Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le fils de l'épicier


    d7e1d583b24149e77d2e86464dc47aba.jpg

    Dès qu’il a su que son Père (Daniel Duval) avait fait un malaise, Antoine (Nicolas Cazalé) s’est précipité à l’hôpital pour voir son état de santé. Lui qui avait claqué la porte de la maison voilà 10 ans entretient des relations tendues avec ses parents et son frère François (Stéphan Guérin-Tillié). Pourtant, il décide de revenir dans son village natal pour s’occuper de l’affaire familiale, une épicerie dotée d’une camionnette pour approvisionner les autres habitants qui ne peuvent se déplacer. En réalité, il fait aussi ça pour rendre service à sa pote d’enfance Claire (Clotilde Hesme) qui a besoin de changer d’air pour réviser dans les meilleures conditions possibles son baccalauréat.

    d93df9c42401c1d0d52c99d76a52761d.jpg

     

    Charmant est le mot qui convient le mieux à ce film ; d’abord avec le duo Nicolas Cazalé / Clotilde Hesme, cette dernière faisant parfois pensé à la pétillante Cécile de France ce qui est bien sur un compliment. L’autre joli duo est formé par les personnages d’Antoine & Lucienne interprétée par Liliane Rovère qui vous réserve quelques éclats de rire. Le fils de l’épicier est fait en toute simplicité et se mue en un beau rayon de soleil éclairant un mois d’aout bien gris ; le film familial par excellence !

     

    Il faut le voir pour : Troquer les boîtes de petits pois contre des oeufs.

                                                                      

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Planète Terreur

     

    eeb9d45706e4a52ed260f3b5c6d9229e.jpg

    Il est temps pour elle de changer de vie et ça commence dès ce soir pour Cherry (Rose McGowan) qui a décidé de plaquer son boulot de go go danseuse. Pas de chance, au même moment non loin de là un gaz toxique s’échappe du camp militaire non sans de graves conséquences. Très vite, on voit déferler à l’hôpital de drôles de choses, les humains se transforment peu à peu en des espèces de zombies en quête de sang. Pour en revenir à Cherry, elle a eu la malheur de se faire bouffer une jambe mais avec l’aide de son pote d’enfance Wray (Freddy Rodriguez) ; la contre-attaque ne va pas tarder !

    61e730ed411803c627350e9087f59008.jpg

    Voici donc le 2nd volet du projet Grindhouse avec un film d’un genre totalement différent du Boulevard de la mort de Quentin Tarantino et on a droit à un pur film d’épouvante. Fun à souhait, bardé de bonnes idées (et parfois vraiment saugrenues) ; Planète terreur est certainement le film du moment pour se changer les idées bien qu’il ait du mal à tenir sur la longueur. Si on est en effet pris par l’excitation de la découverte, les personnages sont assez transparents ce qui nous donne un divertissement agréable pour des spectateurs peu exigeants. Au final, Grindhouse se révèlera surtout comme une grande cour de récréation pour nos 2 réalisateurs avec des films sympathiques mais qui ne resteront pas dans nos mémoires.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais confier un flingue chargé à un gosse !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 2 commentaires
  • Naissance des pieuvres

    8d8d6ef2ff9043df963c235569e839ed.jpg

    Marie (Pauline Acquart) était venue à la piscine pour voir sa pote d’enfance Anne (Louise Blachère) pour un spectacle de nage synchronisée et c’est là qu’elle a eu cette révélation. Elle a aperçu Floriane (Adèle Haenel), cette superbe nageuse et c’est une drôle de sensation qui l’étreint alors. Pour l’approcher, elle est prête à tout et elle parvient ainsi à l’accompagner à ses cours de natation et avec les jours qui passent une véritable relation se tisse entre elles. Au début, Marie se sent manipulée mais elle s’aperçoit vite que Floriane va lui apporter quelque chose d’indéfinissable qui va marquer sa vie.

    7245a6c8736d92adf8cc8ada7824d52e.jpg

    Dans la veine de Et toi t’es sur qui ?; on suit les pérégrinations d’un trio de jeunes filles en pleine fleur de l’âgé à la découverte de leur sexualité. L’une cherchant à perdre absolument sa virginité avec son prince charmant, l’autre qui subit et qui joue avec sa réputation de fille facile et la dernière en pleine découverte. Porté par 3 comédiennes complètement dédiée à leurs rôles, Naissance des pieuvres est un film authentique bien loin des romances habituelles. Photographie d’une jeunesse contemporaine, il contribue à ouvrir les esprits mais reste quand même un film qui ne séduira qu’un public restreint.           

     

    Il faut le voir pour : Décorer absolument votre plafond avant qu’il ne soit trop tard !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Captivity

    7485c4548792ece65abeab539636fd12.jpg

    A la télévision, à la une des magazines ou encore à l’arrière des bus, vous ne pouvez pas la manquer ; Jennifer Tree (Elisha Cuthbert) est partout ! Elle est le mannequin en vogue actuellement et sa carrière est en plein épanouissement mais cela n’a pas que des bons cotés. Alors qu’elle s’était trainée à une soirée de charité, elle est droguée par un inconnu et à son réveil, elle se retrouve cloitrée dans une pièce mais très rapidement, son calvaire va commencer. Son ravisseur lui réserve des sévices que l’on n’oserait meme pas imaginer mais heureusement elle rencontre Gary (Daniel Gilles) qui a lui aussi été enlevé. A eux deux, ils arriveront peut-etre à s’échapper de cet enfer.

    5079bf27a6b1ea954026958261afd5b8.jpg

    Dans la famille film d’épouvante sans idées, avec quelques scènes gores ; je demande le petit dernier. Bonne pioche avec Captivity qui reprend sans vergognes la notion de huis clos d’un Cube ou d’un Saw selon vos références et qui surfe sur la vague de violence qui submerge en ce moment le cinéma américain. Quant à notre pote Elisha Cuthbert, elle a troqué son rôle de jeune fille pris dans les emmerdes dans la série 24 pour … un rôle de jeune femme pris dans les emmerdes au cinéma. Belle progression pour une comédienne qui n’a pas du avoir trop de mal à retenir ses quelques lignes de dialogue débitées entre 2 évanouissements. A éviter sauf si on veut retient captif évidemment !

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais apprendre aux femmes à armer un fusil !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Rize

     

    eba1450c4ef0afa97fdcdfb8b469c854.jpg

     

    Quand on vit dans les quartiers difficiles de l’Ouest Américain et notamment à Los Angeles dans la zone peu fréquentable de South Central, on vit  au quotidien avec la violence des gangs. Si tu veux survivre, tu n’as pas le choix, il faut faire partir d’une bande pour assurer tes arrières. Loin de la violence, loin des coups de feu ; des jeunes ont décidé de se regrouper et de s’exprimer par la danse. A leur tête Tommy le clown ; un éducateur qui a décidé de s’exprimer par la danse et qui anime notamment de nombreuses fêtes grâce au collectif qu’il a crée de ses propres mains. Depuis sa création, cette danse n’a cessé de se diffuser jusqu’à créer de nombreuses bandes qui ne s’affrontent que sur la piste de danse.

    51ae5e5390c2af756ed5bea24976039c.jpg

    Voilà un documentaire intéressant dans le sens où pour une fois, on évoque les quartiers difficiles américains d’un point de vue positif. Rize nous dévoile la naissance du Krumping, une danse qui a quelque chose d’assez hypnotisant et dont l’influence grandissant se propage à travers les Etats-Unis. Ce phénomène permet au jeune de se défouler, de lâcher leur trop-plein d’énergie et surtout de s’exprimer autrement que par la violence. De plus, on nous prévient au préalable qu’aucune scène n’a été soumise à une quelconque accélération pour vous dire à quel point c’est parfois impressionnant de les voir se déhancher.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire
  • Les 4 fantastiques et le surfer d'argent

    89a3824e8f5f93a57a8575e2bd17e7cc.jpg

    C’est l’évènement à ne pas manquer sous aucun prétexte ; le mariage de Susan Storm & Red Richards (Jessica Alba & Ioan Gruffudd) attire toutes les curiosités et c’est une véritable foire médiatique. Cela a pris une telle ampleur que l’on évoque à peine les étranges phénomènes qui sont apparues sur terre ces dernières heures, une vague de gel jamais vu qui a commencé au Japon et qui s’étend jusqu’en Egypte. Pourtant, il faudrait se pencher sur ces cas car ils sont les signes annonciateurs d’une future catastrophe ; notre planète est vouée à disparaitre dans 8 jours ! Soyez rassurés, avec l’aide de Ben & Johnny (Michael Chiklis & Chris Evans) ; les 4 fantastiques feront tout pour nous sauver

    0fd7824cc8c0cef2823b1a528b106922.jpg

    Vous étiez en manque de super-héros, réjouissez-vous car en voilà 4 pour le prix d’un seul ! Les 4 Fantastiques font donc leur grand retour sur le grand écran avec une suite dans la même veine que le premier épisode à savoir du spectacle, de l’action et beaucoup d’humour à tel point qu’on se demande si on a pas à faire à une comédie. Si les fans irréductibles du comic crieront au scandale, je dois dire que Les 4 Fantastiques et le surfer d'argent est plutôt fun et facilement accessible au grand public. Cette adaptation vise surtout un public familial et ma foi ça reste un divertissement bien distrayant à défaut d’être réellement fantastique.

     

    Il faut le voir pour : Assister au mariage le plus rapide.

     

    En savoir plus sur Les 4 Fantastiques (2005) ?

    En savoir plus sur Les 4 Fantastiques (2015) ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Mi$e à prix

     

    f1c5e5b948604cf93c0017998bef2107.jpg

    La magie ne lui suffisait pas, notre pote Buddy Israel (Jeremy Piven) voulait récolter encore plus d’argent et surtout plus rapidement. C’est dans ce but qu’il s’est rapproché de Primo Sparazza (Joseph Ruskin), grand nom de la mafia à Las Vegas mais leurs affaires dégénèrent à vitesse V. Israel devient alors la cible à abattre avec une mise à prix de 1 000 000 de $ pour celle ou celui qui lui ramènera son cœur ! Cette impressionnante prime attire ainsi les plus grands mercenaires mais les autorités ont besoin de ce témoin capital pour pouvoir mettre sous les verrous tous ces criminels. Il va falloir assurer sa protection et ce qui est sur c’est qu’il va y avoir de l’action !

    257d208f849d34e78977ccdefac25240.jpg

    Le début est assez chaotique avec un joli méli-mélo des personnages à la gâchette facile puis Mi$e à prix se noie dans des scènes d’action bruyantes, parfois surchargées. Ce film aurait gagné à proposer plus de simplicités car la suite est assez plaisant à voir à condition d’apprécier les gunfights bien que l’ensemble des personnages soit assez superficiel . A noter la première apparition de la chanteuse Alicia Keys dans un rôle quasi transparent où elle fait surtout valoir son beau phyique que son jeu d’actrice mais comme on dit il faut un début à tout !

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais laisser trainer vos vêtements quand vous invitez vos potes d’enfance pour certaines soirées.
    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Motel

     

    a2656959f35a9e1a39b72ec364507d7b.jpg

    S’il avait su, il n’aurait jamais quitté l’autoroute ! Notre pote David Fox (Luke Wilson) pensait bien faire en prenant ce raccourci mais maintenant qu’il s’est rendu compte de son erreur, il est trop tard. Avec sa femme Amy (Kate Beckinsale), ils sont tombés en panne en plein milieu d’une route déserte et surtout en pleine nuit ! A la recherche d’un garagiste, ils doivent attendre le lendemain matin pour pouvoir repartir et en attendant, ils vont passer la nuit dans cet hôtel pas très bien entretenu mais ce sera peut-être plus confortable que leur voiture. Ils vont vite déchantés quand ils découvrent que leur chambre est en fait le théâtre de nombreux massacres et qu’ils sont les prochaines victimes !

    235ef763792b1d96b7c54821b1f96f7f.jpg

    Mouais encore un film d’horreur qui sent bon le divertissement vite fait pas forcément bien fait. Un couple qui traverse une crise, qui va devoir faire face à de sérieux détraqués et qui bien sur va se ressouder, c’est du déjà vu ! Bon encore ça passe, car ça se laisse voir mais réservez plutôt ce film pour une soirée DVD, ça vous fera des économies. Seule chose que l’on peut retenir c’est que Luke Wilson peut faire autre chose que des comédies mais ce n’est pas avec Motel que sa carrière va décoller.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus prendre de chambre à l’hôtel.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Interview

    14019af9f32b50e1a1b51686ccd3d935.jpg

    Il aurait du couvrir un important évènement à Washington au lieu de quoi notre pote Pierre Peters (Steve Buscemi) attend dans ce fichu restaurant depuis plus d’une heure l’arrivée de la célèbre Katya (Sienna Miller). Lui qui est habitué à interviewer des politiciens doit donc s’entretenir avec cette vedette du cinéma, plus médiatisé par ses déboires amoureuses que par ses capacités de comédienne. D’ailleurs, l’interview tourne court chacun préférant ne pas perdre son temps mais alors qu’il prenait un taxi, Pierre est victime d’un léger accrochage. Pour soigner sa blessure, Katya l’invite dans son loft, à deux pas du restaurant et là les langues vont réellement se délier.

    2dff059606d86c5ff3fa4ce79ee0e91f.jpg

    Il y a quelques semaines je désespérais de ne pas voir Steve Buscemi plus souvent et voilà qu’en ce mois d’Aout, il nous revient non seulement en tant qu’acteur mais surtout en tant que réalisateur. Il est à noter qu’Interview est en réalité un remake du film réalisé par feu Theo Van Gogh et cet espèce ce huis-clos aurait pu être intéressant si l’échange entre Buscemi & Miller avait été plus intéressant. Les dialogues manquent parfois de naturel mais surtout de consistance ne laissant entrevoir que l’aspect superficiel du personnage de Katya. Finalement, seul le dénouement vous surprendra un peu mais dans l’ensemble c’est assez décevant.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais faire confiance à une comédienne !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Zoom

     

    3f875312ba922b64b5c363bee315556c.jpg

    Plus rapide que Flash, plus fort que Superman ; le Capitaine Zoom (Tim Allen) était autrefois l’un des plus grands héros qu’ait connu la Terre mais ses aventures se sont mal terminées. Pour développer davantage ses pouvoirs ainsi que ceux de ses équipiers, le gouvernement américain les ont soumis à des radiations de Gamma 13. Un traitement qui fit perdre la tête à Connor alias Choc (Kevin Zegers) et grand frère de Zoom, le poussant jusqu’à tuer ceux qui furent ses anciens compagnons. Seul Jack réchappe à cette tragédie mais 30 ans après, Choc s’apprête à faire son retour et n’a pas que des bonnes intentions envers ceux qu’ils considèrent comme responsable de sa pseudo disparition !

     

    3cd1c1722c89317582e62dc3264cf49f.jpg

    Les super héros étant en vogue depuis maintenant près d’une décennie, il n’est pas étonnant de voir certains producteurs vouloir se payer une part du gâteau. On est évidemment bien loin de blockbusters tels Spider-man ou Batman ; Zoom se portant davantage vers un public familial comme en témoigne l’équipe de bambins censés prendre la suite. Les enfants vont surement passer un agréable moment mais les plus grands vont battre des records de bâillements tant le film est téléphoné et sans idées. Le film débarque directement en DVD et je crois qu’il passera relativement inaperçu et ce n’est pas ça qui va aider la carrière de Courteney Cox au cinoche !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire