Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

horreur

  • Action ou Vérité

    star 01.5.jpg

    AFF1 (3).jpg

    A la base, notre pote Olivia (Lucy Hale) avait prévu d’aider les plus démunis en construisant des maisons mais Markie (Violett Beane) a elle d’autres projets. Il faut dire que c’est le Spring break et que ce sera certainement la dernière opportunité pour ces étudiantes de passer du temps ensemble. Olivia finit donc par se laisser convaincre et se rend au Mexique avec tous leurs potes d’enfance. Après avoir passé leur séjour à s’éclater sur les plages et à faire la fête, l’heure est déjà au retour. Alors qu’ils passent leur dernière nuit, ils vont faire la connaissance d’un certain Carter (Landon Liboiron). Ce dernier les invite à terminer la soirée dans une église abandonnée où ils vont s’amuser au jeu Action ou vérité. Ils ignorent alors qu’en faisant cela ils vont tous être frappés par une terrible malédiction !

    01.jpg

    Qui a dit que la créativité était morte à Hollywood ? A partir du simple jeu populaire qu’est Action ou Vérité, voilà qu’ils arrivent à nous pondre un film ! Le schéma est ultra-classique avec un groupe de jeunes qui ne demandaient qu’à s’amuser et qui va se retrouver avec un esprit malfaisant à leurs trousses. Comme trop souvent, tout ce qu’on nous propose c’est quelques jumps scares pour tenter de nous faire trembler sans grand succès mais là on peut au moins dire que c’est fait avec le sourire. Cela permettra au moins à Lucy Hale & Tyler Posey, plus habitués aux plateaux de série télé, d’étoffer leur filmographie. Reste maintenant à croiser les doigts pour l’arrivée d’un spin-off basé sur Cache-Cache, rien que l’idée m’emballe déjà !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de suivre des inconnus !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2018 0 commentaire
  • Anaconda 3 : L’héritier

    star 0.jpg

    aff.jpg

    M. Murdoch (John Rhys-Davies) sait désormais que l’argent n’achète pas tout et notamment une bonne santé. Ce milliardaire a investi des sommes colossales au sein de Wexel Hall, un centre de recherches médicales mais s’impatiente à propos des résultats. Un sérum a été mis au point ; un produit miracle qui révolutionnerait le monde mais qui fait actuellement l’objet de tests sur un anaconda. Ce dernier n’était qu’un anaconda comme les autres or depuis les tests qu’on lui a fait subir, il s’est mué en un serpent gigantesque à la puissance colossale. Les problèmes débutent quand ce serpent réussit à s’échapper, la priorité est désormais de le capturer mais comment faire face à ce prédateur aux facultés décuplées ?

    01.jpg

    Quelle surprise de voir débarquer un 3ème épisode avec nul autre que David "Baywatch" Hasselhoff en tête d’affiche. Les mauvaises langues diront qu’on tient là un pur nanar et je dois dire que ce sera bien difficile de les contredire après avoir subi Anaconda 3 : L’héritier. Un super méchant serpent mutant de surcroit se promène dans la nature et une troupe de Rambo du dimanche se lance à sa poursuite ; c’est excitant n’est ce pas ? A noter que par rapport aux épisodes précédents les scènes beaucoup plus violentes avec têtes arrachées et corps mutilés mais le pire ça reste tout de même de subir ce film. Ce qui est inquiétant c’est qu’on commence à prendre du plaisir à voir une telle daube et qu’on se rassure, l’aventure continue avec un 4ème volet !!

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Anacondas A la poursuite de l’Orchidée de sang

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    New-York. Notre pote Gordon Mitchell (Morris Chestnut) attendait le feu vert pour partir en expédition à Bornéo et c’est désormais fait ! Le but de ce voyage est de récupérer la Perrinia Immortalis, appelée également Orchidée de sang et qui ne fleurit que pendant 6 mois tous les 7 ans. Les vertus de cette plante seraient miraculeuses et pourraient offrir à l’humanité un don comparable à la fontaine de jouvence. A peine arrivé, ils ont déjà un problème puisqu’aucun bateau ne les attend et ils doivent se résoudre à débourser 50 000 $ pour s’adjoindre les services d’un certain Bill Johnson (Johnny Messner). Trouver la fleur n’est déjà pas une mince affaire cela l’est encore moins lorsqu’ils vont se retrouver avec des anacondas à leurs trousses !

    01.jpg

    Et c’est reparti pour une chasse à l’anaconda enfin je devrais plutôt dire une chasse à l’homme ! Bon évidemment on a fait table rase du précédent casting, on a bien compris qu’il fallait juste trouver quelques victimes pour garnir le ventre du serpent. Ce dernier justement atteint des proportions encore plus hallucinantes conséquence d’une plante étonnante et on s’en est donné à cœur joie dans les effets spéciaux. Le scénario n’est donc qu’une excuse pour envoyer une petite équipe se perdre dans la jungle et jouer les proies privilégiées de la créature ! Vous l’aurez sans doute compris, Anacondas A la poursuite de l’Orchidée de sang joue sans vergogne la carte de la série B pour attirer les spectateurs ; un choix largement assumé poussant à prolonger la saga les années suivantes.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • La cabane dans les bois

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    C’est un week-end entre potes d’enfance qui s’annonce mortel ! Curt (Chris Hemsworth) a en effet la chance de se voir prêter une maison près d’un lac par son cousin et il n’a pas manqué l’occasion pour inviter sa copine Jules (Anna Hutchison) ainsi que Dana, Marty & Holden (Kristen Connolly, Fran Kranz & Jesse Williams). Une fois sur place, ils découvrent une cabane assez morbide et ce n’est pas avec ce qu’ils vont trouver dans la cave qu’ils vont être rassurés. Dana tombe en effet sur un journal et en lisant son contenu elle ignore encore qu’elle vient de signer son arrêt de mort et celui de ses amis car elle vient de réveiller une famille de zombies !

    01.jpg

    Enième slash-movie où une bande de jeunes se font massacrer … oui mais non !! Les apparences sont trompeuses et La cabane dans les bois renferme une belle surprise qui évoque un peu celle qu’on avait eue avec la sortie de Scream au milieu des années 1990. Le film reprend ainsi tous les codes du slasher de base avec un second degré assumé tandis que de courtes séquences nous dévoilent progressivement le véritable scénario. Enfin un peu d’originalité j’ai envie de dire et puis surtout une conclusion déjantée qui nous réserve un bain de sang digne de ce nom et même si tout n’est pas parfait c’est un Coup de cœur Ciné2909 !

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais descendre dans une cave dont la cave s’ouvre toute seule !

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • [Rec]3 Génesis

    star 02.jpg

    aff.jpg

    C’est le plus beau jour de la vie de Clara & Koldo (Leticia Dolera & Diego Martín) ; ils célèbrent aujourd’hui leur union en compagnie de leur famille et potes d’enfance. Pour l’occasion, le diner va avoir lieu dans une somptueuse demeure et tout semble alors réuni pour passer une merveilleuse soirée. La fête laisse cependant place à l’incompréhension et l’horreur lorsque l’Oncle Victor (Emilio Mencheta) qui ne se sentait déjà pas très bien, fait une violente chute. En voulant lui prêter secours, une première victime se fait mordre et dès lors le chaos s’installe au cœur de la cérémonie. Les jeunes marié sont séparés ignorant même si l’un et l’autre est toujours vivant mais la première des priorités est de survivre !

    01.jpg

    Alors je vais faire exactement le même reproche que j’avais fait pour En quarantaine 2 (qui rappelons-le est la suite du remake US), tout va à vau-l’eau ! Déjà avec [Rec]3 Génesis on a droit à un changement complet de paysage ; l’immeuble barcelonais laisse place à une fête de mariage où l’hémoglobine coule à flot. Les 2 précédents volets avaient instauré une atmosphère angoissante et mystique et bizarrement, ce 3ème épisode ne s’inscrit pas du tout dans la même ambiance et se contente d’une succession d’attaques des créatures maléfiques. Paco Plaza a réussit à anéantir tout ce qui avait été construit et on aurait préféré que ce film se fasse indépendamment de la saga qui semble t-il n’est pas terminée.

     

    Il faut le voir pour : Eviter de contrarier une femme le jour de son mariage et surtout quand elle tient une tronçonneuse !


    En savoir plus sur [Rec] ?

    En savoir plus sur [Rec]2 ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Devil inside

    Bonjour, mon nom est Isabelle Rossi (Fernanda Andrade)

    2167860595.52.jpg

    01.jpgIl y a 20 ans, ma mère Maria Rossi (Suzan Crowley) a assassiné 3 personnes. Jusqu’à ce jour, on m’a fait croire que cela été du à sa démence mais mon père m’a révélé ce qu’il s’est réellement passé. Cette nuit-là, elle était accompagnée d’autres religieux car un exorcisme avait lieu et c’est ma mère qui devait être exorcisée.

     

    Après m’avoir enfin avoué la vérité, papa est mort 3 jours plus tard. J’ai donc décidé de me rendre en Italie à Rome où ma mère est internée. Avant d’aller à sa rencontre, je me suis rendu à l’école d’exorcisme du Vatican et c’est là que j’ai fait la connaissance de Ben & David (Simon Quaterman & Evan Helmuth).

    02.jpg

     

    Je suis déterminée à savoir si elle est réellement possédée et avec l’aide de ces 2 prêtres, nous allons organiser un exorcisme pour la libérer de ses démons intérieurs.

     

     

    En savoir plus sur Devil inside ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • La dame en noir

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    La naissance de son fils Joseph (Misha Handley) fut à la fois un bonheur et un malheur car son épouse Stella (Sophie Stickey) perdit dans le même temps la vie plongeant notre pote Arthur Kipps (Daniel Radcliffe) dans une profonde détresse. Ce notaire n’est pas au bout de ses peines car le cabinet dans lequel il travaille est prêt à se passer de ses services, sa dernière chance repose sur un dossier à régler à Crythin Gifford. Arthur doit donc s’absenter pour quelques jours et lorsqu’il arrive au village, l’accueil est plutôt froid pour ne pas dire déplaisant. La maison dans le marais dont il doit s’occuper alimente de nombreuses histoires morbides et il va se rendre compte qu’il s’y passe effectivement de drôles de phénomènes.

    01.jpg

    Si La dame en noir ne comptait pas dans sa distribution le désormais célèbre Daniel Radcliffe pour son premier grand rôle au cinéma après la longue saga Harry Potter, ce film passerait bien inaperçu. D’ailleurs même avec sa présence, on est loin d’être convaincu par ce film d’horreur qui vous réserve tout juste quelques sursauts si vous avez eu la chance de garder les yeux ouverts. Bardé d’un scénario sans éclat et d’une réalisation qui confine à un ennui aussi profond qu’interminable, Radcliffe fait son maximum pour nous ensorceler sans succès. Ça ne fera ni le bonheur du spectateur ni une belle référence pour l’acteur qu’on attendra désormais à chaque fois au tournant !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter d’offrir des vêtements noirs à votre femme !

     

    En savoir plus sur La dame en noir 2 : L'ange de la mort ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Devil inside

    star 01.jpg

    aff.jpg

    Au cours de l’année 1989, Maria Rossi (Suzan Crowley) fut inculpée de 3 meurtres mais elle fut jugée irresponsable de ses actes pour cause de démence. A l’époque des faits, notre pote Isabella (Fernanda Andrade), sa fille, n’était encore qu’une enfant et c’est 20 ans plus tard que son père lui révélera la vérité. Durant cette nuit d’horreur, une séance d’exorcisme était pratiquée chez Maria, un rituel qui lui était destiné. Depuis ces évènements, elle est internée dans un institut spécialisé à Rome et face à cette vérité, Isabella souhaite en savoir davantage sur ce mal qui ronge sa mère. Pour ce voyage, elle est ainsi accompagnée de Michael (Ionut Grama) qui va filmer tout ce qu’il va se passer et ils seront les témoins de choses surnaturelles.

    01.jpg

    Bon ba voilà encore un film d’exorcisme traité façon vrai-faux documentaire avec donc une mise en scène à la caméra DV et quelques plans fixes histoire ne pas trop nous donner la nausée. Ce "Vis ma vie de fille d’exorcisé" n’est pas sans rappeler un film similaire Le dernier exorcisme et on ne peut pas dire que l’originalité se bouscule aux portillons. Comme d’habitude, on retrouve des éléments identiques d’un film à l’autre à savoir des corps disloqués, des démons vraiment pas polis et qui se prennent parfois pour Spider-Man. Devil inside ne propose donc rien qu’on ait déjà eu l’occasion de voir alors le choix semble vite fait !

     

    Il faut le voir pour : Faire une croix sur votre prochain voyage à Rome.


    Découvrez le film Dans la peau du héros !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Final Scream

    star 0.jpg

    aff.jpg

    Avec sa sœur Angela (Melissa Renee Martin), les relations sont plutôt compliquées et c’est donc pour désamorcer cette énorme tension que Kristin (Erinn Carter) l’a convié à cette soirée. C’est dans cette belle maison qu’elle a récemment acquise qu’a été convié Angela et son petit-ami Charlie (Jamie Gannon) mais également toute une bande de potes d’enfance ; la soirée s’annonce belle. Enfin cela aurait été le cas si l’un d’entre eux n’avait pas été poignardé par un homme masqué. Alors que Charlie commence à perdre les pédales face à ce drame, la vérité se dévoile : tout ceci n’est qu’une supercherie. Kristin voulait simplement organiser un week-end d’horreur, un concept dont elle est convaincue que ça va faire un tabac sauf qu’il y a réellement un tueur parmi eux !

    01.jpg

    Toute ressemblance dans le titre avec une saga signée Wes Craven n’est certainement pas le fruit du hasard. Final Scream n’hésite pas non plus à prendre comme référence des œuvres comme Vendredi 13 pour légitimer son soi-disant statut de film d’horreur. Seulement avec une réalisation aussi pauvre (pénible ces éclairs et le bruit du tonnerre omniprésent) et des comédiens au talent plus que discutable, on ne va pas très loin. Ce n’est pas la pauvreté du scénario qui viendra rattraper le tout et on tient là un parfait candidat pour le navet de l’année ! Un bon choix cependant si vous voulez vous offrir une bonne tranche de rire entre potes après une soirée arrosée mais alors bien arrosée.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Burger Kill

    star 0.jpg

    aff.jpg

    Mackenzie (Leighton Meester) avait profité de l’absence de ses parents pour faire une petite fête avec ses potes d’enfance mais la soirée s’est transformée en une nuit d’horreur. C’est le lendemain à la télévision qu’elle apprend que des camarades ont disparu laissant derrière eux un véhicule immaculé de sang. Le plus étrange dans tout ça c’est qu’il semble qu’il y ait un esprit qui rode autour de Mackenzie et qui lui avait aussi indiqué quelques heures plus tôt les numéros de la plaque d’immatriculation de cette voiture. Alors qu’elle commence à flipper un peu, le meurtrier fait son apparition vêtu du costume du clown de la chaine de fast-food Hella Burger et là c’est le drame !

    01.jpg

    Très franchement, quand on voit le film on se demande vite s’il faut réellement le prendre au sérieux. Parce que d’une part, l’histoire est déjà bien ridicule mais cela on peut encore s’en accommoder et d’autre part, que ce soit en termes de réalisation ou de jeu d’acteur, Burger Kill fait plutôt croire à une grosse farce. Ajoutons à cela un doublage en version française consternante et nous voilà devant un joli navet assaisonné comme il le faut. L’horreur est donc bien au rendez-vous pour le spectateur car soyez certains qu’après avoir vu ce genre de films, vous risquez d’être dégoûté du cinéma pendant un bon moment.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire