Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

comédie musicale

  • Free dance

    star 01.5.jpg

    AFF1 (3).jpg

    Passionnée par la danse, Ruby (Keenan Kampa) vit actuellement un rêve éveillé puisqu’elle a l’opportunité de rejoindre le prestigieux Conservatoire des arts de Manhattan. Pour la jeune femme, le plus dur commence car les cours qui y sont dispensés requièrent une extrême exigence mais elle pourra compter sur le soutien de sa nouvelle pote d’enfance Jasmine (Sonoya Mizuno). Ruby fera également la connaissance de Johnnie Blackwell (Nicholas Galitzine), un violoniste talentueux qui n’a malheureusement comme public que les usagers du métro new-yorkais. Si l’amour va les réunir, ils ont aussi décidé de se lancer dans un concours qui pourrait résoudre bon nombre de leurs problèmes.

    02.jpg

    Échange de regards au ralenti, baiser langoureux avec une caméra tournant à 360°, un scénario pondu par un Bisounours ; non décidément Free dance ne nous épargne rien au niveau des clichés. Il faut aussi souligner des dialogues profonds dont on retiendra le "Une danseuse, ça danse !" qui s’inspire certainement de l’expression "L’eau ça mouille". Comment ne pas avoir le sourire en coin également devant certaines scènes comme cette confrontation à l’archer de violon digne d’un combat de sabres laser de chez Star Wars. Autant une saga comme Sexy Dance assure le spectacle autant ce film de Michael Damian est d’une infinie tristesse.

     

    Il faut le voir pour : Trainer dans le métro, vous y verrez peut-être une battle de danse !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Phantom of the paradise

    star 04.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Lorsque notre pote Winslow Leach (William Finley) a appris que M. Swan (Paul Williams) en personne avait particulièrement apprécié sa cantate dédié à Faust, il en était tout bouleversé. Un mois plus tard ce n’est plus la même chanson puisque Winslow découvre que non seulement on lui a volé son œuvre mais celle-ci va faire l’ouverture du Paradise avec la participation de ces satanés Juicy fruit. Il tente bien de faire réparer cette injustice mais cela se retourne contre lui et il finira derrière les barreaux. Du temps passe avant qu’il ne parvienne à s’échapper de Sing Sing et en voulant se venger, c’est une nouvelle sentence qui s’abat sur lui puisqu’il aura le visage totalement défiguré.

                                01.jpg    02.jpg   03.jpg

    Retour au milieu des années 1970 avec le réalisateur Brian De Palma et n’ayons pas peur de dire que son Phantom of the paradise est et reste toujours aussi psychédélique ! Comédie musicale, romance, drame, ou encore fantastique ; ce sont autant de genres embrassés par ce film porté également par une magnifique bande originale. Si le personnage du Fantôme est là pour apporter sa folie, le spectateur est aussi subjugué par la performance de Paul Williams (réputé surtout pour ses activités de compositeur). Un film qui restera indéniablement Pour l'éternité et qui aura également eu une certaine influence auprès d'un certain George Lucas qui planchait alors sur Star Wars.

     


    La scène à ne pas louper : Swan "fabriquant" la voix de Winslow !

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire
  • Annie

    star 02.jpg

    AFF.jpg

    Abandonnée devant un commissariat de New York alors qu'elle n'avait que 4 ans, notre pote Annie (Quvenzhané Wallis) vit aujourd'hui sous la tutelle de la peu sympathique Mademoiselle Hannigan (Cameron Diaz). Au plus profond d'elle, cette petite fille reste persuadée qu'elle retrouvera ses parents et fait tout son possible en ce sens. Un jour, alors qu'Annie court à la rescousse d'un chient, elle est sauvée in-extremis d'un accident par Will Stacks (Jamie Foxx) qui se trouve être un candidat à la prochaine élection du Maire de la ville. Cet acte héroïque est vite relayé par les réseaux sociaux ce qui fait remonter à la hausse la popularité de Will qui en avait bien besoin.

    01.jpg

    C'est une comédie musicale qui a fait les belles heures de Broadway et qui a déjà eu droit à une adaptation ciné au début des années 1980. On nous livre une version plus moderne avec un casting riche et quelques guests (Rihanna, Michael J. Fox, Mila Kunis ...) ayant répondu à l'appel de producteurs de renom parmi lesquels Will Smith ou encore Jay-Z. Oui si on s’arrête là, on se dit qu'Annie pouvait être intéressant seulement quand ça ne pousse pas la chansonnette, ce film reste en travers de la gorge. En cause ; ce jeu volontairement grossier visant un public enfantin mais qui, disons le sans détour, finit par être insupportable. Enfin, il s'agit d'une impression très personnelle mais si la jeune Quvenzhané Wallis (la découverte de Les Bêtes du sud sauvage) possède une belle voix, son interprétation dans l'ensemble assez mécanique ne transmet aucune émotion.

     

    Il faut le voir pour : Montrer que c'est sympa de faire le ménage en chantant !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Into the woods, Promenons-nous dans les bois

    cinéma, film, comédie musicale, Into the woods Promenons-nous dans les bois,  	Meryl Streep, James Corden, Emily Blunt, rob marshall, Anna Kendrick, Chris Pine, Johnny Depp, MacKenzie Mauzy, Christine Baranski

    AFF.jpg

    Il était une fois dans un royaume où vivent un Boulanger (James Corden) et sa Femme (Emily Blunt) qui souhaitaient plus que tout au monde avoir un enfant. Ils l’ignorent mais un sort leur a été jeté et la Sorcière (Meryl Streep) leur révèle la vérité et leur apprend également qu’il ne pourra être levé qu’en ramenant certains objets avant que la lune ne devienne bleue, C’est ainsi que débute leur aventure qui va les conduire jusque dans les bois où ils croiseront le jeune Jack (Daniel Huttlestone) et sa vache blanche comme le lait, le Petit Chaperon rouge (Lilla Crawford) ou encore une Cendrillon (Anna Kendrick) cherchant à fuir son Prince (Chris Pine).

    01.jpg

    On ne peut pas dire que le réalisateur Rob Marshall soit un novice en ce qui concerne les comédies musicales puisqu’il nous avait déjà offert le réussi Chicago ou encore Nine. Rebelote ici avec l’adaptation d’un autre spectacle qui a fait ses preuves à Broadway et qui fera le petit bonheur des amateurs de contes de fée en réunissant les personnages de rien moins que 4 contes de fée. Si vous appréciez les comédies musicales, il est difficile de ne pas se laisser entraîner par l’histoire même si en dehors du prologue, les autres musiques ne restent pas bien longtemps en tête. Enfin, on reprochera aussi à Into the woods, Promenons-nous dans les bois une aventure qui s’éternise avec cette dernière partie peu passionnante.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus hésiter à accepter des haricots magiques quand on vous le propose !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Sexy Dance 5 - All in Vegas

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Depuis leur contrat décroché avec Nike, Sean (Ryan Guzman) et ses potes d’enfance du Mob espéraient percer à Los Angeles mais après avoir couru les castings pendant 6 mois, certains ont baissé les bras. Alors que son crew a décidé de retourner à Miami, Sean persévère et d’ailleurs il a l’intention de participer au concours organisé par le Vortex. A la clé, il y a un show à Las Vegas avec un contrat de 3 ans ce qui lui épargnerait les galères qui ne cessent de se succéder pour lui. En attendant, il doit trouver un toit pour dormir et se tourne vers Moose (Adam G. Sevani) qu’il va convaincre à le rejoindre ; tous deux vont ainsi rassembler (une nouvelle fois) les meilleurs danseurs pour ainsi former un tout nouveau crew : les LMNTRIX !

    01.jpg

    Il suffira de 5 petites minutes pour qu’une battle soit provoquée, autant vous dire que la couleur est rapidement annoncée ! C’est une saga qui poursuite sa route vers le succès avec cette 5ème déclinaison et la recette n’a pas changé. L’histoire reste bien évidemment superficielle avec de la romance à tous les étages, une compétition avec des rivaux pas très sympas et des drames (sigh). Par contre, il faut reconnaitre qu’au niveau du spectacle on ne s’est pas moqué de nous ; les moyens ont été mis en œuvre pour nous en mettre plein les yeux et si vous aimez la danse, vous apprécierez forcément les prestations de ces artistes avec un final grandiose. Sexy Dance 5 - All in Vegas n’est pas un grand moment de cinéma mais coté spectacle ça assure !

     

    Il faut le voir pour : Assister à une belle démonstration de danse dans un cinéma, logique quoi !

     

    En savoir plus sur Sexy Dance ?

    En savoir plus sur Sexy Dance 2 ?

    En savoir plus sur Sexy Dance 3 - The battle ?

    En savoir plus sur Sexy Dance 4 - Miami Heat ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Rock forever

    star 03.5.jpg

    3502058702.92.jpg

    1987, notre pote Sherrie (Julianne Hough) a tenté l’aventure; elle a quitté l’Oklahoma avec ses précieux disques pour se rendre à Hollywood ! Après une petite mésaventure, elle fait la connaissance de Drew (Diego Boneta) qui travaille au Bourbon House, un lieu mythique qui a lancé la carrière du célèbre Stacee Jaxx (Tom Cruise). Ce dernier va d’ailleurs s’y produire de nouveau pour ce qui sera son dernier concert avec son groupe Arsenal avant d’entamer une carrière solo. Un évènement qui fera du bien aux finances de Dennis (Alec Baldwin), le propriétaire du bar qui non seulement soit surmonter ses problèmes d’argent mais aussi résister aux attaques de Patricia Whitmore (Catherine Zeta-Jones), la femme du maire.

    01.jpg

    Des comédies musicales on en a eu mais une centrée sur l’univers du rock’n’roll c’est déjà moins commun. Rock forever c’est d’abord l’histoire d’un couple ; les tout mignons Julianne Hough & Diego Boneta mais autour d’eux gravitent quelques personnages pour le moins étonnants. Impossible de manquer la prestation de Tom Cruise en star du rock et puis Catherine Zeta-Jones un peu plus discrète ou Paul Giamatti ne vous laisseront pas non plus indifférent. Les enfants du rock seront comblés avec des reprises de grands classiques comme Hit me with your best shot, Waiting a girl like you ou I want to know what love is néanmoins dans la dernière demi-heure cette belle énergie s’évapore un peu. Un bon moment en perspective à moins bien sûr de ne pas supporter le rock !

     

    Il faut le voir pour : Rechercher vos vieux vinyls de rock !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Grease - Summer Nights & You're the one that I want / Olivia Newton-John & John Travolta

    Aujourd’hui, retour sur une des meilleures comédies musicales du cinéma et pour ne pas faire les choses à moitié, ce sont 2 vidéos que Ciné2909 vous propose aujourd’hui. Grease c’est un voyage dans le temps, une plongée dans l’Amérique des années 1970 et accompagné par le duo Newton-John / Travolta ; c’est un vrai plaisir ! Le danseur du samedi soir démontre s’il le fallait encore qu’il a un jeu de jambes détonnant tandis que la belle blonde habitait les fantasmes de toute une génération de mâles dans son pantalon en cuir moulant. Un classique je vous dis ! Place donc à Summer Nights & You’re the one that I want.


     

    En savoir plus sur Grease ?

    Lien permanent Catégories : Quand la musique fait son cinéma 0 commentaire
  • Grease

    aff.jpg

    Sandy Olsson & Danny Zuko (Olivia Newton John & John Travolta) se sont rencontrés à la plage et ce fut le coup de foudre immédiat hélas l’été s’achève et arrive le temps des adieux. Sandy doit retourner en Australie et leur histoire aurait pu s’arrêter là mais lors de la rentrée scolaire au lycée de Rydell, Danny va avoir la grande surprise de retrouver l’amour de sa vie seulement il a une image à défendre. Paré de son blouson en cuir noir et de sa banane soigneusement coiffé, il ne peut pas révéler ses sentiments devant ses potes d’enfance et doit jouer à contrecœur les bad boys. Mais l’amour va avoir raison de sa fierté et lorsque Sandy passe du temps avec un autre garçon, Danny sent la jalousie monter en lui.

      01.jpg  02.jpg 03.jpg

    Ce film a beau avoir fêté ses 30 ans d’existence en 2008, il restera l’une des meilleures comédies musicales de l’histoire du cinéma. Regorgeant de tubes comme Summer nights, Look at me, I'm Sandra Dee ou encore You’re the one that I want ; il est impossible de voir Grease sans sentir monter en soi l’envie de se trémousser. Et puis surtout, à l’époque il nous confirmait que John Travolta, tout juste sorti du succès de La fièvre du samedi soir, était un danseur hors-pair. Il y a aussi cette ambiance kitsch à souhait : blousons noirs, cheveux gominés qui nous font voyager dans le temps et il n’y aura que cette course de voitures qui aura vraiment pris un coup de vieux. Un chef d’œuvre qui restera dans nos mémoires pour l’éternité !

     

    La scène à ne pas louper : Le relooking de Sandy et son pantalon en cuir !


    Découvrir Summer Nights & You're the one that I Want dans

    Quand la Musique fait son cinéma ?

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire
  • Toi, moi, les autres

    aff.jpg

    Après toute une soirée à jouer au poker, notre pote Gabriel (Benjamin Siksou) a pris le volant de sa belle décapotable et un moment d’inattention a suffit pour provoquer un accident. Il a effectivement légèrement touché un petit garçon qui traversait la rue et décide alors de l’accompagner à l’hôpital d’autant plus que sa grande sœur Leila (Leila Bekhti) lui a tapé dans l’œil. Pourtant tous deux évoluent dans des mondes complètement opposés ; Gabriel est issu d’un milieu aisé et s’apprête à épouser une jeune femme d’une grande famille tandis que Leila bataille pour obtenir le diplôme d’avocat qui changerait sa vie.

    01.jpg

    Il est terriblement rare de voir des comédies musicales dans le cinéma français actuel aussi la curiosité est de mise avant de découvrir le film d’Audrey Estrougo. Un pari osé qu’elle tente avec Benjamin Siksou qui s’est fait connaitre pour avoir participé au télé-crochet La nouvelle star et Leila Bekhti qui avait poussé la chansonnette dans le rafraichissant Tout ce qui brille. Il y a malheureusement pas mal de défauts ; un manque d’homogénéité dans les performances voire de la déception (la chorégraphie avec les figurants en Sari aurait mérité plus qu’un plan de 15 secondes) et puis surtout une histoire trop légère. Une bonne comédie musicale se doit de nous transporter et nous faire rêver hélas, Toi, moi, les autres reste très terre-à-terre !

     

    Il faut le voir pour : Demander à votre entourage de vous faire une belle chorégraphie le jour où vous aurez votre diplôme !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Burlesque

    aff1.jpg

    Une nouvelle page de sa vie se tourne pour notre pote Ali (Christina Aguilera), elle vient de démissionner de son job de serveuse pour conquérir Los Angeles. Elle cherche à percer dans le spectacle et cherche donc un emploi dans un cabaret et c’est ainsi qu’elle se retrouve au Burlesque. Le succès ne sera pas immédiat puisqu’elle commence comme serveuse mais finira par convaincre sa patronne Tess (Cher) de luis laisser une chance sur scène. Le burlesque accueille une nouvelle artiste plein d’enthousiasme mais le cabaret doit également faire face à de graves difficultés financières qui pourraient mettre en péril son avenir.

    02.jpg

    Après le succès public de Tournée, le Burlesque revient au cinéma avec cette comédie musicale réunissant Cher & Christina Aguilera. Déjà, on ne peut qu’être déçu de ne pas voir les 2 artistes associé le temps d’un duo durant tout le spectacle. Pour le reste, ça tape dans le classique dira-t-on ; une fille qui débarque de nulle part devient la star du show et il y a toujours un mec qui vient semer la zizanie pour pimenter l’histoire. Est-ce parce son lifting ne lui permet pas de s’exprimer pleinement, toujours est-il que Cher ferait presque de la figuration dans ce film. C’est beau, les chorégraphies sont de qualité mais comme les chansons ça n’a rien d’inoubliable.

     

    Il faut le voir pour : Toujours proposer des cookies aux femmes que vous invitez chez vous.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire