Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

william lebghil

  • Les nouvelles aventures d’Aladin

    star 02.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Parce qu’il faut bien gagner sa vie, notre pote Sam (Kev Adams) joue les Père Noël dans les grands magasins et se retrouve ainsi à raconter une histoire aux enfants. Son choix se porte sur l’histoire d’Aladin (Kev Adams) et il nous ramène jusqu’au 11ème siècle à Bagdad où ce voleur et son compère Khalid (William Lebghil) ont le loisir de dépouiller toux ceux qu’ils croisent. C’est en tentant de vendre un élixir miracle qu’Aladin va faire une rencontre inoubliable ; une jeune femme à la beauté renversante. Il l’ignore encore mais il s’agit de la Princesse Shallia (Vanessa Guide) qui s’est de nouveau enfuie du palais où complote le machiavélique Vizir (Jean-Paul Rouve).

    01.jpg

    Adapter le conte d’Aladin n’est pas sans risques surtout quand le cinéma français s’en charge avec en tête d’affiche notre pote Kev Adams. Fidèle à lui-même, il retrouve son complice de la série Soda William Lebghil et il y a aussi tout un tas de guest-stars et à certains moments cette comédie m’a fait penser à l’adaptation d’Alain Chabat d’Astérix. Humour absurde, anachronismes et références populaires ; il y a quand même de bonnes idées qui m’ont décroché des sourires. Le souci c’est ce que le reste du temps on a des gags répétitifs finissant à terme par devenir bien lourds. On évitera de s’attarder sur les quelques effets spéciaux du tapis volant pour se quitter en bons termes, Les nouvelles aventures d’Aladin c’est un divertissement familial sans envergure et qui n’a rien pour vendre du rêve bleu !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter avec les "Je suis ton père" !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Les souvenirs

    star 02.jpg

    AFF.jpg

    Alors que notre pote Romain (Mathieu Spinosi) vient de perdre son grand-père, il apprend que sa Grand-mère (Annie Cordy) a eu un petit accident qui l’a conduit à l’hôpital. C’est son Père (Michel Blanc) qui lui a annoncé la nouvelle et qui se montre très inquiet pour sa mère au point de prendre la décision de l’envoyer en maison de retraite. Dès qu’il le peut, Romain va lui rendre visite jusqu’au jour où elle disparait sans en informer quiconque. Il faudra attendre que le jeune homme reçoive une carte postale pour découvrir que sa grand-mère est partie dans la région de son enfant à Étretat en Normandie.

    01.jpg

    Voilà donc le second roman de David Foenkinos à être adapté sur le grand écran et c’est notre pote Jean-Paul Rouve qui s’en charge. Avec les présences d’Annie Cordy, Chantal Lauby et Michel Blanc ; on se disait que ce casting de qualité ne pouvait pas nous décevoir hélas Les souvenirs est d’une terrible indigence. En cause d’abord un rythme incroyablement ronronnant, des personnages sans relief et des situations comiques souvent poussives (clin d’œil à William Lebghil pas très dépaysé par rapport à son rôle dans la série Soda). Tout cela fait que ce film se montre creux particulièrement en termes d’émotions et il ne risque pas de rester très longtemps dans nos mémoires.

     

    Il faut le voir pour : Acheter des Twix la prochaine fois que vous irez à la station-service et en profiter pour demander quelques conseils.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Les combattants

    Les combattants ce seront nos potes Adèle Haenel & Kevin Azaïs qui n'ont pas grand-chose en commun jusqu'à ce qu'ils décident d'intégrer l'armée.

     

    Date de sortie : 20 Août 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Les mythos

    aff.jpg

    Parce qu’il a invité son patron à aller N..... sa mère, Nico (Alban Ivanov) et ses potes d’enfance Moussa & Karim (Ralph Amoussou & William Lebghil) se sont fait virer de leur boulot d’agents de sécurité dans un supermarché. C’est de nouveau la galère pour ce trio de glandeurs mais Moussa est motivé plus que jamais à rebondir car il a quand même un mariage à payer ! Son nouveau plan est de devenir gardes du corps et pour cela il va faire la tournée des grands hôtels en compagnie de Karim. Refoulés partout où ils se présentent, ils n’ont pas tout perdu puisqu’ils mettent la main sur le portable d’un des agents qui les ont gentiment raccompagnés et c’est ainsi qu’ils décrochent leur premier contrat. Ils vont devoir protéger Marie Van Verten (Stéphanie Crayencour), riche héritière de passage à Paris pour une vente aux enchères.

    01.jpg

    C’est l’histoire de 3 jeunes potes d’enfance qui galèrent à droite à gauche et qui vont finir par se retrouver dans une drôle de situation, bon le scénario ne casse clairement pas des briques mais ce second film de Denis Thybaud est plutôt divertissant. Sans pour autant être un modèle de comédie, Les mythos base son ressort comique sur la tchatche de son trio mais les bonnes idées se font plutôt rares et vous ne risquez pas d’entretenir vos abdominaux avec ça. On reprochera également des personnages un peu trop caricaturés notamment avec ce sosie de Paris Hilton et le message moralisateur (oui, l’argent ne fait pas le bonheur on sait !) pas très subtil qui s’est glissé. Un moment amusant mais certainement pas au point de payer une place de ciné !

     

    Il faut le voir pour : Ne pas vous étonner de voir un mec courir à coté d’une voiture, c’est un garde du corps !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire