Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • J’veux pas que tu t’en ailles

    medium_aff.471.jpg

    Sur son divan de psychiatre, Paul (Richard Berry) en a vu défiler de toutes les couleurs et quand il voit débarquer ce nouveau patient qu’est Raphaël (Julien Boisselier), il ne se doute pas qu’il est en train de traiter l’amant de sa femme. Il avait déjà quelques doutes car c’est vrai que sa relation avec Carla (Judith Godrèche) n’a plus la même intensité qu’avant mais il n’y prêtait pas plus d’attention que cela. C’est donc en faisant la thérapie de Raphael qu’il comprend alors ce que traverse sa femme et il est bien décidé à tout faire pour la reconquérir.

    medium_01.453.jpg

    De prime abord, on ne peut s’empêcher de penser à Petites confidences (à ma psy) bien que les 2 films prennent des chemins bien différents au grand dam de cette comédie française. Si le film américain tirait tout son intérêt de l’interprétation dynamique de Meryl Streep, dans J’veux pas que tu t’en ailles aucun comédien ne parvient à insuffler un tant soit peu d’énergie. Pire, les échanges entre Boisselier & Berry paraissent interminables et condamne ce qui devait être une comédie en un fatras sentimental pour le moins ennuyeux.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus faire confiance à son psy.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Grande absence et retour prochain !!

    Hello les cinéphiles !!

     

    Alors que j’avais fait de gros efforts pour aller au cinéma et rattraper mon retard au niveau des Premières Impressions ; voilà que mon PC m’a totalement lâché me privant d’Internet pendant près d’un mois. Tout n’est pas encore rentré dans l’ordre mais je profite d’un accès temporaire au net pour remettre Ciné2909 à la page. Il faut dire que sans ordinateur, j’ai largement squatté les salles obscures et vous pourrez donc tout savoir dès aujourd’hui sur ce qui furent les nouveautés en salle.

     

    Retrouvez donc Le secret de Terabithia, Cendrillon et le prince  (pas trop) charmant, Alpha Dog, Norway of life, Le prix à payer, Demandez la permission aux enfants, La reine soleil, Les contes de Terremer, Big Movie, Norbit, Dans les cordes, Scandaleusement célèbre, Dangereuse séduction, Goodbye Bafana, TMNT Les tortues ninja, Anna M., Goal II La consécration, Les vacances de Mr. Bean, Sunshine, Les châtiments.

     

    Prochainement vous aurez droit à Next, J’veux pas que tu t’en ailles, American Haunting, Shooter, Love, La tête de maman ou encore Hellphone.

     

    Je pense donc que d’ici une semaine j’aurais récupéré un accès (croisons les doigts) pour que Ciné2909 reprenne son envol !

     

    Merci à tous les fidèles qui sont venus jeter un œil au blog !!

     

    Minh

    Lien permanent Catégories : Actualités 1 commentaire
  • Shooter Tireur d'élite

    medium_aff.475.jpg

    Dans quelques jours, un attentat prendra pour cible le président des Etats-Unis et selon les informations obtenues ; c’est un sniper à 1600 mètres qui devrait agir. Cela vous parait improbable ? Pas pour Bob Lee Swagger (Mark Wahlberg) en tout cas, ancien soldat qui s’était retiré après un tragique évènement en Ethiopie où il a perdu son pote d’enfance Donnie (Lane Garrison). On a donc fait appel à lui pour contrecarrer cette tentative d’assassinat et très vite, le Sergent Swagger devine tout des intentions du tireur. La vie du président semble donc être entre des mains expertes mais sont-elles réellement bien intentionnées ?

    medium_01.457.jpg

    Voilà un bon film de mecs ou je ne m’y connais pas !! Antoine Fuqua n’est pas un amateur et sait offrir du spectacle et il est de retour avec une œuvre aboutie menée de main de maitre par Mark Wahlberg. S’il n’apporte rien de révolutionnaire, Shooter Tireur d’élite ravira les fans d’action en manque d’échanges de coups de feu et d’explosions en tous genres constituant ainsi un divertissement plus qu’agréable. Un film à consommer sans modération avec son paquet de pop-corn et un bon litre de coca; Coup du coeur Ciné2909 du moment.

     

    Il faut le voir pour : Ne pas commettre l’erreur de tuer le chien d’un Sniper.

     

    Découvrir le film Dans la peau du héros.

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Les châtiments

    medium_aff.470.jpg

    Prof à l’université, notre pote  d’enfance Katherine Winter (Hilary Swank) mène une vie paisible ; un repos après le cauchemar qu’elle a vécu au Soudan. Accompagnant une mission religieuse, elle y a perdu mari et enfant dans des circonstances insupportables ce qui a ébranlé sa foi en Dieu. C’est son passé de missionnaire qui a amené Doug Blackwell (David Morrissey),  habitant de la petite ville de Haven à l’aborder pour lui faire part des étranges phénomènes qui a eu lieu chez lui. On a récemment retrouvé le corps d’un jeune garçon étendu dans la rivière avec à ses cotés sa jeune sœur Loren (Annasophia Robb). Le plus inquiétant reste à venir puisque à la suite de cet évènement, l’eau a laissé place à une rivière de sang !

    medium_01.452.jpg

    Bon, un nouveau film d’épouvante mais cette fois sur fond de croyances religieuses histoire de nous changer un peu de tous les psychopathes-meurtriers (encore que je ne suis pas sur qu’il y ait une réelle différence). On ne peut pas dire que Les châtiments innove dans quoi que ce soit avec certes une Hilary Swank qui fait son job mais un film vu et archi-vu. Vous l’aurez deviné, c’est divertissant et ça se laisse voir mais de là à payer une place de ciné… La seule chose intéressante c’est que ça étoffe la filmographie de la jeune Annasophia Robb vu récemment dans Le secret de Terabithia et qui commence à se faire connaitre. Pourvu que ça dure !


    Il faut le voir pour : Réviser vos versets de la Bible.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Les vacances de Mr. Bean

    medium_aff.468.jpg

    Planquez-vous, il est de retour et le pire c’est qu’il arrive en France !! De qui je parle ? De notre pote d’enfance Mr.Bean (Rowan Atkinson) tout fier d’avoir remporté le gros lot d’une tombola : un voyage chez nous et plus précisément sur les cotes ensoleillées de Cannes. Mais en France comme dans son Angleterre natale, Bean accumule les galères et sans comprendre pourquoi, il se retrouve soupçonné d’avoir enlevé un jeune garçon. Commence ainsi un long périple pour le ramener auprès de son père à Cannes, un voyage ponctué de surprises avec notamment sa belle rencontre avec Sabine (Emma de Caunes).

    medium_01.450.jpg

    Fan de la première heure des aventures télévisées, le premier long métrage était déjà décevant et ce n’est pas cette suite sans plus de saveur qui va arranger les choses. En recyclant quelques gags (remplacez le steak tartare par des huîtres) ; Les vacances de Mr. Bean pêche ensuite par un manque absolu d’idées et de fantaisie. On se contente de transporter le personnage dans des situations toujours plus rocambolesques avec un humour aux abonnés absents. Si vraiment vous souhaitez vous offrir une bonne tranche de rire avec Mr. Bean, mieux vaut se retaper les shows télévisés.

     

    Il faut le voir pour : Retrouver le personnage de Mr. Bean.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Sunshine

    medium_aff.474.jpg

    2057, l’espèce humaine est menacée d’extinction car notre soleil se meurt chaque jour qui passe. Une troupe de scientifiques a été envoyée à bord du vaisseau Icarus 1 avec pour mission de mettre en œuvre une explosion afin que le soleil se ravive et que ses rayons parviennent jusqu’à notre planète. 7 ans se sont passés et l’on est sans nouvelles de cette expédition si bien qu’un nouveau vaisseau baptisé Icarus 2 fut envoyé pour accomplir la mission et sauver la Terre. Tout se passe bien jusqu’au moment où l’équipage reçoit un signal de détresse provenant d’Icarus 1.

    medium_01.456.jpg

    Plus ou moins attendu, voilà que débarque le nouveau Danny Boyle et je dois dire que je n’étais pas vraiment pressé d’aller le découvrir. Si la découverte de l’immensité de l’espace reste encore un rêve pour beaucoup d’hommes, j’ose espérer que ce sera moins ennuyeux que Sunshine qui est loin de briller. Après une première partie convenable, le film vire en un thriller peu passionnant et surtout loin de faire dans l’originalité bien qu’au niveau réalisation, Boyle tente quelques fantaisies. Bref, si vous voulez profiter du soleil, sortez car il fait beau et n’oubliez pas votre crème de bronzage !

     

     

    Il faut le voir pour : Choper un coup de soleil.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • John Tucker doit mourir

    Salut à toutes,

    medium_aff.484.jpg

    medium_01.466.jpgJe m’appelle Kate (Brittany Snow) et je vais tuer John Tucker (Jesse Metcalfe) !! Reprenons l’histoire du début ; en fait j’ai toujours été une fille comment dire… invisible. J’avais beau être là, personne ne me voyait.

     

    Maintenant que je suis au lycée, rien n’a changé jusqu’au jour où j’ai découvert que le garçon le plus populaire du bahut, John Tucker se permettait de sortir avec plusieurs filles en même temps.

     

    medium_02.118.jpg

    Cela ne me concerne pas directement mais c’est à ce moment là que j’ai fait la connaissance de Carrie, Heather & Beth (Arielle Kebbel, Ashanti & Sophia Bush). On a décidé de s’unir et de faire payer à John ce qu’il leur a fait subir !

     

     

    En Résumé : Il est clair qu’il s’agit là d’un film pour les jeunes ce qui explique un scénario léger, l’absence totale d’originalité et un humour pas toujours drole. Pour pallier à tous ces défauts, on a engagé 2-3 comédiens en devenir (notamment Jesse Metcalfe vu dans Desperate Housewives) histoire de profiter de leur notoriété actuelle pour promouvoir un film vu et archi-vu. Bref, John Tucker doit mourir sent le réchauffé à plein nez et n’intéressera qu’un public restreint à savoir les moins de 18 ans (et encore…).

     

    En sa voir plus sur John Tucker doit mourir ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Goal II La consécration

    medium_aff.467.jpg

    Depuis qu’il est arrivé au club de Newcastle, Santiago Munez (Kuno Becker) enchaîne les buts au plus grand bonheur des supporters des magpies. Un succès qui ne tarde pas à arriver aux oreilles des dirigeants du Real Madrid, l’un des plus grands clubs européens de football. C’est un rêve qui se concrétise et Santiago n’hésite pas une seconde en signant chez les Galactiques où il pourra côtoyer les Zidane, Ronaldo, Beckham sans compter son pote d’enfance Gavin Harris (Alessandro Nivola). Succès, richesse ; tout va dans le meilleur des mondes pour notre jeune prodige mais la gloire a parfois un lourd tribut à payer.

     

    medium_01.449.jpg

    Difficile pour moi de passer à coté de ce film qui aura tout même mis du temps à sortir dans nos salles. On retrouve donc le jeune Santiago en pleine ascension dans le monde footballistique et notamment dans le mythique club du Real Madrid croisant ainsi le chemin de nombreuses stars du ballon rond. D’ailleurs, l’histoire de Santiago n’est pas sans rappeler celle du Spice Boy David Beckham qui avait su profiter de sa liberté pour profiter des excès ibériques. Les fans de ballon rond apprécieront, les autres laisseront Goal II La consécration sur la touche !

     

     

     

    Il faut le voir pour : Se dire qu’on aurait mieux fait de bosser nos dribbles plutôt que de faire des études.


     

    En savoir plus sur Goal, naissance d’un prodige ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Anna M.

    medium_aff.469.jpg

    Anna (Isabelle Carré) est une jeune femme comme beaucoup d’autre mais au fond d’elle, elle souffre d’un mal étrange. Vivant en compagnie de sa mère, elle souffre de l’absence d’amour et c’est d’ailleurs ce qui l’a poussé à tenter de se suicider en se jetant au devant d’une voiture. Heureusement, elle s’en sort indemne et se réveille dans le service du docteur Zanevsky (Gilbert Melki) ; une rencontre décisive. Elle le sent, le médecin la désire et c’est en le suivant qu’elle récolte tous ces signes qui ne trompent pas mais pour qu’ils puissent vivre leur passion ; il faudra qu’elle se débarrasse de sa femme !

    medium_01.451.jpg

    Qui aurait cru qu’être harcelé par la charmante Isabelle Carré puisse être un calvaire et pourtant après avoir vu Anna M., vous changerez vite d’avis ! Ce film porté par la grande performance de la comédienne tout d’abord excentrique puis profondément inquiétante (notamment durant la scène avec les 2 Petites filles) va vous faire froid dans le dos. L’occasion pour le grand public d’observer une maladie peu connu : l’érotomanie ce qui nous donne un thriller assez sympa.

     

    Il faut le voir pour : Vous assurer que personne ne vous suit !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • TMNT Les Tortues ninja

    medium_aff.466.jpg

    C’est au sein d’une profonde jungle sud-américaine que notre histoire débute, c’est là qu’April O’Neil retrouve la trace de Leonardo. Ce dernier a en effet été envoyé par son père et sensei Splinter afin de parfaire son statut de leader des tortues ninja. Orphelins de leurs frères ; Donatello, Raphael & MichaelAngelo ont plus ou moins bien accepté ce départ mais le temps est venu pour nos 4 mangeurs de pizzas préférés de se réunir. Léonardo retourne donc à New York, un retour providentiel puisqu’une terrible menace vieille de 3000 ans s’apprête à s’abattre sur Terre !

    medium_01.448.jpg

    Ahlala, les tortues ninja c’est toute ma jeunesse ; je me souviens encore quand j’avais découvert avec émotion le premier film live dans une salle comble de 5 personnes ! C’est donc sous la forme d’un film d’animation qu’ils nous reviennent dans les salles obscures et à ma grande surprise, c’est plutôt réussi ! Destiné à un public résolument jeune, TMNT Les tortues ninja ne fait pourtant pas les choses à moitié avec une histoire bien construite mais c’est surtout au niveau technique qu’on en prend plein la figure (le duel Raphael/Léonardo sous la pluie est splendide). J’ai bien aimé alors si j’avais eu 20 ans de moins, j’aurais été emballé alors une seule chose à dire : Cowabunga !!

     

    Il faut le voir pour : Retrouver des héros de notre enfance !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire