Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

patrick mille

  • En équilibre

    star 03.jpg

    AFF.jpg

    Notre pote Marc (Albert Dupontel) a été engagé comme cascadeur sur le tournage d'un film où il devait notamment tourner des scènes avec son cheval. Malheureusement, un grave accident a eu lieu et sa colonne vertébrale a été brisée le condamnant désormais à la chaise roulante. Après des mois d'hospitalisation, il retrouve sa maison où d'importants travaux sont entrepris pour s'adapter à son nouvel handicap. Peu après, il reçoit la visite de Florence (Cécile de France), représentante régionale de sa compagnie d'assurances qui va s'occuper du dossier de Marc. Elle est notamment poussée par sa hiérarchie pour le convaincre de signer au plus vite d'importants documents.

    01.jpg

    Ce 9ème film de Denis Dercourt démarre avec une scène où notre pote Albert Dupontel se montre impressionnant et sans cascadeur s'il vous plaît ! L'histoire d'En équilibre c'est celle d'une rencontre et au-delà d'une romance qui apparaît évidente, il y est aussi question de passion. Alors que Marc semble avoir tout perdu, il reste animé par la volonté de remonter sur la selle de son cheval alors qu'à contrario, Florence a une vie pleine mais où elle n'a pu poursuivre son amour pour la musique. Voilà un duo qu'on attendait pas forcément mais qui trouve une belle osmose au cœur d'un film, adapté du roman et de la véritable histoire de Bernard Sachsé, aussi simple qu'il est réussi.

     

    Il faut le voir pour : Prendre votre temps avant de signer avec les assurances !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • 3 cœurs

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    Il s’en est vraiment fallu de peu pour que notre pote Marc (Benoit Poelvoorde) attrape le dernier train pour Paris et finalement c’est une bonne chose. Cela lui permet en effet de rencontrer Sylvie (Charlotte Gainsbourg) avec laquelle il va rester jusqu’au bout de la nuit. Quand l’heure de la séparation approche, ils décident de se retrouver vendredi prochain au Jardin des tuileries. Malheureusement, le jour tant attendu, Marc est victime d’un infarctus mais fait son possible pour aller au rendez-vous qu’il manquera à quelques minutes. Le temps passe et il fera la connaissance de Sophie (Chiara Mastroianni) mais ignore une chose importante à son sujet.

    01.jpg

    Si la ficelle utilisée pour tisser le scénario apparait assez grosse, l’intérêt de 3 cœurs réside surtout dans le trio constitué par Gainsbourg / Mastroianni / Poelvoorde avec une mention pour ce dernier. Il prouve une fois encore que des rôles dramatiques lui siéent à merveille. On est moins enthousiaste avec la réalisation de Benoit Jacquot parfois surprenante avec notamment cette voix off sortie de nulle part et une dernière demi-heure assez ennuyeuse. On reste également sur notre faim avec ce jeu de miroirs qu’il a essayé d’installer dans le film sans réellement l’imposer. Pas de quoi faire battre la chamade à nos cœurs !

     

    Il faut le voir pour : Je ne sais pas …

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Mauvaise fille

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Parfois notre pote Louise (Izïa Higelin) se dit qu’elle aurait aimé grandir dans une famille normale. Entre Alice (Carole Bouquet), une mère qui n’a jamais su assumer ses responsabilités et Georges (Bob Geldof), un père rock star perpétuellement en tournée ; elle a du grandir très vite. Aujourd’hui, Louise est une jeune femme épanouie en couple avec Pablo (Arthur Dupont) et ils viennent d’apprendre qu’ils attendaient un heureux évènement. Alors que cette nouvelle devrait la rendre folle de joie bien au contraire elle est rongée par un sentiment de culpabilité car sa mère est gravement malade au point de lui cacher cette grossesse.

    01.jpg

    Qui mieux que le propre compagnon de Justine Lévy pouvait adapter son roman et c’est donc l’occasion pour Patrick Mille pour se lancer dans la réalisation. Bien que son scénario se révèle un peu plat, on concédera que Mauvaise fille possède un certain charme qu’il doit essentiellement à son actrice principale Izïa Higelin. La chanteuse fait des premiers pas remarqués au cinéma apportant dans ses bagages une spontanéité qu’on accueille avec plaisir. Pour le reste, il y a quelques couacs comme ces quelques passages où passé et présent se confondent qui nous font un peu perdre pied ou encore cette scène du repas de réveillon  qui sonne faux. Pas inoubliable.

     

    Il faut le voir pour : Mieux comprendre pourquoi certaines femmes veulent changer de gynéco !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Crime d’amour

    aff.jpg

    Sérieuse et extrêmement appliquée, Isabelle (Ludivine Sagnier) est une assistante hors-pair pour Christine (Kristin Scott-Thomas) qui profite sans gêne de l’investissement de sa subalterne. Alors qu’Isabelle s’était rendue en Egypte pour présenter un dossier qu’elle a personnellement monté du début jusqu’à la fin, Christine s’est attribuée tous les mérites ce qui lui a permis de se voir offrir un poste particulièrement prisé à New-York. Entre les 2 femmes, l’entente jusqu’ici cordiale se métamorphose peu à peu en un règlement de comptes où tous les coups sont permis.

    01.jpg

    Crêpage de chignons sur fonds de thriller où les apparences sont souvent trompeuses. Femmes ambitieuses que rien n’arrêtent, Kristin Scott-Thomas & Ludivine Sagnier ne lésinent pas sur les coups bas et manipulent leur entourage comme des marionnettes. On ne peut pas dire que Crime d’amour soit un mauvais film mais son principal défaut est de ne jamais réussir à emballer une intrigue manquant de spontanéité. Même le twist des dernières minutes ne parvient pas à nous sortir de la torpeur dans laquelle on finit par se noyer, un film qu’on a vite fait d’oublier une fois qu’on l’a vu donc est-ce que ça vaut réellement la peine d’aller le voir …

     

    Il faut le voir pour : Garder votre ticket de cinéma, ça pourrait vous disculper de meurtre !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Je vais te manquer

    aff.jpg

    A l’aéroport de Roissy, c’est un chassé-croisé permanent. Des millions de personnes transitent chaque année là-bas. Une femme qui vit ses dernières heures, une jeune célibataire qui désespère de trouver l’âme sœur et qui veut refaire sa vie au Canada ou un père divorcé qui regrette de ne pas voir davantage sa petite fille. Des histoires comme celles-ci font le quotidien de ce lieu insolite où les destins peuvent parfois basculer une simple rencontre. Ils s’appellent Julia, Lila, Marcel ou Olivier (Carole Bouquet, Anne Marivin, Pierre Arditi, Patrick Mille) et ils vont tous en faire l’expérience et leur vie ne sera plus jamais la même.

    01.jpg

    Dans le cadre d’une première réalisation, Amanda Sthers se confronte au difficile exercice du film choral en prenant en fil rouge la rencontre mélodramatique de Julia & Marcel. Autour deux, les personnages secondaires ont des histoires plus légères faisant passer Je vais te manquer à d’autres registres comme le conte de fée ou le burlesque. Ce mélange de genre n’est malheureusement pas bien maitrisé et plutôt que de venir enrichir le film, cela a davantage l’effet de le parasiter. On finit par se retrouver avec quelque chose d’un peu trop banal donc à moins d’être vraiment en manque …

     

    Il faut le voir pour : Tirer la langue aux femmes, ça peut marcher.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2009 0 commentaire
  • Les dents de la nuit

    ae43344d785274fb72a90b3ac18ece5c.jpg

    Sam, Prune & Alice (Patrick Mille, Julie Fournier & Frédérique Bel) sont des potes d’enfance qui aiment s’amuser ! Quand il y a des soirées organisées, ils ne sont jamais très loin pour profiter du buffet et de l’open bar mais Alice est bien triste car elle vient de se faire larguer. Pas le temps de se prendre la tête, elle efface vite ce chagrin quand un bel homme lui présente un carton d’invitation pour la Soirée Médicis. Il s’agit de l’une des soirées les plus prestigieuses et chaque invitation vaut de l’or mais notre trio est à mille lieux d’imaginer ce qui se cache réellement derrière tout ça.

    a6df98fb45e7507e2dbbf4e808d28a40.jpg

    Adeptes du 2nd degré et des blagues absurdes, vous allez vous réjouir devant Les dents de la nuit qui regorge de bonnes idées qui sont hélas pas toujours bien dosés et parfois même répétitifs donc lourds. Cela n’empêche pas néanmoins de passer un moment bien agréable devant une comédie sympathique portée par l’énergie d’une bande de comédiens attachants et notamment une Hélène de Fougerolles délicieusement idiote. Loin d’apporter du sang neuf à un genre bien populaire, on appréciera l’apparition d’une pointe de fantastique qui donne un peu plus de particularité à cette comédie.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais sortir en soirée avec un dentiste.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2008 1 commentaire
  • La jungle

     

    medium_aff.198.jpg

    Pour notre héros Vincent (Patrick Mille), la vie est plutôt tranquille. Il a toujours su se débrouiller en fournissant le minimum d’effort, certains appelant cela vivre au crochet des autres. Mais la situation est grave aujourd’hui ! Lui et Mathias (Guillaume Gallienne), un pote d’enfance n’ont plus un sou pour payer le loyer, qu’importe ils vont aller vivre chez le père de Vincent. Quand ce dernier rentre à l’improviste, ça chamboule tout et pour leur donner une leçon il leur lance un pari : vivre pendant 7 jours dans les rues de Paris avec seulement 7 euros en poche !

     

    medium_01.173.jpg

    J’aime beaucoup l’idée de départ de ce film à savoir apprendre à vivre avec ce qui est essentiel et non pas le superflu. Le scénario avait donc de grandes potentialités pour nous faire rire mais le résultat final est en deçà de ce que j’avais espéré. Le duo formé par Vincent & Mathias suit un schéma assez classique avec respectivement le mec arrogant et l’autre qui déborde de gentillesse et de naïveté. La jungle ce n’est pas vraiment l’aventure promise mais ça reste un bon passe-temps.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire