puisqu’ils ne sont pas à l’abri d’un petit dérapage de temps à autre.

    01.jpg

    Pour adapter le roman de Tonino Benacquista, Luc Besson a vu les choses en grand puisque non content d’avoir Martin Scorcese comme producteur, il s’offre aussi les présences de Michelle Pfeiffer, Robert De Niro & Tommy Lee Jones. Au milieu de tous ces grands noms, la seule anomalie reste le réalisateur français qui prouve, une fois n’est pas coutume, avec Malavita qu’il a bien du mal à s’adapter à l’ère du temps. Des personnages sans saveurs aux clichés qui ne réussissent même pas à nous arracher un sourire en coin, difficile de s’emballer pour un film totalement dépassé et au final on ne peut que constater ce terrible gâchis.

     

    Il faut le voir pour : Surveiller vos nouveaux voisins !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Taxi 2

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Daniel (Samy Naceri) en a traversé des épreuves dans sa vie mais celle-ci risque d’être la plus terrible : Lilly (Marion Cotillard) veut le présenter à son père le Général Bertineau (Jean-Christophe Bouvet) ! Le déjeuner en famille tourne court puisque le militaire doit se rendre de toute urgence à l’aéroport de Marignane afin d’accueillir le Ministre japonais de la défense. Heureusement pour lui, Daniel a toujours son bolide sous la main mais notre chauffeur de taxi va se retrouver embarqué dans une drôle d’histoire. Un concours de circonstance fait qu’il devient le chauffeur du ministre japonais mais surtout il va assister à son enlèvement par un groupe de Yakuzas. Daniel va devoir se retrousser les manches de son maillot de foot pour aider son pote d’enfance Emilien (Frédéric Diefenthal).

    01.jpg

    Taxi fut le succès surprise de 1998 avec plus de 6 millions de spectateurs aussi était-il impensable de ne pas proposer une suite. C’est chose faite et pour nous c’est encore une grosse claque, une claque de médiocrité car Taxi 2 roule sur l’autoroute de la surenchère et donc très souvent du ridicule. On pense notamment à ce carambolage improbable des voitures de police au cœur de Paris ou encore à cette caricature extrême du militaire avec le personnage du Général Bertineau. Difficile après ça d’apprécier ce film même si on a plaisir à revoir les personnages, cela ne suffit pas pour le sauver d’un désastreux naufrage.

     

    En savoir plus sur Taxi ?

    En savoir plus sur Taxi 3 ?

    En savoir plus sur Taxi 4 ?


    En savoir plus sur New York taxi ?

     

    Découvre le film Dans la peau du Commissaire Gibert !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Taxi

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Cette fois c’est terminé ! Plus de pizzas à livrer pour notre pote Daniel (Samy Naceri), dans quelques heures il va enfin pouvoir étrenner sa belle Peugeot blanche et devenir chauffeur de taxi ! Un chauffeur bien particulier qui peut aussi bien fait quelques mètres pour aider une dame que jouer les pilotes pour que vous puissiez attraper votre avion. Pendant ce temps, un gang de braqueurs joue avec les nerfs de la police marseillaise ; une enquête à laquelle participe Emilien (Frédéric Diefenthal). C’est qu’il aimerait bien mettre la main sur ces criminels et prouver à tous - et notamment à la belle Petra (Emma Wiklund) - qu’il peut être lui aussi un bon flic. La providence va l’envoyer sur le siège arrière de Daniel qui va ainsi devenir bien malgré lui son nouveau partenaire !

    01.jpg

    S’il est loin d’être un chef d’œuvre du 7ème art, Taxi a tout de même su tracer sa route dans le cinéma français devenant le point de départ d’une saga de 4 épisodes. A l’époque de sa sortie en salles, on n’a pas encore eu droit aux Fast & Furious et autres films de bagnoles aussi la réalisation dynamique de Gérard Pirès a vite séduit. Conduit également par un sympathique duo Diefenthal / Naceri ; ça reste du divertissement pur et dur aussi il ne faudra pas être trop regardant vis-à-vis des scènes d’action parfois totalement ridicules comme cette fusillade où se retrouve impliqué le ministre. Le plaisir est resté intact ce qui est loin d’être le cas pour les épisodes suivants et encore moins pour son pitoyable remake américain New-York Taxi.

     

    En savoir plus sur Taxi 2 ?

    En savoir plus sur Taxi 3 ?

    En savoir plus sur Taxi 4 ?


    En savoir plus sur New York taxi ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Yamakasi

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Non monsieur, tous les jeunes des cités ne sont pas des délinquants ; la preuve par 7 avec nos potes les Yamakasi, de jeunes athlètes capables de se mouvoir dans un environnement urbain tels des panthères. Hélas, à faire l’admiration des enfants ceux-ci tentent de reproduire les exploits de leurs ainées et un accident est vite arrivé ! C’est l’histoire de Djamel (Nassim Faid) qui a fait une grave chute et qui avait déjà des problèmes de santé ce qui rend son état encore plus préoccupant. Il a besoin d’une greffe du cœur en urgence et cette opération coute extrêmement chère et malheureusement sa famille n’a pas les ressources financières nécessaires. Les Yamakasi entrent alors en jeu et décident de remettre au gout du jour la légende de Robin des bois.

    01.jpg
    Si on peut être fier des Yamakasi et de leurs exploits physiques, on ne peut pas en dire autant de ce film qui repose sur une intrigue aussi élaborée que les chansons d’Eve Angeli. Producteur du film, Luc Besson a voulu tendre la main à ces jeunes prodiges qui sont loin d’être des comédiens nés et en dehors de les voir sauter à gauche et à droite pendant 1H30, il ne se passe strictement rien. Humour poussif, personnages bien caricaturés ; Yamakasi ressemble davantage à une belle opportunité commerciale qu’à une œuvre cinématographique. S’il fallait rendre hommage à ces artistes urbains, un documentaire sur leurs exploits aurait été mieux accueilli plutôt que ce concentré de médiocrité.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • The lady

    aff.jpg

    1988. Aung San Suu Kyi (Michelle Yeoh) vit en Angleterre dans la ville d’Oxford avec son mari Michael (David Thewlis) et est mère de 2 enfants ; Kim & Alexander (Jonathan Raggett & Jonathan Woodhouse). Un appel téléphonique lui apprend une mauvaise nouvelle : sa mère est gravement malade et c’est tout naturellement qu’elle décide d’aller à son chevet en Birmanie. Le retour dans son pays natal est brutal, un climat de répression règne sous l’impulsion du Général Ne Win (Htun Lin) qui n’hésite pas à faire couler le sang pour imposer sa loi. L’arrivée d’Aung San Suu Kyi n’est pas passé inaperçu car elle est la fille du célèbre Général Aung San assassiné lors du coup d’Etat de 1962 et un homme particulièrement apprécié du peuple. Beaucoup espère désormais qu’elle va reprendre ce prestigieux flambeau et mener le pays vers la démocratie.

    01.jpg

    Le nom d’Aung San Suu Kyi ne vous est certainement pas inconnu mais tout le monde ne connait pas son extraordinaire histoire. C’est notre Luc Besson national qui se charge donc de ce biopic ambitieux en mettant en scène une Michelle Yeoh totalement imprégnée de son rôle. Si The lady nous permet de connaitre davantage les sacrifices qu’a du supporter cette femme exceptionnelle et Prix Nobel de la paix en 1991, le film n’est pas exempt de tous reproches. On relèvera une dernière partie assez amorphe et un portrait un peu trop réducteur pour réellement rendre hommage à cette courageuse et grande dame. Il ne faut certainement pas s’attendre à un chef d’œuvre et on peut même dire que c’est l’aura d’Aung San Suu Kyi qui porte le film.

     

    Il faut le voir pour : Faire écouter plus de musique aux soldats !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Colombiana

    aff.jpg

    Colombie, 1992. Notre pote Cataleya (Amandla Stenberg/ Zoe Saldana) n’était encore qu’une jeune fille lorsque ses parents ont été exécutés par les hommes de Don Luis (Beto Benites). Elle avait réussit à échapper à ces assassins et à trouver refuge à l’ambassade américaine avant de s’échapper et de se rendre chez son oncle Emilio (Cliff Curtis) à Chicago. 15 ans plus tard, Cataleya est devenue une femme exquise mais aussi très dangereuse puisqu’elle a fait de l’assassinat son métier. C’est son oncle qui sélectionne méticuleusement ses victimes mais cette colombienne a encore dans un coin de sa tête la volonté de venger la mort de ses parents. Afin d’attirer l’attention de Don Luis, elle laisse volontairement le dessin d’une orchidée ; sa signature mais aveuglée par sa quête, elle va commettre des erreurs qui vont lui couter cher.

    02.jpg

    Pendant longtemps on a rêvé que le cinéma français soit capable de nous pondre des films d’action à l’américaine et les tentatives n’ont pas toujours été auréolées de succès (loin de là). Après leur collaboration sur Le transporteur 3, le producteur Luc Besson & le réalisateur Olivier Megaton sont de retour avec une femme fatale qui n’est pas sans rappeler une certaine Nikita. Tout est réuni pour faire de Colombiana un excellent film d’action à commencer par la sublime Zoe Saldana qui nous éblouit par son coté félin. Hormis sa présence, on respecte vraiment le schéma imposé par nos amis d’outre-Atlantique peut-être même trop ; une "french touch" n’aurait  certainement pas été de trop cependant on passe un bon moment ce qui n’était pas gagné d’avance.

     

    Il faut le voir pour : Virer les photos de votre copine du portable, ça va vous créer des ennuis !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire