Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

guy marchand

  • Hibou

    star 02.jpg

    AFF1 (3).jpg

    Si vous le croisiez dans la rue, vous ne le remarqueriez certainement pas ; notre pote Rocky (Ramzy Bedia) n'est pas invisible mais c'est tout comme. Que ce soit ses collègues de travail ou juste pour prendre un bus, tout le monde l'ignore mais un curieux visiteur va venir changer sa vie. Rocky s'aperçoit en effet qu'un hibou a élu domicile sur son canapé ! Il décide alors d'aller demander conseil à l'animalerie près de chez lui qui lui apprend qu'il s'agit d'un Grand Duc. Quant à la raison de son apparition ; cela reste un mystère et en attendant de trouver une réponse, il décide de le garder (faute d'avoir réussi à le faire partir) et d'en prendre soin.

    02.jpg

    Jusqu'ici cantonné à son rôle de comédien, notre pote Ramzy Bedia effectue donc le grand saut et rejoint la cour des réalisateurs. A son image, il a donc façonné Hibou pour en faire une comédie bien décalée où un Panda géant peut se faire maquiller et où Philippe Katerine vous donne la banane (mais pas trop fort). Est-ce parce qu'ils avaient collaboré ensemble sur Steak, toujours est-il qu'on ressent une certaine influence apportée par le cinéma particulier de Quentin Dupieux. On essaie de s'accrocher à l'histoire fantaisiste proposée ici malheureusement il faut bien admettre qu'on est surtout emporté par l'ennui.

     

    Il faut le voir pour : Manger plus de thon, il y a tellement de variétés différentes !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • La dune

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    Sa dernière affaire fut un échec et notre pote Ruben Vardi (Niels Arestrup), inspecteur chargé des disparitions souhaite désormais prendre une retraite anticipée. Il pourrait ainsi passer plus de temps auprès de Paolo (Guy Marchand) et d’ailleurs, ils vont avoir l’occasion de voyager un Italie prochainement. Cependant, une nouvelle affaire se présente à lui ; un homme a été retrouvé inanimé sur une plage en Gironde. Rien ne permet de l’identifier et celui-ci reste curieusement muet depuis qu’il a repris conscience, on sait juste qu’il s’agit d’un bon joueur d’échecs. Même s’il était proche de décrocher, Ruben se rend en Gironde, une région qu’il connaît particulièrement bien pour y avoir passé sa jeunesse.

    01.jpg

    Après une séquence d’introduction située en Israël, on se retrouve soudainement dans les rues parisiennes à promener le chien de Niels Arestrup ; un sentiment de confusion qui ne nous quittera pas tout au long du film. La dune s’intéresse en fait aux deux personnages que sont Ruben et ce mystérieux homme qui à priori ne semblent pas se connaître mais partageant assurément un lien. Disons-le franchement même si le scénario tente d’alimenter le suspense sur cette relation, on devine aisément de quoi il en retourne. Quant à l’enquête menée par l’inspecteur, elle n’est pas très captivante et les occasions de décrocher ne manquent malheureusement pas.

     

    Il faut le voir pour : Acheter des pâtes fabriqués à Naples !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Les sous-doués en vacances

    star 01.jpg

    aff.jpg

    Le destin réserve parfois de drôles de surprises comme en témoigne l’histoire entre Claudine & Bebel (Grace De Capitani & Daniel Auteuil). Ils devaient tous deux se rendre aux Seychelles mais leur voyage est tombé à l’eau ce qui leur a permis de se rencontrer et ce fut le coup de foudre immédiat. Engagés pour tester la Love machine en vue de créer le prochain tube du célèbre chanteur Memphis (Guy Marchand), ils filaient le parfait amour jusqu’à ce que Bebel soit piégé. Coureur de jupons insatisfait, Memphis a jeté son dévolu sur Claudine et il est prêt à tout pour l’avoir même à l’engager comme traductrice et l’amener en voyage à Saint-Tropez.

    01.jpg

    Alors si c’est toujours un véritable plaisir de revoir leurs premières aventures, ce second épisode on aurait préféré qu’il ne voit pas le jour. Ça nous aurait peut-être privé de ce méga-tube qu’est Destinée interprété par un Guy Marchand au taquet en mode séducteur, seul lot de consolation de cette comédie poussive. Il y avait déjà une douce folie dans Les sous-doués, ici elle est encore plus exacerbée à l’image d’un pauvre Togo qui se retrouve avec une jambe plus courte que l’autre. Malheureusement, les joies des retrouvailles tournent vite courts devant Les sous-doués en vacances qui enchaine les situations rocambolesques où les rires laissent souvent place à une certaine consternation.


    En savoir plus sur Les sous-doués ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire