Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alex russell

  • Carrie, la vengeance

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Déjà que notre pote Carrie White (Chloë Grace Moretz) n’est pas une fille très populaire, elle est désormais la risée de tout le lycée. La faute à une vidéo que Chris (Portia Doubleday) a pris un malin plaisir à diffuser sur Internet et qui n’a franchement aucun remord à humilier sa camarade. Carrie vient en effet d’avoir ses règles et se souviendra de ce jour puisqu’en devenant une femme, elle se découvre également des pouvoirs télékinésiques. Un moment que redoutait sa mère Margaret (Julianne Moore) convaincue d’avoir enfanté la fille du diable et ça ne fait que commencer ! Pendant ce temps, Sue (Gabriella Wilde) culpabilise après ce qu’elle a fait et cherche à se faire pardonner auprès de Carrie en lui offrant une soirée inoubliable au bal de promo.

    01.jpg

    Sorti en 1976, le film de Brian De Palma a pris un peu la poussière c’est pourquoi le roman de Stephen King a droit à une seconde jeunesse avec ce reboot. A priori, à l’évocation d’un tel projet, la première réaction serait de fuir à toutes jambes mais quand on sait que Julianne Moore partie et la réalisatrice Kimberly Peirce (Boys don’t cry) sont de la partie, ça a quand même de quoi éveiller la curiosité. Un espoir de courte durée car déjà l’histoire ne fonctionne plus vraiment vu qu’on en a soupé des films avec des lycées américains et leurs traditionnels bals de promo (sans oublier l’équipe de lacrosse ! ). D’autre part, Chloë Grace Moretz n’arrive pas à convaincre avec parfois quelques scènes où elle surjoue. Carrie, la vengeance est, malgré sa mise à jour, tout simplement dépassé .

     

    Il faut le voir pour : Transformer votre placard en salle des prières !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Chronicle

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Entre une mère gravement malade et un père alcoolique et violent, Andrew (Dane DeHaan) traverse une période difficile. Au lycée ce n’est guère plus glorieux ; sa nouvelle manie de se promener avec son caméscope le rend encore plus bizarre aux yeux de ses camarades. Heureusement son pote d’enfance Matt (Alex Russell) essaie de le sortir un peu de sa coquille et au cours d’une soirée, ils vont faire une incroyable découverte. Accompagné de Steve (Michael B. Jordan), ils tombent sur un étrange trou et la curiosité les pousse à s’y aventurer et plus rien ne sera jamais plus comme avant. Quelques temps après, ils s’aperçoivent en effet qu’ils sont dotés de pouvoirs télékinésiques, un sentiment de puissance enivrante peut-être même trop !

    01.jpg

    Pour un mec comme moi qui a été bercé aux comics, Chronicle semblait être la bonne surprise de 2012. Qui n’a jamais rêvé d’avoir un jour des super-pouvoirs, la première réalisation de Josh Trank s’appuie donc sur ce fantasme tout en une mise en scène à la caméra DV. Sur ce dernier point, il y a quand même un léger ras-le-bol de voir ce style de réalisation décliné à toutes les sauces d’autant plus qu’en l’occurrence, le scénario se suffisait à lui-même. Si le principe apparait plutôt fun, le film ne démarre réellement qu’au moment où l’un des personnages pète les plombs soit un peu plus d’une vingtaine de minutes vraiment intéressantes. Simplement un bon passe-temps.

     

    Il faut le voir pour : Ne pas trop trainer avec ceux qui saignent souvent du nez !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire