Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alexandre steiger

  • Les bêtises

    cinéma, film, comédie, les bêtises,  	Jérémie Elkaïm, Sara Giraudeau, Jonathan Lambert, Rose Philippon, Alice Philippon, Anne Alvaro, Alexandre Steiger, Jacques Weber, Frédéric Pierrot, Béatrice de Staël

    cinéma, film, comédie, les bêtises, Jérémie Elkaïm, Sara Giraudeau, Jonathan Lambert, Rose Philippon, Alice Philippon, Anne Alvaro, Alexandre Steiger, Jacques Weber, Frédéric Pierrot, Béatrice de Staël

    Il est né le 3 Février 1979 et les quelques jours passés dans les bras de sa mère seront les seuls contacts que notre pote François (Jérémie Elkaïm) aura eu avec elle. Aujourd'hui âgé de 35 ans, il a effectué des recherches pour la retrouver mais elle de son coté ne souhaite pas faire la connaissance de ce fils qu'elle avait abandonné. Malgré tout, François se débrouille pour obtenir son adresse et se rend ainsi dans le village d'Andlau. Son arrivée coïncide avec une fête d'anniversaire organisé par Fabrice (Jonathan Lambert) pour les 60 ans de son père André (Jacques Weber). Pour pouvoir entrer en toute discrétion - enfin il faut le dire vite – François va se faire passer pour un serveur et rencontrer ainsi sa mère Élise (Anne Alvaro) !

    cinéma, film, comédie, les bêtises,  	Jérémie Elkaïm, Sara Giraudeau, Jonathan Lambert, Rose Philippon, Alice Philippon, Anne Alvaro, Alexandre Steiger, Jacques Weber, Frédéric Pierrot, Béatrice de Staël

    Si Pierre Richard devait avoir un successeur, nul doute que notre pote Jérémie Elkaïm alias François se positionnerait en bonne place dans la course. Il enchaîne en effet les gaffes et quand on ajoute à cela son parcours personnel, cela rend ce personnage extrêmement attachant auprès du spectateur. Le film réalisé à deux mains par les sœurs Alice & Rose Philippon s'appuie avant tout sur le burlesque et cela fonctionne plutôt bien notamment dans l'association du héros avec Sonia, la fille aux hoquets. Les bêtises c'est donc une comédie qui n'a pas de grandes prétentions si ce n'est celle de nous faire passer un petit moment agréable et on s'en contentera volontiers.

     

    Il faut le voir pour : Réfléchir à deux fois avant de prendre un serveur en "extra" !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Queen of Montreuil

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Pour notre pote Agathe (Florence Loiret-Caille), ce voyage au Vietnam restera un vrai cauchemar car elle y a perdu son mari. Tout ce qu’il lui reste c’est cette urne remplie des cendres de l’homme qu’elle a tant aimé et alors qu’elle règle quelques formalités administratives, elle fait la connaissance d’Anna & Úlfur (Didda Jonsdottir & Úlfur Ægisson). Cette mère et son fils islandais se retrouvent actuellement coincés en France et, alors qu’ils ont perdu une robe de mariée rose, cherchent aussi un toit pour dormir. C’est ainsi qu’ils vont se retrouver chez Agathe qui accepte de les héberger à Montreuil où ils vont rester un bon petit moment et ensemble ils ne vont pas s’ennuyer !

    01.jpg

    Il sera difficile de classer ce Queen of Montreuil à la fois comédie et drame qui sait prendre des chemins délirants pour amuser le spectateur. On pense notamment à l’excellente Didda Jonsdottir qui vous donnerait presque envie de piloter à votre tour une grue. Son fils Úlfur a lui aussi son mot à dire en faisant une rencontre pour le moins insolite avec une otarie tel que le suggère l’affiche, les situations incongrues ne manquent donc pas. Sachez par ailleurs, que les personnages d’Anna et d’Úlfur n’en sont pas à leur première apparition au grand écran puisque la réalisatrice Solveig Anspach nous les avait déjà présentés dans le tout aussi décalé Back soon. Une comédie qui a le mérite de sortir des sentiers battus mais son humour particulier pourrait en laisser certains indifférent.

     

    Il faut le voir pour : Porter fièrement la moustache !


    En savoir plus sur Back soon ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • L’ordre et la morale

    aff.jpg

    Un appel au cœur de la nuit l’a réveillé et quelques heures plus tard, notre pote Philippe Legorjus (Mathieu Kassovitz) était dans l’avion avec des hommes du GIGN en direction de la Nouvelle-Calédonie. Des indépendantistes kanaks ont lancé une attaque faisant 3 victimes et détiennent désormais plus de 30 gendarmes en otages. Philippe se rend sur place en tant que négociateur et va tout faire pour obtenir leur libération de la manière la plus pacifique possible. Alors qu’un premier groupe de gendarmes a été relâché, le second retenu par le leader kanak Alphonse (Iabe Lapacas) va devoir s’en remettre à Legorjus. Les discussions s’annoncent âpres d’autant que nous sommes en pleine période de réélections présidentielles françaises et que le gouvernement n’entend pas céder à la pression.

    01.jpg

    Après un rapide détour aux Etats-Unis, Kassovitz revient chez nous et on ne peut que s’en satisfaire car ça nous permet de retrouver son réel talent et de découvrir avec plaisir L’ordre et la morale. Le réalisateur et acteur s’intéresse à un évènement que l’on connait assez peu à savoir l’exécution d’un groupe d’extrémistes kanaks. Le film est là pour dénoncer les décisions plus que controversées d’un gouvernement qui voulait faire de cet évènement un exemple qui se terminera dans un bain de sang. Si sur la longueur, le réalisateur français perd le spectateur dans cette dense jungle malgré de très belles scènes (dont une reconstitution de l’attaque splendide), on sort de la salle avec cette agréable sensation d’avoir enrichi sa connaissance de l’histoire française pour ceux qui comme moi en ont besoin !

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais prendre pour argent comptant la parole d’un français !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire