Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

emily blunt

  • Sherlock Gnomes

    cinéma,film,animation,ciné2909,sherlock gnomes,michael gregorio,flora coquerel,johnny depp,james mcavoy,emily blunt,chiwetel ejiofor,elton john,mary j. blige

    cinéma,film,animation,ciné2909,sherlock gnomes,michael gregorio,flora coquerel,johnny depp,james mcavoy,emily blunt,chiwetel ejiofor,elton john,mary j. blige

    Une nouvelle vie commence pour Juliette, Gnoméo et tous leurs compagnons. Ces nains de jardin viennent en effet de s’installer dans un jardin à Londres mais très vite ils vont être confrontés à un grave danger ! Depuis quelques temps des nains de jardin disparaissent, les potes de Gnoméo & Juliette vont être aussi victimes de ce kidnappeur mais ils vont recevoir une aide précieuse. Cette affaire a attiré l’attention du détective Sherlock Gnomes et de son fidèle acolyte Watson ; ils savent que derrière tout ça se cache l’impitoyable Moriarty. Ce dernier sème en effet des indices probants menant notre quatuor jusqu’au quartier de Chinatown mais l’enquête est loin d’être résolue et réservera son lot de surprises !

    cinéma,film,animation,ciné2909,sherlock gnomes,michael gregorio,flora coquerel,johnny depp,james mcavoy,emily blunt,chiwetel ejiofor,elton john,mary j. blige

    Comme son titre ne l’indique pas forcément, ce film d’animation est en fait la suite de Gnoméo & Juliette qui était sorti sur nos écrans en 2011. On retrouve donc notre couple de héros associé à un autre célèbre duo crée par Sir Arthur Conan Doyle à savoir Sherlock Holmes & Watson. D’un épisode sur l’autre et malgré les années qui les séparent, on ne constate pas vraiment d’améliorations au niveau du graphisme qui reste bon enfant. Quant à l’histoire, elle est adaptée au jeune public en faisant évoluer nos héros nains de jardin avec deux gargouilles pas très futées tout ça avec des chansons remixées d'Elton John. Vous l’aurez compris, sans originalité et aucun atout particulier, ce Sherlock Gnomes est élémentaire mon cher Watson et plaira uniquement aux enfants.

     

    Il faut le voir pour : Vous abstenir d’offrir des fleurs à votre femme, ça vous attirera des ennuis !

     

    En savoir plus sur Gnoméo & Juliette ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2018 0 commentaire
  • Into the woods, Promenons-nous dans les bois

    cinéma, film, comédie musicale, Into the woods Promenons-nous dans les bois,  	Meryl Streep, James Corden, Emily Blunt, rob marshall, Anna Kendrick, Chris Pine, Johnny Depp, MacKenzie Mauzy, Christine Baranski

    AFF.jpg

    Il était une fois dans un royaume où vivent un Boulanger (James Corden) et sa Femme (Emily Blunt) qui souhaitaient plus que tout au monde avoir un enfant. Ils l’ignorent mais un sort leur a été jeté et la Sorcière (Meryl Streep) leur révèle la vérité et leur apprend également qu’il ne pourra être levé qu’en ramenant certains objets avant que la lune ne devienne bleue, C’est ainsi que débute leur aventure qui va les conduire jusque dans les bois où ils croiseront le jeune Jack (Daniel Huttlestone) et sa vache blanche comme le lait, le Petit Chaperon rouge (Lilla Crawford) ou encore une Cendrillon (Anna Kendrick) cherchant à fuir son Prince (Chris Pine).

    01.jpg

    On ne peut pas dire que le réalisateur Rob Marshall soit un novice en ce qui concerne les comédies musicales puisqu’il nous avait déjà offert le réussi Chicago ou encore Nine. Rebelote ici avec l’adaptation d’un autre spectacle qui a fait ses preuves à Broadway et qui fera le petit bonheur des amateurs de contes de fée en réunissant les personnages de rien moins que 4 contes de fée. Si vous appréciez les comédies musicales, il est difficile de ne pas se laisser entraîner par l’histoire même si en dehors du prologue, les autres musiques ne restent pas bien longtemps en tête. Enfin, on reprochera aussi à Into the woods, Promenons-nous dans les bois une aventure qui s’éternise avec cette dernière partie peu passionnante.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus hésiter à accepter des haricots magiques quand on vous le propose !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Major Bill Cage - Edge of tommorrow

    Sergent Rita Vrataski (Emily Blunt) ?

    2167860595.180.jpg

    01.jpgBonjour, je suis le Major Bill Cage (Tom Cruise) et vous ne me connaissez pas mais nous allons nous rencontrer demain et c’est vous qui m’avez demandé de venir vous voir à mon réveil. Ecoutez, j’ai beaucoup de mal à comprendre ce qui m’arrive actuellement.

     

    Hier encore je gérais la communication de l’armée américaine et puis d’un coup ce cher Général Brigham (Brendan Gleeson) décide de m’envoyer au front pour aller combattre les Mimics. Autant vous dire que je ne faisais pas le fier quand on a débarqué sur cette plage où je suis mort !

    02.jpg

     

    Mais peut-être pourriez-vous m’expliquer par quel miracle je ressuscite et aussi pourquoi je revis en boucle cette satanée journée ?

     

     

     

     

    En savoir plus sur Edge of tommorrow ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Edge of tomorrow

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Cela fait maintenant 5 ans que les Mimics, des extraterrestres ont atterri sur notre planète et sont sur le point d’envahir totalement l’Europe. Pour les combattre, une armure a été mise au point et c’est dotée de celle-ci que notre pote Rita Vrataski (Emily Blunt) est devenue une véritable légende. Demain sera un jour important dans cette guerre et c’est pourquoi le Major Bill Cage (Tom Cruise) a été appelé à rejoindre les troupes sur le terrain. Jusque-là il s’était toujours débrouillé pour se tenir éloigné des champs de bataille mais il va devoir cette fois participer à l’effort de guerre. Ça ne fait pas un pli, à peine lancé dans la bataille Bill trouve la mort mais va ressusciter de manière inexpliquée.

    01.jpg

    Si l’idée de l’invasion extraterrestre n’a rien de très novateur, Edge of tomorrow introduit tout de même un concept intéressant façon Un jour sans fin. Le don de notre pote Tom Cruise aurait ainsi pu déclencher une certaine lassitude chez le spectateur mais cela est fait de manière assez maligne et surtout s’ajoute à ça une bonne dose d’humour. Quelques réserves toutefois sur des personnages peu charismatiques (en dehors de Bill Cage) et on visera en particulier la "Full Metal Bitch" Rita Vrataski censée être l’incarnation de l’héroïsme mais qui se montre trop discrète. C’est qu’on aurait aimé la voir davantage en action avec cette énorme épée mais on se consolera avec de belles scènes d’action renforcées par les effets spéciaux qui font qu’on passe un bon moment devant ce blockbuster.

     

    Il faut le voir pour : Ne surtout pas accepter les transfusions de sang !

     

    Découvre le film Dans la peau du Major Bill Cage !!

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Arthur Newman

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Son nom est Arthur J. Newman (Colin Firth) du moins c’est comme cela qu’il se fait appeler maintenant. Il n’y a encore pas si longtemps, il était Wallace Avery, joueur de golf talentueux qui n’a jamais su s’imposer dans les grands tournois mais aussi père de famille. Sa passion pour ce sport lui a d’ailleurs couté son mariage mais aussi l’amour de son fils Kevin (Lucas Hedges) qu’il cherche à reconquérir. Et puis du jour au lendemain, il a décidé de s’offrir une autre identité ; Arthur est ainsi né et prend alors la route vers Terre Haute, Indiana. Sur son chemin, il va venir en secours à Michaela (Emily Blunt), une jeune femme totalement désorientée.

    01.jpg

    Changer d’identité c’est s’offrir une nouvelle vie et ainsi le nom d’Arthur Newman tombe sous le sens. On ne s’attend pas spécialement à voir Colin Firth dans ce genre de rôle et il faut bien dire que s’il s’en tire plutôt bien que j’attendais de son personnage une explication plus excitante concernant sa volonté de changer de vie. C’est par une rencontre providentielle (mouais…) qu’il se retrouve ici en belle compagnie avec Emily Blunt qui incarne un personnage attendrissant. Si ce petit road-trip s’avère plutôt amusant lorsque le duo s’immisce dans la vie des autres couples, le film finit rapidement par tourner en rond et l’ennui n’est donc jamais très loin.

     

    Il faut le voir pour : Vérifier les verrous de la maison !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Edge of tomorrow

    Notre futur n'est vraiment pas rose, Edge of tomorrow vient encore nous le rappeler avec une nouvelle invasion d'extraterrestres nommés les Mimics ! Une offensive à laquelle l'humanité n'a pas su trouver de solutions et notre dernier espoir va reposer sur les épaules de notre pote Tom Cruise !

    Date de sortie : 04 Juin 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Ma meilleure amie, sa sœur et moi

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Jack (Mark Duplass) traverse une période difficile depuis la mort de son frère et c’est pourquoi Iris (Emily Blunt), sa pote d’enfance l’invite à faire un break. Celle qui fut aussi la petite-amie de son frère l’envoie donc dans la maison de son père, un coin de tranquillité qui devrait lui faire le plus grand bien. Jack suit ses conseils mais à sa grande surprise, il découvre qu’il y a déjà quelqu’un dans cette maison : Hannah (Rosemarie DeWitt), la sœur d’Iris. Celle-ci voulait aussi faire le point après sa récente rupture et c’est en compagnie d’une bouteille de Tequila qu’elle comptait se consoler mais l’arrivée de Jack va bouleverser les choses.

    01.jpg

    L’absence d’un frère disparu, une récente rupture et un amour considéré comme impossible ; ce sont autant de blessures que tentent de panser le trio Emily Blunt / Rosemarie DeWitt / Mark Duplass.  On pourrait presque résumer Ma meilleure amie, sa sœur et moi à un huis-clos puisque ces 3 personnages se retrouvent dans une maison perdue en plein cœur de la nature où les vérités vont se révéler. On se retrouve en compagnie de personnages plutôt charmants à travers des situations assez cocasses et on passe un bon moment mais il manque quelque chose au film de Lynn Shelton (Humpday) pour réussir à nous séduire. Une fois le générique de fin passé, c’est le genre de film qu’on a toutes les chances d’oublier totalement.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de parler dans le dos des autres.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Looper

    star 03.jpg

    2167860595.70.jpg

    En 2074, le voyage dans le temps est devenu possible mais fut aussi immédiatement déclaré comme illégal compte tenu des menaces qu’il peut engendrer. Seules les mafias utilisent ses machines lorsqu’ils veulent se débarrasser de quelqu’un de gênant ; ils l’expédient 30 ans en arrière et c’est un looper qui est chargé de l’exécution. C’est justement le lot quotidien de notre pote Joe (Joseph-Gordon Levitt), un job qui lui permet de s’offrir pas de mal de bon temps mais il arrive un moment où un looper se retrouve face à lui-même. On appelle cela "Boucler sa boucle" et à partir de ce moment-là, il ne lui reste donc plus que 30 ans à vivre et c’est ce que le destin réserve à Joe.

    01.jpg

    Un scénario alléchant, le plaisir de revoir notre pote Bruce " Yipee-Ki-Yay" Willis et un nouveau monde futuriste qui s’ouvre à nous ; il y a avait effectivement de quoi nous donner l’eau à la bouche. Si le résultat final est plutôt convaincant, il y a quand même quelques zones d’ombre pour ne pas dire d’incohérences dans le scénario. Difficile de croire que seule la mafia puisse profiter de cette technologie aussi pointue qu’est le voyage dans le temps … Looper prend aussi le parti de ne pas s’abandonner dans un flot d’action, intention louable mais à double tranchant puisque vient un petit creux au milieu du film. Un univers riche qui ne demande qu’à être davantage exploré dans une éventuelle suite ?

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de vous mettre des gouttes dans les yeux !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • 5 ans de réflexion

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Alors qu’une nouvelle année est sur le point de démarrer, notre pote Tom (Jason Segel) s’apprête à demander Violet (Emily Blunt) en mariage. Bon, la surprise qu’il avait préparé est un peu tombé à l’eau mais l’essentiel est que la jeune femme a dit oui et qu’ils vont pouvoir commencer les préparatifs jusqu’au moment où Violet reçoit une lettre. L’université du Michigan lui propose un contrat et le couple décide alors de mettre de coté leur union et de quitter San Francisco, après tout 2 ans sont vite passés ! Alors que sa compagne s’épanouit avec un éminent professeur, Tom a lui plus de mal à se faire une nouvelle vie d’autant plus qu’il a quitté un job de sous-chef de restaurant pour devenir préparateur de sandwichs.

    01.jpg

    On ne peut pas dire que la comédie romantique soit un genre en carence au cinéma et parmi la pléthore de films dont nous sommes abreuvés chaque année, 5 ans de réflexion va avoir du mal à se faire sa place. Il y a quand même de bonnes idées comme lorsqu'on s’engouffre dans un humour doucement trash (le chef qui se coupe le doigt ou cette chère Emily Blunt piquée au vif par une arbalète). De l’autre coté le couple Blunt/Segel n’est pas forcément le plus glamour et ils peinent à s’imposer à l’écran se faisant parfois même souffler la vedette par l’autre duo Alison Brie/Chris Pratt. Si on est pas totalement emballé, on passe plutôt un bon moment en dehors d’un dénouement qui traine un peu.

     

    Il faut le voir pour : Penser à vos grands-parents et vous marier rapidement !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Des saumons dans le désert

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Au début notre pote Alfred Jones (Ewan McGregor) pensait qu’il s’agissait d’une plaisanterie. Tout est parti d’un mail qu’il a reçu d’Harriet Chetwode-Talbot (Emily Blunt) lui demandant des renseignements dans le cadre d’un projet de pêche de saumon au Yémen ! Cette idée insensée va pourtant vite devenir une réalité grâce notamment au soutien du gouvernement britannique soucieux d’améliorer l’image de ses relations avec le Moyen-Orient. Il est nécessaire également de préciser qu’à l’initiative de ce projet il y a le richissime Cheikh Mohammed (Amr Waked) qui a d’ores et déjà engagé la somme de 50 millions de pounds. Alfred ne peut plus reculer et cela lui permettra d’oublier les soucis qu’il rencontre actuellement avec sa femme Mary (Rachael Stirling).

    01.jpg

    A la source de ce film de Lasse Hallström, on trouve le roman Partie de pêche au Yémen de Paul Torday. A moins d’être un adepte de Chasse et pêche, pas évident de mordre à l’hameçon de cette histoire à l’eau de rose saumon. On ne se passionne pas plus pour ce scénario singulier que pour des personnages transparents comme de l’eau de roche malgré un duo Blunt / McGregor assez séduisant. D’une profonde banalité, Des saumons dans le désert ne nous épargne pas en matière de guimauve à tel point que les spectateurs ont toutes les chances de s’y noyer. Il n’y a que les assoiffés de romance mielleuse qui y trouveront un certain plaisir, les autres vont vite prendre la mouche.

     

    Il faut le voir pour : Travailler votre lancer de canne à pêche, ça peut sauver des vies !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire