Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Paranormal activity : The marked ones

star 01.jpg

aff.jpg

Fraichement diplômé, Jesse (Andrew Jacobs) peut désormais profiter des vacances avec son pote d’enfance Hector (Jorge Diaz). Un évènement cependant va les marquer puisqu’Anna (Gloria Sandoval), la voisine du dessous de Jesse, est retrouvée morte et il se trouve que le soir du drame ils ont aperçu Oscar (Carlos Pratts) s’enfuir de chez elle. Cette voisine avait un comportement bizarre et parfois même on pouvait entendre de drôles de bruits provenant de son appartement ; certains racontaient qu’il s’agissait d’une sorcière. Des rumeurs fantaisistes au premier abord mais quelques temps après, Jesse va se réveiller avec une étrange marque sur son bras et surtout son comportement va devenir de plus en plus inquiétant.

01.jpg

C’est une franchise qui compte déjà 4 épisodes, il fallait ainsi apporter un peu de changement et nous voilà donc en Californie pour des frissons version latino. Paranormal activity : The marked ones est un spin-off de la saga crée par Oren Peli et ce nouveau volet ne révolutionnera rien. Les 20 premières minutes nous plongent dans un teen-movie façon American Pie plus place à quelques pseudos moments de frayeurs. Un lien est établi avec les épisodes précédents histoire de contenter les fans mais il est purement illusoire. On sait qu’il s’agit d’une pure exploitation commerciale et on ira sursauter légèrement sur son siège pour les plus émotifs mais il y a plus de chances de se marrer entre deux baillements.

 

Il faut le voir pour : Arrêter de faire jouer votre chien au plafond !

 

En savoir plus sur Paranormal Activity ?

En savoir plus sur Paranormal Activity 2 ?

En savoir plus sur Paranormal Activity 3 ?

En savoir plus sur Paranormal Activity 4 ?

En savoir plus sur Paranormal Activity 5 : Ghost dimensions ?

Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.