Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ma vie n’est pas une comédie romantique

    3d97920c31edef27369120d5fd6c9ec9.jpg

    Thomas Walkovic (Gilles Lellouche) vous le dira, les histoires d’amour ne finissent bien que dans les films au cinéma ! Alors qu’il croyait avoir trouvé son âme sœur, il vient d’apprendre qu’elle le trompait depuis 1 an déjà précipitant ainsi la fin de leur relation. Pour couronner le tout, il est obligé de retourner vivre chez ses parents en attendant de retrouver un peu le moral et de se relancer. Alors qu’il achetait du papier toilette, voilà qu’il croise une pote d’enfance Florence Baron (Marie Gillain), mariée avec 2 enfants. Les retrouvailles se poursuivent lorsque Florence l’invite à diner à la maison mais elle ne se doute pas qu’il va involontairement briser son mariage.

    2346588a7dc7443a8704a020f07fff88.jpg

    Comme son titre l’indique si bien, ce film se veut aux antipodes de la comédie romantique de base avec tout d’abord un héros digne dans lequel se reconnaitront de nombreux geek. Testeur de jeux vidéo avec son pote incarné par l’incroyable fiancé Laurent Ournac qui signe là sa première participation sur le grand écran ; Gilles Lellouche n’a pas vraiment le profil de l’homme idéal. De la même manière, la rencontre et la scène finale de Ma vie n’est pas une comédie romantique joue sur ce coté parodique sans nous offrir la belle comédie que l’on attendait. Le film ne s’impose pas mais si vous appréciez le sympathique Gilles Lellouche & Marie Gillain, peut-être serez-vous tenté…de le louer quand il sortira en DVD.

     

    Il faut le voir pour : Eteindre son portable après minuit.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Clerks 2

    e5c7fe5f7b8f802faa61460988aafe17.jpg

    C’est la cata ! Le Quick Stop a pris feu !! C’était il y a maintenant 1 an et nos potes d’enfance Dante Hicks & Randall Graves (Brian O’Halloran & Jeff Anderson) ont bien été obligés de trouver un autre boulot. C’est ainsi qu’ils ont atterri chez Mooby’s, un fast food parmi tant d’autres. Pour Dante, une nouvelle existence se profile à l’horizon puisqu’il s’apprête à s’installer en Floride avec Emma (Jennifer Schwalback), sa petite-amie et future épouse. Pendant ce temps, Randall prend un malin plaisir à torturer son collègue de travail Elias (Trevor Fehrman), chrétien convaincu qui attend impatiemment la sortie au cinéma des Transformers.

    643de136876f83a6589c051f1a328f44.jpg

    Réaliser une suite d’une œuvre devenue une référence pour beaucoup est un exercice périlleux et risqué. Kevin Smith a cédé à la tentation certainement aidé par un joli cachet avec Clerks 2 mais aussi par amour pour les personnages et pour son pote Jason Mewes (aka Jay) qui traversait une période difficile liée à des problèmes de drogue. Exit le noir et blanc, le décor change également avec un fast-food très animé mais je vous rassure les dialogues sont toujours aussi superficiels et accrocheurs. Si le film reste sympathique, il reste trop dans la lignée du 1er épisode et n’apporte finalement pas grand-chose à la saga.

     

    Découvrez le film Dans la peau du héros !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire
  • Jean Claude Dusse - Les bronzés font du ski

    dd81ea2fe15efea6faf8d706328d2772.jpg

     
    Jean-Claude : Quand te reverrais-je ? Pays merveilleux où ceux qui s'aiment vivent à deux !
    Quand te reverrais-je ? Pays merveilleux…

     

     

    Et comme c'est la période de Noël, voici en cadeau l'extrait audio ! 

     

    podcast

     

    Lien permanent Catégories : La réplique culte 0 commentaire
  • Si c'était lui

    a57eeb9b1cbf55a6de56d3af42d42074.jpg

    Depuis qu’il a tourné le dos à son père, Valentin Bernier (Marc Lavoine) a connu de nombreuses galères, aujourd’hui encore il est dans une situation des plus précaires. Heureusement, il a réussi à se faire prêter cet appartement pour 3 mois ce qui lui laisse un peu de répit mais il semble qu’il n’est pas vraiment le bienvenu au sein de l’immeuble. Au premier regard, Hélène (Carole Bouquet), écrivaine reconnue, sentait que cet homme allait lui attirer des ennuis d’autant plus que son fils Jérémy (Jean Senejoux) en a fait son modèle. Issus de milieux sociaux que tout oppose, ils vont pourtant se rapprocher.

    e4126dadac397debbaa30fca3b828238.jpg

    Si c’était lui a la bonne idée de sortir du moule des comédies sentimentales habituelles dans une version plus contemporaine de La belle et le clochard. On s’amuse de voir le personnage de Valentin plein de nervosité et bien loin de l’image du playboy qu’incarne habituellement Marc Lavoine. Soulignant les préjugés auxquels nous sommes soumis quotidiennement, ce message devient hélas vite accessoire laissant place au développement de l’histoire entre les 2 héros. Le duo Carole Bouquet (toujours aussi resplendissante) / Marc Lavoine fonctionne merveilleusement bien aidé par la facétieuse Florence Foresti et tout cela contribue à la bonne humeur communicative de ce film. Une bonne surprise qui mérite sa chance !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter d’utiliser votre ascenseur.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Team America, Police du monde

     

    Partout à travers le monde, nous sommes tous exposés au danger du terrorisme. Heureusement pour toute l’humanité, il y a encore des hommes capables de se poser en tant que sauveurs du monde et l’on ne s’étonnera pas que ce soient des américains. En effet, nos alliés outre atlantique ont eu l’ingéniosité de créer une section d’élite avec des combattants hors normes chargés d’intervenir partout où le mal oserait faire son apparition ; voici la Team America ! Mais cette guerre contre le terrorisme est cruelle et n’épargne personne pas même les membres de la Team America qui perdent un précieux allié lors d’une mission à Paris, une disparition qui sera difficile à pallier.

    7be78d6d3ba354002a8c9fd1922db051.jpg

    Ames sensibles, s’abstenir !! Contrairement à ce que les apparences pourraient laisser croire, Team America, police du monde est destiné à un public averti et ne convient pas vraiment aux jeunes enfants. Normal quand on sait que les réalisateurs ne sont autres que Trey Parker & Matt Stone, créateurs de la série animée et controversée South Park. Scénario déjanté, humour parfois trash et Kim Jong Il, le dictateur chinois en méchant de service ; voilà le menu qui vous est proposé. Un film qui plaira logiquement aux fans de South Park, on retrouve cet esprit décalé qui a fait la marque de fabrique des 2 auteurs avec un humour parfois très ″pipi caca″ qui devrait trouver son public en tout cas moi j’aime !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire
  • Un baiser s'il vous plaît

    f07b68b02968054567edf0cb3222473b.jpg

    Judith & Nicolas (Virginie Ledoyen & Emmanuel Mouret) étaient des potes d’enfance du lycée, des inséparables qui connaissaient tout sur tout de leur vie privée respective. Judith était en couple avec Claudio (Stefano Accorsi) ; ils vivaient heureux et avaient une situation qui aurait fait bien des envieux. Nicolas lui cherchait encore le grand amour, malgré de belles rencontres il n’a jamais trouvé la perle rare et cela fait un moment qu’il n’a personne et le voilà qu’il se retrouve dans une situation horrible : en manque d’affection ! Pour remédier à cela, il a retourné toutes les solutions possibles et la seule qu’il lui reste est de faire appel à sa meilleure amie Judith car finalement ce ne sera qu’un baiser sans grandes conséquences se disent-ils…

    44afc36e4f888c05b137873f5a18e813.jpg

    C’est en allant voir Changement d’adresse que j’avais découvert le réalisateur Emmanuel Mouret dont les films possèdent cette touche reconnaissable entre mille. Un baiser s’il vous plaît en est l’exemple le plus flagrant avec notamment des dialogues merveilleusement bien écrits sans pour autant relever d’un vocabulaire soutenu. Une nouvelle fois Mouret se met en scène et retrouve Frédérique Bel qu’il avait déjà cotoyé dans son précédent film et Virginie Ledoyen qui vient lui donner la réplique. Par contre, je suis convaincu d’une chose avec ce type de film soit on aime soit on adore et moi je suis plutôt friand de ce genre de découverte.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais embrasser votre meilleur(e) ami(e) !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • La graine et le mulet

    84a3066def96d920833426412eac1e08.jpg

    Voilà plus de 35 ans que Slimane (Habib Boufares) travaille au chantier, il a toujours su répondre aux besoins de sa famille. Aujourd’hui séparé de sa femme, il vit dans un petit hôtel géré par sa nouvelle compagne Latifa (Hatika Karaoui). Hélas, son activité est en plein déclin et Slimane se voit pousser petit à petit vers la sortie. Il ne perd néanmoins pas espoir et se lance dans un prodigieux projet : réaménager un bateau pour en faire un restaurant avec comme spécialité exclusive le couscous au poisson. Le seul problème concerne le financement mais avec l’aide de Rym (Hafsia Herzi), la fille de Latifa il va faire tout son possible pour réaliser ce rêve.

    9ce52aef694d2227e5c6b33d85cc5abc.jpg

    Révélé par le César du meilleur film 2005 avec L’esquive, Abdellatif Kechiche vient confirmer son talent avec son 3ème long métrage. Des longs plans-séquence, une caméra au plus près des personnages ; La graine et le mulet est une vraie invitation. Il n’y a qu’à voir la dégustation du couscous familial pour n’avoir qu’une envie, celle de mettre sa serviette autour du cou et de se mettre à table. On admire également l’interprétation des comédiens avec bien sur Hafsia Herzi déconcertante de naturel et d’authenticité mais aussi la plus discrète Alice Houri bouleversante lors de sa dernière scène. Encensé par la presse, ce n’est pas moi qui vais les contredire car il mérite le Coup de cœur Ciné2909 et l’on entendra de nouveau parler de Kechiche tôt ou tard !

     

    Il faut le voir pour : Inviter vos potes d’enfance à déguster un couscous (et pas en faire tout un plat comme Samia).

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Batman

    a67f46e7785c03d1de4b0bf51a276c78.jpg

    Bruce Wayne (Michael Keaton) est un riche héritier qui a eu le malheur d’assister à la disparition de ses parents assassinés en pleine rue. Seul au monde, il peut néanmoins compter sur le soutien inconditionnel du majordome de la famille Alfred (Michael Gough). Dans Gotham City, sa ville le crime reste toujours présent et Bruce est convaincu qu’il doit le combattre. Lorsque les rues deviennent sombres ; il endosse sa tenue de justicier, il est le chevalier de la nuit, il est Batman ! Il aura fort à faire pour contre-carrer les plans du Joker (Jack Nicholson), bien décidé à faire de Gotham sa nouvelle cour de récréation. 

    7ed46c4d1025aa79324334be4dbc3a0b.jpg b9a9a464927a6546ac882a8ffc59ef76.jpg  bf935aef9eac574d9dc16893a12bdc95.jpg

    Premier grand film consacré à l’homme à la cape noire, Tim Burton marque les esprits du début des années 90 avec une adaptation des plus fidèles. L’ambiance sombre de Gotham City est parfaitement retranscrit ajouté à cela un Jack Nicholson grimé en Joker plus vrai que nature pour nous offrir cette œuvre culte. Si quelques voix se sont élevés face au manque de charisme de sieur Keaton, une fois qu’il endosse le masque de Batman, il est tout de meme impressionnant. A ce jour, le film reste encore une des meilleures adaptations du Dark Knight, un ton au dessus de Batman, le défi réalisé une fois de plus par Burton.

     

    La scène à ne pas louper : La transformation du Joker.

     

    En savoir plus sur Batman, le défi ?

    En savoir plus sur Batman Forever ?

    En savoir plus sur Batman & Robin ?


     En savoir plus sur Batman Begins ?

    En savoir plus sur The dark knight-Le chevalier noir ?

    En savoir plus sur The dark knight rises ?


    En savoir plus sur Batman Year One ?

    En savoir plus sur Superman Batman/Public Enemies ?


    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire
  • Joyeux Noel

    Hey Yo !!

     

    Je sais que je suis un peu en retard mais je souhaite à tous les internautes et plus particulièrement au public de ce blog un très bon Noel. J’espère que le Père Noel vous a gâté et que vous avez passé un merveilleux réveillon.

    340dc437a7f38e473c925091e9c7c698.gif

    Les fêtes de fin d’année continuent et la nouvelle année 2008 se rapprochent, d’ici là je reviendrais pour vous parler plus en détail de l’avenir de Ciné2909 !

    Lien permanent Catégories : Actualités 0 commentaire
  • Big City

    cc8b8b734a843e48097067e336b0c84b.jpg

    Il y a bien longtemps dans l’Ouest américain se dressait une ville nommée Big City. C’était une ville comme il en fleurissait à cette époque, une expansion qui grignotait un peu plus les terres des indiens qui restaient sagement de simples observateurs. Mais lorsqu’ils ont vu arriver une caravane de nouveaux arrivants, ils se sont révoltés poussant tous les adultes, hommes & femmes de la ville à se retrancher dans une forteresse dans l’attente de l’aide de la cavalerie. Pendant ce temps à Big City, les enfants ont du surmonter leur chagrin pour continuer à faire vivre la ville mais très vite des problèmes apparaissent. Le fils du maire (Jérémy Denisty) a des ambitions démesurées mais heureusement James Wayne (Vincent Valladon), fils du shérif veille au grain !

    0a87d415897d6323a75dcfb2e0ff30ba.jpg

    Devant l’affluence des productions pour les enfants en cette période de fêtes, Big City a de grandes chances de se faire engloutir par l’énorme vague. Djamel Bensalah réalise un western certes spécial mais qui n’en est pas moins réussie en projetant les enfants comme les héros de l’histoire. Alors que l’on aurait pu croire que cela allait se transformer en une énorme boum déguisée, au niveau du scénario on joue la carte réaliste en faisant substituer les adultes par des enfants. Un film qui reprend donc les codes que l’on connait aux westerns pour les adapter à un univers infantile jouant ainsi sur le décalage mais ce n’est pas la grande récréation que les petits pouvaient espérer.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de croire que les chinois bouffent que des chiens et des chats.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire