Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sebastián silva

  • Magic magic

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Elle avait besoin de faire un break aussi Alicia (Juno Temple) a débarqué de Californie pour passer un semestre au Chili où vit sa cousine Sara (Emily Browning). A peine arrivée au pays qu’elle doit déjà repartir pour un long voyage en voiture puisque Sara et ses potes d’enfance Barbara, Agustín & Brink (Catalina Sandino Moreno, Agustín Silva & Michael Cera) ont organisé un petit séjour dans le Sud. Pas très rassurée au départ, Alicia le sera encore moins lorsque sa cousine lui annonce qu’elle doit retourner à Santiago de toute urgence pour repasser un examen primordial pour l’obtention de son diplôme. Les choses vont aller de mal en pis pour la jeune américaine qui va se sentir persécutée.

    01.jpg

    Bizarre, bizarre… c’est un peu le sentiment qu’on éprouve à la fin de ce film de Sebastián Silva qui pour le coup change totalement d’ambiance avec sa dernière réalisation Les vieux chats. Au départ c’est un groupe de jeunes qui espéraient passer du bon temps mais le séjour se transforme vite en calvaire pour une Juno Temple dont la paranoïa ne fait qu’empirer au fil du temps. Prenant dans un premier temps par son environnement particulier, Magic magic bascule soudainement dans l’étrange et noie progressivement le spectateur jusqu’à le perdre totalement avec une conclusion qui nous laisse hébété.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus laisser un chien vous approcher !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Les vieux chats

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    C’est une longue journée qui s’annonce pour nos potes Isidora & Enrique (Belgica Castro & Alejandro Sieveking), alors qu’ils trainaient au lit, ils reçoivent un coup de fil de Rosario (Claudia Celedón) tout juste revenue de voyage au Pérou. La fille d’Isidora semble bien excitée et promet de venir avec une surprise, raison de plus pour se montrer méfiant mais en attendant il faut aller faire quelques courses notamment pour nourrir les chats. Les problèmes surviennent dès l’arrivée de Rosario déjà exténuée par les 8 étages à monter à pied puisque l’ascenseur est en panne et elle ne se prive pas de faire une scène concernant son allergie aux chats. Entre la mère et la fille, les rapports n’ont jamais été très tendres et cette visite est loin d’être anodine !

    01.jpg

    Plongée au cœur d’une journée typique dans la vie d’un couple de personnes âgées, Les vieux chats ne décolle réellement qu’à partir de l’arrivée de Rosario dans l’histoire. On découvre alors une relation mère / fille conflictuelle et dont la confrontation en tête à tête aurait pu et du constituer un dénouement plus intense. La fragilité qui se dégage d’Isidora fait d’elle un personnage auquel le spectateur s’attachera facilement, c’est là la seule grande force d’un film parfois très mou. Dès lors qu’on a passé la tension qui régnait durant l’huis-clos dans l’appartement, on sent que le film nous échappe petit à petit. A réserver uniquement à ceux qui veulent découvrir de nouveaux horizons cinématographiques.

     

    Il faut le voir pour : Eviter d’acheter un appartement au 8ème étage, si l’ascenseur tombe en panne vous n’aurez pas beaucoup de visites !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire