Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

monica potter

  • Les ailes de l'enfer

    star 03.jpg

    AFF1.jpg

    Un soir tout a bousculé pour notre pote Cameron Poe (Nicolas Cage). Alors qu'il voulait simplement se défendre, ce militaire tue accidentellement un de ses agresseurs ce qui le condamnera à une peine de prison. Il faudra attendre 8 ans pour qu'il soit libéré mais avant de revoir sa femme Tricia (Monica Potter) et surtout sa fille Casey (Landry Allbright) qu'il n'a jamais vu, il va lui falloir encore un peu de patience. Il prend en effet place dans un avion particulier puisqu'il sert pour les transferts de prisonniers et voilà comment il se retrouve accompagné des pires criminels du pays. Les choses vont s'empirer lorsque ces prisonniers parviennent à prendre le contrôle de l'avion sous le commandement d'un certain Cyrus (John Malkovich).

    03.jpg

    Soyons clairs, Les ailes de l'enfer c'est avant tout un petit plaisir coupable. En fait, il s'agit d'un de mes souvenirs d'adolescence qui remonte à la surface dès que je vois Nicolas Cage et sa coupe improbable (une de plus diront certains). Paré d'un scénario aussi basique que caricatural où brille notre héros boy-scout, ce film signé Simon West ne fait pas dans la dentelle et offre son lot d'action faisant son effet. N'oublions pas non plus un casting bien riche qui rassemble entre autres John Malkovitch, Steve Buscemi, John Cusack ou encore Danny Trejo ! C'est comme une mauvaise friandise ; on a beau savoir que c'est gorgé d'artifices, on finit quand même par se laisser tenter.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2015-2016 0 commentaire
  • Saw

    aff.jpg

    La vie d’Adam (Leigh Whannel) n’a rien d’extraordinaire, photographe de bas étage qui réussit tant bien que mal à vivre de son métier, il habite un petit appartement où il vit en bon célibataire. Sa vie bascule, quand il se réveille brusquement et émerge d’une baignoire remplie d’eau, il ignore où il se trouve et surtout comment il a bien pu atterrir là. ? Des lumières s’allument et une vision d’horreur commence à laisser place à l’obscurité, Adam est enchaîné à des canalisations, dans une pièce d’eau au milieu duquel gît le cadavre d’un homme à moitié dévêtu.

    dc22dfac448d43c5a0dc3f42681dec44.jpg

    On ne lui prédisait pas un grand avenir et pourtant ce film va lancer une saga marquante dans l’histoire du cinéma. Saw devient une véritable référence pour des milliers de spectateurs avides d’hémoglobine alors qu’on pourrait le considèrer comme un simple pot pourri d’autres grands films comme Seven ou Cube. La violence des scènes sont pour beaucoup dans le succès de cette saga qui semble inépuisable puisque les épisodes s’enchainent et les victimes s’accumulent ; tant que le public suivra il y aura toujours un Saw à sortir. Culte par sa prodigieuse exploitation commerciale, ce film suscite souvent la polémique et c’est plus qu’il n’en faut pour attirer les spectateurs.

     

    Découvre le film Dans la peau du héros !

     

    En savoir plus sur Saw II ?

    En savoir plus sur Saw III ?

    En savoir plus sur Saw IV ?

    En savoir plus sur Saw V ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 3 commentaires
  • Saw

    Aaaaaaaahh !!

     

     

    Bon sang…qu’est ce que… mais où je suis ? Qu’est ce que je fais dans cette baignoire et en plus je suis attaché aux canalisations, je me souviens de rien !! Ok, calmons nous et reprenons nos esprits ; je m’appelle Adam (Leigh Whannel) et j’étais tranquillement installé dans mon appartement après c’est le trou noir.

     

    Oh les lumières s’allument, je ne suis pas seul oh mon dieu !! Un cadavre, y’a un putain de cadavre sur le sol !! Mais il y aussi quelqu’un d’autre, il dit s’appeler Lawrence Gordon (Cary Elwes) et il est prisonnier tout comme moi.

     

    Qu’est ce qu’on peut bien faire ici ? Qui nous a enlevé et surtout nous retient captifs, je vais pas tarder à le savoir et je crois que j’aurais préféré ne pas le savoir !

     

    En Résumé : Pour certains c’est une copie éhontée de longs métrages existants (Seven & Cube), pour d’autres un film angoissant qui réussira à les divertir et c’est bien là l’essentiel. C’est un film intéressant, l’histoire se construit au fil des minutes mais on devine assez vite la trame et c’est d’ailleurs un peu dommage. Néanmoins, l’issue finale pourrait bien vous réserver une belle surprise de taille car le tueur n’est autre que… oui exactement vous l’avez deviné c’est lui !!

     

    En savoir plus sur Saw

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire