Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

susanne bier

  • A second chance

    star 03.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Des voisins se sont plaints et cela a conduit à l’intervention de la police. C’est ainsi que notre pote Andreas (Nikolaj Coster-Waldau) et son équipier Simon (Ulrich Thomsen) ont frappé à la porte de Tristan (Nikolaj Lie Kaas), un homme qu’ils connaissent malheureusement bien et réputé pour sa violence. Lorsque les policiers pénètrent dans l’appartement, ils découvrent dissimulé dans un placard un nourrisson qui baigne dans ses excréments. Cette vision glace le sang d’Andreas ceci d’autant plus qu’il est tout juste devenu père ; sa femme Anna (Maria Bonnevie) a en effet donné naissance à Alexander. Les nuits sont difficiles pour ces nouveaux parents et un drame va bouleverser leur vie.

    01.jpg

    Il y a d'abord le bonheur puis un drame familial frappant de plein fouet de jeunes parents qui vont les conduire à effectuer un choix crucial. Ce film de Susanne Bier s'intéresse ainsi à la notion de parentalité à travers la vie de 2 couples diamétralement opposés en s'attardant plus particulièrement sur la figure maternelle. A second chance c'est un thriller bien mené servi par un bon scénario qui surtout sait proposer son lot de rebondissements pour nous tenir en haleine. On y retrouve aussi une belle distribution qu’il s’agisse de Nikolaj Coster-Waldau (loin de son rôle de Jamie Lannister dans Game of thrones !), Nikolaj Lie Kaas (qu'on a pu voir dans Les enquêtes du département V) ou encore Maria Bonnevie. Voici une excellente découverte !

     

     

    Il faut le voir pour : Penser à changer vos enfants plus souvent !

     

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Love is all you need

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Pendant longtemps notre pote Ida (Trine Dyrholm) a combattu son cancer et elle pourrait très bientôt voir le bout du tunnel. C’est une nouvelle rassurante mais une mauvaise surprise l’attend puisqu’en rentrant des courses, elle surprend son mari en compagnie d’une autre femme et qui plus est une de ses collègues de travail. Sacré choc qu’il va falloir rapidement mettre de coté puisqu’ils doivent partir en Italie afin de célébrer le mariage de leur fille Astrid (Molly Blixt Egelind) avec Patrick (Sebastian Jessen). Tout naturellement, Ida s’apprête à prendre l’avion seule ce qui est loin de la rassurer mais un léger accrochage va lui permettre de rencontrer Philip (Pierce Brosnan) qui s’avère être le père de Patrick.

    01.jpg

    Derrière ce titre un peu ronflant se dissimule une comédie dramatique qui met un peu de temps à démarrer mais finalement assez sympathique. La cadre enchanteur dans lequel nous amène l’histoire y est aussi pour beaucoup puisqu’au fil des minutes on finit par s’évader à travers cette ambiance qui sent bon les vacances. Sans compter la présence de convives plus ou moins bienvenus apportant également un peu d’animation dans cette somptueuse propriété où les couples se font et se défont. N’oublions pas enfin la comédienne Trine Dyrholm dont le charme agir aussi bien sur Pierce Brosnan que sur les spectateurs qui passeront un bon moment avec Love is all you need et c’est déjà pas mal !

     

    Il faut le voir pour : Acheter des citrons pour la maison.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Revenge

    aff.jpg

    C’est une période extrêmement difficile pour notre pote Christian (William Jøhnk Nielsen) qui vient de perdre sa mère emportée par un cancer. Ce drame l’a conduit à retourner vivre au Danemark en compagnie de sa grand-mère. Son père lui, brille par son absence ne cessant de voyager dans le cadre de son travail. Le jeune garçon découvre ainsi une nouvelle école et il va rapidement se rapprocher d’Elias (Markus Rygaard) considéré par toute la classe comme la tête de turc. Lorsque celui-ci est pris à parti par certains de ses camarades, Christian est le premier à intervenir quitte à prendre lui aussi quelques coups. Cependant, il n’a pas l’intention de devenir une nouvelle victime et va utiliser une méthode musclée pour obtenir le respect.

    01.jpg

    Revenge nous arrive précédé d’une belle réputation puisqu’il s’agit ni plus ni moins de l’Oscar du meilleur film étranger décerné par Hollywood. On connait assez peu la réalisatrice danoise Susanne Bier et on s’intéressera davantage à sa carrière après la découverte de ce magnifique long-métrage. Le sujet est fort - la vengeance est ses contrecoups - mais surtout il est magnifié par les performances de Mikael Persbrandt et surtout de William Jøhnk Nielsen fascinant en garçon obsessionnel. Prenant de la première à la dernière minute, c’est donc une excellente surprise qui mérite amplement le Coup de cœur Ciné2909 !

     

    Il faut le voir pour : Ne plus laisser vos enfants jouer avec des feux d’artifice.

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2011 0 commentaire