Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Adrien Brody

  • Puzzle

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    C’est dans sa chambre d’hôtel à Paris que notre pote Michael (Liam Neeson) tente de trouver l’inspiration de son prochain livre. Il reçoit alors la visite d'Anna (Olivia Wilde) qui elle aussi est écrivaine mais s’avère surtout être la maîtresse de Michael. Pendant ce temps en Italie, c’est une autre femme qui fait tourner la tête de Scott (Adrien Brody), lui qui était venu pour régler des affaires professionnelles va se retrouver embarqué dans une drôle d’histoire. A New York, Julia (Mila Kunis) traverse elle une mauvaise période ; totalement fauchée elle doit se battre pour voir son fils dont elle a perdu la garde après ce qui aurait pu être une tragédie.

    01.jpg

    Nouveau film choral pour notre pote Paul Haggis et bien entendu, il s’est offert un beau casting en réunissant entre autres Mila Kunis, Olivia Wilde, Liam Neeson ou encore Adrien Brody. Mieux encore, Puzzle s’éparpille à travers 3 pays puisqu’on est tour à tour transporté à Paris, New York & Rome. Sur le papier cela semblait donc plutôt séduisant mais à l’écran ce qui prédomine ça reste quand même un profond ennui. Il est compliqué de ressortir une des 3 histoires puisqu’elles sont l’une comme l’autre pas loin d’être inintéressantes (et en plus étirées sur 2H17 !) sauf à attendre de découvrir le fameux secret que cachent ces personnages et les quelques révélations mais ça ne suffit pas à sauver le film. A choisir je me tournerais peut-être plutôt vers un vrai puzzle !

     

    Il faut le voir pour : Réfléchir à deux fois avant de retirer votre peignoir !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • The Grand Budapest Hotel

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Autrefois, le Grand Budapest Hotel faisait la fierté de Zubrowka. Ce n’était pas qu’un simple hôtel ; il s’agissait d’une véritable institution ! Le propriétaire se nomme Zero Moustapha (F. Murray Abraham / Tony Revolori) et à chacun de ses passages, il occupe toujours la même chambre, une petite chambre de bonne située au dernier étage. Ça pourrait vous étonner mais lorsqu’il a fait ses premiers pas dans ce lieu magique, il n’était qu’un simple Lobby boy. Il sera alors pris sous l’aile de M.Gustave (Ralph Fiennes), le concierge avec lequel il s’apprête à vivre une incroyable aventure. Assassinat, héritage, amour et pâtisseries ; après ça la vie de Zero ne sera plus jamais la même !

    01.jpg

    Ce qui est sur c’est qu’on oublie rarement un film de Wes Anderson et ça peut être aussi bien dans le sens positif que négatif. Une nouvelle fois, il nous entraine dans une drôle d’histoire en compagnie de Ralph Fiennes et du jeune Tony Revolori. En chemin, on a alors le loisir de croiser la méconnaissable Tilda Swinton ou encore d’apprécier le doigté de Willem Dafoe. Pas de doute, The Grand Budapest Hotel est une démonstration de la maitrise du réalisateur américain cependant on a un peu de mal à accrocher avec une première partie d’abord confuse puis laissant place à un certain ennui. Pour le reste il n’y a rien à dire on a une comédie haute en couleurs et surtout imprévisible, vous pouvez y réserver une chambre immédiatement !

     

    Il faut le voir pour : Constater qu’un chat ne retombe pas toujours sur ses pattes !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Minuit à Paris

    aff.jpg

    Sur le point de se marier Inez & Gil (Rachel McAdams & Owen Wilson) se sont offert une belle escapade à Paris. Pour Gil qui est en train d’écrire un livre, cette ville est un véritable émerveillement et il aurait sans doute mieux apprécié ce voyage s’ils n’avaient pas croisé Carol & Paul (Nina Arianda & Michael Sheen), un couple de potes d’enfance légèrement prétentieux. Après une soirée bien arrosée, il décide de faire cavalier seul et déambule dans les rues parisiennes jusqu’à se perdre et c’est là qu’il est invité à monter dans une vieille voiture. Il n’a pas fini d’être étonné puisqu’en fait il va retourner dans les années 1920 et rencontrer ses maitres à penser que sont Ernest Hemingway (Corey Stoll) ou encore Zelda & Scott Fitzgerald (Alison Pill & Tom Hiddleston).

    020.jpg

    Après New York, Barcelone ou encore Londres, Woody Allen pose ses caméras dans la capitale française comme on ne l’a jamais vu (A moins que vous fêtiez prochainement vos 100 ans). A travers son héros Gil, le réalisateur nous propose en effet un voyage dans le temps avec des rencontres improbables avec Hemingway, Picasso, Matisse ou encore Salvador Dali. Plus que le charme de la ville, Minuit à Paris capture la richesse du patrimoine culturel français tout en proposant un avis pertinent sur la nostalgie de chacun. Voilà encore un beau voyage auquel nous convie Allen et vous serez forcément transportés !

     

    Il faut le voir pour : Aller vous promener à Paris sous la pluie.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Predators

    aff.jpg

    A son réveil, il s'est retrouvé en chute libre et s'il n'avait pas été équipé d'un parachute, notre pote Royce (Adrien Brody) serait déjà mort. Il n'est pas le seul, d'autres personnes ont vécu la même situation et tous se retrouvent désormais au cœur d'une jungle sans la moindre idée sur la façon dont ils ont atterrit en ce lieu. Ils partagent cependant un point commun, ce sont tous des soldats ou des criminels et tout porte à croire qu'ils ont été sélectionnés pour une partie de chasse où ils font office de gibier. Au cours de leur marche, ils s'aperçoivent en effet qu'ils sont sur une autre planète et que d'étranges et redoutables créatures ont également été parachutées.

    01.jpg

    Après quelques tatanes échangées contre son cousin Alien peu convaincantes, voilà un reboot lancée par les studios de Robert Rodriguez. On ne s'est pas beaucoup embarrassé coté scénario, il suffit de balancer quelques mercenaires et des Predators sur une planète inconnue et on laisse monter la sauce. Ça aurait pu être un bon pop-corn movie mais au final ça manque cruellement de fun. Si cela avait été fait avec un peu plus de panache ; on aurait certainement moins rechigné devant le vide scénaristique, les personnages complètement futiles (avec une palme à Laurence Fishburne) tandis que là on ne peut que s'interroger sur l'intérêt de cet énième remake.

     

    Il faut le voir pour : A 5 heures, il y en a qui prennent leur gouter et d'autres....

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Splice

    aff.jpg

    Elsa & Clive (Sarah Polley & Adrien Brody) sont 2 éminents scientifiques travaillant pour le compte de la Newstead Pharmaceuticals. Leurs recherches les ont conduits vers la manipulation génétique avec des résultats probants mais ils ont l'impression qu'ils sont sur le point de faire une découverte majeure. Alors qu'ils souhaitent effectuer des tests avec l'ADN humain, ils ne reçoivent pas l'appui espéré et décident ainsi d'effectuer leur expérience en toute clandestinité. Après des jours de travail, ils sont parvenus à un résultat incroyable, ils ont donné naissance à une créature vivante possédant les caractéristiques d'un être humain.

    01.jpg

    Je ne sais pas pour vous mais en parcourant le scénario, on se dit qu'on va nous servir un de ces films où un monstre a été crée et va ensuite semer la zizanie. Si c'est ce que vous attendiez alors vous êtes loin du compte car Splice est aux antipodes des films du genre si ce n'est peut-être dans ses 20 dernières minutes. Non, le réalisateur Vincenzo Natali - à qui l'on doit l'alambiqué Cube - se focalise sur la relation entre Elsa & Clive et plus précisément sur l'instinct de maternité biaisé qu'éprouve la jeune femme. C'est donc beaucoup de parlottes pour pas grand-chose.

     

    Il faut le voir pour : Eviter de sortir avec des scientifiques, ils pourraient vous créer un enfant à partir d'une simple goutte de sang.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Une arnaque presque parfaite

    aff.jpg

    Stephen & Bloom (Mark Ruffalo & Adrien Brody) sont 2 frères inséparables, ils ont été accueillis au sein de nombreuses familles mais n’ont jamais pu trouver leur bonheur. Adolescents, ils ont trouvé leur vocation : monter des arnaques comme vous n’en avez encore jamais vu. Suivant scrupuleusement un plan défini à l’avance et pensé dans les moindres détails, ils obtiennent toujours ce qu’ils veulent. Les années passent et Bloom commence à se lasser de cette vie, marre d’être perpétuellement dans la peau d’un personnage et souhaiterait avoir une vraie existence. Il décide de raccrocher mais 3 mois plus tard, son frère le convainc sans trop de difficultés à faire une ultime arnaque. Ils ont déjà trouvé leur proie : Pénélope Stamp (Rachel Weisz), une jeune femme richissime.

    01.jpg

    S’il y a bien de l’arnaque dans l’air, c’est peut-être en allant voir ce film et espérer passer un bon moment. Tantôt surprenant avec le personnage de Bang Bang ou bien encore avec les talents cachés de Pénélope, tantôt ennuyeux ; au final on ne sait pas trop sur quel pied danser. En tant que spectateur on est censé se retrouver impliqué dans l’ultime arnaque des frères Bloom mais on n’a jamais l’impression de faire parti du jeu, d’être manipulé par le scénario. Potentiellement intéressant, Une arnaque presque parfaite est franchement décevant car pas du tout passionnant, bref passez votre tour !

    Il faut le voir pour : Faire comme Pénélope et collectionner les hobbies.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2009 0 commentaire
  • A bord du Darjeeling Limited

    e7d306815cbb58538b38649223b6d7dd.jpg

    C’est à l’initiative de Francis (Owen Wilson) que Peter & Jack (Adrien Brody & Jason Schwartzman) ont accepté de venir en Inde. Ces 3 frères ont l’intention de traverser le pays à bord du train le Darjeeling Limited, un voyage spirituel qui devrait leur permettre de renforcer leurs relations. Cela fait un an qu’ils ne s’étaient pas revus, à l’occasion de ce triste jour où ils ont enterrés leur père. Organisé de A à Z par l’assistant de Francis, ce séjour leur promet un merveilleusement dépaysement mais il ne sera pas de tout repos car Jack lui a déjà prévu de partir plus tôt que prévu. Pas question dira Francis car l’objectif de ce voyage est de se retrouver mais il y a également une surprise qui les attend !

    8c1dd7af0484aa166d2cf9c622212513.jpg

    Précédé par le cout-métrage Hôtel Chevalier où vous pourrez découvrir une Natalie Portman plus sulfureuse que jamais ; A bord du Darjeeling Limited est un road-movie des plus atypiques au doux parfum épicé. Les 3 frères sous assistance médicamenteuse locale nous en font voir de toutes les couleurs au sein d’un voyage où l’on a pas vraiment le temps d’admirer les paysages. Il faut adhérer à l’esprit particulier de Wes Anderson pour pouvoir profiter comme il le faut de ce séjour folklorique mais beaucoup, tout comme moi, risquent d’être pris par le décalage horaire. Une chose est sure, le film ne ressemble à aucun autre et a toutes les chances d’attiser votre curiosité.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre qu’un train peut perdre sa route.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2008 0 commentaire
  • Hollywoodland

     

    medium_aff.386.jpg

    Notre pote Louis Simo (Adrien Brody) est à la recherche d’une bonne affaire, lui qui est un détective privé qui s’est mis à son propre compte. Grace à un de ses anciens collègues, il décide d’enquêter sur l’affaire Georges Reeves (Ben Affleck) ; un acteur que l’on a retrouvé mort étendu sur son lit et la police a vite conclu à un suicide. Pourtant le doute va s’installer car Georges qui interprétait Superman dans une série télévisée n’avait aucune raison pour mettre fin à ses jours. Louis va devoir reconstituer ce drame et cette recherche.

     

    medium_01.361.jpg

     

    Plutôt pas mal ce film qui nous fait découvrir un acteur que l’on ne connaissait pas forcément et qui pourtant a incarné le plus grand des héros. Inspiré de faits réels, Hollywoodland c’est l’enquête sur la mort mystérieuse de Georges Reeves avec en parallèle, sous forme de flash-back,  son ascension dans l’univers d’Hollywood. Adrien Brody et Ben Affleck réussissent à nous tenir en haleine pendant les 2 heures du film et puis les fans de séries télévisées seront heureux de voir Robin Tunney (Prison Break) & Kathleen Robertson (Beverly Hills).

     

    Il faut le voir pour : Découvrir la vie tourmentée de Georges Reeves, le premier acteur à avoir incarné l’homme d’acier.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire