Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

aaron taylor-johnson

  • Avengers : L'ère d'Ultron

    star 04.5.jpg

    AFF.jpg

    C'est en Sokovie que nos potes les Avengers interviennent actuellement afin de remettre la main sur le sceptre de Loki. La mission est une réussite si ce n'est qu'Hawkeye (Jeremy Renner) a été légèrement blessé et que l'équipe de super-héros a été surpris par la présence de 2 humains optimisés ; Wanda & Pietro Maximoff (Elizabeth Olsen & Aaron Taylor-Johnson). De son coté, Tony Stark (Robert Downey Jr.) profite de l'occasion pour étudier le sceptre et découvre qu'il renferme une puissance phénoménale. Il y voir l'occasion de développer Ultron, un programme d’intelligence artificielle qu’il compte bien mener à terme avec l’aide des connaissances de Bruce Banner (Mark Ruffalo).

    01.jpg

    C'est un retour plus qu'attendu pour les héros de chez Marvel après un premier épisode qui a battu de nombreux records et cette suite tient ses promesses. On appréciera notamment le soin apporté par Joss Whedon à développer les personnages secondaires que sont la Veuve noire, Hulk & Hawkeye qui n'ont pas l'occasion de s'éclater dans des aventures solos. Avengers : L'ère d'Ultron est un blockbuster avec ce que cela implique à savoir de l'action en pagaille, des super pouvoirs à gogo et une bonne dose d'humour nécessaire pour contenter tout le monde. Le film annonce d’ores et déjà les prochaines intrigues (les tensions entre Cap & Iron Man pour Civil War ; la future saga cosmique, un éventuel reboot d’Hulk ?). Allez, je dirais juste que le final est un brin décevant pour le reste Avengers … vous êtes mon Coup de cœur Ciné2909 et on attend Thanos de pied ferme !

     

    Il faut le voir pour : Apprendre que le marteau de Thor ne peut pas être soulevé par tout le monde !

     

    En savoir plus sur Avengers ?

     

    En savoir plus sur L'incroyable Hulk ?

     

    En savoir plus sur Iron Man ?

    En savoir plus sur Iron Man 2 ?

    En savoir plus sur Iron Man 3 ?

     

    En savoir plus sur Thor ?

    En savoir plus sur Thor : Le monde des ténèbres ?

     

    En savoir plus sur Captain America : First Avenger ?

    En savoir plus sur Captain America, le soldat de l'hiver ?

     

    En savoir plus sur La naissance de l'incroyable Hulk ?

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Godzilla (2014)

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Il y a 15 ans, notre pote Ford (Aaron Taylor-Johnson) vivait au Japon avec ses parents mais il a eu le malheur de perdre sa mère lors d’un terrible séisme. Du moins c’est la version officielle mais son père Joe (Bryan Cranston) est convaincu qu’on lui cache quelque chose et veut absolument découvrir la vérité, il le doit pour sa femme. C’est ainsi que Ford, à peine revenu chez lui à San Francisco, doit déjà repartir au Japon où son père a été arrêté pour avoir pénétré dans une zone placée en quarantaine. Tous deux vont alors se retrouver impliqués dans une histoire incroyable où va apparaitre un monstre gigantesque du nom de Godzilla qui va changer à jamais le visage du monde.

    01.jpg

    A l’occasion des 60 ans de la créature crée par le studio Toho, ce ne seront pas les japonais qui vont préparer le gâteau mais nos cousins américains. Cette version de Godzilla n’a pas été confiée à n’importe qui puisque c’est Gareth Edwards (Monsters) qui tient la caméra et l’on nous annonce déjà une trilogie ! Ajoutez à ça les participations de Bryan Cranston & Aaron Taylor-Johnson et sur le papier cette incarnation du célèbre monstre avait de quoi donner l’eau à la bouche. Sauf que la déception n’aura d’égal que l’immensité du monstre ; quel ennui devant le film avec son scénario peu excitant. On nous apprend de ne pas essayer de contrôler la nature et si la sélection naturelle est bien faite, cette nouvelle version ne devrait pas survivre très longtemps.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre réellement pourquoi Chirac a fait des essais nucléaires.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Kick-Ass 2

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Qui l’eût crut, l’apparition du héros Kick-Ass semble avoir fait des émules puisque les rues de New York sont désormais surveillées par de nombreux justiciers masqués. Notre pote Dave Lizewski (Aaron Johnson) a encore du mal à y croire d’autant plus qu’il va rejoindre un groupe nommé Justice Forever. Au même moment, Chris D’Amico (Christopher Mintz-Plasse) ne digère pas le fait d’avoir perdu son père explosé au bazooka et fomente un plan pour assouvir sa vengeance. Celui qui s’est fait connaitre sous le pseudonyme de Red Mist se fait désormais appeler Motherfucker et recrute les plus grands tueurs pour partir à la chasse de Kick-Ass !

    01.jpg

    Après un premier volet plutôt réussi, les fans du comics crée par le tandem Mark Millar & John Romita Jr. (publié chez nous chez Panini Comics si ça vous intéresse) attendaient de pied ferme le retour du pas si super héros. On se montre d’abord enthousiastes à retrouver Kick-Ass et l’incontournable Hit Girl dans leurs nouvelles aventures mais au fil des minutes c’est une certaine monotonie qui vient s’installer. Bien sur il y a quelques scènes d’action pas avares en hémoglobine et des moments plus "funs" mais ce qu’il en ressort c’est qu’on fait plus dans la surenchère qu’autre chose. A l’instar du premier épisode, Kick-Ass 2 est une adaptation bien trop sage (il est passé où le final à Times Square ?) pour nous emballer totalement.

     

    Il faut le voir pour : Eviter de croiser le "Sick stick" !


    En savoir plus sur Kick-Ass ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Anna Karenine

    star 02.5.jpg

    2535282206.20.jpg

    Russie impériale en 1874. Afin de consoler sa belle-sœur Dolly (Kelly Macdonald), Anna Karénine (Keira Knightley) laisse pendant quelque temps mari et enfant pour se rendre à Moscou. A son arrivée, elle croise le regard du Comte Vronski (Aaron Taylor-Jonhson) et le coup de foudre est aussi instantané qu’il est réciproque mais l’officier est déjà engagé auprès de Kitty (Alicia Vikander). Pour éviter un scandale, Anna décide de retourner auprès de sa famille à Saint-Pétersbourg mais à sa grande surprise, Vronski l’a suivi. Elle aura tout fait pour résister à cette tentation mais l’amour est plus fort que tout et très vite des rumeurs naissent sur leur relation qui arrivent aux oreilles de l’époux d’Anna, Alexei (Jude Law).

    01.jpg

    L’œuvre de Tolstoï n’en est pas à sa première adaptation cinématographique aussi fallait-il que le réalisateur Joe Wright nous propose quelque chose d’inédit. C’est donc à travers une mise en scène particulièrement soignée que vous allez (re-)découvrir les malheurs d’Anna Karenine et c’est un spectacle plutôt enchanteur du moins au début. Le spectateur se retrouve dans les mêmes conditions que dans une salle de théâtre, de simples décors succèdent à de véritables paysages et tout ça apporte un vrai dynamisme qui s’éteint assez soudainement. Reste alors plus qu’à suivre les échanges entre Knightley, Taylor-Jonhson & Law qui finissent rapidement par rendre le film bien monotone.

     

    Il faut le voir pour : Préparer une soupe aux choux à la russe pour votre diner.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Savages

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Question pour les botanistes : quelle est la meilleure herbe que vous ayez jamais fumé de votre vie ? L’afghan sans aucun doute mais cette hégémonie pourrait bien toucher à sa fin et c’est du coté de Laguna Beach en Californie qu’il faut se tourner. C’est là que nos 2 potes Ben & Chon (Taylor Kitsch & Aaron Taylor-Johnson) se sont associés pour développer une herbe extraordinaire qui va leur permettre de se faire un paquet d’argent et asseoir leur réputation. On entend même parler d’eux au Mexique puisque Elena (Salma Hayek) s’intéresse de près à leur business et souhaiterait conclure une collaboration de gré ou de force. N’ayant pas pu trouver un accord, elle va faire enlever O (Blake Lively), une jeune femme chère aux yeux de nos 2 amateurs d’herbe et commence alors un sanglant jeu du chat et de la souris.

    01.jpg

    Avec Savages, Oliver Stone signe l’adaptation du roman de Don Winslow et nous pond un thriller plutôt efficace. Evidemment, le casting composé de Salma Hayek, Benicio Del Toro, John Travolta ou encore Emile Hirsch a quoi séduire mais on appréciera surtout que les caméras s’attardent plus particulièrement sur le trio Lively/Johnson/ Kitsch. Ils apportent une vraie touche de fraicheur même leurs personnages paraissent un peu trop apprivoisés dans un scénario qui n’a lui rien de très moderne mais qui a, heureusement pour nous, l’avantage de toujours fonctionner. Fun et quand même assez sanglant (voire même gore sur certaines scènes), on retrouve avec grand plaisir une facette plus sauvage du réalisateur qu’on avait presque fini par oublier.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre que si fumer tue, vendre de l’herbe à fumer tue encore plus !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire