Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jérémie elkaïm

  • Marguerite et Julien

    star 03.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Ils se connaissent depuis toujours et sont quasiment inséparables ; Marguerite (Anaïs Demoustier) aime Julien (Jérémie Elkaïm) et c’est réciproque mais de tels sentiments sont inappropriés aux yeux de leur entourage et pour cause ils sont frère et sœur ! Une relation que surveille de près leur oncle qui ira jusqu’à convaincre leurs parents de les séparer. C’est ainsi que durant de nombreuses années Julien et son frère Philippe (Bastien Bouillon) quittent leur foyer pour parfaire leur éducation. Durant tout ce temps, Marguerite refusera tous les prétendants qui se présentent à elle jusqu’au retour tant attendu de son frère.

    01.jpg

    Valérie Donzelli n’entend pas entrer dans le moule des réalisateurs et le prouve une fois de plus avec cette romance pour le moins particulière. Difficile en effet de ne pas se laisser envahir par le sentiment de malaise devant cette relation incestueuse qui se dévoile devant nos yeux. Ce scénario peu ordinaire s’est inspiré de la véritable histoire du couple Marguerite et Julien De Ravalet datant du 17ème siècle et comme pour souligner l’aspect hors-norme du récit, le film se retrouve truffé d’anachronismes. Marguerite et Julien ne peut pas laisser indifférent tout comme la belle prestation d’Anaïs Demoustier qui ne trouve que peu d’écho face à un Jérémie Elkaïm bien fade.

     


    Il faut le voir pour : Se réjouir d’être enfant unique !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Les bêtises

    cinéma, film, comédie, les bêtises,  	Jérémie Elkaïm, Sara Giraudeau, Jonathan Lambert, Rose Philippon, Alice Philippon, Anne Alvaro, Alexandre Steiger, Jacques Weber, Frédéric Pierrot, Béatrice de Staël

    cinéma, film, comédie, les bêtises, Jérémie Elkaïm, Sara Giraudeau, Jonathan Lambert, Rose Philippon, Alice Philippon, Anne Alvaro, Alexandre Steiger, Jacques Weber, Frédéric Pierrot, Béatrice de Staël

    Il est né le 3 Février 1979 et les quelques jours passés dans les bras de sa mère seront les seuls contacts que notre pote François (Jérémie Elkaïm) aura eu avec elle. Aujourd'hui âgé de 35 ans, il a effectué des recherches pour la retrouver mais elle de son coté ne souhaite pas faire la connaissance de ce fils qu'elle avait abandonné. Malgré tout, François se débrouille pour obtenir son adresse et se rend ainsi dans le village d'Andlau. Son arrivée coïncide avec une fête d'anniversaire organisé par Fabrice (Jonathan Lambert) pour les 60 ans de son père André (Jacques Weber). Pour pouvoir entrer en toute discrétion - enfin il faut le dire vite – François va se faire passer pour un serveur et rencontrer ainsi sa mère Élise (Anne Alvaro) !

    cinéma, film, comédie, les bêtises,  	Jérémie Elkaïm, Sara Giraudeau, Jonathan Lambert, Rose Philippon, Alice Philippon, Anne Alvaro, Alexandre Steiger, Jacques Weber, Frédéric Pierrot, Béatrice de Staël

    Si Pierre Richard devait avoir un successeur, nul doute que notre pote Jérémie Elkaïm alias François se positionnerait en bonne place dans la course. Il enchaîne en effet les gaffes et quand on ajoute à cela son parcours personnel, cela rend ce personnage extrêmement attachant auprès du spectateur. Le film réalisé à deux mains par les sœurs Alice & Rose Philippon s'appuie avant tout sur le burlesque et cela fonctionne plutôt bien notamment dans l'association du héros avec Sonia, la fille aux hoquets. Les bêtises c'est donc une comédie qui n'a pas de grandes prétentions si ce n'est celle de nous faire passer un petit moment agréable et on s'en contentera volontiers.

     

    Il faut le voir pour : Réfléchir à deux fois avant de prendre un serveur en "extra" !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Main dans la main

    star 02.jpg

    2167860595.65.jpg

    Depuis la mort de leurs parents, nos potes Joachim (Jérémie Elkaïm) et sa sœur Véronique (Valérie Donzelli) sont plus que jamais inséparables. Une complicité qu’elle voudrait mettre à profit en participant à un concours de danse amateur à Monaco mais le chemin est encore long. En attendant, ce miroitier de Commercy doit se rendre à Paris et plus précisément à l’Opéra Garnier pour prendre des mesures et une chose incroyable va alors se passer. A peine a-t-il posé les yeux sur Hélène Marchal (Valérie Lemercier), une professeure de danse qu’ils échangent instantanément un baiser. Le plus étonnant reste à venir puisqu’ils ne pourront plus bouger l’un sans l’autre.

    01.jpg

    Valérie Donzelli avait charmé aussi bien la critique que les spectateurs avec La guerre est déclarée et le pitch de ce nouveau film avait de quoi séduire. Au casting, Jérémie Elkaïm répond une fois de plus présent afin de former un drôle de couple avec Valérie Lemercier mais une association qui a vraiment du mal à convaincre. Une fois que la magie a ensorcelé Hélène & Joachim, l’histoire devient incompréhensiblement ronronnant profitant à peine de cette situation incongrue pour apporter un peu d’humour qui aurait été plus que bienvenu. Main dans la main en décevra plus d’un, on ne gardera en mémoire qu’une idée originale qui n’a pas su être exploitée comme il se doit.

     

    Il faut le voir pour : Eviter de danser pieds nus surtout si votre partenaire porte des talons !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Les sorties du 19 Décembre

    aff.jpg

    Cette fois, c’est vraiment fini ! Dans 2 jours, la Terre ne sera plus qu’un souvenir et que faire de nos derniers jours ? Aller au cinéma bien entendu et si possible Main dans la main. Vous aurez certainement reconnu le dernier film de Valérie Donzelli qui met en scène Valérie Lemercier & Jérémie Elkaïm. Loin d’être une banale rencontre amoureuse, ce couple qui n’a pas grand-chose en commun va vivre en osmose jusqu’à fusionner leurs moindres faits et gestes.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Les sorties de la semaine 0 commentaire
  • La guerre est déclarée

    aff1.jpg

    La rencontre entre Roméo & Juliette (Jérémie Elkaïm & Valérie Donzelli) ne pouvait se dérouler autrement que comme un conte de fée. Leur relation fut immédiatement magique et de leur amour est né un enfant, un petit garçon prénommé Adam (César Desseix / Gabriel Elkaïm) ; cette famille semblait donc filer vers un doux bonheur. Pourtant, ils vont rapidement se préoccuper de leur fils car celui-ci n’arrive pas encore à marcher mais surtout est pris de vomissements soudains. Son pédiatre constate également une asymétrie faciale et demande aux parents de consulter un neurologue. Juliette profite de son passage à Marseille pour prendre rendez-vous avec le Dr. Fitoussi (Anne Le Ny) qui, après des scanners, va déceler une tumeur au cerveau chez le petit Adam !

    01.jpg

    D’un sujet aussi grave, nombreux sont les réalisateurs qui se seront délectés pour nous pondre un extraordinaire mélodrame larmoyant mais c’est une vision que ne partage pas Valérie Donzelli. Si on peut reconnaitre à l’actrice et réalisatrice une authenticité indéniable avec La guerre est déclarée, il y a tout de même certaines scènes qui ont le chic de prendre le spectateur à contrepied. Le film ne se résume pas au combat de parents contre le tragique destin de leur enfant, il met également en lumière le délitement d’un couple dont le quotidien est rythmé entre souffrances et sacrifices. Déconcertant par moments, les avis seront plus que partagés en tout cas on ne peut pas ignorer la personnalité qui s’en dégage et Donzelli fera encore parler d’elle !

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à séduire les femmes avec un simple lancer de cacahuète !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire