Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

walt disney

  • La reine des neiges

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Au royaume d’Arendelle vivent Anna & Elsa, 2 sœurs qui s’adorent et totalement inséparables jusqu’au jour de cet accident. Elsa possède d’extraordinaires pouvoirs lui permettant de faire apparaitre aussi bien de la neige que de la glace mais lors d’un simple jeu, elle blesse gravement Anna. Après une visite auprès des trolls, les parents décident que pour contrôler les pouvoirs de leur fille, elle devra rester enfermée au château à l’abri du regard de tous tandis qu’on effacer toutes traces de ses pouvoirs dans la mémoire d’Anna. Les années passent et 3 ans après la tragique de ses parents en mer, Elsa s’apprête à monter sur le trône d’Arendelle, une belle occasion de faire la fête et pourquoi pas de trouver le prince charmant !

    01.jpg

    Adaptation du conte de Hans Christian Andersen, La reine des neiges a quoi vous réchauffer le cœur ! Le traditionnel Disney est déjà d’un point de vue graphique réussi, un peu en deçà de l’excellent Les cinq légendes de chez Dreamworks sorti en 2012 mais vraiment séduisant. Une fois n’est pas coutume, les princesses sont à l’honneur et le coté fleur bleue y est encore plus poussée que dans les dernières productions de l’oncle Walt. Tout cela est rythmé par de nombreuses scènes musicales par contre certaines chansons nous laissent de glace à cause de leurs paroles parfois très niaises sans compter une version française pas toujours au top. On passe quand même un bon moment et surtout notre bon vieux potes Olaf est là pour nous faire rigoler et ça ba on aime !

     

    Il faut le voir pour : Se méfier des personnes qui portent toujours leurs gants, vous risquez de prendre un coup de froid !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Le roi lion

    star 04.jpg

    aff.jpg

    Tous les animaux de la Terre des lions sont venus pour célébrer la naissance du petit Simba, fils du Roi Mufasa et de Sarabi. Tous ? Pas vraiment puisque Scar, le frère de Mufasa, accueille l’arrivée de son neveu comme une malédiction qui va le priver de l’opportunité de devenir roi. Il a cependant plus d’un tour dans son sac et va faire appel aux hyènes pour tendre un piège à son propre frère. Ce dernier en voulant sauver son fils d’un troupeau de gnous perd la vie après que Scar ait refusé de lui venir en aide. Simba ne connait pas l’horrible vérité et s’estime responsable de ce qui est arrivé ; de peur d’affronter le regard des autres il préfère s’enfuir avec les encouragements de son oncle.

    01.jpg

    Il s’agit là tout simplement du plus grand succès des studios Disney au cinéma, un dessin animé entré dans le cœur de millions de spectateurs. Le roi lion c’est d’abord un environnement riche et coloré qui s’appuie également sur une bande-son très soignée pour laquelle le film obtiendra 2 Oscars en 1995. Que ce soit le Hakuna Matata du duo Timon & Pumba ou le majestueux L’histoire de la vie sans oublier la célèbre chanson Can you feel the love tonight d’Elton John, ça fait du bien aux oreilles ! Impossible toutefois de ne pas évoquer les étranges similarités entre ce chef d’œuvre de Disney et la création du Dieu du manga Osamu Tezuka Le roi Léo. A part ça c’est évidemment un des classiques incontournables de la maison de la souris aux grandes oreilles qui fera le bonheur de toute la famille.

     

    La version 3D : Dans l’ensemble c’est plutôt réussi ; on voit bien qu’il y a de réels efforts pour immerger les spectateurs dans l’histoire. Par moment, on se croirait réellement tapi derrière les brins d’herbe ou les branchages prêts à sauter sur Zazu ! Une déception toutefois, la célèbre poursuite du troupeau après Simba dans le ravin n’a pas le rendu que l’on attendait. On profitera donc de l’occasion de cette nouvelle version pour avoir une bonne raison de revoir les aventures de Simba & Nala.

     

    Il faut le voir pour : Hakuna Matata !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Le monde de Nemo

    cinéma,film,animation,le monde de nemo,andrew stanton,lee unkrich,pixar,walt disney,nemo,marion,doris

    aff.jpg

    Ça devait être le début d’une nouvelle vie pour ce couple de poisson-lune, ils venaient d’emménager dans cette anémone et attendaient impatiemment l’éclosion de leurs 400 œufs. Hélas, le destin est cruel avec Marin qui perd sa femme ainsi que tous ses enfants à l’exception d’un seul auquel il donnera le nom de Nemo. Le temps passe, ce dernier a déjà bien grandi et n’a qu’une hâte : aller à l’école mais cela inquiète au plus haut point son père. Depuis la tragédie qu’il a vécu, celui-ci se montre très méfiant parfois même trop ce qui finit par étouffer le jeune Nemo. D’ailleurs en voulant prouver que l’océan n’est pas si dangereux, le petit poisson s’aventure près d’une barque mais c’est alors qu’il est surpris par des plongeurs humains qui le capturent !

    01.jpg

    Le risque avec Le monde de Nemo c’est qu’en laissant votre enfant voir ce film, il y a de grandes chances qu’il vous réclame par la suite un aquarium accompagné d’un véritable poisson-clown. Pixar signe une nouvelle fois une œuvre de belle envergure brillant notamment par son univers maritime riche et tout en couleurs. Que l’on soit petit ou grand, on ne peut qu’être séduit par le petit Nemo sans oublier la très marrante Doris dont la mémoire laisse à désirer ; tout est réuni pour que cela devienne un classique de l’animation. Un film qui a également fait parler de lui dans les faits-divers puisque Disney fut poursuivi par l’éditeur Flaven Scene pour plagiat. Une affaire qui n’est pas sans rappeler celle vécue avec Le roi lion et qui a finit par la victoire du géant aux grandes oreilles.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Merlin l’enchanteur

    aff.jpg

    Lorsque le roi d’Angleterre est mort, tout un pays était envahi par la tristesse d’avoir perdu un souverain si prestigieux. Alors qu’on s’interrogeait sur sa succession, un miracle eut lieu ; une épée apparut au cœur de Londres. Sous la garde de celle-ci, on pouvait y lire l’inscription suivante : « Celui qui pourra arracher cette épée de l’enclume scellée dans la pierre sera digne d’être roi, souverain maitre de l’Angleterre ». Hélas, personne ne put libérer l’épée et elle tomba dans l’oubli tandis que le pays se retrouvait plongé dans le chaos. Les évènements vont cependant connaitre une importante tournure à en croire Merlin l’enchanteur qui sait déjà ce que l’avenir lui réserve. Le prochain roi d’Angleterre se nomme Arthur, un garçon de 12 ans qu’il va devoir éduquer avant qu’il ne devienne ce personnage si important que l’on connait tous aujourd’hui.

    02.jpg  03.jpg  01.jpg

    Pour ce 18ème classique de l’animation, les studios de Walt Disney ont donc adapté le roman de Terence Hanbury White retraçant la vie d’Arthur, futur roi d’Angleterre. Merlin l’enchanteur c’est le film pour enfants par excellence en référence notamment au message qu’il communique : avoir une tête bien remplie vous permettra de réussir dans la vie, de quoi les motiver pour travailler à l’école ! On assiste à l’éducation d’Arthur à travers ses différentes expériences sous la forme d’un poisson, d’un écureuil ou encore d’un oiseau ; l’occasion de découvrir d’autres horizons et de mettre à profit les conseils de Merlin. Film d’animation bon enfant qui se résume également par cet adage populaire : simple mais efficace.

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire
  • Dumbo

    aff1.jpg

    Les cigognes ont accomplis leur mission ; elles ont délivré tous les bébés animaux auprès de leurs parents vivants dans un cirque itinérant actuellement basé en Floride. Pourtant, il manque quelqu’un à l’appel, en effet l’éléphante Mme Jumbo n’a pas vu son enfant venir jusqu’à elle mais rassurez-vous, il ne s’agissait là que d’un contretemps ! Alors que toute la troupe avait repris la route, une cigogne vient en effet déposer un bébé qui portera le nom de Dumbo. Cet éléphanteau attire tout de suite l’attention de tous car il possède d’énormes oreilles ce qui lui vaut quelques moqueries et sa mère fait tout ce qu’elle peut pour le protéger. Se faisant elle provoque hélas un incident ce qui lui vaut d’être séparée de Dumbo.

        01.jpg 02.jpg 03.jpg

    Aujourd’hui encore il reste l’éléphant le plus connu de l’univers cinématographique c’est dire si Dumbo a marqué la mémoire (d’éléphant) de millions et millions de spectateurs. Fait assez rare et encore plus pour un film d’animation, le héros est totalement muet, un détail qui relève de l’anecdotique tant on se laisse ensuite attendrir par cette version revisitée du vilain petit canard. La simplicité est souvent gage de qualité et Dumbo en est la preuve vivante ; un graphisme et un univers très enfantin, une histoire universelle et donc intergénérationnelle font de ce 4ème classique de Walt Disney un film forcément inoubliable.

     

    La scène à ne pas louper : L’envol de Dumbo !

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire
  • Blanche-Neige et les sept nains

    aff1.jpg

    Lorsque la Reine interroge son miroir magique pour connaitre la plus belle femme du Royaume, elle ne s’attendait certainement pas à ce que la réponse soit Blanche-Neige. Courroucée par cette révélation, elle charge son valet de la tuer ce qui lui permettra ainsi de devenir la plus belle des reines. Au dernier moment, le valet ne peut exécuter l’ordre qu’on lui a donné et invite Blanche-Neige à s’enfuir dans la foret où elle finira par trouver refuge dans une maison désordonnée. Avec l’aide des animaux, elle va rafraîchir cette maison qui en avait bien besoin et puis, terrassée de fatigue, elle s’écroule de sommeil dans ces drôles de petits lits. Quelle surprise lorsqu’à son réveil elle se voit accueillie par 7 adorables nains qui vont l’adopter sans la moindre hésitation …enfin à part notre pote Grincheux !

    03.jpg    01.jpg    02.jpg

    Considéré par beaucoup comme la référence ultime de l’œuvre de Walt Disney, Blanche-Neige et les sept nains est surtout son premier film d’animation, celui qui allait changer à jamais le paysage cinématographique. A l’époque de sa sortie, peu de gens croyaient possible qu’un simple dessin animé parvienne à séduire les spectateurs mais 70 ans plus tard on ne peut que s’incliner devant cette adaptation magique du conte des Frères Grimm. Outre ses qualités esthétiques, la bande originale a également une place toute particulière puisque se graveront dans nos mémoires le célèbre Heigh-ho des sept nains mais également le désormais classique Un jour mon prince viendra. Un œuvre immense et incontournable qui a posé les fondations d’un genre.

     

    La scène à ne pas louper : Le ménage de la maison des 7 nains.

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire
  • Bambi

    aff.jpg

    Un nouveau jour se lève dans la foret et tous les animaux se réveillent tout doucement mais un évènement va vite les réunir : la naissance du nouveau petit prince ! Un jeune faon du nom de Bambi fait ses premiers dans la foret sous les regards émerveillés de ses nouveaux potes d’enfance. Les jours passent et Bambi découvre les secrets de cet immense foret et ses habitants où il est rapidement adopté par Pan Pan le lapin, Fleur le putois ou encore la si belle Féline. Il découvre également le plaisir de se promener dans la magnifique prairie hélas, il va également apprendre qu’il n’est pas à l’abri de nombreux dangers et notamment de celui qu’on appelle l’homme.

     02.jpg 01.jpg 03.jpg

    C’est en revoyant aujourd’hui Bambi que je me rends réellement compte comment ce dessin animé de Walt Disney doit être considéré comme un véritable chef d’œuvre du 7ème art. Bambi c’est avant tout l’histoire de la vie, un cycle qui se traduit au gré des saisons et qui débute notamment par la naissance de notre héros. Il faut savoir que la production de Bambi fut maintes fois retardée et qu’entre-temps on a pu découvrir un autre chef d’œuvre du nom de Fantasia. On retrouve une certaine influence puisque Bambi s’apparente pratiquement à un spectacle animé servi par une bande originale particulièrement soignée, les dialogues y sont minimalistes afin également de restituer au mieux l’univers animalier de l’histoire. Un must de l’animation.

     

    La scène à ne pas louper : Les premiers pas de Bambi.

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire
  • Aladdin - Karine Costa & Paolo Domingo / Ce rêve bleu

    C’est en 1993 que débarque ce 40ème long métrage des studios de Walt Disney, inspiré par les contes des milles et une nuits. Aujourd’hui encore Aladdin reste pour moi un des plus beaux films d’animation et le tube interprété par Karine Costa & Paolo Domingo y est pour beaucoup. A noter d’ailleurs que la version originale est même parvenue à décrocher l’Oscar de la meilleure bande originale en 1993. Pour vous dire j’avais même acheté le CD single qui a tourné en boucle et malgré le poids des années, j’ai toujours l’espoir de vivre un jour Ce rêve bleu !

     


    Lien permanent Catégories : Quand la musique fait son cinéma 0 commentaire
  • Pirate des Caraïbes : La fontaine de jouvence

    aff.jpg

    A en croire de nombreuses rumeurs, le légendaire capitaine Jack Sparrow (Johnny Depp) serait à Londres pour recruter un équipage et partir pour de nouvelles aventures. Ayant eu vent de cela, le véritable Jack Sparrow va démasquer l’imposteur ; il s’agit d’Angelica (Pénélope Cruz), une femme qu’il a aimé il y a des années de cela. Après s’être évanoui, le pirate se réveille à bord du navire de Barbe noire (Ian Mcshane) et se dirige vers une quête prestigieuse : la fontaine de jouvence ! Avant de s’y rendre, nos potes doivent d’abord s’assurer d’obtenir une larme de sirène ainsi que les 2 calices ayant appartenues à Ponce de León.

     

    01.jpg

    Le raz de marée Pirate des Caraïbes n’a pas fini de déferler sur nos écrans puisqu’on retrouve notre cher Johnny Depp pour la 4ème fois dans la peau du plus célèbre des pirates et une nouvelle trilogie est d’ores et déjà annoncée. Exit Gore Verbinski qui laisse la place à Rob Marshall pour nous proposer le film d’aventures que l’on attendait. Difficile de révolutionner une saga qui a marqué les spectateurs, on joue donc la carte de la facilité et Pirate des Caraïbes : La fontaine de jouvence reste fidèle à ses prédécesseurs et cela devrait largement suffire pour assurer son succès dans les salles. Un détail tout de même à signaler, le couple de la sirène et du prêtre censé remplacer Kieira Knightley & Orlando Bloom se révèle inutile dans ce film. La sortie familiale du moment !

                                                                                                                                                                                      

    Il faut le voir pour : Apprendre qu’une jambe en bois peut vous faire du bien au gosier !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Winnie l’ourson

    c.jpg

    Au moment où il se réveille, Winnie ne sait pas encore qu’il a quelque chose d’important à faire aujourd’hui mais avant tout il doit trouver du miel. En effet, son ventre ne cesse de gargouiller et malheureusement tous les pots qui se trouvent chez lui sont vides. Il se dirige donc chez son pote d’enfance Bourriquet et c’est là qu’il découvre que l’âne a perdu sa queue. Alors que tout le monde cherche de quoi remplacer cette queue ; nos amis pensent que Jean-Christophe a été enlevé par le monstrueux Poil long. Ils mettent alors un plan ingénieux pour le piéger et libérer ainsi leur ami mais Winnie lui n’a toujours pas trouvé de miel.

    a.jpg

    Indémodable, Winnie l’ourson nous revient dans de nouvelles aventures cinématographiques et le charme opère toujours. On retrouve bien entendu tous ses potes d’enfance ; Tigrou, Maman Gourou et son Petit Gourou, Maitre hibou, Porcinet, Coco Lapin et le tonitruant Bourriquet. Face aux déluges de productions en images de synthèse et autres effets 3D ; ce dessin animé conserve la recette qui a fait son succès à savoir des dessins simples et des personnages attachants. Les parents verront se réveiller de nombreux souvenirs tandis que les enfants se laisseront facilement entrainer dans la forêt des rêvés bleus.

     

    Il faut le voir pour : Aller au supermarché pour faire des réserves de miel.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire