Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

janet mcteer

  • Avant toi

    star 02.5.jpg

    AFF1 (3).jpg

    Cela fait 6 ans qu'elle travaillait comme serveuse malheureusement son patron a été dans l'obligation de se séparer d'elle. Voilà donc notre pote Louisa Clark (Emilia Clarke) à la recherche d'un emploi et c'est ainsi qu'elle s'est présentée chez les Traynor. Il y a 2 ans, William (Sam Claflin) a été victime d'un terrible accident à la suite duquel il est resté paralysé. Cloué dans son fauteuil roulant, ses parents Camilla & Steven (Janet McTeer & Charles Dance) cherchent donc une personne pour l'assister au quotidien. Bien qu'elle n'ait aucune expérience dans ce domaine, Louisa parvient à convaincre et obtient ce poste ; elle va ainsi faire la connaissance de William qui ne se montre pas toujours très sociable

    02.jpg
    Parce qu'il n'y a pas que Game of thrones dans la vie (même si un Lannister n'est jamais loin), on retrouve notre pote Emilia Clarke pour cette comédie dramatique. Avant toi est adapté du roman éponyme de Jojo Moyes et dévoile ainsi la vie brisée d'un jeune homme paralysé à la suite d'un terrible accident et pris en main par la joviale Louisa. Ses tenues bariolées et son énergie communicative tentent ainsi de masquer une histoire dont le déroulement est on ne peut plus classique si ce n'est que le film aborde (ou plutôt devrait-on dire survole) aussi le sujet sensible de l'euthanasie. Un film où la banalité l'emporte sur l'émotion même si les spectateurs les plus sensibles risquent quand même de devoir utiliser leurs mouchoirs.


    I! faut le voir pour : Offrir des collants originaux à votre compagne !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • La dame en noir

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    La naissance de son fils Joseph (Misha Handley) fut à la fois un bonheur et un malheur car son épouse Stella (Sophie Stickey) perdit dans le même temps la vie plongeant notre pote Arthur Kipps (Daniel Radcliffe) dans une profonde détresse. Ce notaire n’est pas au bout de ses peines car le cabinet dans lequel il travaille est prêt à se passer de ses services, sa dernière chance repose sur un dossier à régler à Crythin Gifford. Arthur doit donc s’absenter pour quelques jours et lorsqu’il arrive au village, l’accueil est plutôt froid pour ne pas dire déplaisant. La maison dans le marais dont il doit s’occuper alimente de nombreuses histoires morbides et il va se rendre compte qu’il s’y passe effectivement de drôles de phénomènes.

    01.jpg

    Si La dame en noir ne comptait pas dans sa distribution le désormais célèbre Daniel Radcliffe pour son premier grand rôle au cinéma après la longue saga Harry Potter, ce film passerait bien inaperçu. D’ailleurs même avec sa présence, on est loin d’être convaincu par ce film d’horreur qui vous réserve tout juste quelques sursauts si vous avez eu la chance de garder les yeux ouverts. Bardé d’un scénario sans éclat et d’une réalisation qui confine à un ennui aussi profond qu’interminable, Radcliffe fait son maximum pour nous ensorceler sans succès. Ça ne fera ni le bonheur du spectateur ni une belle référence pour l’acteur qu’on attendra désormais à chaque fois au tournant !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter d’offrir des vêtements noirs à votre femme !

     

    En savoir plus sur La dame en noir 2 : L'ange de la mort ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Albert Nobbs

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Tous les clients de l’Hotel Morrison vous le diront, Albert Nobbs (Glenn Close) est un serveur exemplaire doublé de courtoisie. Ils seraient pourtant bien surpris d’apprendre que cet employé irréprochable est en réalité une femme ! Parce que c’est une époque où il est difficile de trouver un emploi à Dublin, Albert s’était grimé de la sorte pour devenir serveur et l’est resté depuis. Au service de Madame Baker (Pauline Collins) depuis de nombreuses années déjà, il économise consciencieusement tout son argent avec le rêve d’ouvrir un jour sa propre boutique de tabac. Son secret était bien gardé jusqu’à ce qu’il soit forcé de partager son lit avec un certain Hubert Page (Janet McTeer).

    01.jpg

    Albert Nobbs, personnage de roman de George Moore et totalement familier pour la comédienne Glenn Close puisqu’elle l’a incarné pour la première fois il y a 30 ans dans le cadre d’une pièce de théâtre. Plus qu’une nouvelle ligne d’une filmographie déjà prolifique ; c’est donc avant tout un projet hautement plus personnel, un investissement qui se ressent à l’écran. Méconnaissable dans la peau de ce serveur, la performance de Close est grandiose seulement ça reste un film d’époque à la réalisation très austère. En plus de cela l’histoire est on ne peut plus linéaire ce qui finit vite par nous faire décrocher et nous fait progressivement oublier la présence de cette grande artiste !

     

    Il faut le voir pour : Surveiller attentivement vos économies si vous rencontrez une femme …

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire