Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

arthur

  • Supercondriaque

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Alors que dans les rues on fête l’arrivée de la nouvelle année, une ambulance file à toute allure. A son bord se trouve Romain (Dany Boon) et il se trouve qu’il souffre de … eh bien en fait de rien ! C’est un malade et pour être tout à fait exact il s’agit d’un hypocondriaque qui vient de mettre un sacré bazar à la soirée de son médecin et pote d’enfance Dimitri (Kad Merad). Un médecin qui n’en peut plus du cinéma de Romain et il connait le remède pour le guérir : l’amour ! Il tente ainsi de lui faire rencontrer des femmes mais ce n’est pas chose aisée quand on sait que cet homme ne supporte pas les contacts à cause des germes et de cette satanée épidémie de grippe.

    01.jpg

    Comment ne pas repenser au raz-de-marée qu’avait provoqué Bienvenue chez les ch’tis lorsqu’on voit se reformer le duo Dany Boon / Kad Merad. Avec Supercondriaque, la formule n’a pas beaucoup changé avec au programme une comédie teintée d’un élan solidaire et qui vous réserve quelques tranches de rires. Pas de surprise non plus au niveau de l’humour qui va vite diviser les spectateurs par son coté surjoué mais qui donne quand même lieu à des scènes franchement marrantes (la douche avec Valérie Bonneton ou l’attaque du chien). Si on ne tient pas une excellente comédie, on passe un bon petit moment ce qui en fait un remède pour ceux qui ont besoin de se changer les idées.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus toucher aux magazines des salles d’attente !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Merlin l’enchanteur

    aff.jpg

    Lorsque le roi d’Angleterre est mort, tout un pays était envahi par la tristesse d’avoir perdu un souverain si prestigieux. Alors qu’on s’interrogeait sur sa succession, un miracle eut lieu ; une épée apparut au cœur de Londres. Sous la garde de celle-ci, on pouvait y lire l’inscription suivante : « Celui qui pourra arracher cette épée de l’enclume scellée dans la pierre sera digne d’être roi, souverain maitre de l’Angleterre ». Hélas, personne ne put libérer l’épée et elle tomba dans l’oubli tandis que le pays se retrouvait plongé dans le chaos. Les évènements vont cependant connaitre une importante tournure à en croire Merlin l’enchanteur qui sait déjà ce que l’avenir lui réserve. Le prochain roi d’Angleterre se nomme Arthur, un garçon de 12 ans qu’il va devoir éduquer avant qu’il ne devienne ce personnage si important que l’on connait tous aujourd’hui.

    02.jpg  03.jpg  01.jpg

    Pour ce 18ème classique de l’animation, les studios de Walt Disney ont donc adapté le roman de Terence Hanbury White retraçant la vie d’Arthur, futur roi d’Angleterre. Merlin l’enchanteur c’est le film pour enfants par excellence en référence notamment au message qu’il communique : avoir une tête bien remplie vous permettra de réussir dans la vie, de quoi les motiver pour travailler à l’école ! On assiste à l’éducation d’Arthur à travers ses différentes expériences sous la forme d’un poisson, d’un écureuil ou encore d’un oiseau ; l’occasion de découvrir d’autres horizons et de mettre à profit les conseils de Merlin. Film d’animation bon enfant qui se résume également par cet adage populaire : simple mais efficace.

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire