Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dramatique

  • Avant toi

    star 02.5.jpg

    AFF1 (3).jpg

    Cela fait 6 ans qu'elle travaillait comme serveuse malheureusement son patron a été dans l'obligation de se séparer d'elle. Voilà donc notre pote Louisa Clark (Emilia Clarke) à la recherche d'un emploi et c'est ainsi qu'elle s'est présentée chez les Traynor. Il y a 2 ans, William (Sam Claflin) a été victime d'un terrible accident à la suite duquel il est resté paralysé. Cloué dans son fauteuil roulant, ses parents Camilla & Steven (Janet McTeer & Charles Dance) cherchent donc une personne pour l'assister au quotidien. Bien qu'elle n'ait aucune expérience dans ce domaine, Louisa parvient à convaincre et obtient ce poste ; elle va ainsi faire la connaissance de William qui ne se montre pas toujours très sociable

    02.jpg
    Parce qu'il n'y a pas que Game of thrones dans la vie (même si un Lannister n'est jamais loin), on retrouve notre pote Emilia Clarke pour cette comédie dramatique. Avant toi est adapté du roman éponyme de Jojo Moyes et dévoile ainsi la vie brisée d'un jeune homme paralysé à la suite d'un terrible accident et pris en main par la joviale Louisa. Ses tenues bariolées et son énergie communicative tentent ainsi de masquer une histoire dont le déroulement est on ne peut plus classique si ce n'est que le film aborde (ou plutôt devrait-on dire survole) aussi le sujet sensible de l'euthanasie. Un film où la banalité l'emporte sur l'émotion même si les spectateurs les plus sensibles risquent quand même de devoir utiliser leurs mouchoirs.


    I! faut le voir pour : Offrir des collants originaux à votre compagne !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Ma meilleure amie, sa sœur et moi

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Jack (Mark Duplass) traverse une période difficile depuis la mort de son frère et c’est pourquoi Iris (Emily Blunt), sa pote d’enfance l’invite à faire un break. Celle qui fut aussi la petite-amie de son frère l’envoie donc dans la maison de son père, un coin de tranquillité qui devrait lui faire le plus grand bien. Jack suit ses conseils mais à sa grande surprise, il découvre qu’il y a déjà quelqu’un dans cette maison : Hannah (Rosemarie DeWitt), la sœur d’Iris. Celle-ci voulait aussi faire le point après sa récente rupture et c’est en compagnie d’une bouteille de Tequila qu’elle comptait se consoler mais l’arrivée de Jack va bouleverser les choses.

    01.jpg

    L’absence d’un frère disparu, une récente rupture et un amour considéré comme impossible ; ce sont autant de blessures que tentent de panser le trio Emily Blunt / Rosemarie DeWitt / Mark Duplass.  On pourrait presque résumer Ma meilleure amie, sa sœur et moi à un huis-clos puisque ces 3 personnages se retrouvent dans une maison perdue en plein cœur de la nature où les vérités vont se révéler. On se retrouve en compagnie de personnages plutôt charmants à travers des situations assez cocasses et on passe un bon moment mais il manque quelque chose au film de Lynn Shelton (Humpday) pour réussir à nous séduire. Une fois le générique de fin passé, c’est le genre de film qu’on a toutes les chances d’oublier totalement.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de parler dans le dos des autres.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Toast

    aff.jpg

    Notre pote Nigel Slater (Oscar Kennedy / Freddie Highmore) et vit à Wolverhampton en Angleterre. Alors que les jeunes garçons de son âge s’imaginent devenir footballeur ou pilote d’avion, lui préfère jouer à l’épicier car il a une passion immodérée pour la grande cuisine ! Hélas pour lui, à la maison les repas se composent surtout de boites de conserve ou de simples toasts et Nigel essaie autant que possible de changer les habitudes alimentaires de ses parents. La découverte des spaghettis bolognaise fut d’ailleurs un véritable désastre mais il y a autre chose qui préoccupe le jeune garçon. Sa mère montre de plus en plus de signes de fatigue, elle finira par lui avouer qu’elle est gravement malade et que ses jours sont comptés.

    01.jpg

    Si le nom de Nigel Slater ne vous dira certainement rien, il faut savoir qu’il est considéré comme un des très grands chefs cuisiniers de l’autre coté de la manche. C’est à partir d’un de ses livres Toast: The story of a boy's hunger qu’est né ce biopic culinaire qui mêle aussi bien sensations gustatives que phases d’émotions. Si l’on parvient à retrouver une part de nostalgie dans les aventures du garçon, Toast n’arrive malheureusement pas à nous emballer à travers un parcours beaucoup trop linéaire et qui ne réussit que difficilement à titiller nos papilles. Le duel entre l’excentrique Helena Bonham Carter & Freddie Highmore aurait vraiment gagné à être plus savoureux afin de ravir les spectateurs. Un film qui ouvre facilement notre appétit mais qui ne parvient à aucun moment à nous rassasier.

     

    Il faut le voir pour : Préparer une tarte au citron pour le dessert de ce soir !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire