Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

amanda sthers

  • Je vais te manquer

    aff.jpg

    A l’aéroport de Roissy, c’est un chassé-croisé permanent. Des millions de personnes transitent chaque année là-bas. Une femme qui vit ses dernières heures, une jeune célibataire qui désespère de trouver l’âme sœur et qui veut refaire sa vie au Canada ou un père divorcé qui regrette de ne pas voir davantage sa petite fille. Des histoires comme celles-ci font le quotidien de ce lieu insolite où les destins peuvent parfois basculer une simple rencontre. Ils s’appellent Julia, Lila, Marcel ou Olivier (Carole Bouquet, Anne Marivin, Pierre Arditi, Patrick Mille) et ils vont tous en faire l’expérience et leur vie ne sera plus jamais la même.

    01.jpg

    Dans le cadre d’une première réalisation, Amanda Sthers se confronte au difficile exercice du film choral en prenant en fil rouge la rencontre mélodramatique de Julia & Marcel. Autour deux, les personnages secondaires ont des histoires plus légères faisant passer Je vais te manquer à d’autres registres comme le conte de fée ou le burlesque. Ce mélange de genre n’est malheureusement pas bien maitrisé et plutôt que de venir enrichir le film, cela a davantage l’effet de le parasiter. On finit par se retrouver avec quelque chose d’un peu trop banal donc à moins d’être vraiment en manque …

     

    Il faut le voir pour : Tirer la langue aux femmes, ça peut marcher.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2009 0 commentaire