Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

aaron tveit

  • Les misérables

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Pour avoir volé du pain dans le simple but de nourrir son neveu, notre pote Jean Valjean (Hugh Jackman) fut emprisonné 19 ans durant. S’il peut de nouveau gouter aux joies de la liberté, il a bien du mal à retrouver une place dans une société qui ne cesse de le rejeter. Un homme lui tendra toutefois la main et cette rencontre changera à jamais sa vie même si son ancien geôlier, l’impitoyable Javert (Russel Crowe) peine à y croire. 8 ans plus tard, sous l’identité de M. Le Maire, Jean Valjean va recueillir la petite Cosette (Isabelle Allen/ Amanda Seyfried), une promesse qu’il avait faite à Fantine (Anne Hathaway), la mère de la jeune fille.

    01.jpg

    Monument littéraire français, Les misérables version Tom Hooper c’est avant tout l’adaptation de la comédie musicale anglaise inspirée du roman de Victor Hugo. De toute façon, il n’y a pas moyen de se tromper car ce film est composé à 99,29 % de séquences chantées et autant dire que sur 2H30, ça risque de vous saouler ! C’est bien là le principal défaut, contrairement à un spectacle sur scène, ici on n’a pas droit au moindre entracte et c’est carrément lourd à digérer. Pour le reste pas grand-chose à redire si ce n’est que les séquences chantées sont dispensées de postsynchronisation ce qui crée une certaine proximité entre le film et le spectateur mais il faut aussi un certain temps d’adaptation.

     

    Il faut le voir pour : Découvrir une pièce de théâtre au cinéma !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Premium Rush

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Le costume, le bureau et le train-train quotidien ce n’est pas vraiment la tasse de thé de Wilee (Joseph Gordon-Levitt). Lui a besoin d’action et de fun, c’est pour ça qu’il travaille chez Security Courier où avec son vélo il livre ce que vous voulez aux 4 coins de New-York. Evidemment, la paye n’est pas mirobolante et avec ses collègues, il risque sa vie chaque jour mais au moins il s’éclate ! Une nouvelle course lui est confiée par Nima (Jamie Chung), une de ses potes d’enfance mais ce qu’il transporte semble également intéresser Bobby Monday (Michael Shannon). Wilee refuse de lui remettre l’enveloppe et provoque alors une folle poursuite d’autant plus qu’il apprend que l’homme lancé à ses trousses n’est autre qu’un policier.

    01.jpg

    Si le scénario de Premium Rush pourrait largement tenir sur le ticket que transporte notre cher Wilee, c’est un thriller plutôt rythmé et amusant qu’on a là. De belles séquences d’action menées sur des deux-roues et où la Grosse pomme n’aura jamais aussi bien mérité sa réputation de "Jungle urbaine". Sympa également ses simulations de trajectoires qui se soldent bien souvent par des accidents ce qui refroidira peut-être de prendre votre vélo dans les grandes villes. L’adrénaline connait toutefois des temps de pause afin de nous présenter une histoire ce qui nous gâche un peu le plaisir. Sans réussir à nous mettre la tête dans le guidon, un film sans grandes prétentions mais bien divertissant.

     

    Il faut le voir pour : Virer les freins de votre vélo !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire