Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jennifer aniston

  • Joyeuse fête des mères

    star 01.5.jpg

    AFF1 (3).jpg

    Bien que divorcés, nos potes Sandy & Henry (Jennifer Aniston & Timothy Olyphant) ont gardé d'excellents rapports pour le plus grand bonheur de leurs deux fils. La jeune femme femme a remarqué un changement dans le comportement de son ex-mari et elle commence à se demander s'il n'essaierait pas de recoller les morceaux. Pendant ce temps, à l'approche de la fête des mères, Jesse (Kate Hudson) se met à penser à la sienne avec laquelle elle s'était disputé et à qui elle n'a pas adressé la parole depuis. Poussée par sa sœur Gabi (Sarah Chalke), elle se décide à la recontacter sans se douter que cela va provoquer des retrouvailles qui s'annoncent animées !

    02.jpg

    On dirait bien que Garry Marshall a trouvé un bon filon pour pérenniser sa carrière de réalisateur puisque après Valentine's day & Happy new year ; voilà qu'il vient nous souhaiter une Joyeuse fête des mères ! La formule n'a pas changé d'un iota avec la présence d'une multitude de personnages et d'histoires oscillant entre l'émotion (les histoires de Bradley & Kristin) et le vaudeville de bas-étage (Jesse et ses parents). Mielleux à souhait et aussi prévisible qu'un discours politique en pleine campagne présidentielle, la comédie est digne de ses prédécesseurs à savoir un produit sans saveur. Vous aurez peut-être envie d'aller le voir avec votre mère mais je ne suis pas certain qu'elle prenne cela comme un cadeau !


    Il faut le voir pour : Apprendre à tweeter si vous voulez être une maman branchée !

     

    En savoir plus sur Valentine's day ?

    En savoir plus sur Happy new year ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Broadway therapy

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    Les belles histoires sont faites pour être racontées et c’est en quelque sorte ce qui est arrivé à notre pote Isabella Patterson (Imogen Poots). Si aujourd’hui elle est devenue une comédienne à Broadway, elle n’a pas vraiment suivi un parcours classique. En fait tout a commencé lorsque le metteur en scène Arnold Albertson (Owen Wilson) est arrivé à New York pour sa pièce et voulait profiter de l’absence de sa femme Delta (Kathryn Hahn). Il voulait passer une agréable soirée et a donc fait appel à une escort girl et c’est ainsi que Isabella a fait sa connaissance, une rencontre durant laquelle la jeune femme va avoir une véritable révélation !

    01.jpg

    Sous la forme d’un film choral, ce Broadway therapy vous fera sans doute penser au cinéma de Woody Allen. Le réalisateur Peter Bogdanovich entend surtout rendre un hommage au Screwball comedy, genre populaire dans les États-Unis des années 1930-40 ce qui nous donne un film bien dynamique. Une galerie de personnages hauts en couleur, des situations rocambolesques voire improbables tout cela sans temps mort s’il vous plait. Bref, on ne s’ennuie pas malgré tout ce film laisse un gout amer à travers cette impression de superficialité qui se dégage ce qui ne devrait pas plaire à tout le monde.

     

    Il faut le voir pour : Retenir la réplique "Donner des écureuils aux noix" pour draguer !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Comment tuer son boss 2

    star 03.jpg

    AFF.jpg

    Plus question pour nos potes Nick, Dale & Kurt (Jason Bateman, Charlie Day & Jason Sudeikis) de supporter leurs horribles boss. Ils ont ainsi décidés de lancer leur propre affaire et espèrent que le Pote de douche leur rapportera le pactole et leur rêve semblait devenir réalité lorsqu’ils ont eu la commande de Bert Hanson (Christoph Waltz). Seulement, ils auraient du faire preuve d’un peu plus de prudence avant de lancer la production et le trio se retrouve maintenant dans une situation plus que délicate menaçant également le job de leurs employés. Ils n’ont donc plus le choix et doivent envisager de kidnapper Rex (Chris Pine), le fils de Bert pour récupérer une rançon.

    01.jpg

    On s’était bien éclaté en leur compagnie, c’est donc un vrai plaisir que de revoir le trio Bateman / Day / Sudeikis faire de nouveau des siennes. Après avoir comploté contre leurs patrons, voilà qu’ils fomentent un kidnapping où ils ne se montrent pas beaucoup plus doués. On comprend vite que le scénariste de Comment tuer son boss 2 n’est pas allé chercher l’inspiration bien loin, les blagues sentent aussi le réchauffé mais l’important reste quand même qu’on se marre ! Clin d’œil au premier épisode, on aura ainsi l’occasion de croiser Jennifer Aniston, Kevin Spacey ou encore Jamie Foxx ; une comédie à considérer comme il se doit c’est-à-dire un simple et bon moment de détente.

     

    Il faut le voir pour : Continuer à changer régulièrement votre brosse à dents !

     

    En savoir plus sur Comment tuer son boss ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Les Miller, une famille en herbe

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Les années passent et rien ne change réellement pour notre pote David (Jason Sudeikis) qui continue à dealer de l’herbe à gauche et à droite. Malheureusement pour lui, en voulant aider son jeune voisin Kenny (Will Poulter), il se fait piquer toute sa marchandise ainsi que ses économies par une bande. Avec une dette de 43 000 dollars, il n’a d’autres choix que d’accepter ce que lui propose son fournisseur Brad (Ed Helms) : aller au Mexique et faire la mule pour rapporter un chouïa (et demi) d’herbe. Pour passer inaperçu, il a un plan extraordinaire qui consiste à faire croire qu’il voyage en famille et c’est ainsi qu’il va recruter Rose (Jennifer Aniston), une voisine strip-teaseuse, Casey (Emma Roberts) une SDF qui ne quitte pas son Iphone & … Kenny.

    01.jpg

    Un petit road-trip des Etats-Unis au Mexique en caravane, ça peut paraitre monotone mais ça se voit que vous ne connaissez pas encore Les Miller, une famille en herbe. Crée de toute pièce, cette "famille" va provoquer pas mal d’imbroglios et déclencher ainsi de bonnes tranches de rigolades en compagnie de Jennifer Aniston & Jason Sudeikis qui s’étaient déjà croisé dans le marrant Comment tuer son boss. Si la comédie de Rawson Marshall Thurber (Dodgeball) ne resplendit pas par son scénario expédié et des personnages assez formatés (le simple d’esprit, la jeune rebelle …), la bonne humeur qui s’affiche à l’écran est communicative. Comme quoi on n’a pas toujours besoin de fumer pour passer un bon moment !

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à mieux dessiner les skateboards !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Peace, Love et plus si affinités

    star 02.jpg

    aff.jpg

    C’est signé et désormais officiel, nos potes Linda & George (Jennifer Aniston & Paul Rudd) sont maintenant propriétaires d’un studio à West Village, New-York. Un bonheur qui sera pourtant de courte durée puisque la société de George est sous le coup d’une saisie judiciaire et qu’il se retrouve du jour au lendemain sans job. N’ayant pas plus les moyens financiers de payer leur loyer, ils n’ont d’autres choix que d’aller vivre à Atlanta, chez Rick (Ken Marino), le beau-frère de Linda. Le trajet s’éternise et le couple décide de s’octroyer une petite pause en Géorgie, c’est ainsi qu’ils découvrent l’Elysium. Il s’agit d’une communauté d’hippies - eux préfèrent le terme de congrégation intentionnelle - avec un mode de vie complètement différent.

    01.jpg

    Ils s’étaient croisés le temps de quelques épisodes sur le plateau de la série Friends, Jennifer Aniston & Paul Rudd se retrouvent aujourd’hui pour une comédie qui ne vole pas bien haut. L’Elysium est un lieu où chacun peut trouver sa place et où aucune porte ne vous sera fermée, de quoi provoquer quelques situations cocasses et vous arracher les sourires. On s’amuse aussi devant l’audace de certaines scènes notamment celles impliquant Wayne, le nudiste viticulteur  ce qui a probablement taper dans l’œil de Judd Apatow ici producteur. S’il y a de bonnes idées parsemées comme le couple Marisa / Rick ou encore l’apparition en guest de Ray Liotta ; Peace, Love et plus si affinités manque de rythme et d’humour si bien qu’on s’en lasse vite !

     

    Il faut le voir pour : Enlever la porte de vos toilettes, il y a des moments qu’il faut apprendre à partager !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Comment tuer son boss ?

    aff1.jpg

    Nick, Dale & Kurt (Jason Bateman, Charlie Day & Jason Sudeikis) sont potes d’enfance et lorsque le soir venu ils se retrouvent pour boire un coup, ils n’ont qu’un seul sujet de conversation : leurs patrons ! Cela fait plus de 8 ans que Nick se démène et accumule les heures supplémentaires dans l’espoir d’obtenir une promotion promise par Dave Harken (Kevin Spacey), le directeur de la boite mais il s’avère qu’il est un vrai ******. Pour, Kurt, tout allait bien avec Jack Pellit (Donald Sutherland) mais lorsque celui-ci meurt d’un infarctus, c’est le fils Bobby Pellit (Colin Farrell) qui prend les rênes et le paradis laisse alors place à l’enfer ! Il n’y a que Dale qui s’en tire plutôt bien ; cet assistant dentaire n’est victime que d’harcèlement sexuel de la part du Dr. Julia Harris (Jennifer Aniston), nymphomane ambulante. De leurs conversations découle une idée saugrenue : et si ils se débarrassaient de leurs boss ?

    01.jpg

    On l’a tous vécu un jour ou l’autre, cette aversion pour nos patrons alimente ainsi cette nouvelle comédie de Seth Gordon. Déjà que le trio Bateman / Sudeikis / Day nous promettait quelques bonnes tranches de rigolade ; leurs adversaires ne sont autres que Spacey / Farrell / Aniston auxquels il faut ajouter Foxx & Sutherland. Belle affiche pour Comment tuer son boss ? et pas de mauvaise surprise, on passe effectivement un bon moment avec ses apprentis meurtriers dopés aux épisodes de New York District. On appréciera tout particulièrement la prestation remarquée de Charlie Day mais dont la voix stridente peut à tout moment vous hérisser les poils. Spectateurs, spectatrices si vous avez besoin de vous changer les idées, de rigoler après une dure journée de labeur alors vous avez ce qu’il vous faut !

     

    Il faut le voir pour : Changer régulièrement de brosse à dents.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Le mytho - Just go with it

    c.jpg

    A l’aube de son mariage, notre pote Danny Maccabee (Adam Sandler) a découvert le vrai visage de celle qui était à deux doigts de devenir sa femme et a noyé son chagrin dans un bar. C’est là qu’il découvre le pouvoir de son alliance et l’empathie qu’il peut provoquer auprès de la gente féminine lorsqu’on est capable de trouver l’histoire qui convient. Des années plus tard, son manège continue mais en rencontrant Palmer (Brooklyn Decker), Danny est persuadé qu’elle est la femme de sa vie. Encore une fois, il s’empêtre dans le mensonge et prétend être en pleine procédure de divorce avec une certaine Devlin. Pas de chance, Palmer veut rencontrer cette femme et le chirurgien n’a d’autres choix que de demander à sa secrétaire Katherine (Jennifer Aniston) de jouer le jeu.

    a.jpg

    Pour nous pondre sa comédie romantique, le réalisateur Dennis Dugan a utilisé le moule adéquat et nous sort donc un film qui n’a franchement rien d’original. Le duo Jennifer Aniston / Adam Sandler est sympathique mais pour maintenir le rythme pendant 1H50, ce sont surtout les personnages secondaires et notamment les enfants (Bailee Madison & Griffin Gluck) qui apportent un brin de fraicheur. On ne cachera pas qu’on trouve parfois l’humour assez lourd (le commerce de chèvre a de quoi laisser pantois) mais ce serait vous mentir si je disais que je n’ai pas pris un certain plaisir à voir Le mytho - Just go with it. Une comédie passable quoi !

     

    Il faut le voir pour : Demander à vos potes mariés de vous prêter leur alliance.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Une famille très moderne

    aff.jpg

    C'était il y a 7 ans, Kassie (Jennifer Aniston) avait décidé qu'il était temps pour elle de franchir un cap et de devenir mère de famille. Le seul souci c'est qu'elle est encore célibataire et c'est pourquoi elle a songé à l'insémination artificielle ce qui n'a pas manqué de faire réagir son pote d'enfance Wally (Jason Bateman). Celui-ci en pince d'ailleurs pour la jeune femme et quand il rencontre le donneur, un certain Roland (Patrick Wilson), il prend une vilaine cuite jusqu'à oublier la terrible chose qu'il a faite. Enfermé dans la salle de bains, il s'est retrouvé face à la semence offerte par Roland et l'a malencontreusement renversé. Pour la remplacer, il n'a d'autres choix que de donner à son tour de sa personne.

    à&.jpg

    C'est une histoire d'amour pas tout à fait comme les autres qui débute par la naissance d'un enfant et qui finit par la véritable rencontre des parents. Une famille très moderne réunit Jennifer Aniston & Jason Bateman dans une comédie avec quelques bons passages mais loin d'être suffisants pour en faire un film incontournable. On rigole surtout lorsque le jeune Sebastian fait son apparition, adorable petit garçon totalement décalé au vocabulaire enrichi. Film assez anodin qui peut amplement attendre une sortie en DVD pour une soirée tranquille à la maison.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus vous prendre la tête pour les cadeaux, offrez des cadres !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Le chasseur de primes

    aff.jpg

    Obsédée par son métier de journaliste, Nicole Hurley (Jennifer Aniston) perd parfois le sens des priorités. Cela lui a d'ailleurs déjà couté son mariage avec Milo (Gérard Butler), une séparation qui a été particulièrement douloureuse aussi bien pour l'un que pour l'autre. Depuis le divorce, Milo s'est fait viré de la police et s'est lancé dans le métier atypique de chasseur de primes. C'est alors qu'il a l'agréable surprise de découvrir que son ex-femme est actuellement recherchée pour ne pas s'être rendu à son procès. Au vu de leurs relations passées, Milo va se faire un plaisir de l'arrêter mais il ignore qu'elle est impliquée dans une grave affaire de meurtre.

    01.jpg

    Dans la vie des acteurs, il y a des films qu'ils acceptent de tourner seulement pour rester à flot évitant ainsi de tomber dans le précipice de l'anonymat. Le chasseur de primes est tout à fait ce genre de films, une bouée pour les carrières en dents de scie de Jennifer Aniston & Gérard Butler. On touche donc le fond avec cette comédie peu inspirée qui montre vite ses limites et ce n'est pas l'enquête superficielle qui va venir sauver les meubles. Un film à voir uniquement si vous êtes dans l'état d'esprit de faire une bonne œuvre pour les pauvres personnes qui se sont impliquées au sein de ce navet.


    Il faut le voir pour : Se renseigner pour savoir si vos ex ne seraient pas recherchées par hasard ...

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Marley & moi

    aff.jpg

    Fraichement mariés, Jenny & John (Jennifer Aniston & Owen Wilson) ont pris la décision de venir s’installer en Floride. Pour ces 2 journalistes, c’est une nouvelle vie qui commence même si notre pote John n’a pas le boulot dont il rêvait. Pendant ce temps à la maison, jenny commence à évoquer l’idée d’avoir un enfant ce qui n’est pas pour effrayer son mari qui ne se sent pas du tout prêt. Sur les conseils d’un de ses collègues, John va offrir en guise de cadeau d’anniversaire un petit chien du nom de Marley. Véritable tornade ambulante, son caractère ne va pas en s’améliorant au gré des années.

    01.jpg

    On ne cessera jamais de le répéter (et ce n’est pas mon pote Mickey Rourke qui me contredira), le chien est et restera le meilleur ami de l’homme. On pouvait craindre que Marley & moi ne se contente que d’être une énième comédie sur les extravagances d’un chien face à ses maitres impuissants. Si la première partie respecte avec plus ou moins de succès ce schéma, le reste du film s’intéresse plus à la vie de famille avec une conclusion qui pourrait bien faire couler quelques larmes ! Un film loin de déborder d’imagination mais qui fera plaisir aussi bien aux plus petits qu’aux plus grands.

     

    Il faut le voir pour : Organiser votre vie en étapes à atteindre.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2009 0 commentaire