Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

christopher walken

  • Ma vie de chat

    star 02.jpg

    AFF1 (3).jpg

    Toute l'énergie et le temps de notre pote Tom Brand (Kevin Spacey) sont consacrés à sa société Firebrand ce qui lui a valu un premier divorce. Les choses ne se sont pas vraiment arrangés puisqu'il délaisse encore sa femme Lara (Jennifer Garner) et sa fille Rebecca (Malina Weissman). Cette dernière fête d'ailleurs prochainement son anniversaire et le cadeau qu'elle souhaiterait avoir est … un chat ! Cette idée est loin d'enchanter Tom, lui qui déteste les animaux, mais il est prêt à tous les sacrifices pour le bonheur de la petite Rebecca. Ce qu'il n'avait pas prévu c'est qu'à la suite d'un accident il se retrouverait dans le corps de ce chat !

    02.jpg

    Vu que les vidéos de lolcats font un carton sur Internet, à Hollywood on s'est dit que c'était un bon filon à exploiter. Si un tel projet ne m'étonne pas vraiment, il est plus surprenant de voir Barry Sonnenfeld à la réalisation ou encore Kevin Spacey à l'écran. A part chat enfin je veux dire ça (si vous trouvez cet humour pourri attendez de voir le film !), Ma vie de chat est fidèle à ce qu'on attendait avec un scénario totalement convenu. Un père qui privilégie son travail aux dépens de sa carrière et qui va avoir l'occasion de se remettre en question, c'est aussi passionnant pour le spectateur qu'une vieille litière. De toute façon, moi j'ai toujours préféré les chiens !


    Il faut le voir pour : Enseigner à vos enfants ce que sont les Pages jaunes !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Jersey Boys

    star 04.jpg

    aff.jpg

    A Belleville, New Jersey votre avenir est tout tracé soit vous devenez un mafieux en collectionnant les séjours en prison soit vous vous engagez dans l’armée soit vous pouvez devenir une célébrité. C’est le destin qui attend Frankie Valli (John Lloyd Young) puisqu’il possède une voix en or et ses potes d’enfance, Tommy DeVito (Vincent Piazza) en tête vont le pousser pour qu’il devienne un grand chanteur. Ce duo sera rejoint par Nick Massi (Michael Lomenda) puis par le compositeur Bob Gaudio (Erich Bergen) et c’est ainsi que débute l’histoire du groupe appelé les Four seasons. Bien entendu, les débuts sont difficiles et le quatuor doit d’abord se contenter de jouer les chœurs avant qu’on ne leur donne réellement leur chance. En 1962, ils sortent ainsi leur premier titre Sherry qui deviendra en quelques jours un hit.

    01.jpg

    On pourrait maugréer en se disant qu’on a encore un biopic mais Jersey Boys permettra sans doute à beaucoup de faire découvrir Frankie Valli & the Four Seasons et moi le premier. Et puis quand on sait que le réalisateur n’est autre que Clint Eastwood, on se dit qu’on passera forcément un bon moment de cinéma. Ça ne loupe pas, on est réellement emballé par la vie de ce groupe ; son ascension mais aussi les rivalités, les jalousies qui l’ont mené sur le déclin. Coté mise en scène, elle n’est pas des plus notables car en dehors d’une scène de flashback et de ces personnages qui interagissent directement avec les spectateurs ça reste assez classique mais drôlement efficace ! Et comme la B.O. est merveilleuse c’est normal que ce soit un Coup de cœur Ciné2909.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre que les véritables italiens ont un nom qui se terminent par une voyelle !

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Jersey Boys

    Avec Jersey Boys, on aura un biopic consacré au groupe The four seasons mené par Frankie Valli et qui a connait son heure de gloire dans les années 1960. Un film attendu quand on sait que le réalisateur est Clint Eastwood !

    Date de sortie : 18 Juin 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Le quatuor

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Peter, Daniel, Juliette (Christopher Walken, Mark Ivanir, Catherine Keener) et son mari Robert (Philip Seymour Hoffman) sont potes d’enfance et forment depuis 25 ans La fugue, un quatuor à cordes réputé dans le monde entier. Leur avenir est soudainement remis en cause lorsque Peter apprend qu’il est atteint de la maladie de Parkinson et ne pourra donc plus faire partie de ce quatuor. Il décide donc de partir à la recherche de quelqu’un pour le remplacer mais dans le même temps leur groupe se désagrège. Le mariage de Juliette & Robert bat de l’aile d’autant plus que ce dernier aimerait faire évoluer La fugue et remet en cause son statut de second violon ce qui n’est pas sans créer des dissensions auprès de ses partenaires.

    01.jpg

    A ne pas confondre avec Quartet, Le quatuor évoque lui aussi la musique classique avec un très beau casting réunissant Catherine Keener, Christopher Walken, Philip Seymour Hoffman, Mark Ivanir sans oublier la jeunette Imogen Poots qui vient apporter un peu de fraicheur si j’ose dire. De par son sujet, le film est forcément segmentant aussi les amateurs des œuvres de Beethoven sauront mieux apprécier les mélodies qui nous sont interprétés à travers ces instruments nobles. Pour les autres spectateurs, ça ne donnera pas forcément envie d’aller assister à un concert mais l’histoire est touchante avec un final plein d’émotions (qui laisse toutefois des questions en suspens) où, c’est logique, les violons sont de sortie !

     

    Il faut le voir pour : Sélectionner de l’écrin de Sibérie pour fabriquer l’archet de votre violon.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • 7 psychopathes

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Scénariste, notre pote Marty (Colin Farrell) travaille actuellement sur un projet au titre prometteur : 7 psychopathes. Le film mettrait donc en scène 7 psychopathes et pour le moment ça s’arrête là, il doit encore définir ses héros hésitant notamment entre un bouddhiste et un amish. Très vite, la réalité va dépasser la fiction puisque Billy (Sam Rockwell) va l’embarquer dans une sacrée galère. Ce dernier s’amuse en effet à kidnapper des chiens et avec la complicité d’Hans (Christopher Walken), ils les rendent à leurs maitres pour empocher la récompense. Seulement, ils n’auraient jamais du toucher à Bonny le Shih Tzu de Charlie (Woody Harrelson), un gangster prêt à tout pour récupérer son pote d’enfance.

    01.jpg

    C’est vrai que le titre a de la gueule surtout avec un casting rassemblant Colin Farrell, Sam Rockwell, Woody Harrelson & Christopher Walken et surtout 7 psychopathes est un petit délire comme on les aime. Au fur et à mesure que Marty pose ses idées sur le papier, des pastilles s’insèrent entre les scènes pour donner vie à des histoires toutes plus insensées les unes que les autres. Autant les Bons baisers de Bruges m’avaient laissé indifférent, autant ces retrouvailles entre McDonagh & Farrell se révèlent bien fun avec au programme gangsters, kidnapping de chiens et autres psychopathes accompagnés de lapin blanc.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de faire chier les vietnamiens !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Joe la crasse

    aff1.jpg

    Lorsque vous le croisez, impossible de ne pas remarquer Joe La Crasse (David Spade) avec sa chevelure improbable qui est en fait une perruque qui a fini par se greffer à son crane. Celui-ci travaille dans la station de radio KXLA enfin il n'est qu'un simple homme de ménage jusqu'au jour où l'animateur Zender Kelly (Dennis Miller) l'invite devant le micro. Joe se met alors à raconter son histoire invraisemblable, comment il a été perdu par ses parents alors qu'il n'était qu'un enfant ou encore sa rencontre avec la magnifique Brandy (Brittany Daniel). Ses aventures sont tellement incroyables qu'elles scotchent des milliers d'auditeurs et Joe La Crasse, jusqu'ici considéré comme un paria, devient une véritable vedette.

    02.jpg

    Premier film pour le réalisateur Dennie Gordon plus habitué des plateaux de séries télévisées, qui nous pond ici une comédie tout juste distrayante grâce à un héros à l'image de sa coiffure c'est-à-dire complètement allumé. Joe la crasse c'est un peu une fusion allégée entre Forrest Gump pour le coté destin hors-norme et Dumb & Dumber c'est vous dire le niveau d'humour auquel il faut vous attendre. Au casting, on reconnaitra pas mal de visages dont Christopher Walken, Rosanna Arquette, Kid Rock ou encore Jaime Pressly qui se sont invités dans ce petit délire. Sympa à regarder à l'occasion, ce n'est pas non plus le genre de films qui déclenchera des fous rires ; une comédie parmi tant d'autres.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Balles de feu

    8b48f543bd8c6bbed07de1d777b8c993.jpg

    Randy Daytona (Brett DelBuono & Dan Fogler) était l’un des plus grands espoirs du ping-pong ; une fierté pour les Etats-Unis mais un terrible évènement précipite la fin de sa carrière. Aussi fulgurante que son ascension, sa chute le conduit à l’oubli et 19 ans plus tard, on le retrouve dans un minable cabaret. C’est là qu’intervient Ernie Rodriguez (George Lopez), agent du FBI qui souhaite frapper un gros coup en infiltrant le repaire du terrible Feng (Christopher Walken). Un nom qui résonne dans l’esprit de notre pote Randy puisque c’est lui qui est à l’origine de la mort de son père et de sa descente aux enfers. Avant de pouvoir se venger, il va devoir s’entrainer pour participer au plus grand tournoi de ping-pong organisé par Feng.

    8cc3e71765ed2158b3f6cb0ed82af8f4.jpg

    Le scénario délirant laisse déjà augurer du potentiel de Balles de feu, une petite comédie qui s’appuie sur un sport impressionnant : le ping-pong. Alors que c’était l’occasion de nous offrir des matchs spectaculaires et des effets visuels venus d’un autre monde (un peu à la manière d’un Shaolin Soccer), on est bien déçu par la performance des joueurs. Si on ne peut pas lui enlever certaines scènes assez amusantes, on ne se marre jamais bien longtemps et c’est l’ennui qui mène aux points. Ça manque de rebondissements, un comble pour un film sur le ping-pong bref c’est trop léger pour vous convaincre de payer une place pour voir ça !

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais acheter de déodorant pour femmes …même en solde !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2008 0 commentaire
  • Hairspray

    4118ec413f8e321a870682030c0768f7.jpg

    Pour rien au monde, elle ne manquerait une émission du Corny Collins Show car Tracy Turnblad (Nicole Blonsky) rêve un jour de danser à la télévision en compagnie du beau Link Larkin (Zac Efron). En attendant, après la fin de chaque cours, elle se précipite chez elle en compagnie de sa pote d’enfance Penny (Amanda Bynes) pour se déhancher encore et encore. Lorsqu’elle apprend qu’un casting est organisé pour recruter une danseuse, elle décide de tenter sa chance mais déchantera vite face à l’impitoyable Velma Von Tussle (Michelle Pfeiffer), directrice de la chaine. Finalement, elle obtient une nouvelle chance grâce à Link et devient ainsi la nouvelle coqueluche du show.

    3e47c0e441d0c405c133eab25aac7633.jpg

    Nouvelle adaptation d’un film qui donna lieu à une comédie musicale de Broadway, Hairspray redonne un peu de gouache et de fantaisie en cette rentrée scolaire. Belle découverte tout d’abord avec la pétillante Nicole Blonsky qui contribue grandement au succès de ce film entouré de valeurs sures comme John Travolta, Michelle Pfeiffer ou encore Christopher Walken. On se laisse facilement entrainer par les scénes musicales hautes en couleur et on finit par oublier nos tracas quotidiens . Si vous aimez  les comédies musicales et les années 60 nul doute que vous vous laisserez facilement charmer en dépit d’une histoire sans surprises et quelques longueurs.

     

    Il faut le voir pour : Se faire un bon brushing.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire