Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Quand j'étais chanteur

     

    medium_aff.299.jpg

    Une petite cigarette avant de monter sur scène et prendre le micro, voilà un rituel qu’a pris notre pote Alain Moreau (Gérard Depardieu). Celui-ci chante en compagnie de son orchestre dans différentes manifestations et c’est au cours d’un bal musette qu’il croise la si belle Marion (Cécile de France). Très vite, ils tombent mutuellement sous le charme de l’autre mais ce n’est que le début de leur relation car chacun d’eux a eu une histoire difficile.

     

    medium_01.268.jpg

    Personnellement, je trouve que le couple Depardieu/De France assez difficile à concevoir mais finalement après avoir vu Quand j’étais chanteur je me suis fait à cette idée. Une belle histoire portée par 2 interprètes formidables même si l’histoire peut manquer de rebondissements d’autant plus qu’il faut aimer la variété française. Etant donné que le personnage principal chante dans des bals musettes, vous allez avoir droit au meilleur de Michel Delpech ce qui vous changera certainement de la Star Ac’ !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Olé

     

    medium_aff.242.jpg

    Dans la vie, les personnes sur lesquelles on peut réellement s’appuyer se compte sur les doigts d’une main. C’est le cas pour le richissime François Veber (Gérard Depardieu) qui n’a véritablement qu’en un homme, son pote Ramon Holgado (Gad Elmaleh). Chauffeur mais aussi ami intime de la famille, Ramon connaît mieux que personne son patron et sait gérer les situations les plus délicates mais quand un certain Arnault Delahaye (Xavier Couture) apparaît, le comportement de François s’en ressent.

     

    medium_01.214.jpg

    Il faut creuser très profondément dans le film pour voir que c’est une comédie ! Pourtant, l’affiche est prometteuse : Gad Elmaleh, Gérard Depardieu, Sabine Azema et la toujours très belle Valeria Golino mais tous ces comédiens semblent un peu perdus dans ce long métrage qui manque de peps et de surprise. On évite toutefois de retrouver le schéma habituel du duo comique puisque ici les 2 personnages vivent pratiquement l’un pour l’autre ce qui engendre quelques tensions au sein du couple de Ramon.

     

    Vivez le film Dans la peau du personnage !! 

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire
  • La panthère rose

    Inspecteur Dreyfus (Kevin Kline) !

     

    medium_aff.272.jpg

    medium_01.239.jpgGendarme François Clouseau (Steve Martin) à vos ordres ! Comment ? L’affaire de la panthère rose ? bien sûr j'en ai entendu parler de ce diamant qui appartenait à Gluant (Jason Statham), l'entraîneur de l'équipe nationale de football.

     

    Non seulement, Gluant est mort assassiné devant des millions de spectateurs mais la bague avec le diamant a été subtilisée ; un camouflet pour la France entière. Vous voulez me promouvoir le lieutenant et que je m'occupe de l'affaire ?

     

    medium_02.75.jpgMerci beaucoup, je vous promets que vous ne le regretterez pas ! Attendez... Chut ... Oh quel  temps magnifique nous avons là ...

     

     

     

    En Résumé : Après une bonne journée de boulot, c'était le film idéal pour se détendre. Déjà la bande annonce avait su me faire rire et je n'ai pas été déçu par La panthère rose. C'est parfois idiot mais il semble bien que je suis toujours aussi friand de ce type d'humour et j'en redemande encore. Je vous conseille également de jeter un oeil à la version originale avec ce magnifique accent dont nous fait profiter Steve Martin. Bonne humeur garantie !

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Les anges exterminateurs

     

    medium_aff.288.jpg

    Le projet de notre pote François (Frédéric Von Den Driessche) parait assez fou : retranscrire sur le grand écran les plaisirs inavouées et inavouables des femmes. Ce réalisateur n’est d’ailleurs pas au bout de ses peines puisqu’il éprouve déjà les pires difficultés à trouver ses héroïnes. Puis il fait soudain la connaissance de Julie (Lise Bellynk) qui accepte de passer des essais et elle sera vite rejointe par 2 autres partenaires, Charlotte & Stéphanie (Maroussia Dubreuil & Marie Allan). Ce trio diabolique va bouleverser sa vie.

    medium_01.256.jpg

    Directement inspiré des déboires judiciaires vécues par le réalisateur Jean-Claude Brisseau (Noces blanches), Les anges exterminateurs est assez mystique. Dès les premiers instants, on se dit qu’on va voir quelque chose de peu commun et c’est bien le cas avec un film dont le principal intérêt est de voir les charmantes comédiennes dans leur plus simple appareil. Il y a certainement plus qu’une simple volonté de nous offrir ces parties de jambes en l’air mais ça ne se voit pas !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Le temps qui reste

    medium_aff.241.jpg

    Notre pote Romain (Melvil Poupaud) a une vie plutôt agréable : il est photographe de mode. A défaut d’apprécier les top models qui défilent devant son appareil, il peut quand même profiter de nombreux avantages comme de voyager aux 4 coins du monde. Une vie qui s’apprête à être brisée après à peine 30 ans d’existence. En effet, Romain vient d’apprendre qu’il est atteint d’une tumeur maligne, un cancer qui le condamne. Il ne lui reste tout au plus que 3 mois à vivre !

    medium_01.213.jpg

    L’histoire en elle-même est déjà terrible mais le réalisateur François Ozon apporte une autre dimension à ce film en nous proposant un personnage principal loin d’être sympathique. Loin des conventions, Romain est quelqu’un d’égoïste, d’assez froid et bien entendu, sa vision des choses va changer quand il apprendra l’annonce de sa disparition. Melvil Poupaud est excellent dans ce rôle et il a même droit à une grand-mère de choc interprété par la grande Jeanne Moreau. Un bon film bien qu’on l’oublie vite.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire
  • Mélissa P.

     

    medium_aff.298.jpg

    A la voir comme ça, Mélissa (Maria Valverde) est une jeune fille de 15 ans comme els autres. Elle passe son temps avec sa pote d’enfance Manuela (Letizia Ciampa), elle tient un journal où elle écrit ses moindres secrets. A l’adolescence, le corps change et les envies aussi, Mélissa ressent ses choses mais à l’age où de nombreuses filles vivent leurs premiers émois amoureux, elle va vivre une terrible expérience.

     

    medium_01.267.jpg

    "Mélissa, métisse d'Ibiza a toujours sa vertu…" En voilà une belle chanson qui n’a mais alors rien à voir avec ce film puisqu’on a droit aux mésaventures d’une jeune ado en pleine recherche d’identité sexuelle. Un sujet encore tabou ce qui rend Melissa P. plutôt atypique illustré par des scènes parfois pénibles et qui peuvent déranger ce qui nous change toutefois des productions habituelles. Un film destiné à un public averti et ceux qui ont déjà eu l’occasion de voir le bon Thirteen pourrait être intéressé par ce film.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Célibataires

    Bonjour,

     

    medium_aff.271.jpg

    medium_01.238.jpgJe m’appelle Benjamin (Guillaume Depardieu) et je viens de me faire larguer ! Pour tout vous avouer, j’étais prêt à m’engager très sérieusement avec Karine et j’allais même la demander en mariage.

     

    Hélas pour moi, elle a décidé de rompre et j’ai bien du mal à avaler la pilule (sans oublier la bague que j’ai ingurgité). Bref, on ne peut pas dire que ce soit la grande joie actuellement mais je ne vais pas me laisser abattre pour autant !

     

    medium_02.74.jpgHeureusement, je peux compter sur tous mes amis, on va pouvoir se revoir librement de nouveau et profiter de notre vie de célib…céliba…enfin en profiter quoi !

     

    En Résumé : Avec un titre pareil, je ne pouvais échapper à cette petite comédie bien sympathique qui met en lumière ce phénomène tant médiatisé du célibat. Guillaume Depardieu y est assez attachant, entouré d’une bande de célibataires qui manque parfois de personnalité mais dont on suit avec un certain plaisir leurs aventures. Un film à voir le samedi soir quand on est seul…snif, c’est triste la vie de célibataire !!

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Avida

     

    medium_aff.292.jpg

    Chaque jour la porte s’ouvre pour notre Pote (Gustave de Kervern), lui qui est sourd et muet doit s’occuper des chiens en les faisant notamment jouer avec des poupées. Oui mais voilà que son patron meurt et il finit par s’échapper avant de se retrouver dans un zoo où il fait la connaissance de ses 2 collègues. Le trio finit par mettre au point un plan machiavélique qui consiste à enlever un chien appartenant à une certaine Avida (Velvet) qu’ils échangeront contre une petite rançon de 100 000 euros !

     

    medium_01.260.jpg

    Je savais que ce film ne serait pas comme les autres et c’est cette singularité qui m’attirait. Après Aaltra, voilà donc la seconde collaboration de Gustave de Kervern & Benoît Delépine et si j’ai apprécié leur première œuvre je ne peux pas en dire autant de celui-ci. Avida, on aime ou on déteste comme le prouve les quelques spectateurs qui ont quitté précipitamment la salle ; pour ma part c’était un peu trop spécial. On retrouve quelques éléments issus de l’univers grolandais mais dans l’ensemble on a à faire à un véritable ovni cinématographique.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Esprit de famille

     

    medium_aff.240.jpg

    La vie d’un couple passe par plusieurs phases ; il y a tout d’abord la rencontre, puis la relation en elle-même et enfin quand les choses deviennent sérieuses, la présentation à la famille. Voilà le moment que redoutait notre pote Meredith (Sarah Jessica Parker) qui est venue passer les fêtes de Noël chez la famille d’Everett (Dermot Mulroney) : les Stone. Un moment délicat en perspective car on dirait bien que l’on ne va pas lui faciliter la tache sans oublier que Meredith fait parfois preuve de maladresse !

     

    medium_01.212.jpg

    A priori, ce n’était pas un film sur lequel je me serais précipité et pourtant j’ai pu voir dans le générique qu’il bénéficiait d’un casting très riche avec Diane Keaton, Rachel McAdams, Claire Danes ou encore Luke Wilson. En dehors de ses interprètes, Esprit de famille aurait pu ressembler à ses prédécesseurs qui s’étaient déjà attardé sur le sujet mais il y a quelques bonnes idées qui apportent un plus. Au final, on passe un bon moment dans cette famille loin d’être ordinaire mais ce n’est pas un film inoubliable.

     

    Vivez le film Dans la peau du personnage !! 

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire
  • Thank you for smoking

     

    medium_aff.291.jpg

    Fumer tue ! Nous le savons tous et notre pote Nick Naylor (Aaron Eckhart) encore plus, lui qui est vice-président de l’Académie des recherches sur le tabac et qui est aussi certainement l’une des personnes les plus méprisées au monde. Régulièrement, il doit défendre les intérêts de Big Tobacco face aux nombreux détracteurs et dans ce domaine il se débrouille plutôt bien grâce à des arguments de choc. Les choses pourraient se compliquer quand il croise la route de la journaliste Heather Holloway (Katie Holmes) mais surtout quand le sénateur Ortolan Finistirre (William H.Macy) décide de lui mettre des bâtons dans les roues.

     

    medium_01.259.jpg

    La bande annonce avait de quoi attirer l’œil avec ce film volontairement cynique et qui vient s’intéresser à l’industrie ô combien prolifique du tabac. Pour tout vous dire, j’avais un peu peur d’avoir une déception à la Lord of war et c’est un peu le cas car si Thank you for smoking sait contourner les codes de la bienséance ; on reste quand même dans un registre assez léger. Reste que l’on nous propose quelques scènes intéressantes mais ce n’est pas avec ça que les fumeurs écraseront leurs cigarettes.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire