Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anna kendrick

  • Pitch Perfect 2

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    Surfant sur la vague de leur succès, les Bellas de Barden connaissent ce soir leur consécration puisque le Président des États-Unis en personne est là pour admirer leur performance. Seulement un petit incident impliquant Amy (Rebel Wilson) qui en aura mis pleine la vue et les voilà totalement au fond du trou ! En effet, le scandale prend des proportions inimaginables au point que le doyen de Barden doit prendre une sanction exemplaire en suspendant les Bellas. Seule solution pour elles : remporter les Championnats mondiaux qui vont se dérouler à Copenhague ! Un sacré challenge puisqu'aucune équipe américaine n'a remporté cette compétition et surtout les concurrents allemands de Das Sound Machine se montrent impressionnants.

    01.jpg

    Comme le titre ne l'indique pas, voici venir la suite de The Hit girls (et vous l'aurez compris Pitch Perfect en V.O.). On se replonge ainsi dans la compétition de chant A cappella et si le premier volet était vraiment sympa celui-ci se fond dans le moule de ces nombreux films de danse dont on a été abreuvé ces dernières années. Cela se traduit par un scénario expédié où le suspense sera de se demander si les Bellas battront les Das Sound Machine ; voilà de quoi vous tenir en haleine au moins 29,09 secondes. Le plus pénible dans tout ça c'est que coté humour ce n'est guère plus inspiré et le temps devient long entre chaque scène musicale. Pitch Perfect 2 c'est une suite loupée mais ça aura au moins permis à Elizabeth Banks de signer sa première réalisation, maigre consolation pour les spectateurs.

     

    Il faut le voir pour : Acheter l'album de Snoop Dogg pour célébrer les prochaines fêtes de Noël !


    En savoir plus sur The Hit girls ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • The voices

    star 03.jpg

    AFF.jpg

    A Milton, Jerry Hickfang (Ryan Reynolds) s'est récemment trouvé un job dans une usine et au vu de sa récente arrivée, il a été désigné pour organiser bénévolement le prochain pique-nique. A cette occasion, il va avoir l'opportunité de côtoyer la belle Fiona (Gemma Arterton) de la comptabilité et il réussira même à avoir un rencard ! Il voit la vie en rose et cette joie il la partage avec son chat M.Moustache et son chien Bosco, des animaux avec lesquels il a régulièrement des conversations/ En fait, Jerry est suivi par une psychothérapeute depuis qu'il a été affecté par un drame personnel et un accident va de nouveau venir bouleverser sa vie.

    01.jpg

    Marjane Satrapi is back ! Après Poulet aux prunes et La bande des Jotas, l'artiste a pris goût aux films lives et cette fois elle s'offre un casting international. L'idée de départ de The voices c'est donc de découvrir un Ryan Reynolds qui a l'esprit un peu embué et conversant avec ses animaux de compagnie. La suite ? Il n'y a finalement pas grand chose d'autre ; on part sur un thriller où la pertinence va déclinante malgré les présences des charmantes Gemma Arterton & Anna Kendrick. Il manque clairement un grain de folie à tout ça et au final, on se dit qu'on est passé à coté de quelque chose et c'est bien dommage !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter d'écouter les conseils de votre chat !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Into the woods, Promenons-nous dans les bois

    cinéma, film, comédie musicale, Into the woods Promenons-nous dans les bois,  	Meryl Streep, James Corden, Emily Blunt, rob marshall, Anna Kendrick, Chris Pine, Johnny Depp, MacKenzie Mauzy, Christine Baranski

    AFF.jpg

    Il était une fois dans un royaume où vivent un Boulanger (James Corden) et sa Femme (Emily Blunt) qui souhaitaient plus que tout au monde avoir un enfant. Ils l’ignorent mais un sort leur a été jeté et la Sorcière (Meryl Streep) leur révèle la vérité et leur apprend également qu’il ne pourra être levé qu’en ramenant certains objets avant que la lune ne devienne bleue, C’est ainsi que débute leur aventure qui va les conduire jusque dans les bois où ils croiseront le jeune Jack (Daniel Huttlestone) et sa vache blanche comme le lait, le Petit Chaperon rouge (Lilla Crawford) ou encore une Cendrillon (Anna Kendrick) cherchant à fuir son Prince (Chris Pine).

    01.jpg

    On ne peut pas dire que le réalisateur Rob Marshall soit un novice en ce qui concerne les comédies musicales puisqu’il nous avait déjà offert le réussi Chicago ou encore Nine. Rebelote ici avec l’adaptation d’un autre spectacle qui a fait ses preuves à Broadway et qui fera le petit bonheur des amateurs de contes de fée en réunissant les personnages de rien moins que 4 contes de fée. Si vous appréciez les comédies musicales, il est difficile de ne pas se laisser entraîner par l’histoire même si en dehors du prologue, les autres musiques ne restent pas bien longtemps en tête. Enfin, on reprochera aussi à Into the woods, Promenons-nous dans les bois une aventure qui s’éternise avec cette dernière partie peu passionnante.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus hésiter à accepter des haricots magiques quand on vous le propose !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • The Hit girls

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    L’université de Barden domine le concours annuel de chant A cappella en grande partie grâce aux Troubadours qui ont tout écrasé. Face à eux, les Bellas Barden n’ont pas fait le poids à cause d’une prestation ennuyeuse et un sacré problème digestif qui ont enterré leurs espoirs. Une nouvelle année commence et c’est l’occasion pour Aubrey & Chloe (Anna Camp & Brittany Snow) d’essayer de prendre leur revanche mais avant cela, il leur faudra trouver de nouveaux membres. Après un grand casting, elles trouvent leur bonheur mais il va falloir beaucoup d’entrainement avant que les Bellas Barden puissent prétendre à la victoire finale. Et si Beca (Anna Kendrick) devenait leur principal atout ?

    01.jpg

    Il suffit d’allumer sa télévision pour découvrir la pléthore d’émissions de télé-crochet afin de se rendre compte que le chant fédère les foules. A l’instar des films de danse, The Hit girls reprend le bon vieux concept du concours mais heureusement ne se contente pas que de ça. Outre les nombreuses reprises des hits magnifiés par les chorégraphies ou les inévitables battles, ce qui fait la différence c’est un humour irrévérencieux au diapason. Si vous n’êtes pas à la recherche de la nouvelle star ou de The voice mais simplement d’un bon moment ponctué de rigolade, vous avez fait la bonne pioche !

     

    Il faut le voir pour : Ne plus vous mettre au premier rang durant les concerts, ça vaut mieux !

     

    En savoir plus sur Pitch Perfect 2 ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • End of watch

    star 03.jpg

    3502058702.84.jpg

    Equipiers mais surtout potes d’enfance Brian Taylor & Mike Zavala (Jake Gyllenhaal & Michael Peña) sont flics à Newton, Californie où l’action ne manque pas. Fusillades, tapages nocturnes, incendie …Impossible de prévoir ce que chaque jour leur réserve et encore moins de savoir s’ils retrouveront leurs proches. D’autant plus que la ville est gangrénée par une féroce rivalité entre les hispaniques et les afro-américains pour le contrôle du marché de la drogue et on n’hésite pas à faire couler le sang pour se faire respecter. En voulant simplement faire leur job, les 2 officiers vont se mettre à dos les cartels qui règnent sur la région jusqu’à ce qu’un contrat sur leurs têtes soit lancé.

    01.jpg

    Plongée au cœur de l’action en compagnie du tandem Gyllenhaal/ Peña à travers des caméras embarquée, End of watch est un film brut de décoffrage. D’ailleurs, il y a bien quelques images qui risquent de vous remuer un peu ; le reste du temps on suit ces flics dans leur quotidien aussi bien dans leurs sphères professionnelles que privées. L’intérêt du film se résume donc à cette réalisation au plus près de l’action mais la bonne complicité entre les 2 acteurs apporte aussi un plus indéniable. S’il ne propose rien de vraiment génial, sa mission première de nous divertir est remplie et ce n’est pas donné à tout le monde !

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais vous cacher dans la chambre de vos beaux-parents.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • L’étrange pouvoir de Norman

    star 03.jpg

    2535282206.15.jpg

    Si vous le croisez dans la rue, vous seriez peut-être surpris en apercevant Norman qui a tendance à parler tout seul. En fait, ce que beaucoup ont du mal à croire c’est que ce jeune garçon a un pouvoir très particulier ; celui de voir les morts. Que ce soit à l’école ou au sein de sa propre famille, personne ne le prend au sérieux mis à part son nouveau pote d’enfance Neil. Depuis peu, Norman a des visions inquiétantes et il n’est pas plus rassuré par ce que lui raconte son oncle Mr. Prenderghast, un marginal qui connait les capacités de son neveu. Surtout il vient l’avertir de la malédiction de la sorcière dont le fantôme va réveiller les morts et il n’y a que Norman qui pourra empêcher cela.

    01.jpg

    Même s’il s’agit d’un film d’animation, L’étrange pouvoir de Norman n’est pas vraiment à conseiller aux plus jeunes qui risquent d’être trop impressionnés par cet univers morbide. A se demander si les studios Laïka Entertainment ne vont pas en faire leur carte de visite puisqu’ils nous avaient déjà proposé cela avec Coraline. Esprits, zombies et sorcellerie sont ainsi de la partie avec également quelques références au cinéma d’horreur-épouvante ; tout cela est bien amusant même si cela met un peu de temps à démarrer. Heureusement, la suite s’avère plus animée et confirme que l’animation en stop-motion a encore de l’avenir devant lui !

     

    Il faut le voir pour : Demander à la maison s’il y a des DVD de gymnastique !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Ce qui vous attend si vous attendez un enfant

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Devenir parents ça ne s’improvise pas ! Notre pote Alex (Rodrigo Santoro) et sa femme Holly (Jennifer Lopez) se sont lancés dans le projet d’adopter un enfant d’Ethiopie mais il semble que le futur père de famille ne se sente pas encore très concerné. Il est ainsi invité à rejoindre un groupe de mecs afin de découvrir toutes les joies (et si peu de désagréments) que lui apporteront la paternité. Tout le monde n’est pas effrayé à l’idée d’avoir un bébé ; Wendy & Gary (Elizabeth Banks & Ben Falcone) ont tout tenté pendant 2 ans et peuvent désormais exulter de joie, ils seront bientôt parents ! Malheureusement pour d’autres couples, cette expérience pourrait se révéler plus douloureuse.

    01.jpg

    Film choral autour de cet heureux évènement qu’est l’arrivée d’un enfant au sein de la famille nous suivons ainsi les histoires de 5 couples. Appréhensions à l’idée d’être père, difficultés relatives à l’adoption, grossesse accidentelle nous avons droit à tout l’éventail possible et imaginable. Au milieu de tout ça sont plongés des Cameron Diaz, Jennifer Lopez, Chris Rock et autres Dennis Quaid pour accoucher d’une comédie qui est aussi tout sauf imprévisible. Ce qui vous attend si vous attendez un enfant nous offre exactement ce qu’on était en droit d’attendre à savoir un film à peine divertissant qu’on ne risque pas d’adopter.

     

    Il faut le voir pour : Organiser une réunion de pères de famille !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • 50/50

    aff.jpg

    Pour Adam (Joseph Gordon-Levitt), il était temps que leur relation passe un cap et quand un homme propose à sa petite-amie de faire une place parmi ses affaires, c’est que ça devient réellement sérieux ! En couple avec Rachael (Bryce Dallas Howard), c’était l’évolution la plus logique mais cela ne semble pas vraiment enchanté son pote d’enfance Seth (Seth Rogen) qui ne supporte pas cette soi-disant artiste. Les choses vont devenir autrement plus compliquées lorsqu’Adam apprend qu’il a contracté un cancer et d’après les renseignements glanés sur le net, ses chances de guérison sont de 50/50. Beaucoup de choses vont changer dans sa vie à commencer par une rupture puisqu’il apprend que Rachael a une liaison avec un autre homme.

    01.jpg

    Comment continuer à vivre lorsque la mort plane au-dessus de votre tête, c’est un peu la sale période que traverse le héros de 50/50. Avec son visage de gendre idéal, Joseph Gordon-Levitt ne s’est pas vu proposé beaucoup de premiers rôles et sa prestation ici mériterait que l’acteur soit un peu plus sous les feux des projecteurs. Malgré son sujet larmoyant, ce film de Jonathan Levine sait nous donner le sourire et la présence de Seth Rogen n’y est certainement pas étrangère. On évite les clichés inhérents au drame de ce genre et même s’il ne restera pas gravé dans nos esprits, ça n’en reste pas moins un bon film.

     

    Il faut le voir pour : Eviter d’emprunter le rasoir de votre pote, vous ne savez pas ce qu’il peut en faire.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • In the air

    aff.jpg

    Licencier des employés est une tache ingrate et difficile d'autant plus qu'on ne sait jamais comment va réagir la personne qui est en face de vous. C'est pour cela qu'on fait appel à des professionnels comme Ryan Bingham (George Clooney). Il débarque et fait le ménage pour vous et ce dans les 4 coins des États-Unis. C'est simple, il passe sa vie dans les avions ce qui n'est pas pour le déplaire lui qui a une obsession particulière : cumuler les miles pour atteindre le chiffre astronomique de 10 millions. Seulement quand dans sa boite, une nouvelle recrue du nom de Natalie Keener (Anna Kendrick) arrive et propose de révolutionner le métier en proposant la visio-conférence, il ne tarde pas à réagir.

    01.jpg

    Destination le 7ème ciel en compagnie de George Clooney, un programme alléchant pour le public féminin (et certainement pour quelques hommes aussi) et tout cela sous la conduite de Jason Reitman. Le personnage de Ryan semble avoir été écrit pour Clooney, playboy obsédé par les miles mais qui se met à s'interroger sur la superficialité de sa vie intime. In the air nous met d'abord face à la dure réalité sociale qu'est le licenciement avec un certain cynisme avant de basculer tout doucement vers un récit plus romancé. Cette seconde partie fait perdre beaucoup d'intérêt à cette comédie agréable mais pas indispensable.

     

    Il faut le voir pour : Vérifier votre solde de miles

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire