Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

aasif mandvi

  • Les stagiaires

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Ils pensaient conclure une nouvelle vente mais nos potes Billy & Nick (Vince Vaughn & Owen Wilson) ont eu la désagréable surprise d’apprendre qu’ils n’avaient plus de boulot. Leur désormais ancien employeur a en effet été obligé de baisser le rideau et c’est ainsi que le duo doit se remettre à chercher un job. C’est en cherchant sur le net que Billy a l’idée de postuler chez Google, le plus célèbre des moteurs de recherche au monde ! Bien sur c’est une belle opportunité pour eux mais les places sont chères et c’est comme simples stagiaires qu’ils vont débuter. Afin de pouvoir décrocher un job, ils vont devoir faire leurs preuves et c’est loin d’être gagné !

    01.jpg

    Après The social network, le biopic consacré à Mark Zuckerberg et la création de Facebook ; voici maintenant venir une petite comédie mettant à l’honneur Google, le moteur de recherche devenu une référence incontournable. Les stagiaires fait ainsi une belle publicité à la firme américaine où les bureaux ressemblent à un terrain de jeu (et où la bouffe est gratuite !) mais au départ on est surtout là pour se marrer. Peu de réponses pertinentes à cette recherche ; à part la chasse au Professeur Xavier on ne peut pas dire que l’on s’étrange de rires. Le challenge entre les différents groupes n’est pas très passionnant d’autant qu’il ne faut pas être un génie pour deviner le dénouement. On va continuer à chercher une bonne comédie.

     

    Il faut le voir pour : Découvrir qu’un match de Quidditch dans la réalité c’est quand même pas terrible !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Elle s’appelle Ruby

    star 03.jpg

    2535282206.19.jpg

    Il y a 10 ans, notre pote Calvin Weir-Fields (Paul Dano) se faisait connaitre en tant qu’écrivain et le succès fut immédiatement au rendez-vous. Le temps passe et s’il a bien écrit quelques nouvelles depuis, il cherche toujours l’inspiration pour sa nouvelle œuvre. A l’image de sa vie professionnelle, ses amours ne sont pas vraiment au beau fixe puisqu’il sort d’une rupture qu’il a encore du mal à digérer. Et puis un jour, en promenant son chien il fait la rencontre de Ruby Sparks (Zoe Kazan), une jeune femme qui apparait comme parfaite à ses yeux et pour cause il s’agit de l’héroïne de son roman ! Est-il devenu fou ? Il semblait le penser au départ mais doit admettre l’incroyable ; le personnage qu’il a crée a pris vie !

    01.jpg

    La femme de vos rêves existe, il vous suffit de la créer ! Scénario malicieux réinterprétant le mythe de Frankenstein avec Elle s’appelle Ruby où notre pote Paul Dano a le don exceptionnel de donner vie à son personnage. La tentation est donc trop grande pour lui de faire de Zoe Kazan, une campagne idéale (et ça tombe plutôt bien pour ce couple réuni aussi bien devant que derrière la caméra). Les 2 comédiens sont attachants et font digérer une histoire qui finit par être bien trop prévisible n’oubliant pas de nous asséner une petite leçon de moralité selon laquelle la perfection n’est pas de ce monde et ne fait pas le bonheur.

     

    Il faut le voir pour : Continuer à croire à la femme de vos rêves !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Premium Rush

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Le costume, le bureau et le train-train quotidien ce n’est pas vraiment la tasse de thé de Wilee (Joseph Gordon-Levitt). Lui a besoin d’action et de fun, c’est pour ça qu’il travaille chez Security Courier où avec son vélo il livre ce que vous voulez aux 4 coins de New-York. Evidemment, la paye n’est pas mirobolante et avec ses collègues, il risque sa vie chaque jour mais au moins il s’éclate ! Une nouvelle course lui est confiée par Nima (Jamie Chung), une de ses potes d’enfance mais ce qu’il transporte semble également intéresser Bobby Monday (Michael Shannon). Wilee refuse de lui remettre l’enveloppe et provoque alors une folle poursuite d’autant plus qu’il apprend que l’homme lancé à ses trousses n’est autre qu’un policier.

    01.jpg

    Si le scénario de Premium Rush pourrait largement tenir sur le ticket que transporte notre cher Wilee, c’est un thriller plutôt rythmé et amusant qu’on a là. De belles séquences d’action menées sur des deux-roues et où la Grosse pomme n’aura jamais aussi bien mérité sa réputation de "Jungle urbaine". Sympa également ses simulations de trajectoires qui se soldent bien souvent par des accidents ce qui refroidira peut-être de prendre votre vélo dans les grandes villes. L’adrénaline connait toutefois des temps de pause afin de nous présenter une histoire ce qui nous gâche un peu le plaisir. Sans réussir à nous mettre la tête dans le guidon, un film sans grandes prétentions mais bien divertissant.

     

    Il faut le voir pour : Virer les freins de votre vélo !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire