Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alexandra delli colli

  • L’éventreur de New York

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    C’est un promeneur qui jouait avec son chien à proximité du pont de Brooklyn qui a fait la macabre découverte. Le corps d’une jeune femme y est retrouvé et les blessures laissent indiquer que le tueur a pris grand plaisir à la faire souffrir. L’enquête est confiée au Lieutenant Fred Williams (Jack Hedley) et l’affaire s’annonce difficile d’autant plus que la liste des victimes va rapidement s’allonger. Conscient qu’il faut arrêter ce maniaque au plus vite, Fred sollicite l’aide du Docteur Paul Davis (Paolo Malco) qui par ses analyses devrait lui permettre de l’attraper. Au fil des meurtres, ce tandem rassemble les indices disséminés mais le plus étonnant dans tout ça c’est qu’ils apprennent que ce tueur a une particularité notable : il a une voix de canard !

    01.jpg

    Bon d’accord, je savais qu’en regardant ce film datant de 1983 j’allais me retrouver devant un thriller dépassé (et avec une bande originale à revoir) mais un tueur avec une voix de canard ?!? Personne n’en avait rêvé ni même osé l’imaginer et pourtant entre 2 crimes on a donc droit aux menaces de Donald Duck ; difficile alors de s’empêcher de rire ! Pourtant, L’éventreur de New York est loin d’être une comédie en témoigne des scènes assez sanglantes additionnées à un léger érotisme. C’est donc un sacré contraste que d’avoir une ambiance plus ou moins malsaine d’un coté et de l’autre cet imitateur de canard ; toute crédibilité s’envole et c’est bien le seul détail qu’on retiendra de ce film !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire