Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rodrigo santoro

  • Jane got a gun

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    1871, sur le territoire du Nouveau-Mexique. Bien qu'il souffre de plusieurs blessures par balles, Bill Hammond (Noah Emmerich) a trouvé la force de rentrer chez lui afin d'avertir Jane (Natalie Portman). Les Bishop seront bientôt là et la jeune femme réagit immédiatement en allant confier leur fille Kate (Sachie Capitani) à une pote d'enfance. Elle rend ensuite visite à Dan Frost (Joel Edgerton) afin de solliciter son aide mais celui-ci refuse n'ayant pas vraiment envie de mettre sa vie en jeu surtout pour Hammond. Il faut remonter 7 ans dans le passé pour comprendre l'histoire qui lie Jane & Dan à une époque où ils formaient un couple.

    01.jpg

    Les westerns mettant en scène une héroïne ne courant pas les rues, Jane got a gun est déjà une belle curiosité. Notre pote Natalie Portman se retrouve donc dans une belle galère et tout ça nous est exposé à travers différents flashbacks. Des intermèdes qui coupent une histoire dont le rythme n'est déjà pas très soutenu et il faut attendre les derniers instants pour profiter de quelques scènes d'action. On n'est pas non plus très emballé par les personnages masculins et notamment celui incarné par Ewan McGregor qui n'a pas vraiment le charisme pour nous faire frémir. Entre déception et ennui, cette réalisation de Gavin O'Connor ne restera pas dans les mémoires !

     

    Il faut le voir pour : Éviter de laisser votre femme seule plus de 3 ans sinon ...

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Diversion

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    Prendre en toute discrétion telle est la marque de fabrique de notre pote Nicky (Will Smith) qui en a fait son métier. Mieux que ça, il a su s'entourer d'une petite équipe qui maîtrise tous les subterfuges pour vous dérober montres, bijoux ou encore portefeuilles. Ils se trouvent actuellement en Louisiane, entre les festivités du Mardi-Gras et le match de football américain ; il y aura de quoi se remplir les poches ou du moins en vider ! C'est là que Nicky retrouve Jess (Margot Robbie), une jeune femme qu'il a rencontré quelques jours auparavant à qui il a prodigué quelques astuces et elle veut maintenant rejoindre son équipe.

    01.jpg

    Diversion est là pour nous vendre du rêve et ça marche plutôt bien avec ces hôtels luxueux, ce match de football américain en tribune VIP ou encore assister aux tours d'essais de Formule 1. En plus de ça, le film du tandem Glenn Ficarra / John Requa réunit aussi Margot Robbie / Will Smith, couple glamour à la plastique impeccable. La recette du film dit de braquage est ensuite appliquée à la lettre où s’insèrent quelques moments de comédie et bien sur des rebondissements. Si ce n'est pas le casse cinématographique du siècle, il y a largement de quoi constituer un divertissement empreint d'une certaine artificialité mais pas désagréable.

     

    Il faut le voir pour : Faire attention à votre montre, votre portefeuille, vos bijoux ... quand vous sortez !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • 300 : La naissance d’un empire

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Guerrier  impitoyable et fin stratège, la réputation de notre pote Thémistocle (Sullivan Stapleton) s’est notamment construite après la splendide bataille qu’il a menée à Marathon. Darius (Yigal Naor), Roi des Perses fut alors abattu d’une flèche mais son fils allait reprendre sa succession poussé par la perfide Artémise (Eva Green) ; c’est ainsi que commence la légende du Dieu-Roi Xerxès (Rodrigo Santoro) ! C’est toute la Grèce qui est désormais menacée et Thémistocle va de nouveau se battre et tente de rallier à sa cause les Spartiates. Il apprend alors que Leonidas accompagné de 300 guerriers sont partis se battre aux Thermopyles et les athéniens seront donc livrés à eux-mêmes pour mener la Bataille de Salamine.

    01.jpg

    Le premier épisode n’était pas un trésor de subtilités, soyez rassurés ce nouvel épisode respecte la tradition. S’il est toujours présent à la Production et au scénario (toujours inspiré de l’œuvre de Frank Miller), Zack Snyder a délaissé la réalisation au profit du méconnu Noam Murro qui s’en tire parfaitement bien. Les scènes d’action débordent de violence, ce sont des hectolitres d’hémoglobine qui sont versées et puis on abuse du slow motion. 300 : La naissance d’un empire bénéficie aussi d’un scénario plutôt habile en s’inscrivant dans la continuité du précédent film. A noter aussi que pour une fois, les femmes ont leur mot à dire et Eva Green semble vraiment s’éclater dans le rôle d’Artémise. Bourrin à souhait et moins excessif en patriotisme, une belle récréation !

     

    Il faut le voir pour : Se faire un bon petit grec !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Le dernier rempart

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Las Vegas. Un important dispositif a été mis en place dans le cadre du transfert de Gabriel Cortez (Eduardo Noriega), un dangereux criminel et en dépit de toutes les précautions prises, il est parvenu à s’évader. On retrouve vite sa trace à bord d’une Corvette ZR1 dont on a signalé le vol quelques jours plus tôt et il se dirige vers le Mexique accompagné d’un otage. Pour traverser la frontière, il va devoir passer par une petite ville d’Arizona ; Somerton dont le shérif se nomme Ray Owens (Arnold Schwarzenneger). Cet ancien officier des stups s’était retiré ici en pensant trouver le calme mais il va devoir reprendre les armes pour défendre avec ses potes d’enfance leur territoire et ça va être méchamment violent !

    01.jpg

    "I’ll be back" Il nous l’avait promis et après de brèves apparitions chez son pote Sly, Arnold Schwarzenneger est de retour au cinéma 10 ans après le peu mémorable Terminator 3. Pas de surprises, on a rendez-vous avec un film d’action rythmé par la chasse d’une Corvette boostée et quelques gunfights qui font plutôt mal pas étonnant quand on sait que derrière la caméra il y a Kim Jee-woon (Le bon, la brute et le cinglé / J’ai rencontré le diable …). Comme de tradition, le réalisateur effectuant sa première expérience aux states est quelque peu entravé par la machine hollywoodienne Pour détendre un peu l’atmosphère, Johnny Knoxville & Luis Guzman viennent instiller quelques notes d’humour dans cet univers de violence. Amusant tout simplement.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de vous garer n’importe où !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Ce qui vous attend si vous attendez un enfant

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Devenir parents ça ne s’improvise pas ! Notre pote Alex (Rodrigo Santoro) et sa femme Holly (Jennifer Lopez) se sont lancés dans le projet d’adopter un enfant d’Ethiopie mais il semble que le futur père de famille ne se sente pas encore très concerné. Il est ainsi invité à rejoindre un groupe de mecs afin de découvrir toutes les joies (et si peu de désagréments) que lui apporteront la paternité. Tout le monde n’est pas effrayé à l’idée d’avoir un bébé ; Wendy & Gary (Elizabeth Banks & Ben Falcone) ont tout tenté pendant 2 ans et peuvent désormais exulter de joie, ils seront bientôt parents ! Malheureusement pour d’autres couples, cette expérience pourrait se révéler plus douloureuse.

    01.jpg

    Film choral autour de cet heureux évènement qu’est l’arrivée d’un enfant au sein de la famille nous suivons ainsi les histoires de 5 couples. Appréhensions à l’idée d’être père, difficultés relatives à l’adoption, grossesse accidentelle nous avons droit à tout l’éventail possible et imaginable. Au milieu de tout ça sont plongés des Cameron Diaz, Jennifer Lopez, Chris Rock et autres Dennis Quaid pour accoucher d’une comédie qui est aussi tout sauf imprévisible. Ce qui vous attend si vous attendez un enfant nous offre exactement ce qu’on était en droit d’attendre à savoir un film à peine divertissant qu’on ne risque pas d’adopter.

     

    Il faut le voir pour : Organiser une réunion de pères de famille !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire