Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alan arkin

  • Match retour

    star 03.jpg

    aff.jpg

    La rivalité entre Razor Sharp & Billy "The kid" McDonnen (Sylvester Stallone & Robert De Niro) avait marqué la ville de Pittsburgh il y a 30 ans. Ces 2 boxeurs ne se sont affrontés qu’à 2 occasions ; chacun ayant obtenu sa victoire et ils n’ont jamais eu l’opportunité de faire la belle jusqu’à aujourd’hui. Ils se sont évités depuis tout ce temps mais c’est Dante Slate Jr (Kevin Hart) qui va les réunir dans le cadre d’un jeu vidéo et bien entendu leurs retrouvailles se sont terminées par une bonne baston. Un incident qui a provoqué le buzz et qui a donné naissance à une idée folle : organiser le combat ultime entre Razor & Billy ! Les 2 intéressés n’étaient pas très chauds au début d’autant plus qu’ils n’ont plus tout à fait leur physique d’antan mais il y a un paquet d’argent à la clé.

    01.jpg

    Sylvester Stallone remet ses gants, Adriiiiieeeennnne !! Stop, je vous arrête tout de suite, ce n’est pas le retour de Rocky Balboa (même si vous trouverez quelques clins d’œil) mais on a droit ici à une petite comédie. L’essentiel de Match retour s’intéresse à la difficile remise en forme de nos 2 boxeurs ce qui s’accompagne de quelques situations cocasses et marrantes mais sans plus. On mêle à ça un peu d’amour, des retrouvailles entre un père et son fils et puis on obtient au final un petit divertissement sympathique dont on retiendra juste ce beau petit combat. A ne pas manquer non plus la présence de 2 grands guests de la boxe au générique de fin pour une scène bien marrante.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais rien tremper dans du vinaigre !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Argo

    star 03.5.jpg

    3502058702.80.jpg

    1979. Après avoir été chassé du pouvoir par son peuple, le Shah a trouvé refuge aux Etats-Unis mais les iraniens veulent le juger. Pour se faire entendre, des manifestations sont organisées et l’une d’entre elles va dégénérer en une prise d’otage. Le 04 Novembre, l’ambassade américaine est prise d’assaut mais 6 diplomates parviennent à s’enfuir et à trouver refuge auprès de l’ambassade canadienne. A tout moment ils sont susceptibles d’être découverts et d’être confondus comme des espions aussi envisage-t-on leur extradition. Il faudra attendre plus de 2 mois  avant qu’un plan ne soit mis en œuvre à travers le projet insensé de Tony Mendez (Ben Affleck) : faire passer ces diplomates pour une équipe de cinéma.

    01.jpg

    Ce n’est vraiment plus une surprise, dès que notre pote Ben Affleck passe derrière la caméra ça donne un bon film ! Inspiré de la véritable aventure de l’agent de la CIA Tony Mendez, une histoire rendue publique en 1997, qui est tout bonnement incroyable. Coté réalisation, on est admiratif devant le soin apporté à la reconstitution des évènements et le générique de fin est là pour finir de nous en convaincre. Un bémol tout de même, les faits historiques sont réduits en un simple résumé dans l’introduction du film et il aurait été bien appréciable que cet aspect soit un peu plus développé. On passera aussi sous silence son dénouement tellement évident pour ne retenir d’Argo qu’un divertissement réussi.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à monter un faux film mais qui inspirera plus tard un vrai film !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Échange standard

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Véritables potes d’enfance, Dave & Mitch ( Jason Bateman & Ryan Reynolds) n’ont pourtant pas grand-chose en commun. Le premier est un brillant avocat et un père responsable à l’emploi du temps surchargé tandis que le second essaye par tous les moyens de faire décoller sa carrière d’acteur et collectionne les conquêtes. Après une soirée à regarder un match de base-ball et à descendre quelques shots, ils ont naturellement besoin de se soulager et trouvent ainsi une fontaine. Perdus dans leurs pensées, leur ivresse les amène à s’imaginer une vie où ils pourraient échanger leurs places. A ce moment précis, toutes les lumières s’éteignent brusquement et ils sont loin de s’imaginer que leur vœu vient de se réaliser : Mitch se réveille dans la peau de Dave et vice-versa.

    01.jpg

    Bon déjà ce n’est pas le scénario de cette comédie qui va réussir à nous convaincre ; ce n’est ni la première et certainement pas la dernière fois qu’on a droit à cet échange si particulier. Il y a eu des substitutions entre une mère et sa fille (Freaky Friday) ou encore une femme qui se retrouve dans le corps d'un homme (Une nana au poil) et là ce sont donc 2 potes d’enfance qui vont vivre cette curieuse expérience. Comme d’habitude, c’est l’occasion pour chacun de remettre sa vie en question et de se rendre compte de la chance qu’ils ont etc etc. La chanson est connue et cette énième réinterprétation n’amènera rien de vraiment intéressant si ce n’est quelques brefs moments de rigolades. Échange standard est effectivement bien standardisé et on n’aurait pas été mécontent que les scénaristes se creusent un peu plus les méninges.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de pisser n’importe où !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • City Island

    aff.jpg

    Vince Rizzo (Andy Garcia) a une femme magnifique, la belle Joyce (Julianna Margulies) qui lui a donné 2 enfants tout aussi merveilleux. Seulement dans la famille on cultive les secrets. Gardien de prison, Vince fait la connaissance d'un certain Tony Nardella (Steven Strait) qui s'avère être son fils abandonné 24 ans plus tôt. En marge de cela, il prend des cours de comédie, une activité qu'il n'ose pas avouer à sa femme préférant lui dire qu'il part jouer au poker. Joyce n'est pas dupe, elle sait que son mari lui ment mais elle pense plutôt qu'il a une aventure avec une autre femme. Il décide alors d'héberger Tony à la maison sans que celui-ci ne se doute réellement du lien qui les unit.

    01.jpg

    Qui aurait cru que vivre dans le Bronx pouvait être aussi agréable ? En voyant City Island, on se dit qu'on irait bien dans ce village de pêcheurs pour s'y reposer pour une petite semaine. Si vous pensiez que dans votre famille il n'y pas de secrets qui tiennent, vous serez plus dubitatifs après avoir vu ce film. Une bonne petite comédie sur une famille du Bronx jusqu'alors sans histoires jusqu'à ce qu'un homme débarquant précipite les révélations. Ne serait-ce que pour l'improvisation d'Andy Garcia passant des essais pour un rôle, voilà un film très rafraichissant que je vous invite à découvrir.

     

    Il faut le voir pour : Vous assurer que votre fille a bien obtenu sa bourse pour aller à l'université.

     

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Les vies privées de Pippa Lee

    aff.jpg

    Quand on la voit aujourd'hui en épouse modèle et en mère attentionnée, on est loin de s'imaginer que Pippa Lee (Blake Lively / Robin Wright) a eu une vie aussi tumultueuse. Il est vrai que sa rencontre avec Herb (Alan Arkin) a été déterminante, elle qui a été délaissée par sa mère avant de vivre des moments encore plus difficiles. Herb lui a permis de retrouver un équilibre et lui a donné 2 enfants mais aujourd'hui Pippa arrive à un âge de sa vie où elle se pose des questions. Des souvenirs ressurgissent tandis que l'arrivée d'un beau jeune homme dans le voisinage ne la laisse pas totalement indifférente.

    01.jpg

    Pippa Lee, une femme épanouie aujourd'hui mais dont le passé a été mouvementé. C'est donc à coups de flashbacks disséminés ça et là au cours du film que l'on découvre une fille délaissée par une mère shootée aux médicaments, chassée ensuite par sa tante lesbienne qui l'a surprise en pleine séance photo sadomasochiste puis en tant que marginale tombée dans l'enfer de la drogue. Avec un tel résumé, on caresse alors l'espoir que cette comédie dramatique pourrait nous séduire mais au final rien de captivant et donc de l'ennui au rendez-vous ! Regrettable surtout à la vue d'un impressionnant casting réunissant Keanu Reeves, Julianne Moore, Winona Ryder, Maria Bello ou encore Monica Bellucci. Les vies privées de Pippa Lee est donc à oublier au plus vite.

     

    Il faut le voir pour : Poser des caméras à la maison pou vérifier que votre femme n'est pas somnambule.

     

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2009 0 commentaire
  • Sunshine cleaning

    aff.jpg

    Pour offrir à son fils une école privée, Rose Lorkowski (Amy Adams) doit absolument trouver du pognon et ce n’est pas avec son job de femme de ménage qu’elle va y parvenir. Grace à Mac (Steve Zhan), un flic marié qu’elle voit régulièrement et intimement, elle entend parler d’un job assez lucratif mais pour le moins morbide : nettoyer des lieux où l’on a ramassé des cadavres. Ça tombe bien sa sœur Norah (Emily Blunt) va pouvoir l’aider, elle qui vient juste de se faire virer et qui vit encore avec leur père. Evidemment, au départ ce n’est pas bien brillant car faire disparaitre du sang est autrement plus difficile que de nettoyer des lavabos.

    01.jpg

    Même avec la mort, il y a du businesse à faire ! Voici une comédie réussie qui doit évidemment beaucoup à son histoire plutôt atypique puisque 2 jeunes femmes se retrouvent à faire un ménage bien particulier pour gagner de l’argent. Un peu dans le style de Departures mais plus axé sur la comédie, Sunshine cleaning présente également 3 membres d’une même famille qui ont grand besoin de faire un peu le ménage dans leur vie. Si l’humour décalé n’est pas pour vous déplaire alors vous vous laisserez bien tenter par le charme de ce film hors-norme.

     

    Il faut le voir pour : Essayer de mourir proprement, ça fera des économies pour la famille.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2009 0 commentaire