Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alyssa milano

  • Happy new year

    aff.jpg

    C’est la dernière journée de l’année 2011 et tout New-York s’est mis sur son 31 pour célébrer comme il se doit l’évènement. A Times Square, la foule se presse dès les premières heures pour assister aux festivités avec notamment un super concert de Jensen (Jon Bon Jovi) sans oublier bien sur la traditionnelle boule. Il y a donc beaucoup de pression sur les épaules de Claire (Hilary Swank) chargée de tout organiser et elle commence à paniquer quand la fameuse boule tombe en panne ! Pendant ce temps, Ingrid (Michelle Pfeiffer) est en train de parcourir les 4 coins de la ville en compagnie de Paul (Zac Efron), un coursier qu’elle a engagé afin de l’aider à réaliser toute une liste de résolutions avant l’arrivée de 2012 !

    01.jpg

    Après avoir célébré la fête des amoureux avec Valentine’s day, Gary Marshall le fameux réalisateur de Pretty Woman remet le couvert avec la nouvelle année à venir. Si l’évènement a changé, la recette du film reste elle identique à savoir une pluie de stars comme Katherine Heigl, Sarah Jessica Parker, Ashton Kutcher ainsi que des vedettes du petit écran comme Sophia VergaraLea Michele, Sarah Paulson ou encore Alyssa Milano. Ça brille donc beaucoup mais on ne peut pas en dire autant du scénario d’une banalité affligeante ; Happy new year est un insignifiant film choral dont on a soigneusement travaillé l’emballage pour mieux nous le vendre. A la limite, à voir pour digérer vos repas de fêtes mais rester chez vous pour faire la sieste c’est tout aussi bien !

     

    Il faut le voir pour : Ne pas oublier de fêter la nouvelle  …. Ba quoi on sait jamais vous aviez peut-être oublié !

     

    En savoir plus sur Valentine’s day ?

    En savoir plus sur Joyeuse fête des mères ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Double Dragon

    aff.jpg

    En l’an 2000, un grand séisme a ravagé les Etats-Unis causant d’innombrables dégâts. C’est ainsi qu’est née la ville de New Angeles encore gangréné par les gangs qui prennent le pouvoir la nuit venue. Billy & Jimmy Lee (Scott Wolf & Mark Dacascos) sont 2 frères qui ont été adoptés vont voir leur destin basculer avec la rencontre avec Koga Shuko (Robert Patrick). Ce dernier veut mettre la main sur le Double Dragon, un pendentif qui lui offrira un incommensurable pouvoir lui permettant ainsi de devenir le maître de New Angeles. Nos 2 potes ne vont pas le laisser agir à sa guise, il va falloir affronter les nombreux gangs et nul doute qu’il va y avoir de la baston !

    01.jpg

    Attention, film culte ou plutôt devrais-je dire Nanar culte car Double Dragon rassemble tous les ingrédients pour nous faire plier de rire. On s’étonne déjà du casting et précisément Scott Wolf qui n’a pas vraiment les aptitudes physiques de son compère Mark Dacascos, sa présence étant essentiellement motivée pour apporter de l’humour au film. Si cela ne s’arrêtait que là ! Effets spéciaux risibles déjà à l’époque de sa sortie au cinéma, des costumes ridicules, un scénario aussi solide qu’une brindille et un jeu d’acteur digne des grandes sitcoms françaises. Le jeu vidéo a certes connu un certain succès mais son concept limité s’est vite transposé à ce film désespérant.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire