Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

wwe

  • Leprechaun : Origins

    star 01.5.jpg

    AFF1.jpg

    Nos potes d'enfance Sophie, Jeni, Ben & David (Stephanie Bennett, Melissa Roxburgh, Andrew Dunbar & Brendan Fletcher) se sont dits qu'ils passeraient un bon moment en Irlande pour leurs vacances. Ils se retrouvent ainsi dans un bar et le temps de descendre leurs pintes, ils font la connaissance d'Hamish (GarryChalk) qui va leur conseiller une visite inoubliable. Il y a en effet un lieu qui n’apparaît dans aucuns guides touristiques la Clocha de na Deithe, un site historique qu'il ne faut pas louper ! Le quatuor accepte ainsi de tenter cette expérience et vont alors passer la nuit dans une petite maison isolée ; ils ne se doutent pas une seule seconde qu'ils vont vivre une nuit de cauchemar.

    03.jpg

    C'est censé être un reboot de la saga Leprechaun qui a vu le jour dans les années 1990 et ce sont les studios de la ligue de catch WWE qui ont récupéré le projet. D'ailleurs, si vous aimez les anecdotes qui ne servent à rien il faut savoir que derrière la créature se cache la "star" du ring Dylan Hornswoggle Postl qui se retrouve avec un rôle aux antipodes de son personnage. Pour en revenir à ce Leprechaun : Origins ; on ne peut que constater les dégâts avec son scénario recyclé, ses personnages avec le charisme d'une huître (et là les huîtres pourraient presque m'en vouloir) et puis pour trembler il faudra aussi repasser. Un film qu'on préférera oublier et le plus vite sera encore le mieux !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2015-2016 0 commentaire
  • Scooby-doo et la folie du catch

    star 01.jpg

    AFF.png

    C’est une merveilleuse nouvelle pour Sammy & Scooby-Doo. Ce dernier vient en effet de passer avec brio le niveau bonus du jeu de la World Wrestling Entertainment ce qui lui vaut comme récompense un joli séjour au village de la WWE et surtout la possibilité d’assister à l’évènement de l’année : Wrestlemania.  Après avoir convaincu leurs potes d’enfance Véra, Daphné & Fred ; ils arrivent au village et seront accueillis par rien moins que la star John "You can’t see me" Cena. Cependant au sein de la WWE, l’inquiétude grandit au fur et à mesure que Wrestlemania se rapproche puisqu’un ours effroyable sème la terreur depuis quelques jours. On dirait bien qu’une nouvelle enquête va commencer.

    01.jpg

    Dans le cadre de la 30ème édition de Wrestlemania, la WWE a décidé de faire plaisir aux jeunes fans en leur offrant ce crossover inimaginable entre les héros de Scooby-doo et les stars du catch. L’occasion ainsi de retrouver le populaire John Cena, l’intenable Sin Cara, le funky Brodus Clay tous impliqués dans une histoire totalement farfelue. Bien entendu, il ne faut pas nous prendre pour des billes, c’est surtout l’occasion de promouvoir l’évènement et d’attirer encore un peu plus les jeunes spectateurs. Scooby-doo et la folie du catch n’intéressera donc que les enfants de moins 7 ans (et encore pas tous !) qui pourront juste se montrer curieux de voir ces drôles de guest-stars.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2013-2014 0 commentaire
  • The Marine 2

    aff.jpg

    Joe Linwood (Ted Dibiase) est un marine basé dans l'Asie du Sud-Est où chaque jour il doit braver la mort. Sa dernière mission s'est mal déroulée et a fait une victime, un enfant innocent est mort et Joe se sent entièrement responsable. Il a besoin de se changer les idées et sa permission tombe à pic ; il va pouvoir ainsi passer 5 jours en compagnie de sa femme Robin (Lara Cox) en Thaïlande. En effet, cette dernière est en charge d'un gala pour l'inauguration d'un complexe hôtelier, le couple va se retrouver dans un paysage paradisiaque où ils vont pouvoir roucouler. Tout va pour le mieux jusqu'à ce qu'un groupe de séparatistes entre en action et prend tous les clients de l'hôtel en otage.

    01.jpg

    Ce film d'action parlera davantage aux amateurs de ce sport noble qu'est le catch car The Marine 2 est une production WWE. Après un premier épisode assez bourrin porté par le charismatique John "You can't see me" Cena ; c'est désormais un autre catcheur Ted "The legacy" Dibiase qui vient prendre sa place. Apologie pour le corps de la Marine, on retrouve tous les clichés avec ce film (l'ex-marine qui reprend les armes par fraternité, l'américain sauveur du monde...) et Dibiase n'a pas vraiment les épaules pour assumer le premier rôle. Une compensation toutefois, c'est l'occasion de revoir la très belle Lara Cox, celle qui incarnait Anita dans la série australienne Hartley, cœurs à vifs.

     

    En savoir plus sur The marine ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Shoot & Run

    Allô, je m'adresse bien à l'officier Danny Fisher (John Cena) ?

    aff.jpg

    01.jpg

    C'est Miles Jackson (Aidan Gillen) à l'appareil, vous vous souvenez de moi ? Oui c'est ça, il y a exactement un an, jour pour jour, vous avez pris la personne la plus importante à mes yeux.

     

    Aujourd'hui je viens donc vous rendre la monnaie de votre pièce et si vous pensez que votre petite-amie Molly (Ashley Scott) est en sécurité alors vous allez vite changer d'avis. Écoutez-moi bien attentivement, on va faire un petit jeu qui va se dérouler en 12 rounds.

    02.jpg

     

    C'est simple, si vous parvenez à rester debout au terme de ce jeu, vous pourrez revoir Molly. Ah, au fait le 1er round commence tout de suite et vous pouvez dire adieu à votre bon vieil ami Phil (Kim Collins) le plombier.

     

     

     

    En savoir plus sur Shoot & Run ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Shoot & Run

    aff.jpg

    Pour l'agent Danny Fisher (John Cena) et son collègue, c'était une soirée comme une autre, patrouillant au sein de la Nouvelle-Orléans. C'est alors qu'ils ont reçu un appel de renforts pour aider le F.B.I. à capturer un dangereux terroriste connu sous le nom de Miles Jackson (Aidan Gillen). Par chance, les 2 flics croisent sur la route une femme qui se révèle être la compagne de ce criminel recherché. Après une incroyable course-poursuite, Danny réussit à appréhender les 2 suspects mais ces derniers tentent de fuir et c'est alors que la jeune femme est renversée. Un an plus tard, Miles n'a rien oublié et réclame vengeance.

    01.jpg

    Après The marine, John Cena continue sa percée dans le 7ème art appuyé une fois de plus par les studios de la WWE qui ont fait un bel effort en recrutant pour l'occasion Renny Harlin. Le réalisateur de Die Hard 2 - 58 minutes pour vivre plonge ainsi le héros dans un immense jeu de pistes qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler Die Hard 3 -Une journée en enfer. On ne va pas crier au génie avec Shoot & Run mais on évitera aussi d'être trop médisant car ce film tient bon la route si vous avez besoin de voir de l'action. De quoi vous aérer la tête et c'est déjà pas si mal mais ce qui est sur c'est que ce n'est pas avec ce genre de rôle que Cena deviendra un acteur confirmé !

     

    Découvrez le film Dans la peau du héros !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 1 commentaire
  • Les condamnés

    aff.jpg

    Ian Breckel (Robert Mammone) est un milliardaire qui s’ennuie et qui a décidé de s’amuser un peu. A travers le monde, il est allé chercher 10 prisonniers condamnés à mort pour les faire participer à un jeu révolutionnaire qui sera retransmis en direct sur Internet. Le but est simple, largués sur une île ; ces 10 détenus vont devoir s’affronter jusqu’au dernier souffle car il n’y aura qu’un survivant qui obtiendra la liberté. Ils ont 30 heures avant que l’appareil qu’ils portent à la jambe n’explose et pour Ian, il s’agit de battre tous les records d’audience et pourquoi pas atteindre les chiffres du Superbowl.

    01.jpg

    What ? La WWE frappe de nouveau avec ce film d’action mêlé de télé-réalité avec à l’affiche Stone Cold Steve Austin. A l’instar de The Marine, l’ex catcheur campe un véritable héros made in USA et rien que pour ça on a déjà envie d’envoyer paître le film. Si l’on fait abstraction de cet excès de patriotisme ; le reste se résume en bastons, du sang qui coule et la construction d’un semblant d’histoire pour combler les 2 heures. Encore une fois, ce n’est pas aussi mauvais que l’on pouvait s’attendre mais il faudrait penser à écrire un vrai scénario un de ces jours.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • See No Evil

    aff.jpg

    Quand un groupe de jeunes délinquants se voit proposer une occasion de quitter la prison dans laquelle ils sont enfermés, ils n’hésitent pas une seconde. Ils prennent ainsi la direction d’un vieil hôtel délabré qu’il faut rénover en échange d’une réduction de peine sans savoir que c’est une aventure sanglante qui les attend. La nuit venue, ils explorent les différents étages de cet hôtel mais une menace inconnue fait alors son apparition arrachant les yeux de chacune de ses victimes. C’est un véritable monstre qui vit dans cet hôtel et il part à la recherche de nouvelles proies armé de son crochet.

    01.jpg

    Déjà que les films d’épouvante manquent cruellement d’originalité, voilà qu’en plus la fédération de catch WWE se lance elle aussi dans le cinéma. Mettant en vedette le monstre Kane (de son vrai nom Glen Jacobs), See No Evil n’apporte rien de plus que ses prédécesseurs et attirera avant tout les amateurs de ce sport si noble. Accompagné de son lot habituel de jeunes acteurs prêts à se faire trucider, les producteurs n’ont vraiment pris aucuns risques. On peut quand même relever quelques scènes susceptibles de heurter la sensibilité des plus jeunes mais face à certains films, cette violence parait presque dérisoire. A réserver aux amateurs de catch !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Androïd Apocalypse

    c19c18f53857639dd3a08ca30362c385.jpg

    Le monde, dans un futur proche. La vie sur terre n’est plus celle que l’on connaissait autrefois, aujourd’hui les hommes doivent cohabiter avec les androïdes ce qui n’est pas vraiment pour plaire à notre pote Jute (Scott Bairstow). D’ailleurs, quand un de ces fichus androïdes lui pique son boulot, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase et il va pouvoir se défouler le soir même. Après une violente altercation, il détruit un androïde et se retrouve condamné au Terminus mais au cours du trajet, le convoi est attaqué par des sondes. Voilà Jute bloqué en plein désert attaché à un humanoïde  

    cdbad1308104ef081f06de84d2084c86.jpg

    Dans la famille nanar du mois, voilà sans aucun doute notre grand gagnant ! Ne serait-ce qu’avec le titre, on pouvait s’attendre au pire et le moins que l’on puisse dire c’est que l’on est effectivement bien servi par Androïd Apocalypse. Film d’action futuriste qui tente de créer un univers à la Total Recall, on est vite convaincu de la médiocrité de l’œuvre grâce à la performance ridicule des comédiens parmi lesquels on retrouve d’ailleurs le catcheur Chris Jericho. Comme si cela ne suffisait pas, le scénario semble avoir été pondu par un gosse de 9 ans dopé au chocapic et à moins de vouloir vous marrer, mieux vaut passer votre chemin.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire