Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mélissa theuriau

  • Pourquoi j'ai pas mangé mon père

    cinéma,film,animation,pourquoi j'ai pas mangé mon père,jamel debbouze,mélissa theuriau,arié elmaleh,patrice thibaud,christian hecq,diouc koma,georgette kala-lobé,youssef hajdi

    AFF.jpg

    Le Roi des Simiens attendait ce jour depuis longtemps ; son héritier vient de voir le jour et il est fier de présenter à tous le Prince Vania ! Ce que tout le monde ignore alors c'est qu'il y a eu un autre bébé né avant lui et qui aurait du être l'héritier s'il n'avait pas eu cette apparence aussi frêle. Le Roi a ainsi décidé de se débarrasser de lui sans se douter qu'il va survivre et être recueilli par Ian. Ce n'est que bien plus tard que les retrouvailles vont avoir lieu lorsqu'un certain Edouard fait parler de lui avec ses inventions loufoques. Malgré les machinations de la Sorcière et de Vladimir, proches du roi ; la vérité ne va pas tarder à éclater.

    01.jpg

    Première réalisation pour notre pote Jamel Debbouze qui se lance dans l'animation en adaptant un roman signé Roy Lewis. Il est aussi la star à l'écran, une affiche qu'il partage avec le clone de Louis De Funès et de cette association, on s'attendait quand même qu'au niveau de l'humour ça carbure. Utilisant la technologie de la Performance-Capture (une première en Europe), en dehors du fait que ça le démarque des autres productions du genre ça reste une particularité qui ne séduit pas outre-mesure. Pourquoi j'ai pas mangé mon père se montre au final assez décevant ; les dialogues sonnent souvent creux avec une histoire qui a beaucoup de mal à démarrer et les rires se font rares.

     

    Il faut le voir pour : Découvrir des animaux très étranges !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Dusty Crophopper - Planes

    Bonjour,

     

    2167860595.117.jpg

    01.jpgEuh je m’appelle Dusty Crophopper et je cherche l’aéroport JFK. En fait, je me suis qualifié pour le grand rallye du tour du ciel. Oui je sais ; je ne suis qu’un épandeur mais j’en avais assez de tourner en rond au-dessus des champs !

     

    Je suis fait pour la vitesse et je vais le prouver à tout le monde ! Bien sur, face à moi il y aura des champions comme le Bulldog ou le triple champion Ripslinger mais je ne vais pas me laisser faire.

     

    02.jpgPour être à la hauteur des autres concurrents j’ai fait appel à Skipper Riley avec lequel je me suis durement entrainé. Je suis bien décidé à donner le meilleur de moi-même mais je dois aussi vous avouer une chose ; j’ai le vertige !!

     

     

    En savoir plus sur Planes ?

    En savoir plus sur Planes 2 ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Planes

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Dusty Crophopper est un avion épandeur mais il en a plus qu’assez de parcourir les champs de maïs. Lui rêve de vitesse, de courses et même de participer au prestigieux rallye du tour du ciel pour lequel il s’est inscrit aux qualifications. Il surprend tout le monde en accrochant une honorable 6ème place hélas pas suffisant pour faire son bonheur jusqu’à ce qu’il apprenne qu’un des concurrents a été disqualifié. Dusty va donc pouvoir participer au rallye mais ses futurs adversaires seront les meilleurs avions au monde et il a besoin d’entrainement. Il se tourne ainsi vers Skipper Riley qui faisait autrefois partie de l’aéronavale.

    01.jpg

    Les voitures ça va un moment, il faut viser plus haut ! Planes est ce qu’on pourrait considérer un spin-off de Cars puisqu’on est dans le même univers à la différence que nos héros ont cette fois le ciel comme terrain de jeu. Malgré un tour du monde prometteur, les courses manquent de folie et même visuellement on est loin d’atteindre le 7ème ciel qui s’explique déjà par le fait qu’il ne s’agit pas d’une production Pixar mais de DisneyToon Studio spécialisé pour les sorties directes en vidéo ! Les aventures de Dusty ne volent donc pas bien haut et ne feront pas oublier son pote Flash McQueen mais les enfants s’en contenteront largement.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre qu’un avion peut avoir le vertige !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2013 0 commentaire