Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Speed Racer

    5e52137c160ce26328ab4cbe34292eda.jpg

    C’est plus fort que lui, notre pote Speed Racer (Nicholas Elia / Emile Hirsch) pense constamment aux courses automobiles où qu’il soit. Cette passion coule dans le sang de la famille et ce n’est pas un hasard si Rex (Scott Porter), le grand frère de Speed, est devenu l’un des plus grands champions au monde. Pourtant, Rex a soudainement quitté sa famille et changé radicalement de style pour devenir un pilote aux méthodes douteuses jusqu’au jour où il perd la vie lors d’un terrible accident. Les années ont passé et Speed a surmonté cette immense douleur, il a repris le flambeau en devenant lui aussi un champion émérite.

    f752142f76a1fafe87bced060ce5fe71.jpg

    Mesdames et messieurs, mettez vos ceintures et attachez-vous bien car vous allez être pris dans un tourbillon de vitesse et de couleurs ! Après l’univers virtuel de Matrix, Les frères Wachowski signent un retour remarqué avec l’adaptation de Speed Racer, un dessin animé japonais qui date de la fin des années 1970. Là encore, on est projeté dans un autre monde avec ces courses futuristes, des voitures au design improbable et un panel de couleurs criardes. Le film est trop ambitieux, on rentre difficilement dedans mais réussit en tout cas à se singulariser par rapport à ce que l’on a l’habitude de voir au cinéma.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus avoir honte de porter des chaussettes rouges.
    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2008 0 commentaire
  • The ex

    cd807b8627371b57a71195ab0c3d7ad1.jpg

    Pour nos potes Tom Reilly & Sofia Kowalski (Zach Braff & Amanda Peet), la naissance de leur petit garçon allait changer pas mal de choses. Tandis que son épouse a décidé d’arrêter son travail pour élever leur enfant, Tom avait la lourde responsabilité de ramener l’argent au foyer et sa promotion en tant que chef cuisinier tombe on ne peut mieux ! Sauf que suite à un malencontreux accident, il se fait virer et tout cette belle famille se voit contrainte de quitter New York pour l’Ohio. Grace à son beau-père, Tom a retrouvé un job dans la publicité mais là encore il risque d’y avoir des surprises puisqu’il va travailler avec Chip Sanders (Jason Bateman), un ex de Sofia.

    e1cef69a3af0504fd7c4f4af1dee8ec0.jpg

    Une comédie sentimentale ni bonne ni mauvaise. L’absence d’idées et le scénario plus que téléphoné font de The ex un film bien léger qui finira par être oublié. Zach Braff, le héros de la série Scrubs a beau se démener comme un diable ; il ne dispose pas vraiment des qualités comiques pour porter ce film. Peut-être que certains couple se reconnaitront dans la situation du duo Braff / Peet mais en dehors de cela, on ne peut pas dire qu’il révolutionne le genre. Disons que c’est un film sympa, à la limite du divertissant mais dont on a la désagréable impression de déjà vu et qui ne se révèle donc pas indispensable pour votre culture cinématographique. A voir pour ne pas penser à votre ex ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire
  • La personne aux deux personnes

    62db988a05edf786ee97a1e9121a271a.jpg

    2 fois dans le même mois, ce n’est plus un hasard, c’est un véritable plébiscite ! C’est la seconde fois que Gilles Gabriel (Alain Chabat), ancienne gloire des années 1980, entend son tube à la radio, preuve indéniable que le public réclame son retour. Ça tombe bien puisque celui-ci prépare son come-back ; un nouvel élan à une carrière très riche mais le destin en a décidé autrement. Un accident de voiture et voilà ses rêves qui volent en éclat mais le plus incroyable c’est que son esprit a atterrit dans le corps de l’homme qu’il a renversé Jean-Christian Ranu (Daniel Auteuil) ; un employé de bureau tout ce qu’il y a de plus banal.

    833b7c76e7797d6b97780ddce9797114.jpg

    Gros buzz autour du personnage de Gilles Gabriel ces derniers mois avec le clip de Flou de toi préparant le terrain à un film bien déjanté. Un scénario aussi simple qu’efficace couplé à l’excellent Daniel Auteuil qui campe merveilleusement cet employé de bureau coincé & le personnage has been de Gilles Gabriel. Dans l’ensemble, on se marre bien devant La personne aux deux personnes, il y a des bonnes idées qui en font la comédie du moment. Il faut évidemment apprécier l’humour très second degré de la part des réalisateurs Bruno & Nicolas qui officiaient autrefois sur la chaine cryptée Canal +.

     

    Il faut le voir pour : Toujours regarder des 2 cotés avant de traverser.
     
     
    Découvrez le film Dans la peau du héros !
    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2008 0 commentaire
  • Charlie & la chocolaterie

     

     

     Il était une fois un jeune garçon appelé Charlie Bucket (Freddie Highmore) qui vivait dans une maison délabrée auprès de ses parents. Non loin de chez lui, se dresse la grande fabrique de chocolat du grand Willy Wonka (Johnny Depp) qui fut autrefois l’un des plus célèbres confiseurs au monde. Wonka a renvoyé tous ses employés après avoir eu à faire avec des espions venus lui voler ses recettes révolutionnaires comme la Glace au chocolat qui ne fond jamais. Lorsqu’il réapparait devant le grand public, c’est pour annoncer qu’il invite 5 enfants à venir visiter sa chocolaterie et évidemment, Charlie Bucket sera l’un des heureux privilégiés.

    f1a55d5703ff2bea405afa58b3c86766.jpg

    On reconnaît assez rapidement la patte du réalisateur Tim Burton à travers des images chatoyantes, débordantes de couleurs dans la chocolaterie et qui réveillent sans mal nos souvenirs d’enfants. Il retrouve pour l’occasion son acteur fétiche, Johnny Depp qui se glisse aussi facilement dans le costume de Willy Wonka que dans celui de Jack Sparrow. Adaptation d’un roman de Roald Dahl, on se plonge avec délectation dans ce monde magique tout en friandises (qui n’en a pas rêvé ?) grâce à une histoire non dénuée d’une certaine morale. Bref, Charlie et la chocolaterie est une belle friandise à savourer pour les petits et grands.

     

    Découvre le film Dans la peau du héros

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire
  • Le témoin amoureux

    2944cd8cafcae34738ed18e7660dec17.jpg

    Pour leur première rencontre, ils se sont retrouvés par erreur dans le même lit et 10 ans après, Hannah & Tom (Michelle Monaghan & Patrick Dempsey) sont désormais les meilleurs potes d’enfance au monde ! L’un et l’autre se confient tous leurs petits secrets, des simples rencontres aux déceptions ; ils se connaissent sur le bout des doigts. Pourtant, quand Hannah part en Ecosse durant 6 longues semaines, Tom ouvre enfin les yeux sur les sentiments qui l’habitent. Bien décidé à déclarer son amour, il se précipite vers la belle à son retour mais entre-temps elle s’est fiancée avec Colin (Kevin McKidd). Devenu demoiselle d’honneur (sigh), il n’a plus qu’une seule solution ; montrer à Hannah qu’elle commet une grosse erreur.

    0ef645c1da628d63963df6d199a8ff3a.jpg

    Humour rabâché, histoire à l’eau de rose ; tout est là pour en faire la comédie romantique du moment et les femmes seront les principales intéressées. Voilà de quoi vous faire pardonner pour avoir négligé vos compagnes au profit des matchs de foot ; Le témoin amoureux est à privilégier à l’heure de votre sieste. Pour Patrick Dempsey, c’est un passage obligé il continue sa percée dans le domaine cinématographique en attendant de se voir proposer un rôle plus consistant. Bref, ça sent vraiment le réchauffé et si vous n’êtes pas un spectateur exigeant alors vous pouvez bien lui consacrer 1H40.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais faire confiance à la meilleure amie de la mariée (surtout si vous l’avez quitté après avoir couché avec elle)

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2008 0 commentaire
  • Les orphelins de Huang Shi

    ce9f14ea34681534af2ff9ce2d2cc4d7.jpg

    La Chine des années 1930 a été marquée par ce que l’on nomme la Seconde Guerre Sino-japonaise, un conflit qui fera de nombreuses victimes. Cela fait déjà 5 semaines que notre pote George Hogg (Jonathan Rhys-Meyers) est arrivé en Chine pour les besoins de son travail. Il est journaliste et veut rendre compte de l’horreur qui l’entoure et c’est pour cela qu’il prend de grands risques. Il manque d’ailleurs de se faire décapiter mais se voit sauvé par Chen Hansheng dit Jack (Chow Yun Fat) qui l’enverra ensuite rejoindre l’orphelinat de Huang Shi.

    0160f66a3116f329e4c6be0d70632a02.jpg

    Inspiré d’une histoire vraie d’un simple journaliste qui par son courage et sa volonté aura permis de sauver la vie à plus de 60 enfants orphelins abandonnés de tous. Le principal défaut dans Les orphelins de Huang Shi est de nous proposer un film trop formaté ; les bons sentiments sont là et tout est réuni pour toucher notre corde sensible. Difficile également de distinguer les aspects de la vie du journaliste qui sont réels et ceux qui ont été exagérés pour les besoins du cinéma. Hormis ce point de détail, il serait tout de même dommage de se priver du destin hors-norme de ce personnage que fut George Hogg.

     

    Il faut le voir pour : Faire un potager chez vous.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2008 0 commentaire
  • Les insoumis

    4c9fc76d48b1c9092447456293c9ac21.jpg

    Le commandant Drieu (Richard Berry) vient de débarquer au commissariat de Saint-Merrieux, un coin paumé. Le commissariat ne sera bientôt plus qu’un souvenir, la zone industrielle devrait le raser d’ici à 3 mois et les flics se contentent juste du strict minimum en s’occupant juste de la main courante. Evidemment, Drieu a un peu plus de moral et va vouloir faire un peu le ménage. Très réticents aux départs, ses nouveaux collègues finissent par l’adopter d’autant plus qu’ils sont peut-être sur la piste d’une grosse affaire de drogue. Est-ce que cela a un rapport avec le dangereux criminel Abel Vargas (Gérald Laroche), récemment libéré ?

    4d3b25ff87c47c328a558a86e41479e5.jpg

    Ça commence à 100 à l’heure et par la suite, au niveau de l’action, on n’est pas déçu du moins pour une production française ! En revanche, à la sortie de la salle on est assez partagé ; il y a vraiment de bonnes intentions dans Les insoumis mais dans le même temps certains aspects viennent plomber le film. La caricature du flic qui boit de la bière, une intrigue brouillonne parfois grotesque et un final extravagant rendent le premier film au cinéma de Claude Michel Rome tout de suite moins intéressant. C’est néanmoins rafraichissant de voir autre chose que des comédies de la part des réalisateurs français.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais attaquer la Police dans son commissariat.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2008 0 commentaire
  • Tabarly

    a1e0b7e6f77c2a24c8c93e4813a937cd.jpg

    Tout petit déjà, le bateau le passionnait ; ce n’est donc pas étonnant qu’il en a fait son métier, sa vie. Eric Tabarly savait que la mer serait sa plus fidèle compagne lorsqu’il a aperçu le bateau de son père le Pen Duick. Les années passent et Eric intègre tout d’abord la Marine nationale avant de se lancer dans une formidable aventure ; la course transatlantique en solitaire avec Pen Duick 2. Les victoires commencent, Eric Tabarly devient un personnage incontournable de la marine ; il reçoit la légion d’honneur des mains du Général De Gaulle et fait découvrir le monde de la navigation à la France entière.

    c3843e4bf3c56f1ddac2b65b52b67c8f.jpg

    Pour tout vous dire, Eric Tabarly n’est pas quelqu’un que je connaissais vraiment et l’arrivée de ce documentaire était donc une belle occasion de pallier cette faiblesse culturelle. Tabarly est un formidable hommage rendu au navigateur à l’occasion du 10ème anniversaire de sa disparition, un champion qui a véritablement révolutionné le monde de la mer. On ressent très vite toute la passion qui anime ce personnage hors-norme à travers toutes les innovations qu’il a pu apporter. Un fantastique portrait qui mérite le Coup de cœur Ciné2909 pour faire découvrir à la nouvelle génération celui qui fut un grand champion.

     

    Il faut le voir pour : Que les journalistes se documentent avant de faire leurs interviews.

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2008 0 commentaire
  • Androïd Apocalypse

    c19c18f53857639dd3a08ca30362c385.jpg

    Le monde, dans un futur proche. La vie sur terre n’est plus celle que l’on connaissait autrefois, aujourd’hui les hommes doivent cohabiter avec les androïdes ce qui n’est pas vraiment pour plaire à notre pote Jute (Scott Bairstow). D’ailleurs, quand un de ces fichus androïdes lui pique son boulot, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase et il va pouvoir se défouler le soir même. Après une violente altercation, il détruit un androïde et se retrouve condamné au Terminus mais au cours du trajet, le convoi est attaqué par des sondes. Voilà Jute bloqué en plein désert attaché à un humanoïde  

    cdbad1308104ef081f06de84d2084c86.jpg

    Dans la famille nanar du mois, voilà sans aucun doute notre grand gagnant ! Ne serait-ce qu’avec le titre, on pouvait s’attendre au pire et le moins que l’on puisse dire c’est que l’on est effectivement bien servi par Androïd Apocalypse. Film d’action futuriste qui tente de créer un univers à la Total Recall, on est vite convaincu de la médiocrité de l’œuvre grâce à la performance ridicule des comédiens parmi lesquels on retrouve d’ailleurs le catcheur Chris Jericho. Comme si cela ne suffisait pas, le scénario semble avoir été pondu par un gosse de 9 ans dopé au chocapic et à moins de vouloir vous marrer, mieux vaut passer votre chemin.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire
  • Il était une fois

    Bonjour paysans !

     

    c16ee1d5ca39db5fb01bd1eb2fd4b252.jpg
     

    66fe57691daeeef087ccad372a0ee910.jpgJe suis le Prince charmant Edouard (James Marsden) et je recherche ma dulcinée, la belle Giselle (Amy Johnson), ne l’aurais tu point aperçue ? Nous venons tous deux du monde merveilleux d’Andalasia d’où je l’ai sauvé des griffes d’un immense troll et nous étions destinés à être heureux jusqu’à la fin des temps.

     

     

    Elle a alors soudainement disparue et c’est grâce à son compagnon écureuil Pip que j’ai retrouvé sa trace dans ce monde étrange qui est le votre. Sais-tu où se trouve cette belle princesse, parle et je saurais te récompenser pour ta précieuse aide.

     

    b7447f10dcda07375567f6a4a34f800a.jpg

     Oh, mais qu’est ce donc là ? Un engin de fer qui retient prisonniers le peuple ! N’ayez pas peur, votre prince arrive pour vous délivrer !!

     

      
     
    En savoir plus Il était une fois ?
    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire