Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jérôme commandeur

  • Gaston Lagaffe

    star 02.jpg

    AFF1 (3).jpg

    De retour après 2 semaines de vacances, notre pote Prunelle (Pierre-François Martin-Laval) n’a pas idée de ce qui l’attend. En effet, en son absence, Au petit coin a accueilli un nouvel employé qui n’est pas passé inaperçu ; un certain Gaston Lagaffe (Théo Fernandez) ! Ce dernier a vite pris ses repères en aménageant les bureaux afin d’en faire le moins possible et surtout trouver le temps nécessaire pour dormir. La patience de Prunelle a ses limites si bien qu’il décide rapidement de se séparer de cet énergumène mais un quiproquo va venir tout changer. Dans le même temps, l’avenir d’Au petit coin est à un tournant puisque le puissant De Maesmaker (Jérôme Commandeur) veut racheter cette start-up au succès grandissant.

    01.jpg

    Après Les Profs, notre pote Pierre-François Martin-Laval s’attaque maintenant à un monument de la Bande Dessinée avec le plus célèbre des fainéants né sous la plume d’André Franquin. Dès le départ, c’est donc un projet extrêmement risqué que d’adapter les aventures de Gaston Lagaffe sur le grand écran (rappelons d’ailleurs qu’il y a déjà eu l’officieux Fais gaffe à la gaffe ! en 1981) et le résultat risque de rester en travers de la gorge des fans de la première heure. Si visuellement, on s’attache à rester fidèle à l’œuvre originale (avec notamment un Théo Fernandez assez convaincant) ; cette comédie ne se contente que de mettre en image, sans réel enthousiasme et de manière souvent poussive, certaines des gaffes de notre héros. Le générique nous achève et forcément à ce moment-là la seule chose qui nous vient à l’esprit c’est « M’enfin !! »

     

    Il faut le voir pour : Vous faire passer pour le fils / la fille du patron !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2018 0 commentaire
  • Barbecue

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Jusqu’à aujourd’hui notre pote Antoine (Lambert Wilson) a toujours eu une hygiène de vie ; il fait attention à ce qu’il mange, il fait du sport ce qui ne l’empêchera pas de faire un infarctus ! C’était bien la peine de se donner tout ce mal pour avoir des problèmes de santé à à peine 50 ans alors désormais il va profiter davantage de la vie. Pour les prochaines vacances il a d’ailleurs prévu avec ses potes d’enfance d’occuper une superbe propriété dans les Cévennes. Du repos, de la bonne bouffe, de l’alcool et de la rigolade ; c’est un beau programme mais ça va être aussi l’occasion pour Antoine de dire certaines vérités.

    01.jpg

    Qui dit Barbecue, dit forcément convivialité mais ici votre estomac ne sera pas totalement rassasié. Si la bonne humeur est eu rendez-vous, Eric Lavaine signe une nouvelle comédie populaire non sans reproches avec un casting riche mais avec des personnages bien caricaturaux avec une palme pour Jean-Michel alias Jérôme Commandeur. Ce n’est pas mieux du coté des femmes qui, en dehors de Florence Foresti, sont proches de la simple figuration. Finalement, on n’est pas totalement surpris que ce soit dans le bon comme dans le mauvais sens ; on a exactement le film qu’on attendait et c’est juste un petit divertissement sans grandes prétentions.

     

    Il faut le voir pour : Trouver la solution pour qu’on arrête de picorer les frites de votre assiette.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Supercondriaque

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Alors que dans les rues on fête l’arrivée de la nouvelle année, une ambulance file à toute allure. A son bord se trouve Romain (Dany Boon) et il se trouve qu’il souffre de … eh bien en fait de rien ! C’est un malade et pour être tout à fait exact il s’agit d’un hypocondriaque qui vient de mettre un sacré bazar à la soirée de son médecin et pote d’enfance Dimitri (Kad Merad). Un médecin qui n’en peut plus du cinéma de Romain et il connait le remède pour le guérir : l’amour ! Il tente ainsi de lui faire rencontrer des femmes mais ce n’est pas chose aisée quand on sait que cet homme ne supporte pas les contacts à cause des germes et de cette satanée épidémie de grippe.

    01.jpg

    Comment ne pas repenser au raz-de-marée qu’avait provoqué Bienvenue chez les ch’tis lorsqu’on voit se reformer le duo Dany Boon / Kad Merad. Avec Supercondriaque, la formule n’a pas beaucoup changé avec au programme une comédie teintée d’un élan solidaire et qui vous réserve quelques tranches de rires. Pas de surprise non plus au niveau de l’humour qui va vite diviser les spectateurs par son coté surjoué mais qui donne quand même lieu à des scènes franchement marrantes (la douche avec Valérie Bonneton ou l’attaque du chien). Si on ne tient pas une excellente comédie, on passe un bon petit moment ce qui en fait un remède pour ceux qui ont besoin de se changer les idées.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus toucher aux magazines des salles d’attente !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Vive la France

    star 02.5.jpg

    2535282206.18.jpg

    Savez-vous qui a inventé la recette du taboulé ? Non, ce n’est certainement pas le Liban mais un petit pays d’Asie centrale appelé le Taboulistan. Personne n’en a jamais entendu parler et c’est pourquoi ce pays a décidé de se faire connaitre aux yeux du monde entier en planifiant un attentat contre la Tour Eiffel. Ce sont Feruz & Muzafar (Michaël Youn & José Garcia) qui ont été choisi pour accomplir cette mission divine et ils s’apprêtaient à détourner leur avion lorsqu’une grève des contrôleurs aériens est venu perturber leur plan. Ils se retrouvent ainsi à Figari, en Corse et cherchent à rejoindre Paris mais le chemin jusqu’à la capitale est long et leur réserve pas mal de surprises !

    01.jpg

    Michaël Youn s’est inspiré d’un véritable fait-divers où 2 terroristes ont atterri sans le couloir en Italie pour pondre son 2nd film. Pour l’occasion, il occupe la double casquette de réalisateur et de comédien en partageant l’affiche avec José Garcia ; un tandem qui s’annonçait explosif mais qui nous laisse clairement sur notre faim. Vive la France, c’est d’abord un road-trip de la Corse à Paris en passant par Marseille, l’occasion de proclamer l’amour de Youn envers son pays. Reste que si le voyage est plutôt plaisant, il manque franchement de folie pour prétendre nous éclater ; le trublion qu’on avait tant aimé à la télévision semble vraiment devenir tristement raisonnable avec le poids des années.

     

    Il faut le voir pour : Demander à faire le ménage à trois chez vous !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • La stratégie de la poussette

    star 03.jpg

    2167860595.94.jpg

    Dès que leurs yeux se sont croisés, ça a été le coup de foudre entre Marie & Thomas (Charlotte Le Bon & Raphael Personnaz). Ils étaient heureux jusqu’au jour où est évoqué la question d’un enfant et il s’avère qu’ils ne partagent pas les mêmes perspectives d’avenir. Cela fait maintenant 1 an qu’ils se sont séparés et Thomas a bien du mal à se remettre de cette rupture et puis comme un miracle, un bébé lui tombe dans les bras. En fait, il s’agit de Léo (Loann & Timéo Foissac), le fils d’une de ses voisines qui a eu un accident et il doit désormais s’occuper de cet enfant en attendant le rétablissement de sa mère. Un sacré défi mais il va savoir tirer profit de cette situation en allant prendre des nouvelles de Marie et pourquoi pas essayer de la reconquérir.

    01.jpg

    Il n’y a rien de plus mignon qu’un bébé (enfin tant que ça ne braille pas, qu’il ne faut pas changer les couches ou donner le biberon à 03H29 du matin …) et il semble aussi que ça aide beaucoup pour la drague !  La stratégie de la poussette dispose de quelques bonnes idées comme cette montée vers l’appartement de Thomas où chaque étage représente les différentes étapes traversées par le couple. D’autres sont à relever mais ne sont pas forcément bien valorisées et il y a bien des chances que vous passiez à coté. De belles intentions donc de la part de Clément Michel pour son premier long-métrage qui accouche hélas d’une comédie qui manque d’entrain pour parvenir à nous séduire véritablement.

     

    Il faut le voir pour : Vous proposer comme baby-sitter !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire