Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

josh lucas

  • 12 heures

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Après 8 années passées derrière les barreaux, Will Montgomery (Nicolas Cage) retrouve enfin la liberté ! Ce génie du braquage s’est fait serré lors de son dernier coup avec son équipe qui aurait pu leur rapporter un pactole de 10 millions de dollars. A peine a-t-il quitté la prison que son pote d’enfance Vincent (Josh Lucas) que tout le monde croyait mort, le contacte et lui annonce qu’il vient de kidnapper Alison (Sami Gayle), la fille de Will. Si ce dernier veut la revoir vivante, il faudra qu’il lui apporte les 10 millions de dollars qu’il avait volé à l’époque, le seul problème c’est que ce magot est parti en fumée et qu’il ne lui reste que 12 heures pour trouver cette somme.

    01.jpg

    Simon West (Les ailes de l’enfer, The Expendables 2) à la caméra et un casting plutôt étoffé rassemblant Nicolas Cage, Malin Akerman, Danny Huston & Josh Lucas pour un film assez plan-plan. Thriller au scénario usé où le héros se retrouve confronté à un terrible dilemme et doit se faire 10 millions de dollars en 12 heures ce qui fait un ratio horaire dont le monde rêverait. S’il est plutôt amusant de voir Cage se démener en plein festival du Mardi Gras à la Nouvelle-Orléans, les scènes d’action tout comme celles de braquages sont loin elles d’être aussi pétillantes. Ce n’est pas le film indispensable du moment ni d’aucun autre moment d’ailleurs mais bon si vraiment vous avez besoin d’un petit divertissement sans prétentions …

     

    Il faut le voir pour : Eviter de répondre au téléphone en voiture, ça peut provoquer des dégâts !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • J. Edgar

    star 03.jpg

    aff.jpg

    C’est peu dire que notre pote John Edgar Hoover (Leonardo DiCaprio) aime son pays, il lui est totalement dévoué ! Il fut d’abord l’un des plus fervents assaillants contre l’expansion des communistes et son engagement couplé à une organisation sans faille va le conduire à prendre la tête du Bureau des Investigations. Beaucoup de choses vont alors changer ; les hommes qui seront sous ses ordres devront être irréprochables et il trouve d’ailleurs le bras droit idéal en la personne de Clyde Tolson (Armie Hammer). Commence alors un long règne qui durera 48 ans et pendant lesquels il va servir sous pas moins de 8 présidents, Hoover devient l’une des figures emblématiques des Etats-Unis et fondateur du désormais célèbre FBI.

    01.jpg
    C’est un personnage historique peut-être davantage aux Etats-Unis que de par chez nous mais J. Edgar a l’envergure d’un grand homme. Un biopic qui réunit 2 autres géants à savoir Clint Eastwood derrière la caméra et Leonardo DiCaprio qui se glisse dans la peau du célèbre directeur du FBI ; le résultat ne pouvait pas être décevant. Dans un sens c’est exact ; on apprécie la performance de DiCaprio qui incarne le personnage à travers le temps mais dans ce portrait il nous manque ce qui caractérisait Hoover à savoir plus de controverses. Ça reste donc très sage d’autant plus que la réalisation à base d’aller et retour entre passé et présent n’apporte pas grand-chose et amène au contraire un peu de confusion dans nos esprits. Bon film mais certainement pas la grande œuvre espérée.



    Il faut le voir pour : Finir de se convaincre qu'Hoover détenait beaucoup de vérités !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • La défense Lincoln

    aff.jpg

    Il est l’un des avocats les plus populaires de la ville de Los Angeles, notre pote Michael Haller (Matthew McConaughey) connait une réussite insolente mais il faut reconnaitre qu’il a l’art et la manière de tout tirer à son avantage. Le seul bémol est sa séparation avec Maggie (Marisa Tomei) avec qui il a donné naissance à une petite fille mais ils sont restés en très bons termes. Michael vient de se voir confier une nouvelle affaire impliquant Louis Roulet (Ryan Philippe), un jeune homme de bonne famille accusé d’avoir agressé une femme et de tentative de meurtre. Celui-ci clame évidemment son innocence et son avocat s’affaire à rassembler les preuves qui pourraient le disculper mais il va découvrir le vrai visage de son client.

    01.jpg

    Longtemps cantonné dans des rôles de beaux gosses, Matthew McConaughey vient nous prouver qu’il sait faire autre chose qu’exposer son beau physique. Dans La défense Lincoln il fait preuve d’un bagou extraordinaire dans son habit d’avocat et nous entraine dans un thriller haletant avec quelques rebondissements pour rehausser l’histoire. Sans compter que les personnages secondaires (excepté peut-être Ryan Philippe un peu trop sage) apportent un véritable plus à ce scénario inspiré d’un roman de l’auteur Michael Connelly, vraiment un bon film qui réussit à nous tenir en haleine du début à la fin !

     

    Il faut le voir pour : Vérifier que votre avocat est un bon acteur avant de l’engager !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Bébé mode d’emploi

    aff.jpg

    Présentés par des amis communs, Holly Berenson & Eric Messer (Katherin Heigl & Josh Duhamel) ont tenté le rendez-vous arrangé mais l’expérience fut un échec complet. Malgré cela, ils continueront de se côtoyer assez régulièrement par l’intermédiaire de leurs potes d’enfance Alison & Peter (Christina Hendricks & Hayes MacArthur) qui viennent de donner naissance à une adorable petite fille. La vie de cette famille va être bouleversée à la suite d’un dramatique accident où les jeunes parents meurent laissant leur fille grandir en tant qu’orpheline. Cependant, ils avaient pris leurs dispositions dans leur testament ; il est notifié que ce sont Holly & Eric qui sont désignés comme les tuteurs légaux de la petite Sophie (Brynn, Alexis & Brooke Clagett).

    01.jpg

    Sa carrière cinématographique grandissant, notre pote Katherin Heigl semble se spécialiser dans les comédies. C’est cette fois dans les bras du beau Josh Duhamel qu’elle se jette pour jouer les apprentis parents. Bébé mode d’emploi est dans l’ensemble un divertissement agréable en dépit d’une conclusion courue d’avance (au départ tout les oppose puis c’est évidemment l’amour fou, super original quoi), on passe un bon moment devant ce duo avec quelques tranches de rigolade. Encore une comédie à ranger dans la famille des films sympas pour décompresser et oublier ses soucis mais certainement pas en passe de devenir une référence.

     

    Il faut le voir pour : Toujours avoir une casquette à disposition au cas où …

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Tell tale

    aff.jpg

    Il y a 5 mois, lorsque notre pote Terry (Josh Lucas) a eu la transplantation de son nouveau cœur, il se disait qu’une autre vie allait commencer pour lui et sa fille Angela (Beatrice Miller). Cette dernière souffre également d’une maladie rare et est suivie avec beaucoup d’attention par le docteur Elizabeth Clemson (Lena Headey). Jusqu’à présent, Terry se sentait bien mais ces derniers temps il est pris de malaises accompagnés de visions qu’il n’explique pas. Il va alors comprendre que tous ces symptômes sont liés à son nouveau cœur, l’organe a été prélevé auprès d’un certain Vieillard qui a été sauvagement assassiné.

    01.jpg

    L’histoire nous rappelle un film comme The eye à la différence qu’ici on a préféré se tourner vers le genre thriller au lieu de l’épouvante. Le résultat n’est pas forcément bien meilleur, Tell tale se laisse voir il n’y aucun doute là-dessus malheureusement, il ne possède aucun atout valable pour tracer sa route au cinéma. Que ce soit au niveau de l’intrigue, de l’interprétation ou bien encore le rythme du film ; rien ne le fait émerger de l’océan de médiocrité. A voir puis à oublier ou alors à oublier tout de suite !

     

    Il faut le voir pour : Ne pas vous faire implanter n’importe quel cœur !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Furtif

     

    A la recherche des 3 meilleurs pilotes d’avion au monde, l’Armée américaine a sélectionné Kara Wade, Ben Gannon & Henry Purcell (Jessica Biel, Josh Lucas & Jamie Foxx). Ils débutent une nouvelle phase de test à bord du porte-avions USS Abraham Lincoln mais apprennent qu’un 4ème équipier va les rejoindre. Très perplexes à cette idée, ils ont une belle surprise lorsqu’ils apprennent que ce n’est autre qu’une machine du nom d’EDI qui va les épauler. Engin de Domination et d’Incursion, voilà le nom complet de cet ordinateur hors-norme mais peut-on vraiment faire confiance à une technologie aussi avancée ?

    3a286284e4453ef5019b071cad4f020a.jpg

    Vous avez adoré Fast & Furious ? Vous kiffez les avions ? Alors vous allez vous jeter sur Furtif qui lui ressemble à de nombreux points de vue sauf qu’évidemment les routes laissent place à l’espace aérien bien moins encombré. Pas étonnant puisqu’on retrouve le même réalisateur en la personne de Rob Cohen et les loopings ne manquent pas ; bref ça va vite, ça vient de tous les cotés et on en prend plein les yeux. Reste maintenant un scénario expédié aussi vite que la vitesse du son mais avec ce genre de film on atteint jamais le 7ème ciel. On tient donc là l’archétype même du film de divertissement et les spectateurs avisés seront comblés !

     

    Découvre le film Dans la peau du héros !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire