Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alien 3

  • Alien 3

    star 04.jpg

    aff.jpg

    Placée en hypersommeil, Ripley (Sigourney Weaver) n’imaginait pas un instant un épilogue aussi douloureux. Notre pote est en effet la dernière survivante de l’USS Sulaco sur lequel un incendie s’est déclaré provoquée par la présence d’un Alien. Une capsule de secours s’est donc détachée et a fini par s’écraser sur Fiorina 161 où seule Ripley a peu être sauvée. Cette planète est en fait une prison de haute sécurité où ne sont détenus que des hommes ayant commis les pires atrocités et la présence d’une femme ne passe pas inaperçu. Ce sera pourtant le cadet de leurs soucis lorsqu’ils apprendront qu’un Alien se promène également dans le complexe et qu’ils n’ont aucune arme pour le neutraliser.

    03.jpg 02.jpg 01.jpg

    La valse des réalisateurs continue et c’est cette fois David Fincher qui s’attaque à la saga Alien avec d’emblée un film au ton bien différent. L’atmosphère y est à la fois plus violente et dans le même temps plus spirituel à l’image de ces prisonniers convertis à la gloire de Dieu. Un monde brutal qui se traduit également par le sort réservé à la pauvre Ripley et qui va jusqu’à se manifester à travers son apparence physique. Pas forcément l’épisode le plus impressionnant du point de vue de l’action mais incontestablement celui qui arrive à se démarquer du reste et qui reflète le mieux les inspirations de son réalisateur. Un épisode qui sera accompagné de son lot de controverses tant chez les fans que chez Fincher lui-même qui ira jusqu’à renier Alien 3.

     

    La scène à ne pas louper : Le saut de l’ange de Ripley !


    En savoir plus sur Alien, le huitième passager ?

    En savoir plus sur Aliens, le retour ?

    En savoir plus sur Alien, la résurrection ?

    En savoir plus sur AVP : Alien Vs Predator ?

    En savoir plus sur Alien Vs Predator Requiem ?

    En savoir plus sur Prometheus ?

     

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire