Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Rush Hour 3

    955184ed189ef657e98d31619eef8c1a.jpg

    Aujourd’hui est une date importante dans l’histoire de la lutte contre la criminalité mondiale. L’ambassadeur chinois Han (Tzi Ma) est sur le point de dévoiler des informations capitales concernant les triades. Il est alors victime d’un sniper, Lee (Jackie Chan) se précipite à sa poursuite et parvient à le rattraper mais un moment d’inattention et l’arrivée tonitruante de son ancien partenaire James Carter (Chris Tucker) suffisent pour que le tireur s’échappe. Les choses n’en restent pas là, de nouveaux tueurs sont à la poursuite de l’ambassadeur mais Lee & Carter veillent et ne tarderont pas à trouver une nouvelle piste en France !

    d8dbfd53dbd61e0b887312f713826f2f.jpg

    Le duo de flic le plus improbable est de retour sur nos écrans et en plus de cela il débarque à Paris ! L’occasion pour Rush Hour 3 de nous gratifier d’un humour assez gras, de quelques poursuites en voiture sans oublier un petit parcours touristique dans notre belle capitale sur un air d’accordéon. N’ayant pas réellement vu les 2 précédents épisodes, ce 3ème volet est avant tout un divertissement et il ne faut pas en demander plus. Le filon était juteux, les américains l’ont bien exploité espérons que cela marquera la fin d’une saga largement essoufflée avec un Jackie Chan absent et Chris Tucker qui tente de sauver les meubles.

     

    Il faut le voir pour : Le bêtisier de fin.
    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Les rois de la glisse

    6720ceb05656c53a0e4a7227b56ffe31.jpg

    Notre pote Cody Maverick ne vit que pour une chose, devenir l’un des plus grands champions de surf au monde ! Quand le grand Big Z est venu directement à lui pour lui offrir ce collier, il savait qu’un destin en or l’attendait et cela tombe bien puisqu’on est actuilement à la recherche de nouveaux talents. Après la disparition tragique de Big Z, le monde du surf est orphelin d’un véritable champion et c’est là la chance pour Cody de démontrer tout l’étendue de son talent mais ce ne sera pas chose facile. Effectivement, le Broyeur règne en maitre dans la discipline mais son excès d’arrogance le rend totalement insupportable ; le seul successeur de Big Z sera cody !

    c437674bf705cd993f7e9d31821da6ea.jpg

    Après Happy Feet, on aurait pu craindre une surdose de pingouins mais finalement, Les rois de la glisse se révèle plus original que le film de Disney. A la différence des autres productions du même genre, l’histoire est relatée sous la forme d’un documentaire. Une spécificité qui aurait pu créer la différence mais qui finalement ne change pas grand-chose au résultat final. Bizarrement, je ne suis pas sur que ce nouveau film séduira les plus jeunes car on est bien loin de l’humour potache et les personnages sont, disons le, peu attachants à part peut-être Chicken Joe. Voilà donc un très bon divertissement qui permettra de réunir petits et grands donc n’hésitez pas à plonger dans l’eau car elle est plutôt bonne !

     

    Il faut le voir pour : Les surfeurs pas si manchots !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Le coeur des hommes 2

    7e1c65055fe3653b8876b2eece9ac8ab.jpg

    Ça fait déjà 4 ans qu’ils se réunissent à la campagne chaque été, que le temps passe vite ! Pourtant, Jeff (Gérard Darmon) s’ennuie un peu dans cette grande maison et il décide alors de revenir vivre sur Paris pour mener à bien un projet qui lui tient à cœur : un dictionnaire sur le sport ! L’occasion également de revenir auprès de ses 3 potes d’enfance que sont Antoine, Manu & Alex (Bernard Campan, Jean-Pierre Darroussin & Marc Lavoine) dont les aventures amoureuses sont pour le moins mouvementées. La palme à Alex qui ne cesse de collectionner les conquêtes mais quand sa femme Nanou (Catherine Wilkening) l’apprend, il est mis à la rue.

    a08310f126304221814383440ed67b22.jpg

    Succès surprise en 2003, Marc Esposito signe cette séquelle où l’on retrouve avec un certain plaisir le quatuor qui nous avait faire rire. Malgré tout, Le cœur des hommes 2 tombe ensuite assez vite dans la facilité avec tout d’abord quelques répliques assez drôles et on va vite se centrer sur le personnage d’Alex. Darmon & Campan font pour ainsi dire de la figuration sans parler d’Elsa interprétée par la trop discrète Zoé Félix. La bonne surprise vient du personnage de Manu incarné par Jean-Pierre Darroussin diablement émouvant et dont l’histoire se révèle bien plus riche. Le pari de la suite est risqué et on ne peut pas dire que cet épisode soit une franche réussite.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus croire en l’amour éternel.

     

    En savoir plus sur Le cœur des hommes 3 ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Save the last dance 2

     

    bf0f8d4fbff8f153c0984a849f7cd3f4.jpg

    Sara (Izabella Miko) ne vit que pour une chose : la danse ! Depuis ses premiers pas, elle n’a cessé de croire en ce rêve avec l’appui inconditionnel de sa mère aujourd’hui disparue. Devenir ballerine est donc l’objectif N°1 de notre pote d’enfance et c’est ce qui l’a conduit à la prestigieuse école de Juilliard où elle va devenir l’une des élèves de la célèbre Monique Delacroix (Jacqueline Bisset). L’apprentissage va être difficile car il faut donner le meilleur de soi-même, consacrer toute son énergie à la danse et parfois faire certains sacrifices. Sara, qui est également attirée par la danse hip hop, va devoir faire des choix cruciaux qui pourraient bien entacher quelques amitiés.

    114262488e85401fbbb62cf7af269296.jpg

     

    Le premier épisode était un film destiné aux midinettes et c’est sans surprises que cette séquelle s’adresse au même type de public. Au programme, une jeune femme qui possède un beau rêve, des potes d’enfance d’à peine une semaine qui seront toujours à ses cotés, une pointe de tragédie et bien sur une petite romance histoire de jouer à fond la carte de l’originalité. Vous l’aurez compris, on nous ressort la soupe habituelle pour un long métrage d’une banalité assommante. Evidemment, avec de telles qualités, Save the last dance 2 a droit aux honneurs en sortant directement en DVD et il faut le savoir pour éviter de le louer !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire
  • La nuit au musée

    Bienvenue au musée d’histoire naturelle !!

     

    a689987905a3e8e80150715f0bc1440c.jpg

    a9417a86cfc09c6416ef7356d58a5771.jpgMon nom est Larry Daley (Ben Stiller) et je suis le nouveau gardien de nuit de ce musée. Au départ, je dois vous avouer que ce travail ne m’attirait pas vraiment mais j’en avais absolument besoin.

     

    Mon fils Nick (Jack Cherry) a besoin de stabilité depuis mon divorce, une chose que je n’ai jamais pu lui offrir. Jusque là mon histoire vous parait assez banale mais est ce que vous me croiriez si je vous disais que la nuit venue, tout ce qui est dans le musée prend vie !!

     

     

    1733de20b0af205e1e672f5d2c2afefd.jpgEn fait, tout ça c’est la faute de la tablette d’Akmenra, depuis qu’elle est arrivée au musée cette étrange malédiction s’est abattue sur le musée. Résultat, tous les soirs c’est moi qui dois veiller à ce que rien ne sorte du musée et ce n’est pas ce sale capucin qui va m’aider !!

     

     

    En Résumé : Tout le monde a déjà au moins vu un film de Ben Stiller qui nous offre des comédies pas toujours très fins mais dans son genre, il reste toujours efficace. La nuit au musée s’adresse plutôt à un public familial par rapport à ses films précédents et il ne faut donc pas s’attendre à un bijou cinématographique. Cela reste toutefois divertissant et agréable à suivre dénué de la moindre surprise si ce n’est que ce n’est pas tous les jours que vous verrez le squelette d’un Tyranosaurus Rex faire le chien ! En tout cas, le succès a été suffisant pour convaincre les producteurs de mettre en chantier un second volet.

     

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Invasion

    49436f12f0a8cfcc3d800addbe57d890.jpg

    C’est une tragédie sans nom, le Patriot s’est écrasée sur Terre sur le sol américain et tout le peuple est en émoi. Ce n’est cependant que le début d’une autre catastrophe puisque les débris éparpillés de ce vaisseau renferme un étrange organisme qui va se transmettre à l’homme et les transformer. Revenons au quotidien avec Carol (Nicole Kidman), mère divorcée qui accompagne son fils Tucker (Jeremy Northam) à la chasse aux bonbons pour fêter Halloween et c’est là qu’elle tombe sur cette matière vivante. Très vite, elle comprend que cela affecte tous les hommes les rendant totalement amorphes, l’invasion ne fait que commencer !

    70de96f41c7d75224413526b7ad01cc1.jpg

    Le réalisateur Oliver Hirschbiegel, à qui l’on doit notamment La chute, change radicalement de registre et s’est donc attelé à cette nouvelle adaptation du roman d’Albert Finney Invasion of body snatchers. Malheureusement pour lui, la sauce n’arrive pas à prendre malgré les gesticulations désespérées de Nicole Kidman et la transparence du nouveau 007 Daniel Craig. Invasion est pour le moins étrange, difficile de le prendre au sérieux et pourtant tout le monde a l’air si sérieux sans compter cette belle morale qui nous rappelle que l’homme est le pire ennemi de lui-même. Un film que l’on oubliera très vite et les salles ne risquent pas d’être envahis.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus boire le café qu'on vous sert.

     

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • La chute

    d5c16d1b2ed7beda384baa61e6c6cf66.jpg

    Le 20ème siècle a été meurtri par les 2 guerres mondiales qui ont causé de nombreuses pertes en vies humaines mais la seconde aura été autrement plus atroce en raison de la haine de certains envers le peuple juif. Une haine stigmatisée par un seul et même homme qui a su prendre les rênes de son pays menant ainsi à la décadence du monde, il s’agit d’Adolf Hitler (Bruno Ganz). Son histoire, nous allons la découvrir à travers la vision de Traudl Junge (Alexandra Maria Lara). Tout commence en 1943 lorsque Traudl rencontra pour la première fois le furher alors que l’armée Nazi effectuait sa conquête de l’Europe ; elle devenait ainsi sa secrétaire personnelle.

    ba50cc503d087d519307661ccc0e6758.jpg
    Dès sa sortie en salles, l’œuvre d’Oliver Hirschbiegel n’a pas tardé à faire réagir les spectateurs que cela soit de manière positive ou négative mais l’essentiel était déjà fait ; la polémique lancée et relayée par les médias contribua sans aucun doute à la promotion du film. La chute retrace une période importante de notre histoire mais ne fait que reprendre une partie de la vie d’Hitler. Partie qui apparaît bien conciliante lorsqu’on connaît la monstruosité du personnage et c’est peut être en cela que ce film pourra nous gêner. Avec un bagage historique non négligeable, cela reste un long métrage à découvrir à compléter par tout ce que l’on a déjà écrit, réalisé pour avoir une véritable vision globale d’Adolf Hitler.
    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire
  • Bienvenue chez les Robinson

    d87a2f8ba4ba9fe4a3f73cfac644d8ea.jpg

    C’est encore raté pour notre pote Lewis. Lui qui fut abandonné par sa mère voilà maintenant 12 ans devra encore attendre avant de pouvoir trouver une véritable famille. Il est complètement abattu mais il a alors une idée de génie, construire une machine qui lui permettra de fouiller dans sa mémoire et retrouver ainsi le visage de sa mère. Un projet qu’il compte d’ailleurs présenter lors du prochain concours de science mais les choses ne se passent pas comme prévu. Il est abordé par Wilbur Robinson qui prétend venir du futur mais il n’est pas le seul, un homme avec un chapeau melon traine dans le coin.

    5c2741f001d7dfc295bb7ad873450500.jpg

    C’est le top départ pour les films d’animation et Bienvenue chez les Robinson va facilement trouver son jeune public notamment en cette période de vacances scolaires. Techniquement, Walt Disney n’a rien à apprendre et vous aurez droit à votre lot de superbes images de synthèse dotées d’une animation sans faille quant à l’histoire elle donne la part belle à la vie de famille. Comme tout bon film d’animation des studios Disney, on n’échappera pas à la sempiternelle morale pour les plus jeunes spectateurs. Voilà donc une sortie divertissante qui contentera les plus grands et ravira les petits.

     

    Il faut le voir pour : Aller de l’avant !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Michael Clayton

    262ded75a6705e208cbb5d8de90a5f13.jpg

    On dit de lui qu’il est un faiseur de miracles, un homme qui peut vous sauver de n’importe quelle situation. Cette réputation est un peu surfaite il n’en reste pas moins que Michael Clayton (George Clooney) est quelqu’un d’assez exceptionnel et le cabinet d’avocats Kenner Bach & Ledeen ne s’y est pas trompé en l’embauchant. D’ailleurs, il compte une nouvelle fois sur lui pour l’affaire U-North, une puissante firme spécialisée dans l’agrochimie qui souhaite étouffer certaines vérités. En effet, un des anciens avocats Arthur Edens (Tom Wilkinson) menace de tout dévoiler et il faut absolument le faire taire.

    bd3cea62d6c89b3469f43d921ee2beff.jpg

    Un film qui vient souligner une interrogation qui nous a tous traversé l’esprit, un avocat peut-il faire abstraction de ses convictions pour exercer son métier. Disons le franchement, Michael Clayton est très ennuyeux parfois même assez mystique et seul le dénouement apporte un brin de dynamisme à ce film. Derrière la caméra, on retrouve Tony Gilroy, un nom célèbre depuis l’avènement de Jason Bourne puisqu’il s’agit du scénariste de la saga qui tente ici sa première réalisation. Un premier essai pas très convaincant donc et surtout qui ne répond pas à l’ampleur du scénario pour en faire un bon film.

     

    Il faut le voir pour : Croire encore en la justice.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • X-men

    702e919b7bebe9852d81db8dca80077f.jpg

    La différence a toujours engendré la peur, c’est une réaction normale mais pour les mutants, ces êtres qui possèdent d’étranges pouvoirs cela est synonyme de rejet. Le professeur Charles Xavier (Patrick Stewart) œuvre pour que puisse cohabiter humains et mutants mais ceci est un long et âpre combat. Il a ainsi crée une école à Westchester officiellement pour les jeunes surdoués où il recueille tous les mutants désireux de contrôler leurs pouvoirs. Hélas, tout le monde ne partage pas son rêve de paix à commencer par le sénateur Robert Kelly (Bruce Davison) qui souhaite embrigader ces êtres qu’il considère comme des menaces publiques et il y a également Erik Lensherr (Ian McKellen) qui fera tout pour prouver la suprématie de l’homo-superior.

    4e43ae7e808f815d3b75709a580b3e25.jpg 600248358a0bac6fae093e0c77666cca.jpg f191a53eafa2e88dfb0f2acca9b66fea.jpg

    Bien évidemment, c’est parce que j’ai été biberonné aux comics que X-men figure dans cette rubrique car voir ses héros d’enfance prendre vie est de la véritable magie. Indépendamment du fait qu’il s’agisse de l’adaptation d’un gros succès de la Marvel, Bryan Singer nous offre un film d’action efficace et surtout facilement accessible pour tout spectateur qui découvrirait ces super-héros. Respectant la mythologie, les accrocs comme moi retrouveront toujours quelque chose à redire comme les présences contestés de Sabretooth & du Crapaud compensé néanmoins par la révélation Hugh Jackman campant à merveille Wolverine.

     

    La scène à ne pas louper : La première apparition de Wolverine !

     

    En savoir plus sur X-Men 2 ?

    En savoir plus sur X-Men L'affrontement final ?

     

    En savoir plus sur X-Men : Le commencement ?

    En savoir plus sur X-Men : Days of future past ?

     

    En savoir plus sur X-men Origins : Wolverine ?

    En savoir plus sur Wolverine : Le combat de l'immortel ?

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire