Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Black dynamite

    aff.jpg

    Ce qui est sur c'est qu'il vaut mieux ne pas trainer dans le coin lorsque Black Dynamite (Michael Jai White) apprendra la mort de son frère. A lui seul il a autant de force d'impact qu'une armée toute entière et il ne laissera pas ce crime impuni. Une vengeance qui lui tient d'autant plus à cœur qu'il avait promis à sa mère sur son lit de mort qu'il veillerait attentivement sur son petit frère. Black Dynamite va donc devoir lancer sa propre enquête et découvrir qui a assassiné son frère mais aussi qui se permet de faire circuler cette drogue qui n'épargne personne, pas même les enfants de l'orphelinat.

    01.jpg

    Hommage assumé à la Blaxploitation des années 1970, Black dynamite avait de quoi devenir un film culte, un potentiel gâché par des gags pas toujours très bien amenés conduisant parfois à des incompréhensions. C'est qu'il ne suffit pas de nous mettre face à un héros improbable - incarné toutefois avec perfection par Michael Jai White - et lancé dans des situations tordues pour faire une bonne comédie. Il y a avait de l'idée avec cette comédie et le personnage a le potentiel pour survivre et revenir dans de nouvelles aventures mais il faudra juste revoir un peu les gags parfois trop superficiels pour réellement déclencher des crises de rires.

     

    Il faut le voir pour : Freiner un peu sur la bière, on ne sait jamais ...

     

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • L’amour de l’or

    aff1.jpg

    Au départ pour Tess & Benjamin Finnegan (Kate Hudson & Matthew McConaughey) l’histoire d’un trésor perdu au cours du 18ème siècle était un simple amusement. Ils étaient alors jeunes mariés et un peu fou ce qui les a conduit à tenter l’aventure, cherchant ça et là des indices qui les mèneraient vers la richesse. 8 ans après, ils en sont toujours au même point …ou presque ! Tess en a eu assez de cette vie et après une violente dispute, elle a quitté son mari avec comme ambition de reprendre ses études. Benjamin lui reste obnubilé par le trésor et compte bien mettre la main dessus d’autant plus qu’il vient de trouver une preuve irréfutable, un morceau d’assiette d’époque !

    02.jpg

    Du soleil, des bikinis et de la plongée sous-marine tel est le programme de ce film de vacances qu’est L’amour de l’or. L’histoire n’est pas des plus convaincantes, Matthew McConaughey en aventurier fauché veut absolument trouver le trésor mais évidemment, des rivaux visent le même objectif ! Pour lui tenir compagnie, Kate Hudson joue les compagnes contrariée tandis qu’une brune joue les blondes. Très superficiel, on regrette vite le coté aventure franchement peu excitant ; le film privilégiant l’aspect comédie qui n’est là aussi pas des plus convaincants. On s’ennuie donc pas mal devant ce film qui avait pas mal d’atouts mais qui n’a vraiment rien de précieux.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Une petite zone de turbulences

    aff.jpg

    Après avoir consulté son médecin, Jean-Pierre (Michel Blanc) devrait être rassuré et pourtant c'est tout le contraire ! Dans son dos, il a repéré quelque chose, un simple bouton pour le docteur mais lui est persuadé qu'il est atteint d'un grave cancer qui ne lui reste que quelques jours à vivre. Tout cela le travaille et pour ne rien arranger, il apprend que sa fille Cathie (Mélanie Doutey) va se marier avec Philippe (Gilles Lellouche), un futur beau-fils qu'il ne peut pas supporter. Ajoutons à cela le fait que sa femme le trompe dans son dos et vous comprendrez pourquoi Jean-Pierre traverse actuellement une petite zone de turbulences.

    01.jpg

    Voilà une excellente comédie qui va forcément vous dérider car avec Une petite zone de turbulences, vous allez passer votre temps à rire. Adapté d'un roman de Mark Haddon, le film d'Alfred Lot se distingue surtout par des dialogues savoureux (écrits par Michel Blanc himself) et surtout qui font mouche ! Le reste repose sur la formidable entente de cette famille formidable et tellement ordinaire qu'on aimerait devenir un des leurs. C'est la comédie du moment, ça va forcément vous changer les idées et il n'en faut pas plus pour décrocher un Coup de cœur Ciné2909 !

     

    Il faut le voir pour : Limiter votre consommation d'alcool en ne buvant que des petites bouteilles.

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2010 1 commentaire
  • Blindés

    aff.jpg

    De retour d'Irak, Ty (Columbus Short) a trouvé un nouveau job et est devenu convoyeur de fonds pour la société Eagle Shield Security grâce notamment à son parrain Bill Cochrane (Matt Damon). Ce travail tombe à pic car il a grand besoin d'argent pour élever son petit frère Jimmy (Andre Kinney) dont il s'occupe depuis mort de ses parents. Malgré cela, les temps sont durs et on le menace de lui retirer la garde de son frère s'il ne trouve pas une solution au plus tôt. C'est alors que Bill lui fait une proposition indécente mais qui mérite réflexion : détourner un convoi contenant la bagatelle de 42 millions de dollars !

    01.jpg

    Blindés a tout de l'archétype du film d'action américain : un scénario basique -des convoyeurs qui veulent prendre une retraite anticipée mais dont le plan va foirer- et quelques scènes d'action pour faire grimper l'adrénaline. En dépit d'un casting intéressant (Matt Damon / Laurence Fishburne /Jean Reno) ; le tout roule à l'essence ordinaire avec un dénouement aussi surprenant que de voir Amy Winehouse ivre. Loin d'être un modèle de subtilités, en tant que spectateur on n'est pas trompé sur la marchandise à savoir un film d'action qui nous fait grâce de la moindre réflexion ce qui reposera un peu vos neurones.

     

    Il faut le voir pour : Faire appel à des tagueurs pour repeindre votre cuisine.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Mr. Nobody

    aff.jpg

    Nemo Nobody (Jared Leto) est un être unique car à l'âge de 117 ans, il est le dernier mortel vivant sur Terre. En effet, on a enfin trouvé la voie de l'immortalité et voir Mr. Nobody s'approcher de son dernier souffle est considéré comme un véritable phénomène. Un journaliste est parvenu pour l'occasion à se glisser dans l'hôpital pour l'interviewer et ce qu'il entend semble relever de l'absurde. Nemo Nobody aurait eu plusieurs vies avec 3 différentes femmes, des destins qui se sont construit consécutivement à certains choix. Elles s'appellent Anna, Jeanne & Elise (Diane Kruger, Linh-Dan Pham & Sarah Polley) et ont toutes aimé Nemo.

    01.jpg

    Avec des si on pourrait refaire le monde et chacun de nous a déjà fantasmer sur l'idée de revenir sur ses choix passés. Pour Mr. Nobody les choix n'ont pas lieu d'être, il n'y a pas de destin ; pourquoi ne pourrions-nous pas saisir toutes les opportunités qui s'offrent à nous ? Si dans sa construction globale, le film demande un petit temps d'adaptation, les histoires de Nemo manquent elles d'une pointe d'originalité ramenant alors le film de Jaco Van Dormael à une certaine normalité. Mélange intéressant entre Forrest Gump & L'étrange histoire de Benjamin Button, il manque un ingrédient pour en faire un véritable grand film.

     

    Il faut le voir pour : Vous débrouiller pour vivre au moins jusqu'en 2092

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Space Movie - La menace fantoche

    aff1.jpg

    En 2004, un vaisseau martien a atterri sur Terre sonnant le début d'une nouvelle ère. 300 ans plus tard, notre planète vit ses dernières heures menacée par les colonies de Mars et il ne reste qu'une solution : remonter le temps ! C'est une technologie qui présente beaucoup de risques et dont on ignore si elle est réellement fiable, une mission dangereuse qui va être confiée à l'équipage de l'U.S. Surprise. Le Capitaine Kork (Christian Tramitz) et ses 2 potes d'enfance sont ainsi convoqués pour retourner dans le passé et neutraliser le vaisseau spatial ce qui ferait disparaitre les colonies de Mars. Alors qu'ils s'apprêtaient à partir, ils sont attaqués par les forces martiennes précipitant leur voyage mais ils atterrissent accidentellement en 1304.

    02.jpg

    Parfois devant certains films on se met à regretter de ne pas être aveugle encore que même le doublage français de Space Movie - La menace fantoche pourrait vous faire du mal. Contrairement à ce qu'indique le titre, il ne s'agit pas d'une énième parodie des américains car celle-ci provient d'Allemagne mais il semble que le niveau d'humour pourri n'ait lui aucune frontière. Le film réussit l'exploit d'être encore plus mauvais que ses modèles américains avec cette caricature de Star Wars fusionnée avec un équipage de Star trek version gay et ce sera un bel exploit de ne pas éteindre votre téléviseur avant la fin ! Si jamais le titre de ce film vous apparaissez, fuyez aussi vite que possible dans une très lointaine galaxie.

     

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Bright Star

    aff.jpg

    Fanny Brawne (Abbie Cornish) ne s'est jamais vraiment intéressée à la poésie, elle était plutôt plongée dans la couture créant des robes uniques en leur genre. Tout ceci était vrai jusqu'à ce qu'elle rencontre John Keats (Ben Wishaw), poète peu épargné par la critique et qui doit faire face à de graves problèmes familiaux. En effet, son jeune frère est gravement malade et John se sent impuissant ne pouvant que le réconforter lors de ses crises. C'est ainsi que Fanny a commencé à côtoyer John puis au fil du temps c'est la passion de l'amour qui les a réuni. Toutefois leur relation ne peut être officialisé car le poète est criblé de dettes et n'a pas du tout les moyens d'épouser celle qu'il aime.

    01.jpg

    De la poésie et de l'amour, n'est ce pas là un programme qui vous fait rêver ? Pendant 2h00 on voit donc Fanny Brawne & John Keats roucouler, se tenir la main, s'échanger des rimes et surtout souffrir d'amuuur car la vie à 2 est impossible. Pour apprécier comme il se doit Bright Star, il faut avoir une certaine sensibilité, celle d'apprécier le lyrisme d'une poésie et si cela n'est pas votre cas, vous risquez de vous ennuyer. Outre ce coté fleur bleue qui touchera essentiellement un public féminin, on appréciera tout de même la révélation du film qu'est Abbie Cornish et le très beau couple qu'elle forme avec Ben Wishaw.

     

    Il faut le voir pour : Mettre des papillons dans votre chambre.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 2 commentaires
  • Une vie toute neuve

    aff.jpg

    Son père lui avait dit qu'elle partirait en voyage aussi Jinhee (Kim Saeron) ne s'attendait certainement pas à se retrouver abandonnée dans un orphelinat. Au départ, elle refuse de croire que son père ait pu la laisser ainsi et elle ne se mêle pas aux autres jeunes filles allant jusqu'à se retenir de manger. Son entêtement lui vaut d'être taquinée par ses camardes puis il a bien fallu que Jinhee se fasse une raison, elle ne peut pas partir ainsi. Sookhee (Park Doyeon) qui l'avait embêté au départ devient peu à peu sa pote d'enfance, elle qui ne rêve que d'une chose ; séduire des parents qui l'adopteront tandis que Jinhee refuse de partir en attendant que son père revienne la chercher.

    01.jpg

    Tirant son histoire de sa propre expérience, Ounie Lecomte signe un premier film réussi en grande partie grâce à la fabuleuse petite KimSaeron éblouissante dans son interprétation. Une vie toute neuve s'intéresse ainsi au quotidien d'un orphelinat aussi bien à travers ces enfants qui espèrent être adopté qu'à travers la vie des sœurs qui s'occupent d'eux. Un film très juste qui ne se laisse gagner à aucun moment par l'excès de bons sentiments pour émouvoir le spectateur. Même si ce n'est pas dans les salles obscures, je vous conseille vivement de découvrir ce beau long-métrage et ce sera mon Coup de cœur 2909 pour vous y encourager !

     

    Il faut le voir pour : Prouver à vos enfants l'utilité de savoir parler anglais.

     

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Paintball

    aff1.jpg

    A la recherche de sensations fortes, 8 personnes qui ne se connaissaient pas vont constituer l'équipe verte pour une partie de paintball qui restera gravé dans leurs mémoires. Leur terrain de jeu est tout simplement la plus grande surface de paintball qui existe en Europe, un lieu gardé secret. C'est encagoulé et menotté qu'ils sont conduits dans ce paradis et l'excitation est à son comble quand enfin ils peuvent se lancer dans l'action. Ils essuient vite une première attaque de l'équipe adverse mais lorsque l'un d'eux est abattu par une véritable balle, le jeu auquel ils croyaient participer devient un massacre.

    02.jpg

    Se faire la guerre, tous les garçons ou presque ont joué à ça lorsqu'ils étaient plus petit et le Paintball n'est que l'extension de ce jeu. De ce sport populaire, pourquoi ne pas en tirer un film après tout il suffit juste de remplacer les balles de couleurs par des balles en plomb ! Histoire de ne pas se voir taper sur les doigts par la censure, le film édulcore la violence de certaines scènes en faisant place à une vision thermique. C'est sur que voir du sang blanc gicler c'est tout de même moins choquant pour les âmes sensibles. Loin d'être un film exceptionnel, ça reste un divertissement convenable qui vous permettra de tuer le temps si jamais la pluie vous empêche de vous faire une vraie partie de Paintball.

     

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire