Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Malavita

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Une nouvelle famille vient de déposer ses valises dans le petit village de Cholong-sur-Avre mais les Blake n’ont pas vraiment choisi leur destination. Depuis qu’ils ont quitté Brooklyn et surtout la Mafia, Maggie & Fred (Michelle Pfeiffer & Robert De Niro) accompagnés de leurs enfants Belle & Warren (Dianna Agron & John D’Leo) cherchent à se faire discret avec l’aide du FBI. Considérés comme des traitres, leurs têtes sont mises à prix et mieux vaut éviter de penser aux conséquences s’ils se faisaient un jour repérer. En attendant, ils vont pouvoir profiter d’une vie normale enfin presque puisqu’ils ne sont pas à l’abri d’un petit dérapage de temps à autre.

    01.jpg

    Pour adapter le roman de Tonino Benacquista, Luc Besson a vu les choses en grand puisque non content d’avoir Martin Scorcese comme producteur, il s’offre aussi les présences de Michelle Pfeiffer, Robert De Niro & Tommy Lee Jones. Au milieu de tous ces grands noms, la seule anomalie reste le réalisateur français qui prouve, une fois n’est pas coutume, avec Malavita qu’il a bien du mal à s’adapter à l’ère du temps. Des personnages sans saveurs aux clichés qui ne réussissent même pas à nous arracher un sourire en coin, difficile de s’emballer pour un film totalement dépassé et au final on ne peut que constater ce terrible gâchis.

     

    Il faut le voir pour : Surveiller vos nouveaux voisins !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • La vénus à la fourrure

    La vénus à la fourrure c'est le nom d'une pièce de theâtre que cherche à monter notre pote Mathieu Almaric. Après des auditions plutôt décevantes, Emmanuelle Seigner débarque avec un peu de retard mais parvient à le convraincre de lui laisser une chance. Un huis-clos qui s'annonce intense signé Roman Polanski.

    Date de sortie : 13 Novembre 2013.


    Lien permanent 0 commentaire
  • Gravity

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Une station orbitale située à plus de 600 km au-dessus de la Terre. Le Docteur Ryan Stone & Matt Kowalski (Sandra Bullock & George Clooney) sont actuellement en mission et se trouvent en dehors de leurs vaisseaux lorsqu’ils se font surprendre par les débris d’un satellite russe qui vient d’être détruit. Dans un premier temps, Ryan est submergée de panique puisqu’elle se retrouve éjectée en train de dériver dans l’espace et elle a complètement perdu de vue son collègue mais heureusement Matt a su garder son sang froid pour la secourir. Le répit ne sera que de courte durée car abandonnés dans l’espace, ils ne maitrisent rien et leur niveau d’oxygène diminue de façon dangereuse.

    01.jpg

    Chef-d’œuvre annoncée et donc attendue de pied ferme, Gravity est effectivement une expérience hors du commun qu’il faut vivre, dans la mesure du possible, dans des conditions optimales (et éventuellement renforcé par la 3D). Ce n’est qu’à ce prix-là que le spectateur pourra réellement se retrouver immergé dans cet océan d’étoiles où règne le silence ou encore trembler d’angoisse en compagnie d’une Sandra Bullock partant à la dérive et qui pour le coup porte sur ses épaules la réalisation d’Alfonso Cuarón. Reste toutefois qu’on a un scénario simpliste qui n’est pas loin de s’apparenter au vide spatial, difficile avec tout ça de le considérer comme un film ordinaire. Sans pour autant être exceptionnel, une fois devant ce spectacle on ne décroche pas.

     

    Il faut le voir pour : Avoir la tête dans les étoiles !

    Lien permanent 0 commentaire
  • Il était temps

    Certains rêvent d'hériter d'une belle richesse, dans Il était temps notre pote Domhnall Gleeson lui apprend que sa famille possède un pouvoir inestimable : le voyage dans le temps. Evidemment avec un tel pouvoir entre les mains, il n'hésite pas à l'utiliser pour effacer les erreurs commises comme par exemple sa rencontre avec la belle Rachel McAdams !

    Date de sortie : 06 Novembre 2013.


    Lien permanent 0 commentaire
  • Les sorties du 30 octobre 2013

    01.jpg

    Si la semaine passée était relativement calme en matière de sorties cinématographiques, la nouvelle fournée qui débarque aujourd’hui en salles rattrape le coup. On commence avec Attila Marcel qu’on surveille depuis qu’on sait que le réalisateur n’est autre que Sylvain Chomet qui s’est fait remarquer dans l’univers de l’animation avec Les triplettes de Belleville et L’illusionniste. Son héros sera Guillaume Gouix qui va retomber en enfance, l’occasion de revoir des parents trop vite disparus.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • Le cœur des hommes 3

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Il avait commencé comme professeur de sport et Antoine (Bernard Campan) travaille aujourd’hui au Ministère des sports. Une sacrée évolution dont il est heureux d’autant plus qu’il s’est fait un nouveau pote d’enfance en la personne de Jean (Eric Elmosnino). Ils se retrouvent d’ailleurs régulièrement pour leur jogging au par cet Antoine réussira même à convaincre Alex & Manu (Marc Lavoine & Jean-Pierre Darroussin) de les suivre. Pour ces derniers aussi la vie leur réserve des surprises, des bonnes comme ce fils caché et d’autres plus beaucoup moins réjouissantes où l’on doit faire face à la maladie d’un proche.

    01.jpg

    Rien n’a changé ou presque. Gérard Darmon n’est plus de la partie et son exil aux Etats-Unis profite à Eric Elmosnino. En dehors de cette nouveauté au casting, Le cœur des hommes 3 reste fidèle à ce qu’il était à savoir un film de potes construit à partir de choses simples. S’il y a encore une once de plaisir à retrouver ses potes d’enfance, la saga de Marc Esposito arrive tout de même à bout de souffle en ressassant toujours les mêmes choses. La bande qui nous avait tant charmé montre des signes de faiblesses comme certaines scènes et dialogues qui sonnent franchement faux ("C’est très joli chez vous, ça sent le bonheur" et j’en passe). On se dit qu’il serait cette fois temps de dire au revoir à tous ces personnages.

     

    Il faut le voir pour : Prendre un petit déjeuner plus consistant !

     

    En savoir plus sur Le cœur des hommes 2 ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Casse-tête chinois

    Cédric Klapisch & Romain Duris se retrouvent et pas pour n'importe quel film puisqu'on aura le plaisir de retrouver notre pote Xavier qu'on a connu dans L'auberge espagnole. Il en a fait du chemin et on va pouvoir découvrir ses nouvelles aventures en plein coeur de New York.

    Date de sortie : 04 Décembre 2013.


    Lien permanent 0 commentaire
  • The immigrant

    C'est pas le genre de film qui va plaire à Manuel Valls, avec The immigrant James Gray nous ramène dans les années où 2 soeurs polonaises quittent leur pays pour rejoindre New York. Elles pensaient voir leurs rêves exaucés mais un évènement inattendu va bouleverser leur destin et notamment celui de Marion Cotillard.

    Date de sortie : 27 Novembre 2013.


    Lien permanent 0 commentaire
  • La marche

    Inspiré d'une histoire vraie, La marche marque le retour de Nabil Ben Yadir que vous connaissez peut-être à travers le film Les barons. On y suivra Tewfik Jallab, Vincent Rottiers ou encore M'Barek Belkouk qui vont donc participer à une marche pour lutter contre le racisme, un mouvement qui va prendre une ampleure inattendue.

     

    Date de sortie : 27 Novembre 2013.


    Lien permanent 0 commentaire
  • Au bonheur des ogres

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Officiellement, notre pote Benjamin Malaussène (Raphaël Personnaz) est contrôleur technique dans le grand magasin Au bonheur parisien mais en fait, il sert surtout de bouc-émissaire. Quand quelqu’un est mécontent, c’est à lui qu’on fait appel afin de tout lui mettre sur le dos avec véhémence de sorte à apitoyer les clients qui renoncent alors à porter plainte. Un travail peu gratifiant que mais indispensable pour Benjamin qui doit prendre soin de ses 4 frères et sœurs que lui a confié sa mère partie en voyage. Le magasin fait parler de lui aux actualités car une explosion a eu lieu provoquant la mort d’un employé mais ce qui semblait n’être qu’un simple accident est en fait le début d’un plan longuement préparé.

    01.jpg

    Publié en 1985, le roman de Daniel Pennac prend vie avec les caméras de Nicolas Bary qui nous avait bien surpris en 2007 avec Les enfants de Timpelbach. Cette fois on sera moins enthousiasme car si on retrouve des personnages hauts en couleur et un univers assez loufoque ; on a beaucoup plus de mal à accrocher à la réalisation chaotique. On a donc beaucoup de mal à prendre du plaisir dans ce capharnaüm malgré le fait qu’on s’attache à la famille Malaussène et plus particulièrement au personnage de Benjamin. Au bonheur des ogres est donc une comédie assez amusante sur la durée mais qui risque vous faire perdre pied bien avant le dénouement.

     

    Il faut le voir pour : Changer votre pyjama si vous avez le même que celui de Benjamin !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire