Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

kevin spacey

  • Ma vie de chat

    star 02.jpg

    AFF1 (3).jpg

    Toute l'énergie et le temps de notre pote Tom Brand (Kevin Spacey) sont consacrés à sa société Firebrand ce qui lui a valu un premier divorce. Les choses ne se sont pas vraiment arrangés puisqu'il délaisse encore sa femme Lara (Jennifer Garner) et sa fille Rebecca (Malina Weissman). Cette dernière fête d'ailleurs prochainement son anniversaire et le cadeau qu'elle souhaiterait avoir est … un chat ! Cette idée est loin d'enchanter Tom, lui qui déteste les animaux, mais il est prêt à tous les sacrifices pour le bonheur de la petite Rebecca. Ce qu'il n'avait pas prévu c'est qu'à la suite d'un accident il se retrouverait dans le corps de ce chat !

    02.jpg

    Vu que les vidéos de lolcats font un carton sur Internet, à Hollywood on s'est dit que c'était un bon filon à exploiter. Si un tel projet ne m'étonne pas vraiment, il est plus surprenant de voir Barry Sonnenfeld à la réalisation ou encore Kevin Spacey à l'écran. A part chat enfin je veux dire ça (si vous trouvez cet humour pourri attendez de voir le film !), Ma vie de chat est fidèle à ce qu'on attendait avec un scénario totalement convenu. Un père qui privilégie son travail aux dépens de sa carrière et qui va avoir l'occasion de se remettre en question, c'est aussi passionnant pour le spectateur qu'une vieille litière. De toute façon, moi j'ai toujours préféré les chiens !


    Il faut le voir pour : Enseigner à vos enfants ce que sont les Pages jaunes !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Comment tuer son boss 2

    star 03.jpg

    AFF.jpg

    Plus question pour nos potes Nick, Dale & Kurt (Jason Bateman, Charlie Day & Jason Sudeikis) de supporter leurs horribles boss. Ils ont ainsi décidés de lancer leur propre affaire et espèrent que le Pote de douche leur rapportera le pactole et leur rêve semblait devenir réalité lorsqu’ils ont eu la commande de Bert Hanson (Christoph Waltz). Seulement, ils auraient du faire preuve d’un peu plus de prudence avant de lancer la production et le trio se retrouve maintenant dans une situation plus que délicate menaçant également le job de leurs employés. Ils n’ont donc plus le choix et doivent envisager de kidnapper Rex (Chris Pine), le fils de Bert pour récupérer une rançon.

    01.jpg

    On s’était bien éclaté en leur compagnie, c’est donc un vrai plaisir que de revoir le trio Bateman / Day / Sudeikis faire de nouveau des siennes. Après avoir comploté contre leurs patrons, voilà qu’ils fomentent un kidnapping où ils ne se montrent pas beaucoup plus doués. On comprend vite que le scénariste de Comment tuer son boss 2 n’est pas allé chercher l’inspiration bien loin, les blagues sentent aussi le réchauffé mais l’important reste quand même qu’on se marre ! Clin d’œil au premier épisode, on aura ainsi l’occasion de croiser Jennifer Aniston, Kevin Spacey ou encore Jamie Foxx ; une comédie à considérer comme il se doit c’est-à-dire un simple et bon moment de détente.

     

    Il faut le voir pour : Continuer à changer régulièrement votre brosse à dents !

     

    En savoir plus sur Comment tuer son boss ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Margin Call

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Toute la firme retient son souffle ; à la fin de la journée certains employés devront vider leurs bureaux et c’est le cas de notre pote Eric Dale (Stanley Tucci). Après 19 ans de loyaux services, il est remercié sans ménagement et c’est un homme complètement désabusé qui s’en va. Avant cela, il travaillait sur un dossier très important qu’il n’est pas parvenu à achever aussi confie-t-il cette responsabilité à un de ses collègues Peter Sullivan (Zachary Quinto) suivi d’un conseil intriguant : "Sois prudent". Quand ce dernier se met à regarder ce fameux dossier, il découvre quelque chose qui pourrait bien mettre en péril toute la firme. En plein cœur de la nuit, une réunion de crise est alors organisée.

    01.jpg

    Avec la crise économique sans précédent qui a frappé le monde, nos potes financiers n’ont pas été en odeur de sainteté ces derniers temps et ce n’est pas Margin Call qui va arranger leurs affaires ! Projeté en plein cœur d’une firme, nous devenons ainsi les témoins des grandes manœuvres des hautes sphères pour dissimuler une légère anomalie qui se chiffre tout de même à des millions de dollars. Le film devient alors un huis-clos plein de tensions mené par un casting impressionnant réunissant Harvey Keitel, Demi Moore, Paul Bettany ou encore Jeremy Irons qui redonne un léger coup de fouet à l’intrigue. Pas mauvais en soi, le sujet commence par contre à lasser et sans vraiment trouver le temps long, certains passages apparaissent presque creux ; à voir si vos finances vous le permettent.

     

    Il faut le voir pour : Demander à ce qu’on construise plus de ponts !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Comment tuer son boss ?

    aff1.jpg

    Nick, Dale & Kurt (Jason Bateman, Charlie Day & Jason Sudeikis) sont potes d’enfance et lorsque le soir venu ils se retrouvent pour boire un coup, ils n’ont qu’un seul sujet de conversation : leurs patrons ! Cela fait plus de 8 ans que Nick se démène et accumule les heures supplémentaires dans l’espoir d’obtenir une promotion promise par Dave Harken (Kevin Spacey), le directeur de la boite mais il s’avère qu’il est un vrai ******. Pour, Kurt, tout allait bien avec Jack Pellit (Donald Sutherland) mais lorsque celui-ci meurt d’un infarctus, c’est le fils Bobby Pellit (Colin Farrell) qui prend les rênes et le paradis laisse alors place à l’enfer ! Il n’y a que Dale qui s’en tire plutôt bien ; cet assistant dentaire n’est victime que d’harcèlement sexuel de la part du Dr. Julia Harris (Jennifer Aniston), nymphomane ambulante. De leurs conversations découle une idée saugrenue : et si ils se débarrassaient de leurs boss ?

    01.jpg

    On l’a tous vécu un jour ou l’autre, cette aversion pour nos patrons alimente ainsi cette nouvelle comédie de Seth Gordon. Déjà que le trio Bateman / Sudeikis / Day nous promettait quelques bonnes tranches de rigolade ; leurs adversaires ne sont autres que Spacey / Farrell / Aniston auxquels il faut ajouter Foxx & Sutherland. Belle affiche pour Comment tuer son boss ? et pas de mauvaise surprise, on passe effectivement un bon moment avec ses apprentis meurtriers dopés aux épisodes de New York District. On appréciera tout particulièrement la prestation remarquée de Charlie Day mais dont la voix stridente peut à tout moment vous hérisser les poils. Spectateurs, spectatrices si vous avez besoin de vous changer les idées, de rigoler après une dure journée de labeur alors vous avez ce qu’il vous faut !

     

    Il faut le voir pour : Changer régulièrement de brosse à dents.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Les chèvres du pentagone

    aff2.jpg

    C'est par dépit amoureux que notre pote Bob Wilton (Ewan McGregor) a rejoint l'armée et aujourd'hui il se retrouve en Afghanistan. C'est là-bas qu'il fait la connaissance de Lyn Cassady (Georges Clooney), un nom qui ne lui est pas tout à fait inconnu. Il y a quelques temps, lorsque Bob était encore journaliste, il avait interviewé un homme qu'il croyait fou. Selon ce dernier, l'armée américaine dissimulerait certaines recherches et aurait dans ses rangs des soldats développant d'impressionnants pouvoirs psychiques. Lyn fait parti de ceux-là, sa puissance lui aurait même permis de tuer ... une chèvre !

    02.jpg

    Après avoir vaincu Dark Vador et ses sombres desseins, les Jedi sont de retour pour s'en prendre à de pauvres chèvres !  Vous comprendrez mieux en allant voir cette comédie qui à partir d'un sujet plus ou moins sérieux mais véridique - l'étude des pouvoirs de la psyché humaine- nous invite à vivre des situations rocambolesques. Il y a d'excellentes idées dans Les chèvres du pentagone avec cet humour second degré qui fait parfois mouche mais le film a du mal à tenir sur la longueur. Un rythme haché qu'on mettra sur le compte sur l'inexpérience du réalisateur Grant Heslov qui tourne là son premier film.

     

    Il faut le voir pour : Prendre garde au Dim Mak !!

     

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Las Vegas 21

    Bonjour, je m’appelle Ben Campbell (Jim Sturgess)

     

    aff.jpg

     

    01.jpgJe suis étudiant au MIT (Massassuchets Institute of Technology) et depuis mon enfance, je ne rêve que d’une chose : intégrer Harvard. J’ai toujours donné le meilleur de moi-même et j’espérais vraiment décrocher cette bourse pour pouvoir financer l’ensemble de mes frais d’inscriptions.

     

    Malheureusement, il semble qu’il y ait des candidats potentiellement plus intéressant que moi et c’est dans ce contexte qu’on m’a fait une proposition incroyable. Un de mes profs, Micky Rosa (Kevin Spacey) m’a invité à rejoindre son groupe de joueurs de Blackjack.


    02.jpgEn fait, nous sommes tous des étudiants surdoués et nous comptons les cartes, notre objectif est simple : dévaliser Las Vegas !

     

     

    En savoir plus sur Las Vegas 21 ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Las Vegas 21

    fd7c9bcfdb9f38ee080257c5acb965a6.jpg

    Pour entrer à la prestigieuse école d’Harvard, il faut être riche ! 300 000 $, voilà ce que vous couteront les droits d’inscription ; une somme que n’a pas notre pote Ben Campbell (Jim Sturgess) qui a toujours rêvé d’intégrer cette école. C’est alors qu’un de ses professeurs, Micky Rosa (Kevin Spacey) lui fait une proposition pour le moins inattendue ; rejoindre son groupe pour jouer au Blackjack ! Avec ces élèves surdoués, compter les cartes est un jeu d’enfance et dévaliser les casinos ne s’avère plus qu’une formalité. Ben accepte mais en prenant de plus en plus confiance en lui, il va prendre des risques jusqu’à se bruler les ailes.

    3a5f9b046a69302e575fc24da4db44c5.jpg

    Avec l’explosion du poker, ce n’est pas étonnant de voir débarquer un film sur ces jeux de cartes et bien sur Las Vegas 21 est là pour vous faire rêver. S’il s’agit de l’adaptation d’un roman, c’est avant tout une histoire vraie puisqu’un groupe d’étudiants du MIT (Massassuchets Institute of Technology) s’étaient organisés pour s’enrichir au blackjack. Si le film est un bon divertissement, il y a peu de surprises dans l’histoire et surtout on lit trop facilement dans le jeu de cartes pour deviner la fin. Les amateurs de casinos seront peut-être servis, les autres préféreront se coucher.

     

    Il faut le voir pour : Vous motiver à bosser les mathématiques.


    Découvrez le film Dans la peau du héros !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2008 0 commentaire
  • Edison

    Bonjour,

     

    medium_aff.352.jpg

    medium_01.319.jpgJe m’appelle Josh Pollack (Justin Timberlake). J’ai autrefois été apprenti journaliste au Heights Heralds où j’ai notamment couvert un jugement impliquant la F.R.A.T (First Response Assault & Tactical).

     

    Il s’agit d’une police parallèle très efficace dans notre ville d’Edison mais je suis persuadé qu’il se cache quelque chose de louche derrière tout ça. Avec le soutien d’Ashford (Morgan Freeman), j’ai mené une enquête en rassemblant divers indices et témoignages.

     

    medium_02.91.jpgVous trouverez mes conclusions dans ce rapport que je vous envoie en pièce jointe et je vous enverrais également une copie par courrier car j’ai bien l’intention de dénoncer leurs agissements quoi qu’il m’en coute !

     

    Josh Pollack

     

    En Résumé : Je dois avouer que quand j’ai aperçu le nom de Justin Timberlake, je me suis vite méfié de ce film qui accueille tout de même Kevin Spacey & Morgan Freeman. Au final, Edison est assez banal ne disposant pas de véritables atouts pour nous séduire ; quant aux 2 comédiens que j’ai cité dernièrement, on a l’impression qu’ils sont en vacances. Justin tente lui de se construire une nouvelle carrière artistique mais je crois que pour le moment il gagnera mieux sa vie avec la chanson.

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Superman Returns

     

    medium_aff.193.jpg

    Après 5 ans d’absence, le super héros le plus apprécié est de nouveau sur terre, c’est le grand retour de Superman (Brandon Routh) ! Les hommes du monde entier accueillent avec joie cette nouvelle mais cette réapparition soudaine n’est pas facile à vivre notamment pour celui que l’on connaît davantage sous le nom de Clark Kent. En effet, pendant son absence, Lois Lane (Kate Bosworth) est devenue une mère de famille et surtout, elle semble avoir tiré un trait sur Superman. Tout ne change pas puisque le machiavélique Lex Luthor (Kevin Spacey) rode de nouveau !

     

    medium_01.168.jpg

    Il aura fallu attendre presque 20 ans pour voir Big Blue revenir en force sur nos écrans et quel retour ! Quand on découvre Superman Returns, on ressent tout de suite l’atmosphère qui se dégageait de la saga initiée par Richard Donner. Brandon Routh séduira sans mal les demoiselles, Kate Bosworth est sublime et Kevin Spacey magistral dans le rôle de l’inquiétant mais aussi très marrant Lex Luthor. Bryan Singer ravira donc les fans de la première heure mais risque fort de décevoir ceux qui s’attendaient à un film plus spectaculaire.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire