Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rosanna arquette

  • Kill your friends

    star 03.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Notre pote Steven Stelfox (Nicholas Hoult) est Directeur artistique de musique et pour réussir dans ce métier, il faut se montrer ambitieux. Chaque année, ce sont plus de 500 000 démos qui défilent et au mieux 10 contrats seront signés, autant vous dire que vous aurez certainement plus de chances à la loterie nationale. Pour Steven, la difficulté est donc de trouver la perle rare, le titre qui aura le potentiel de devenir un hit et donc d’assurer son avenir. Son objectif est de devenir Directeur artistique en chef mais d’autres collègues sont également de possibles candidats à ce poste … pour le moment !

    01.jpg
    Adaptation du roman éponyme de John Niven, Kill your friends nous donne ainsi l’opportunité d’observer les coulisses de l’industrie du disque. Si cela vous évoque directement des soirées se terminant en orgie où se mêlent sexe et drogues alors vous avez tapé dans le mille ! Le plus intéressant restant tout de même l’attitude désinvolte de Steven, anti-héros par excellence et brillamment interprété par Nicholas Hoult. Réalisation dynamique pour le premier long-métrage d'Owen Harris qui nous offre aussi quelques apartés en tête à tête avec le personnage principal ; un film assez fun parsemé de quelques scènes assez violentes.

     


    Il faut le voir pour : Arrêter de croire le mec qui vous a dit qu’il avait aimé le 3ème morceau de votre album !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • La cité de la peur

    star 04.jpg

    aff.jpg

    Sortie dans une complète indifférence, Red is dead est promis à un désastreux avenir malgré les efforts de l’attachée de presse Odile Deray (Chantal Lauby). Un drame va cependant lui redonner le sourire puisque son projectionniste est retrouvé assassiné et il aurait été tué par un marteau et une faucille comme le monstre du film ! Les médias commencent donc à s’intéresser à ce drôle de fait-divers et Odile décide de profiter de l’engouement pour participer au Festival de Cannes. Elle réussit également à faire venir l’acteur vedette Simon Jérémi (Dominique Farrugia) et vu le danger qui plane au-dessus de leurs têtes, elle va demander une protection rapprochée assurée par l’unique Serge Karamazov (Alain Chabat).

       01.jpg 02.jpg 03.jpg
    Premier et unique film de Les Nuls, La cité de la peur est une de nos références en matière de comédie française. Evidemment, il faut être adepte de leur esprit profondément absurde et dès lors c’est une cascade de rires qui nous est offerte. Les répliques cultes se ramassent à la pelle, des guests-stars (Eddy Mitchell, Tchéky Karyo ou Jean-Pierre Bacri) sont invités à se faire massacrer et on a même droit à l’apparition du regretté Bruno Carette dans la peau du célèbre pétomane Misou-mizou. A cela s’ajoute plein de références à des films comme Terminator, Basic Instinct ou bien encore Pretty woman. Le genre de film que 1000 personnes pourraient voir 1 fois … non qu’1 personne pourrait voir 1000 fois … bon bref cultissime !!



    La scène à ne pas louper : La poursuite du tueur par un Serge Karamazov ballonné !

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire
  • Odile Deray & Le critique - La cité de la peur

    01.jpg

    Le critique : Madame je n'écrirai rien sur ce film : c'est une merde !
    Odile Deray : Mais ça mérite une seconde vision ! Rappelez-moi !
    Le critique : Madame, je vous pisse à la raie !
    Odile Deray : Deray ! Odile Deray !




    En savoir plus sur La cité de la peur ?

    Lien permanent Catégories : La réplique culte 0 commentaire
  • Voyeurs.com

    237b5636d43e631070f6eb4539db426d.jpg

    Tout le monde en parle dans les médias ; une idée invraisemblable que l’on doit au jeune Colby Bellinger (Mathew Botuchis). Au départ, il voulait simplement se venger de sa demi-sœur Audrey (Baelyn Neff) -avec qui il a couché mais on vous passe les détails- et puis notre pote a eu le déclic. Il a dispersé des caméras dans toute la maison et tout est retransmis en direct live sur le net à l’insu bien entendu de sa famille. Dès les premières minutes, le nombre de connexions explosent et les Bellinger deviennent l’émission de divertissement révolutionnaire du moment. Si vous aussi, vous voulez en profiter, rendez-vous sur I-See-You.com !

    dbbf0dd2a40ad9a32096083a20c1fd1c.jpg

    On est tous des voyeurs, tel semble être le message du film et le leitmotiv des émissions de téléréalité dont il s’inspire. Une comédie américaine qui s’inspire de l’actualité sociétale pour nous proposer une vision légèrement ironique de la téléréalité et du média Internet. Comme de nombreuses comédies peu inspirées, on retrouve dans Voyeurs.com les mêmes blagues pas forcément très drôles et quand ça ne marche pas il suffit de dénuder un peu les filles pour relancer la machine. Un film largement oubliable à moins que nous ne vous soyez lassés de jouer les voyeurs sur Internet.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Patrick Bialès & Odile Deray - La cité de la peur

    Patrick Bialès : Vous voulez un whisky ?
    Odile Deray : Oh juste un doigt.
    Patrick Bialès : Vous vous voulez pas un whisky d'abord ?  



    En savoir plus sur La cité de la peur ?

    Lien permanent Catégories : La réplique culte 0 commentaire