Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Amore

    aff.jpg

    C’est une belle surprise pour Edoardo (Flavio Parenti) qui vient d’apprendre que son grand-père vient de léguer l’affaire familial à lui et à son père Tancredi (Pippo Delbono). Une page se tourne et Edo est d’autant plus excité qu’il pense avoir enfin rencontré la femme avec qui il fera sa vie. Il projette également d’ouvrir un restaurant avec l’aide de son pote d’enfance Antonio (Edoardo Gabbriellini), un cuisinier talentueux qui ne demande qu’à faire ses preuves. Curieuse de savoir si la réputation de ce cuisinier n’est pas surfaite, Emma (Tilda Swinton), la mère d’Edo va jouer les critiques mais de cette rencontre va naitre une passion que personne n’osait imaginer.

    01.jpg

    Si dès les 20 premières minutes, vous sentez vos poils s’hérisser et monter en vous l’irrésistible envie de quitter la salle ; faites-le ! Il faut apprécier l’ambiance ronronnant d’Amore pour aller jusqu’au bout du film même si Tilda Swinton y est tout à fait splendide. En fait, le réalisateur Luca Guadagnino a voulu faire de son film un véritable opéra, bande originale à l’appui et cela plait ou non. Beaucoup de spectateurs risquent donc de subir ce film mais ceux qui s’accrocheront seront récompensé par un final vraiment extraordinaire. Si vous n’êtes pas du genre à vous endormir devant un opéra alors peut-être que ce film vous est destiné !

     

    Il faut le voir pour : Surveiller les potes d’enfance qui tournent autour de votre mère.

    Lien permanent 0 commentaire
  • Moi, moche et méchant

    aff.jpg

    Gru est méchant et il y a une chose qu'il ne supporte pas ; c'est qu'on soit encore plus méchant que lui ! Vector a fait parler de lui car il a réussi l'incroyable exploit de voler une pyramide ce qui fait de lui le plus cruel de tous les méchants. Déterminé à reprendre ce titre, Gru se lance dans l'incroyable projet de voler la lune et sa première mission est de récupérer le pisto-réducteur qui permettra de rétrécir l'astre. Alors qu'il a réussit à s'en emparer, il se le fait à son tour voler par Vector et il doit franchir une véritable forteresse pour le récupérer. C'est alors qu'il a l'idée d'adopter 3 petites filles Margaux, Edith & Agnès qui pourront pénétrer sans mal la propriété de Vector.

    01.jpg

    Mais pourquoi est-il aussi méchant ? Voici la nouvelle production de Chris Meledandri, à qui l'on doit déjà la trilogie de L'âge de glace et Moi, moche et méchant devrait connaitre le même succès. Pas de héros à l'horizon place à un personnage peu sympathique aux premiers abords mais qui va dévoiler ses véritables sentiments au contact de ses 3 filles adoptives. Impossible de rester impassible au minois de la petite Agnès, aux bêtises des Minions et à Gru anti-héros par excellence, c'est un film d'animation qui plaira aux spectateurs de tout âge avec beaucoup de rires garantis. La version 3D n'est franchement pas indispensable en tout cas, voici un nouveau Coup de cœur Ciné2909 !

     

    Il faut le voir pour : Ne pas oublier le bisou du soir !

     

    Découvrez le film Dans la peau du héros !

    En savoir plus sur Moi, moche et méchant 2 ?

    En savoir plus sur Les Minions ?

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Les coups de coeur, Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Notre jour viendra

    aff1.jpg

    Parce qu'il était roux, notre pote Rémy (Olivier Barthélémy) n'a pas eu une enfance facile et aujourd'hui il porte encore les séquelles de cette époque traumatisante. Un soir, après une altercation violente avec sa mère et sa sœur ; il s'enfuit de chez lui et va rencontrer Patrick (Vincent Cassel), un psychiatre en pleine dépression. Hasard ou coïncidence, Patrick est également roux et il décide de tout faire pour pousser Rémy à se libérer, à laisser s'exprimer la rage qui s'est accumulé en lui depuis toutes ses années. Ces deux nouveaux potes prennent alors la route et de rencontre en rencontre, vont redorer comme il se doit le blason des roux !

    02.jpg

    Après Kim Chapiron, c'est au tour du 2nd créateur du collectif Kourtrajmé de faire ses débuts sur le grand écran avec Notre jour viendra. Romain Gavras n'avait cependant pas attendu le cinéma pour faire parler de lui, il avait déjà suscité la polémique avec le clip A cross the universe de Justice. A vouloir trop choquer le spectateur, il se disperse dans son road-movie qui part en totale roue libre dans sa seconde partie. Le duo Olivier Barthélémy / Vincent Cassel était plein de promesses mais on est vraiment loin du résultat escompté et on se demande souvent quand l'heure du générique de fin viendra.


    Il faut le voir pour : Arrêter d'embêter les roux !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • The Marine 2

    aff.jpg

    Joe Linwood (Ted Dibiase) est un marine basé dans l'Asie du Sud-Est où chaque jour il doit braver la mort. Sa dernière mission s'est mal déroulée et a fait une victime, un enfant innocent est mort et Joe se sent entièrement responsable. Il a besoin de se changer les idées et sa permission tombe à pic ; il va pouvoir ainsi passer 5 jours en compagnie de sa femme Robin (Lara Cox) en Thaïlande. En effet, cette dernière est en charge d'un gala pour l'inauguration d'un complexe hôtelier, le couple va se retrouver dans un paysage paradisiaque où ils vont pouvoir roucouler. Tout va pour le mieux jusqu'à ce qu'un groupe de séparatistes entre en action et prend tous les clients de l'hôtel en otage.

    01.jpg

    Ce film d'action parlera davantage aux amateurs de ce sport noble qu'est le catch car The Marine 2 est une production WWE. Après un premier épisode assez bourrin porté par le charismatique John "You can't see me" Cena ; c'est désormais un autre catcheur Ted "The legacy" Dibiase qui vient prendre sa place. Apologie pour le corps de la Marine, on retrouve tous les clichés avec ce film (l'ex-marine qui reprend les armes par fraternité, l'américain sauveur du monde...) et Dibiase n'a pas vraiment les épaules pour assumer le premier rôle. Une compensation toutefois, c'est l'occasion de revoir la très belle Lara Cox, celle qui incarnait Anita dans la série australienne Hartley, cœurs à vifs.

     

    En savoir plus sur The marine ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Cyrus

    aff1.jpg

    Cela fait 7 ans que notre pote John (John C. Reilly) s’est séparé de Jamie (Catherine Keener) et lorsque cette dernière lui annonce son intention de se remarier, il s’effondre littéralement. Pour lui changer les idées, il est convié à une soirée où après quelques Redbull/Vodka il tombe sous le charme de Molly (Marisa Tomei). Un nouveau couple se forme mais John s’étonne de voir sa nouvelle promise le quitter chaque soir et décide de connaitre le fin mot de l’histoire. En se rendant chez elle, il tombe sur Cyrus (Jonah Hill), son fils âgé de 21 ans. Au départ, tout allait bien jusqu’à ce que John aborde la relation qu’il a avec Molly, sans le savoir il va déclencher le début des hostilités !

    02.jpg

    Attention pour ceux qui s’attendent à 1H30 de pur fou rire, vous allez avoir droit à une belle douche froide car on est à mille lieux de la comédie promise. C’est en vain qu’on attend la confrontation entre John C. Reilly et Jonah Hill du moins au niveau de l’humour mais curieusement, Cyrus verse davantage vers le drame que la comédie. Grosse déception donc avec ce film des frères Duplass,  devant un résultat aussi amorphe et une histoire aussi prévisible, on finit par s’assoupir et c’est d’autant plus dommage quand on connait le potentiel des 2 principaux acteurs. Un duo de choc mais tend plus vers le flop, mieux vaut s’intéresser à leur précédente collaboration dans le fantastique Walk Hard : The Dewey Cox story.

     

    Il faut le voir pour : Trouver une femme célibataire … et sans enfants.


    Découvrez le film Dans la peau du héros !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Happy Few

    aff.jpg

    Rachel et Vincent (Marina Foïs & Nicolas Duvauchelle) se sont rencontrés dans le cadre de leur travail et comme le courant passait bien entre eux ; ils sont rapidement devenus potes d’enfance. Ils décident alors de faire une rencontre avec leurs conjoints respectifs Teri (Elodie Bouchez), la femme de Vincent et Franck (Roschdy Zem), le mari de Rachel Là encore, les affinités sont immédiates mais l’histoire de ces couples prend une tout autre tournure lorsque Franck embrasse Teri. N’ayant pas l’intention de garder un tel secret, il se confie immédiatement et la réaction est pour le moins étonnante. Rachel & Vincent forment à leur tour un couple et ces 4 adultes décident sans complexes d’échanger leurs partenaires lorsque l’envie se fait sentir.

    02.jpg

    Du désir à l’amour il n’y a parfois qu’un pas ! Le film d’Antony Cordier dévoile sans retenue aucune la vie sexuelle débridée de 2 couples à la recherche d’une nouvelle passion et qui va se muer en une véritable relation. Coté casting c’est un sans faute ; Marina Foïs, Elodie Bouchez, Roschdy Zem & Nicolas Duvauchelle se livrent corps et âme dans leur rôle sans que cela ne tombe une seule seconde dans la vulgarité. Le petit détail qui intervient à la fin de l’histoire ravive un peu l’intérêt que l’on porte à Happy Few malgré tout ça reste un film où il ne se passe strictement rien. C’est un peu comme le désir sexuel, une fois qu’on a eu ce qu’on voulait on s’en lasse très vite.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à donner une gifle.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Le dernier exorcisme

    aff.jpg

    Poussé par son père à glorifier la vie de DieuCotton Marcus (Patrick Fabian) a longtemps été au service du Seigneur jusqu'au jour où il s'est aperçu que sa foi n'était pas aussi inébranlable qu'il aurait pu le penser. C'est simplement en lisant le journal qu'il a pris conscience de cela ; un exorcisme pratiqué par un prêtre avait mal tourné et ôté la vie d'un jeune garçon. Pour que cela ne se reproduise plus à l'avenir, Cotton a invité une équipe de tournage pour prouver que ces rites d'exorcismes n'ont rien de mystique mais qu'ils relèvent davantage du charlatanisme. Ainsi, il va se rendre chez Louis Sweetzer (Louis Herthum) qui avait sollicité son aide pour libérer sa fille Nell (Ashley Bell) du mal qui l'habite et l'ancien prêtre qui ne croyait pas à l'existence des démons va certainement changer d'avis !

    01.jpg

    Présenté comme un mix entre L'exorcisme et le récent Paranormal Activity, Le dernier exorcisme devait s'imposer comme le film d'horreur du moment mais on est très loin du compte ! Déjà, ça met une plombe à démarrer, le prêtre fait son show et nous dévoile quelques trucs et astuces pour refaire chez vous une séance d'exorcisme. Quand on se décide enfin à passer aux choses sérieuses et bien on est profondément déçus puisque le film peine ne serait-ce qu'à nous faire sursauter. Une réalisation façon documentaire c'est bien beau encore faut-il que les acteurs soient crédibles ce qui n'est bien évidemment pas le cas ici et le final assez ridicule n'a plus qu'à nous achever.

     

    Il faut le voir pour : Aller à la messe de Dimanche, vous pourrez peut-être récupérer une bonne recette de cuisine !



    En savoir plus sur Le dernier exorcisme : Part II ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • The town

    aff.jpg

    A Charlestown, braquer une banque ou des fourgons blindés est devenu un sport local auquel s'adonnent nos potes Doug McRay & James Coughlin (Ben Affleck & Jeremy Renner). Héritiers de grands criminels, ils prouvent qu'ils sont dignes de leur père en dérobant un joli pactole d'une banque où ils ont réussi à s'enfuir sans problèmes malgré un otage sur les bras. Claire Keesey (Rebecca Hall) sait qu'elle a eu de la chance car elle a été relâchée mais elle ne se doute pas une seule seconde qu'elle est étroitement surveillée. En effet, James a appris que la jeune femme habitait non loin de là et il craint qu'elle ne devienne un témoin encombrant. Doug décide donc de prendre les choses en main mais ce faisant, il va tomber amoureux de Claire.

    01.jpg

    Ben Affleck nous avait prouvé qu'il avait un véritable potentiel en tant que réalisateur avec Gone Baby Gone et pour ce nouveau film, il signe encore l'adaptation d'un livre ; cette fois celui de Chuck Hogan. Bien que dans son déroulement le scénario soit assez conventionnel, The town se révèle être un film d'action bien ficelé et formidablement pêchu. Le seul hic c'est que si l'on ressent cette envie de faire de Charlestown une prison de laquelle le personnage de Doug cherche à se libérer, il n'y parvient que par petites touches. Il est en tout cas agréable de revoir Jeremy Renner révélé par l'excellent Démineurs et également la belle Rebecca Hall qui avait fait tourner la tête de Javier Bardem dans Vicky Cristina Barcelona.

     

    Il faut le voir pour : Se méfier des fleuristes !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Des hommes et des dieux

    aff.jpg

    C'est dans le monastère de Tibhirine en Algérie que vivent très modestement Frère Christian (Lambert Wilson) et ses compagnons. Hommes dévoués à la parole de Dieu, ils prêchent la bonne parole et apportent leur soutien indéfectible auprès du peuple qui les entoure mais le pays est en proie à une terrible guerre civile. Récemment, des ouvriers croates ont été sauvagement assassinés par des extrémistes menés par Ali Fayattia (Farid Larbi). Cette tragédie s'est déroulée non loin du monastère et l'on craint que les moines ne soient attaqués à leur tour. Malgré l'insistance du gouvernement algérien, Frère Christian refuse la protection de l'armée toutefois il a aussi conscience du danger que tous encourent.

    01.jpg

    Plébiscité par la critique et récompensé du Grand prix au Festival de Cannes 2010, Des hommes et des dieux était donc un des évènements de cette rentrée cinématographique. Xavier Beauvois nous redonnerait presque foi en l'humanité en dressant le portrait de ces Moines Cisterciens à travers leur vie de dévotion et de partage. Si la religion est quelque chose qui vous passe au-dessus de la tête, il est probable de trouver le temps un peu long malgré les formidables acteurs et leurs performances. On est notamment très sensibles à la période de doutes que chacun traverse remettant en cause la foi qu'ils accordent en Dieu. Vous n'oublierez pas cependant une magnifique scène ; le dernier diner avec en fonds musical Le lac des cygnes de Tchaïkovski où l'on partage avec intensité les émotions de tous les protagonistes.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à partager un peu plus.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Copains pour toujours

    aff.jpg

    Lenny Feder, Kurt McKenzie, Eric Lamonsoff, Marcus Higgins & Rob Hilliard (AdamSandler, Chris Rock, Kevin James, David Spade & Rob Schneider) sont potes d'enfance depuis plus de 30 ans et ils sont aujourd'hui réunis pour rendre un dernier hommage à leur coach Buzzer (Blake Clark). Pour l'occasion, Lenny a loué un chalet et chacun, accompagné de sa famille, va pouvoir profiter de ce cadre magnifique et passer un agréable week-end. Hélas, Roxanne (Salma Hayek) doit partir à Milan pour la présentation de sa nouvelle collection de haute-couture et même si son mari Lenny n'y tient pas trop, il se doit de l'accompagner. Pourtant, alors que leur départ est imminent, la famille Feder décide de rester auprès de tous leurs amis.

    01.jpg

    Les critiques n'ont pas été très tendres avec Copains pour toujours et c'est vrai qu'il y a certains cotés du film qui sont très agaçants. On pense notamment à cet humour (souvent) très pataud où chacun en fait des tonnes ou d'autres séquences d'une incroyable niaiserie. S'ajoute à cela une absence de scénario, c'est simplement un séjour au terme duquel chacun va se remettre en cause et retrouver ce qui est essentiel dans leur existence... mouais. C'est sur, ce n'est pas la comédie qui va tout révolutionner mais ce n'est pas non plus le gros navet que certains annonçaient ; il y a des passages qui restent tout de même assez drôles.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de faire vos besoins dans la piscine.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire