Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le dernier chasseur de sorcières

    star 02.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Tout le monde l’ignore mais les sorcières vivent parmi nous ! Un accord a été conclu afin qu’elles ne puissent utiliser leurs sortilèges sur les humains et mieux vaut respecter cette règle pour ne pas avoir affaire à l’impitoyable Kaulder (Vin Diesel). Ce chasseur de sorcières a vaincu la Reine des sorcières (Julie Engelbrecht) il y a 800 ans mais avant de mourir, cette dernière lui a lancé une malédiction et c’est ainsi qu’il est devenu immortel. Dans son combat, il est assisté par le Dolan (Michael Caine) assigné par la Confrérie de la Hache et de la croix mais celui-ci a fait son temps et souhaite introduire auprès de Kaulder son successeur.

    01.jpg
    Quand il n’est pas au volant de bolides, notre pote Vin Diesel fait travailler ses muscles et ici en l’occurrence c’est pour aller à la chasse aux sorcières. On a un peu l’impression d’avoir un film comme Underworld avec ces créatures fantastiques évoluant dans notre réalité contemporaine et même pour ce qui est de la qualité - discutable - ça se ressemble. Les sortilèges sont évidemment au rendez-vous servis par un flot d’effets spéciaux mais l’intrigue n’a elle rien de magique. Casting quand même intéressant avec les présences Michael Caine & Elijah Wood mais Le dernier chasseur de sorcières est très loin de se montrer passionnant. Ne pas le voir ne sera pas une grande perte.

     


    Il faut le voir pour : Apprendre qu'un livre est toujours plus efficace qu'une tablette numérique … pour écraser un insecte !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Lolo

    star 02.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Alors qu'elle était en thalasso à Biarritz avec sa pote d'enfance Ariane (Karin Viard), Violette (Julie Delpy) a rencontré un homme. Au départ, c'était simplement pour le plaisir d'un soir mais sa relation avec Jean-René (Dany Boon) est devenu on ne peut plus sérieuse. Après une semaine loin de chez elle, la jeune femme retourne à Paris et heureux hasard, Jean-René s’apprête à y emménager dans le cadre de son travail. Tout semble aller pour le mieux pour ce nouveau couple mais il ne faudrait pas trop vite oublier Lolo (Vincent Lacoste), le fils de Violette qui ne partage pas le même enthousiasme de voir débarquer un nouveau prétendant dans la vie de sa mère.

    01.jpg

    La Julie Delpy réalisatrice avait l'habitude de nous réserver des comédies plutôt rafraîchissantes et c'est tout naturellement que l'on attendait un peu la même chose de ce Lolo. A l'écran, on est très loin du compte avec un film qui risque pas de s'étouffer dans l'originalité et un humour proche du néant. La galerie de personnages proposée ne s'avère pas plus enthousiasmante avec cette mère célibataire névrosée et un Dany Boon plus que jamais engoncé dans son personnage candide. Il n'y a encore que Vincent Lacoste pour lequel on esquissera un léger sourire en dehors de ça c'est clairement la déception qui prend le pas sur le reste !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de préparer des œufs-mouillettes pour vos enfants !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Paranormal Activity 5 : Ghost dimensions

    star 01.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Décembre 2013. Les fêtes de Noël approchent et la famille Fleege est maintenant au complet avec l'arrivée de Mike (Dan Gill) qui se remet d'une séparation. Son frère Ryan (Chris J. Murray) ne pouvait donc pas le laisser seul et l'a invité à passer quelques jours auprès de sa femme Emily (Brittany Shaw) et leur fille Leila (Ivy George). Au cours d'une journée, les 2 frères vont faire une drôle de découverte puisqu'ils retrouvent un caméscope très ancien appartenant certainement aux précédents propriétaires de la maison. En utilisant cet appareil, ils se rendent compte qu'il capte d'étranges phénomènes et cela coïncide aussi avec le changement de comportement de la petite Leila.

    01.jpg

    Pourquoi changer une recette qui rapporte des sous et nous voilà déjà avec le 5ème épisode de la saga initiée par Oren Peli. Au programme de ce Paranormal Activity 5 : Ghost dimensions un moment privilégié chez une nouvelle famille égocentrique passant leur journée à se filmer. Vous aurez compris que la réalisation en found-footage reste d'actualité pour nous faire trembler devant une fumée noire (cousin lointain du symbiote d'Eddie Brock). Autant le premier épisode était malin, autant l'histoire développée sur les sœurs au cours des volets suivants frise le ridicule et là on atteint le summum mais patientons car des suites sont peut-être en préparation …

     

    Il faut le voir pour : Surveiller vos enfants s'ils sont nés le 06 Juin 2005 et si en plus ils s'appellent Toby !

     

    En savoir plus sur Paranormal Activity ?

    En savoir plus sur Paranormal Activity 2 ?

    En savoir plus sur Paranormal Activity 3 ?

    En savoir plus sur Paranormal Activity 4 ?

    En savoir plus sur Paranormal activity : The marked ones ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • The lobster

    star 03.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Notre pote David (Colin Farrell) vient d'intégrer un hôtel où il résidera durant 45 jours si ce n'est plus ! Il s'agit d'un établissement particulier permettant aux personnes célibataires de se mettre en couple car la vie en solitaire est totalement inconcevable. Si au terme de son séjour, il ne trouve pas de partenaire, la sentence est implacable puisqu'il sera transformé en animal. Pour avoir toutes les chances de son coté, la chasse aux Solitaires est l'occasion de prolonger le séjour et d'atteindre peut-être l'épreuve fatidique du yacht. S'il ne veut pas subir le même sort que son frère, David va donc devoir trouver l'amour quitte à tricher un peu …

    01.jpg

    Découvrir The lobster en tant que célibataire pourrait vous plomber un peu le moral … ou pas parce que finalement tout le monde en prend pour son grade ! Il suffit de survoler le scénario pour rapidement comprendre qu'on a devant nous un ovni cinématographique décrivant avec beaucoup de cynisme notre société contemporaine où le bonheur doit passer par la vie en couple. Peu connu du grand public, Yorgos Lanthimos dévoile une mise en scène extrêmement soignée rendant la découverte de cet hôtel unique encore plus fascinante. Un film clairement décalé et qui bénéficie d'un excellent casting avec en tête un Colin Farrell qui n'aura pas hésité à prendre de l'embonpoint pour mieux se glisser dans son rôle.

     

    Il faut le voir pour : Réfléchir à deux fois avant de manger de la viande ou du poisson !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Mon roi

    star 03.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    C'est au terme d'une soirée en boite de nuit que nos potes Tony & Georgio (Emmanuelle Bercot & Vincent Cassel) se sont rapprochés. L'attirance mutuelle entre les deux sautait aux yeux, leur complicité naissante a fait le reste pour un couple qui n'attendait qu'à couler des jours heureux. Le bonheur est cependant toujours fragile et Agnès (Chrystèle Saint-Louis Augustin), l'ex-compagne de Georgio va avoir un rôle important dans leur histoire. Elle supporte mal le fait de voir son ancien compagnon refaire sa vie et ce dernier n'est pas non plus exempt de tous reproches. Du rire aux larmes, de l'amour à la haine ; les frontières peuvent rapidement être franchies.

    01.jpg

    C'est une réalisatrice qui ne peut pas vous laisser indifférente et c'est pourquoi Maïwenn était encore une fois attendue avec Mon roi. Le film s'ouvre sur une femme brisée à la fois physiquement et mentalement ; les origines de ce mal nous sont alors dévoilés progressivement à renforts de flashbacks. Évidemment tous nos regards sont braqués sur une formidable Emmanuelle Bercot très justement récompensée par le Prix d'interprétation féminine durant le Festival de Cannes 2015. Un film intense qui nous fait passer par toutes les émotions servi par un casting solide et une mise en scène moderne.

     


    Il faut le voir pour : Essayer le coup du "Tu prends mon téléphone ?" mais peut-être pas avec votre dernier Samsung Galaxy S6.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Pan

    star 02.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Il y a 12 ans, Peter (Levi Miller) a été abandonné aux portes d'un orphelinat et malgré tout le temps qui s'est écoulé, lui et son pote Zigue (Lewis MacDougall) espèrent toujours que leurs mères respectives viendront les chercher. Encore faut-il qu'ils soient encore là car depuis quelques temps des enfants disparaissent mystérieusement chaque nuit. Ils vont alors découvrir que c'est un navire pirate qui vient les enlever pour les emmener jusqu'au pays imaginaire où ils travailleront sous les ordres de Barbe Noire (Hugh Jackman). A peine est-il arrivé que Peter se fait remarquer puisque devant les yeux ébahis de la foule, le jeune garçon va se mettre à flotter dans les airs !

    01.jpg
    Le célèbre héros crée par J. M. Barrie a droit à une nouvelle adaptation cinématographique mené par le réalisateur Joe Wright. Ce dernier vise avant tout le jeune public et cela se ressent dès les premières minutes avec ces bonnes sœurs grossièrement dépeintes. Place ensuite au grand spectacle avec des navires volants, des explosions de couleurs ou bien encore un combat sur trampolines. Malheureusement, Pan s'avère à la longue très fade ; le film n'a rien pour nous charmer ou peut-être est-ce mon âme d'enfance qui s'est envolé (mais au vu de certaines de mes activités, je ne pense pas). Ça me donne plus envie de rejeter un œil au Hook de Spielberg qu'autre chose !

     

    Il faut le voir pour : Faire attention à ne pas vous faire enlever dans votre sommeil !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Phantom boy

    star 03.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Cela fait déjà un mois que notre pote Leo est hospitalisé car il est atteint d'une grave maladie et toute sa famille espère que le traitement qu'il suit actuellement le remettra sur pieds. Ce jeune garçon de 11 ans se montre donc très courageux et se découvre au jour un incroyable pouvoir. Lorsqu'il ferme les yeux, il parvient à quitter son corps et à flotter dans les airs tel un fantôme ! Jusqu'ici il aidait parfois les patients de l’hôpital à reprendre connaissance mais personne ne gardait le souvenir de Leo. Est alors arrivé Tanguy, un inspecteur de police qui a été blessé par un homme au visage cassé terrorisant tout New York.

    01.jpg

    On se souvient d'Une vie de chat, Alain Gagnol & Jean-Loup Felicioli reviennent avec ce nouveau long-métrage d'animation aux accents de super-héros. N'attendez pas non plus de Phantom boy un déluge de pouvoirs extraordinaires puisque le jeune Léo se contente de se promener tel un fantôme et va ainsi participer à une enquête policière. Les graphismes se distinguent des autres productions ; pas besoin de faire trop dans le sophistiqué pour plaire aux enfants mais ça peut aussi en rebuter certains. Une récréation agréable pour les petits tout simplement. Une dernière chose, je vais vous révéler l'incroyable histoire de l'homme au visage et … on me dit que je n'ai plus de place, désolé !

     

    Il faut le voir pour : Demander à vos parents de vous ramener des plats cuisinés quand vous êtes hospitalisés !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Adama

     

    star 03.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

     

    "Ton regard est maintenant purifié" ; c'est par ces mots prononcés par le Conseil du village que Samba aurait du être reconnu en tant qu'homme. Hélas pour lui, la cérémonie fut brusquement interrompu par un oiseau aperçu dans le ciel, signe d'un mauvais présage. On pense alors que Samba est possédé et le soir même il décide de s'enfuir afin de rejoindre les Nassaras qui sauront le reconnaître à sa juste valeur. Le lendemain matin, son père se rend compte de son absence et s’apprête à partir à sa recherche mais c'est finalement le jeune Adama qui va s'aventurer au-delà des falaises pour tenter de ramener son grand frère au village.

    01.jpg

    Non seulement c'est une première réalisation pour notre pote Simon Rouby mais il s'agit aussi du premier long-métrage pour Naïa Productions et ils mettent tout de suite la barre très haute ! Dans un premier temps, c'est visuellement qu'on est éblouit ; la technique d'animation utilisée ici - visages d'abord crées en argile puis retravaillés avec une animation 3D - offre un résultat au réalisme saisissant. Au-delà de sa forme, Adama se distingue également par une histoire réellement captivante qui nous plonge dans un contexte historique riche qui risque toutefois d'échapper aux très jeunes spectateurs. Pour les autres, voici sans conteste une superbe découverte !

     

    Il faut le voir pour : Purifier votre regard !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Le nouveau stagiaire

    star 03.jpg

    AFF1 (2).jpg

    A 75 ans, notre pote Ben (Robert De Niro) qui a malheureusement perdu sa femme pourrait connaître une retraite paisible mais s'efforce surtout de lutter contre la solitude. Une grande opportunité lui est ainsi offerte lorsque Comme un gant, une start-up lance un programme de stage destiné aux seniors. Il saisit l'occasion et sa motivation débordante séduit immédiatement au point que Ben sera assigné auprès de Jules (Anne Hathaway) qui n'est autre que la grande patronne. Malgré sa bonne volonté, le "jeune" stagiaire n'est que rarement sollicité mais le temps aidant, ils vont tisser des liens un peu plus étroits.

    01.jpg

    L'amorce du film se montre assez touchante à travers le témoignage de Ben sur sa vie en solitaire. Cela ne dure que 5 minutes avant que les conventions de la comédie banale ne reprennent le dessus même si c'est loin d’être désagréable pour les spectateurs. C'est ainsi l'occasion pour notre pote Robert De Niro d'user de son charme afin d'avoir une influence positive sur l'ensemble de ses collègues y compris sur sa supérieure Anne Hathaway. Le nouveau stagiaire ne sort donc pas des conventions établies, il y a vraiment de quoi passer un bon moment malgré quelques longueurs sur la fin.

     

    Il faut le voir pour : Penser à cligner des yeux plus souvent !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • L’étudiante et Monsieur Henri

    star 03.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Afin de poursuivre ses études de lettres, notre pote Constance (Noémie Schmidt) doit quitter Orléans pour aller à Paris. Elle cherche donc un logement qui pourrait lui convenir sachant que son budget est assez limité et c’est ce qui va l’amener devant la porte d’Henri (Claude Brasseur). C’est en fait le fils de ce dernier Paul (Guillaume de Tonquédec) qui a mis la chambre en location et c’est aussi un moyen pour lui d’avoir quelqu’un auprès de son père dont la santé est fragile. Si Henri ne se montre pas particulièrement chaleureux, cela ne semble pas déranger Constance qui souhaite surtout se consacrer pleinement à ses études.

    01.jpg
    La confiance en soi ça peut faire toute la différence ; voici en somme le message délivré par L’étudiante et Monsieur Henri. Cette comédie qu'Ivan Calbérac a d'abord écrite pour en faire une pièce de théâtre nous permet ainsi de faire la connaissance d’un duo atypique. Claude Brasseur se montre tout à fait savoureux et son entente avec sa jeune partenaire Noémie Schmidt crève l’écran. Il faut tout de même pointer du doigt des personnages un peu caricaturaux entre la personne âgée bougonne, la catho un peu coincée ou encore la jeune un peu insouciante. Une comédie qui ne se montre pas très originale mais qui n’en reste pas moins plaisante.

     


    Il faut le voir pour : Ne pas prendre froid !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire