Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ce soir je dors chez toi

    1ab12fb3ca78fcdee46ce2c2d920826b.jpg

    C’était la question qu’il redoutait le plus, Laëtitia (Mélanie Doutey) vient de lui demander l’impossible : habiter ensemble ! Cela va faire un peu plus d’un an que notre pote Alex (Jean-Paul Rouve) est avec elle et tout se passait merveilleusement bien entre eux mais soudain, ce bonheur semble sur le point de disparaitre. Convaincu que la vie à deux sera fatal à leur amour, il va tout faire pour l’empêcher de s’installer et sa première idée est de faire venir Jacques (Kad Merad), son ami et éditeur en prétendant que celui-ci est dépressif. C’est sous-estimer Laëtitia que de croire qu’elle renoncera à cette idée par un tel subterfuge.

    d0f9206bbb7b9d7b497139f35bf06577.jpg

    Une petite comédie à réserver tout d’abord aux couples qui n’ont pas encore franchi l’étape cruciale de la vie commune. Réalisé par un certain Olivier Baroux que l’on connait beaucoup plus comme étant le partenaire comique de Kad Merad, Ce soir je dors chez toi est aussi l’adaptation d’une bande dessinée de Dupuy & Berbérian ; Monsieur Jean. Les premières minutes sont un véritable régal avec un trio Doutey/Rouve/Merad qui fonctionne à merveille mais par la suite c’est un peu plus saccadé qui fait que l’on se retrouve alors avec une comédie tout ce qu’il y a de plus banale. Bonne comédie toutefois à découvrir à l’occasion.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais réchauffer vos boites de choucroute au micro-onde.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Le cercle 2

    e22ee4ae1f1ec73a749b3080db027c01.jpg

    Avez-vous jamais entendu parler de cette mystérieuse cassette qui recèlerait d’étranges images ? Non car dans le cas contraire, vous ne seriez déjà plus de ce monde ! En effet, elle renferme un terrible maléfice à l’issue duquel votre seul refuge sera dans les bras de la faucheuse. Pourtant, une personne a réussi à vaincre cela, Rachel Keller (Naomi Watts) et son fils Aidan (David Dorfman) qui habitaient alors à Seattle. Une nouvelle vie commence pour eux avec le déménagement dans la petite bourgade d’Astoria en Oregon. Un endroit si paisible que lorsque les autorités retrouvent un lycéen de 17 ans étendu mort dans son salon, c’est le branle bas de combat pour la rédaction du Daily Astoria où vient d’être embauchée Rachel. L’esprit de Samara est de retour !

    7ab80184ad59eadae6cf5ef4c74fc109.jpg

    Voilà le retour sur nos écrans de la cassette maléfique après le succès commercial du premier épisode aux Etats-Unis. Pour rappel, sachez qu’à l’origine, ce film est une production japonaise mais que les américains ont préféré en faire un remake heureusement, ils ont eu la bonne idée de faire appel au même réalisateur Hideo Nakata qui nous offre un épisode original. Encore une fois, toute l’action repose sur l’héroïne du film ce qui rend le temps un peu long et on est parfois submergé par la monotonie malgré une atmosphère très sombre contribuant  à l’aspect fantastique du Cercle 2. Pas vraiment le film d’épouvante que l’on attendait mais bon petit divertissement.

     

    Découvrez le film Dans la peau du héros

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire
  • Lions et agneaux

    a03784260a215cf87d6caa80f36735ac.jpg

    Depuis le drame du 11 Septembre 2001, les Etats-Unis ont déclaré la guerre au terrorisme ; un conflit qui est à un important tournant. Une opération spéciale vise en effet à avancer les troupes américaines dans certaines zones montagneuses de l’Afghanistan, une mission où l’on retrouve Arian & Ernest (Derek Luke & Michael Peña), 2 jeunes volontaires. Au même moment, aux Etats-Unis le sénateur Jasper Irving (Tom Cruise) a convoqué la journaliste Janine Roth (Meryl Streep) pour lui confier l’exclusivité de cette nouvelle. Elle n’a pas la langue dans sa poche et cherche surtout à faire avouer au sénateur les erreurs de jugement du gouvernement américain.

    4292918954fa1ff545cbaca222e0bda5.jpg

    A peine quelques semaines après les sorties de La vallée d’Elah et du Royaume, voilà un nouveau film qui relance la polémique sur l’engagement américain dans la lutte contre le terrorisme et une fois encore c’est bien fichu ! Lions et agneaux se démarque par sa qualité d’écriture puisqu’un même évènement se voit décliner à travers 6 protagonistes dont le réalisateur/acteur Robert Redford et en divers lieux. Lions et agneaux réussit à maintenir une certaine tension grâce avant tout au sujet abordé mais également par le jeu convaincant du duo Meryl Streep / Tom Cruise. Redford partage son opinion sur ces conflits tout en y apportant les nuances sur les rôles que chacun a joué.

     

    Il faut le voir : Ne pas croire les politiciens qui prétendent ne pas être candidats à l’élection présidentielle.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • American gangster

    e91c7cdc4e4dd3ade234d24f860d8c61.jpg

    Notre pote Frank Lucas (Denzel Washington) connait parfaitement le quartier de Harlem grâce à son ami et mentor Bumpy Johnson (Clarence Williams III). Gangster reconnu mais grand bienfaiteur, Frank a tout appris de lui et lorsque Bumpy meurt il saisit l’occasion pour lancer son propre business en allant récupérer l’héroïne à sa source en Asie. Pendant ce temps, l’inspecteur Richie Roberts (Russell Crowe) est nommé à la tête d’une brigade spéciale chargée d’enquêter sur les trafiquants de drogues qui polluent les rues. Bien évidemment, au fur et à mesure que le dossier avance, il va tomber nez à nez avec le nom de Frank Lucas.

    fe5ad0c8f98ac6fc9669cf6966504abd.jpg

    Après Une grande année où il mettait déjà en scène Russell Crowe, Ridley Scott change radicalement de registre en abordant le gangstérisme des années 70. Si vous appréciez les films de mafieux, vous allez être servis ; le réalisateur délivre un film complet et passionnant grâce également aux talents de son héros principal. Impeccable Denzel Washington dans la peau de ce truand aussi redoutable que respectable qui tire la couverture à lui face à un Russell Crowe un peu trop effacé. On n’a pas tous les jours un film d’une telle qualité et vous auriez tort de vous en priver ce qui mérite bien un Coup de cœur Ciné2909 !

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais rendre un million de dollar si vous avez la chance de les trouver.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Les trois frères

    577dbdab7e8cb08d882f9f02eb879574.jpg

    Il n’y a rien de plus sacré que la famille mais pour nos 3 potes d’enfance Didier, Pascal & Bernard (Didier Bourdon, Pascal Légitimus & Bernard Campan) cela ne semble qu’une belle utopie. Ces 3 là n’ont vraiment rien en commun et ne se connaissaient pas jusqu’à ce qu’ils soient convoqués par un avocat qui leur annonce la mort de celle qui fut leur mère. Ils apprennent ainsi qu’ils sont frères mais surtout qu’elle leur a laissé en héritage une fortune colossale de près de 3 millions de francs. En attendant que les formalités soient finalisées, ces 3 nouveaux frères vont apprendre à se connaître et cela promet de belles parties de rigolades !!

    35c81e1ac1a4e14a2178e5dd7dde0cd9.jpg 2d460018f43344d36f0a8a6fc790f410.jpg ec3cc225a14bfcb766bff3541f31b55d.jpg 

    Tous ceux qui se souviennent encore des belles soirées offertes par les innombrables sketchs des Inconnus n’ont pas pu passer à coté de ce film. Les trois frères signait la première collaboration du trio au cinéma après leurs prestations télévisées et reste sans aucun doute possible leur plus grande réussite. Rythmé par de nombreuses références à leurs sketchs, on se marre pendant 1H30 et l’on prend plaisir à le voir et le revoir, signe que l’on a vraiment à faire à un  film culte. La suite des aventures cinématographiques des Inconnus est beaucoup moins glorieuse donc mieux vaut profiter ce de film !!

     

    La scène à ne pas louper : La promenade de Choupette.

     

    En savoir plus sur Les trois frères, le retour ?

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire
  • La chambre des morts

    b946e321e19060611bdcce0f01ace36c.jpg

    Ils voulaient se venger contre leur employeur qui les avait congédiés quelques jours plus tôt Sylvain & Vigo (Gilles Lellouche & Jonathan Zaccaï) étaient donc partis taguer les murs de leur ancienne société avant de s’enfuir. La soirée s’est terminée de manière tragique puisqu’en conduisant imprudemment ils ont percuté un homme. Mort sur le coup, Sylvain comptait prévenir la Police mais ils trouvent alors un sac rempli d’argent qu’ils décident de garder avant de jeter de se débarrasser du corps. L’affaire revient à la police criminelle, une enquête qui va révéler une sombre affaire de kidnapping puisque non loin du lieu de l’accident, on retrouve le cadavre d’une jeune fille qui faisait l’objet d’une rançon.

    1e8c32fee90544765a03918fad567ab8.jpg

    Pour moi c’est toujours un plaisir de retrouver la belle comédienne Mélanie Laurent dans un thriller policier qui nous tient bien en haleine. La bonne idée de La chambre des morts est de ne pas se reposer uniquement sur l’enquête menée par le duo Mélanie Laurent/Eric Caravaca mais proposer une histoire parallèle avec Gilles Lellouche & Jonathan Zaccaï. Cette alternance permet donc de retenir l’attention du spectateur mais dans le même temps on peut aussi regretter un manque d’audace dans la réalisation d’Alfred Lot. Le film tient donc bien la route mais ne possède pas les arguments nécessaires pour s’imposer parmi les autres.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de jouer aux poupées.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Once

    a5d6b4df82ea413bd5f5cdfbb859847d.jpg

    Lui (Glen Hansand) n’a qu’un rêve ; pouvoir vivre de sa musique. Il possède un véritable talent de compositeur mais pour le moment, il doit se contenter de jouer dans les rues de Dublin attendant un coup de pouce du destin. D’ailleurs ses belles chansons ne laissent pas indifférentes et elle (Markéta Irglová) qui l’écoute chaque jour, a su capter toute la mélancolie et la tristesse qui se cache derrière ses paroles. La musique, ils l’ont dans le sang puisqu’elle joue du piano et leur duo semble fonctionner ce qui leur donne une idée : enregistrer un disque pour pourquoi pas devenir un jour des stars de la chanson.

    22d318cb8b4190238ebf644cd14743e2.jpg

    Quand on sort de Once, on se rend compte que lorsque le talent est au rendez-vous, une idée simple peut vite se transformer en une expérience féérique. On est marqué par la bande originale remarquable que l’on doit en grande partie au chanteur Glen Hansard, fondateur du groupe The Frames et avec l’aide de la charmante Markéta Irglová avec qui il avait déjà collaboré sur son album solo. Outre cette musique de qualité, on est sensible à l’histoire de passion qui anime ces 2 êtres sans que cela aboutisse à un amour de toute façon impossible. Si ce n’est pas une œuvre indispensable, ça reste une très belle découverte qui mérite le coup d’œil d’autant qu’il a remporté le Prix du public lors du festival de Sundance 2007.

     

    Il faut le voir pour : Toujours poursuivre sa passion.
    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Decadent Evil

    59f79714d5ced6fe012d8811127da2c2.jpg

    Les vampires, mythe ou réalité ? Pour beaucoup ce n’est que du cinéma mais désormais pour notre pote d’enfance Dex (Daniel Lennox) c’est une vérité ! Cela faisait déjà quelques temps qu’il fréquentait la belle Sugar (Jill Michelle), strip-teaseuse à ses heures perdues en compagnie de Spyce (Raelyn Hennessee) mais toutes deux sont en réalité des vampires ! Lui qui ne comprenait pas pourquoi il ne pouvait voir sa belle durant la journée découvre la triste vérité grâce à Ivan (Phil Fondacaro), chasseur de vampires qui est sur leurs traces. Quand ces deux filles là sont ensemble, on peut être sur que Morella (Debra Mayer), leur mentor n’est pas loin et c’est d’ailleurs ce qui intéresse le plus Ivan.

    9645e159a75893221c31c926a2b3f514.jpg

    Je me demande encore comment un tel film a pu atterrir devant mes yeux ! C’est vrai que le titre me faisait penser au cultissime jeu vidéo Resident Evil et je crois bien que cette similitude nominative constitue la seule chose positive de Decadent Evil. Des nanas pas trop vêtues, une histoire de vampire aussi crédible qu’un Tour de France sans dopage et des effets spéciaux tout droit sortis du Muppet Show (sans mentir !). Un film d’horreur dont le ridicule ne fait même pas rire et qui aurait également du mal à trouver sa place dans les programmes de M6, c’est vous dire ! Ce qui fait le plus peur c’est que des rumeurs prévoient une suite à ce film…

     

    En savoir plus sur Decadent Evil 2 ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 1 commentaire
  • Qui de nous deux

    Ca y est, c’est fait !

    e7311f588e4d5c194e2abb46abbb8dfc.jpg

    20f7c3e8d1691adab9e21f93b3186666.jpgAujourd’hui, moi Bethsabée (Salomé Blechmans) dite bébé, j’ai fait ma rentrée en Première L au Lycée Claude Monet !

     

    J’avais un peu peur pour cette journée car je ne connaissais personne mais je me suis très vite intégrée et fait des amis notamment Chloé (Anais Tobelem). Elle a été super cool et m’a mis à l’aise.

     

    99163923a39bc49efd67eb1ef445bb12.jpgEn plus de tout ça, quand je suis rentrée à la maison, j’ai eu la belle surprise de rencontrer un copain de mon frère ; Simo (Tewfik Jallab). Il est plutôt pas mal mais bon on verra ce qu’il se passera allez zou je file aujourd’hui papa a ramené de la tarte au citron !

     

    En Résumé : Pour vous donner un point de comparaison, ce film pourrait être une sorte de Journal de Bridget Jones en version adolescente. Le point fort de Qui de nous deux reste l’authenticité des comédiens garantissant ainsi un réalisme certain mais cela ne nous empêche pas de tomber dans un profond ennui. En fait, si vous avez moins de 20 ans, vous serez peut-etre captivés par les histoires de cœur de Bethsabée en dehors de ça pas grand-chose à se mettre sous la dent. Les jeunes filles apprécieront surement ce portrait dans lequel elles se reconnaitront sur quelques points quant aux autres ils iront voir ailleurs !

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • L’homme sans âge

    50139e70bbc632728a9ea760908464cf.jpg

    A 70 ans, Dominic Matei (Tim Roth) est convaincu d’une chose ; il a tout raté dans sa vie à commencer par sa séparation avec Laura (Alexandra Maria Lara). Le reste n’est qu’une suite d’évènements qui l’ont conduit à sa déchéance actuelle et qui a fini par le convaincre de mettre fin à ses jours. Pour cela, il s’était rendu à Bucarest mais il est soudainement foudroyé par un éclair qui aurait tué n’importe qui mais c’est un véritable miracle qui l’a sauvé. Plus étonnant encore, il semblerait que Dominic rajeunit à vue d’œil suite à cet incident, un phénomène qui n’est pas sans intéresser les nazis.

    0f26c22155ee4d92726abdfd23837437.jpg

    Mini évènement dans le monde du cinéma avec le retour à la réalisation du grand Francis Ford Coppola avec L’homme sans âge adapté d’un roman de Mircea Eliade. Si je ne mets pas en doute le talent du réalisateur du Parrain ou d’Apocalypse Now, je dois quand même dire que son dernier film est on ne peut plus déconcertant. La première partie reste intéressante et l’on entre ensuite dans un univers mystique qui m’a laissé pantois et me fait dire qu’il s’agit là d’un film trop ambitieux pour le pauvre spectateur que je suis.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de perdre votre argent en produits antirides.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire