Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tomi ungerer

  • Jean de la lune

    star 03.jpg

    2535282206.22.jpg

    Chaque soir il est là au milieu des étoiles, Jean de la lune dans sa lune réconforte tous les enfants et les aide à s’endormir. Mais sur la lune, notre pote trouve le temps long et il profite du passage d’une boule de feu à proximité pour atterrir sur notre Terre. Une boule de feu qui n’a pas échappé au Président, lui qui vient d’achever sa conquête du Monde et qui a maintenant l’ambition de s’emparer de la lune ! Pendant ce temps, Jean découvre la vie sur Terre mais son absence est immédiatement remarquée par tous les enfants qui n’arrivent plus à trouver le sommeil ; il doit donc retourner au plus vite sur la lune.

    01.jpg

    Tomi Ungerer n’est pas un auteur connu de tous et après le charmant Les trois brigands, voici un nouveau conte transposé au cinéma. Au premier regard, les dessins sont simplistes mais il faut s’y attarder un peu plus pour comprendre les nombreuses subtilités de Jean de la lune. Basé pour l’essentiel sur les formes géométriques sont parsemés aussi des détails amusants comme la coiffure de la femme rousse ou le pont en forme de pneu qu’a traversé un camion estampillé du bibendum de Michelin. Des détails que les plus jeunes ne relèveront pas et eux risquent de trouver le temps long d’autant plus que le film se permet même parfois des passages assez contemplatifs.

     

    Il faut le voir pour : Jeter un coup d’œil à la lune avant de se coucher !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Les trois brigands

    Salut moi je m’appelle Tiffany

    c00ae063193c68008f93c8965b52eabf.jpg
     

    5b308045ba7d2e94bce0b3913c0f689c.jpgJe viens de me recueillir sur la tombe de ma maman et de mon papa ; je suis très triste qu’ils ne soient plus là pour veiller sur moi mais je suis sure que de là-haut ils vont me protéger. Maintenant, il ne me reste plus que mademoiselle Pinpanela pour me tenir compagnie.

     

    Comme je suis une orpheline, on m’a envoyé à l’orphelinat où m’attendait la Tante mais moi je voulais pas y aller crotte de bique ! Heureusement dans la foret, on s’est fait attaquer par 3 brigands.

     

    b955eace919a5500e8989922fb0bf130.jpgEnsuite, je leur ai fait croire que mon père était un maharadja de l’Inde et que si ils me gardaient, ils pourraient m’échanger contre plein d’or ! Je m’amuse bien ici et j’espère qu’ils vont me garder pour toujours !!

     

     

    En savoir plus sur Les trois brigands

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Les trois brigands

    200c4ed487e25a1d0d2cc987959e60cb.jpg

    Il sont 3, ils sont grands et quand vient la nuit ils se parent de leurs grandes capes noires et de leurs chapeaux pour devenir les 3 brigands de la foret ! La jeune Tiffany est une orpheline, elle se recueille une dernière fois sur la tombe de ses parents avant d’être conduite à l’orphelinat où l’attend la Tante. Mais lorsque la diligence traverse la foret, elle est attaquée par les 3 brigands à la recherche d’un éventuel trésor. Tiffany les convainc alors de la prendre en otage en leur faisant croire qu’elle est la fille d’un richissime maharadja et qu’ils pourraient être couverts d’or. Elle est donc conduite à leur cachette qui va vite devenir son nouveau foyer.

    06f10d217ca4083419203ebb6a86ae71.jpg

    Loin des grosses productions et des images de synthèses toujours plus impressionnantes, Les trois brigands revient à un dessin animé tout ce qu’il y a de plus traditionnel. C’est en 1961 que l’auteur Tomi Ungerer a donné naissance à ce joli conte et presque 50 ans plus tard il participe à ce film en devenant le narrateur de sa propre histoire. Les dessins volontairement grossiers restent dans l’esprit de l’œuvre original, les images très sombres dans un premier temps laissent place ensuite à un festival de couleurs. Souffrant d’une exposition médiatique quasi-nulle, c’est un beau conte qui saura séduire les enfants mais aussi els plus grands.

     

    Il faut le voir pour : Retrouver un bon dessin animé en 2D.
    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2008 0 commentaire